Yo ! Voila une nouvelle fanfiction que je commence. Celle ci est un très gros projet que je traîne depuis la sortie de Thor Ragnarok et qui s'est précisé un peu plus dans ma tête après la sortie d'Avengers 3. Je sais que je devrais pas commencer une autre fic, alors que j'ai même pas fini ne serais-ce la moitié de la première (Lies and Fidelity), mais n'étant même pas sur de la terminer un jour, voyez plutôt ca comme un échauffement xD Je la continuerais sûrement, mais je vais sûrement placer Agents of Asgard en priorité. En effet, j'ai dans l'optique de faire de cette fic, un GROS PANSEMENT préventif si jamais Loki est ( AAAAH ATTENTION SPOILER ) bel et bien mort définitivement à cause de ce sale con de Thanos.

/! IMPORTANT A LIRE /! :

Pour résumer l'état d'esprit dans lequel je veux faire tourner la Fic : Tout les fans de l'univers Thor et de Loki en particulier (Elles/Ils se reconnaîtront) ont un jour rêvé d'un film à son effigie (Get this man his own movie !). J'ai donc imaginé un scénario ENTIER en me basant sur un bon nombres de références direct de l'univers Marvel encore non exploités (Gneuh, des heures de recherches sur des Wiki). Me laissant également une grosse part de liberté, estimant que notre cher Taika Waititi (Réalisateur de Thor 3 ) en ai fait largement de même avec Thor Ragnarok. J'ai tenté de respecté le plus possible l'esprit du MCU, notamment une continuité de ton à la Thor Ragnarok justement, même si sous forme écrite avouons le, sans le jeu des acteurs et les effets spéciaux, ça fait pas le même effet, j'en suis désolée (Si j'avais le temps et la motivation, j'aurais fais ça en BD sans rire.)

Oui pour ceux qui avait remarqué j'ai repris le titre et l'extrême concept de base du comic Loki Agent of Asgard d'Al Ewing, mais en changeant absolument TOUT, scénar et perso compris à la façon MCU .

J'ai voulu faire une sorte d'odyssée galactique à la Gardiens de la Galaxie, façon Asgardienne. Le tout se passant APRES les événements d'Infinity War, en estimant que nos Avengers chéris soient revenus dans le passé et ont empêché TOUTES (Je dis bien toutes, pas seulement celles dut au Finger Snap :B) les morts présentent dans le film. (Oui oui.) Et donc que les Asgardiens ont eut le temps de s'installer proprement sur terre, sur les bords des Fjörd de Norvége xD. Pour Neo-Asgard !

Le style d'écriture est donc volontairement porté sur l'action et les dialogues, très peu d'état d'âme et de réflexions profondes sentimentales y seront présentes, voulant accentuer sur le côté « film », j'espère que ca perturbera pas trop '

Pareil pour d'éventuels lemon et pairings trop présents, sachez qu'il n'y en aura PAS, seulement une légère romance des plus classiques qu'on peut avoir en arrière plan d'un film, on est chez Disney tout de même !

J'ai également établi un casting bonus xD ! Du moins pour les personnages que j'ai rajouté qui apparaîtront et qui ne figurent pas de base dans le MCU, c'est à dire Sigyn, Amora et Freya. Ceux qui n'aime pas Game of Thrones vont me détester, mais on s'en fous, basez vous juste sur les acteurs (Qui sont en vogue en plus ) osef de leurs persos dans GoT. Je donne juste des « bases » d'apparence qui sont pour moi les meilleures, après vous faites ce que vous voulez, vous pouvez imaginer qui vous voulez, vu que c'est une version écrite, et non réalisé ( Ca risque pas xD ) J'ai juste voulu m'amuser et pousser le truc plus loin (En vrai j'aimerais trop être Caster...ça se dit?) :

Emilia Clarke pour Sigyn (Oui toujours, elle est cool.)

Natalie Dormer pour Amora

Michelle Fairley pour Freya

A vous de les googliser si vous connaissez pas et si ca vous amuse autant que moi.

BREF après ce long paragraphe ennuyeux, je vous laisse avec le premier chapitre qui démarre au quart de tour. Et encore une chose, attendez vous à un bon nombre caméo, on est dans le Marvel Cinematic Universe après tout ;)

PS : Si y'a des fautes d'orthographes/conjugaison...pardonnez moi, mais je terminais d'écrire la plupart du temps vers 5h du mat, et je devais pas toujours avoir l'esprit très clair, alors ne vous gênez pas pour me les signaler.

PS 2 : N'hésitez pas si vous comprenez pas un truc, un détail ou une mauvaise formulation ( Que je changerais ) je tacherais d'expliquer plus clairement;)

PS 3 : J'ajouterais parfois des ambiances sonores pour ceux qui veulent ;)

MEGA DISCLAIMER : Les personnages ne m'appartiennent PAS, ils appartiennent tous à Marvel et au dieu Stan Lee. Et à Disney aussi un peu...


CHAPITRE I - MISSION DE ROUTINE

Un fracas résonna contre les murs de la réserve, une pile d'objets en tout genre venait de s'effondrer au sol, ébréchant au passage un pot en argile décoré typique de la région. L'homme chétif responsable du boucan, malgré avoir tenté de rattraper sa maladresse, se crispa constatant la gaffe qu'il venait de commettre.

« Chef, Sym a pété un truc. Déclara mollement l'un des hommes dans la pièce.

- Bordel ! Combien de fois je t'ai dis de pas toucher à la marchandise crétin ! Fulmina le chef tout en empoignant le maladroit par l'épaule agrippant le cuir rouge de sa veste. »

Il le tira en arrière en grognant, puis le lâcha sans douceur derrière lui, l'éloignant du stock d'objets. Le petit homme hargneux se calma rapidement, quand son regard vint se reposer avec joie sur les reliques et autres objets rares entreposées sur les étagères. Il lâcha un soupir de contentement tout en se frottant les mains, puis se retourna vers ses hommes, l'air satisfait. L'équipage des Ravageurs avait passé une poignet de jours sur la petite planète aride Aladna, afin de faire quelques affaires plus ou moins légales au sein du légendaire Souk de la capitale. Leurs business s'avéra pour le moins fructueux, mettant la main sur des reliques particulièrement rares qui leur firent lécher les babines d'avance rien qu'en pensant au montant de leurs reventes.

« Regardez moi ça ! Ça c'est de la bonne trouvaille les gars, on va s'en mettre plein les poches quand on rentrera ! Dit il tout en se dirigeant vers un objet en particulier, une orbe légèrement luminescente entreposée dans un écrin doré en forme d'œil. Ce truc est une vraie merveille, j'sais pas à quoi ça sert, mais une chose est sur, ça vaut des unités.

- On peut dire merci au Ragnarök qui a tout fait péter, sinon on aurait jamais put mettre la main la dessus. Ricana l'un d'eux, le regard tout aussi brillant de l'appât du gain.

- Ah ! Tu peux le dire l'ami ! S'exclama t-il tout en se retournant rapidement vers son subordonné , puis continua d'examiner les marchandises une à une d'un œil expert. Des objets comme ca, ils sont bien mieux à leurs place ici plutôt qu'a pourrir dans la vieille cave d'Odin »

L'équipage ricanèrent d'un rire gras à la petite blague de leurs chef. Et commencèrent à ranger la marchandise petit à petit dans des caisses, projetant de quitter la planète dés ce soir.

« Toi en revanche Lorbak, tu aurais parfaitement ta place dans les cachots d'Asgard. » S'adressa alors calmement Sym à son chef lorsque les rires retombèrent, sans une once de crainte.

Un silence s'installa subitement dans la réserve, tout les hommes se figèrent, affichant des yeux ronds alors qu'ils se retournèrent lentement vers Sym , certains froncèrent les sourcils, d'autres alternant leurs regards paniqué entre leurs chef et le jeune ravageur, une crainte naissante dans les yeux, s'interrogeant de la méconnaissable assurance qu'il venait de soudainement prendre.

Sym était un peu le bouc émissaire de la bande, ne sachant jamais quoi faire de ses dix doigts, il pouvait s'estimer heureux de ne pas s'être encore fait bouffer par l'équipage si il n'était pas la bonniche attitré du vaisseau. La plupart du temps il passait la serpillière et apportait le café, c'était juste un gamin des rues qu'ils avaient embarqué un jour lors d'un pillage sur une planète merdique dans la zone de Proxima centauri.

« ...Qu'est ce que tu viens de dire merdeux ? Affirma calmement Lorbak, le dos tourné à ses hommes, le ton grondant d'une colère contrôlée

- Ton horrible visage gâcherais très probablement la décoration je le crains, mais dis toi que ce serait l'ordre naturel des choses ~ S'amusa le jeune Sym, affichant un sourire en coin qui ne lui ressemblait pas. »

Lorbak fulminait, c'en était trop, il ne chercha pas à comprendre pourquoi son larbin faisant preuve d'une insolence toute nouvelle et se retourna alors violemment en hurlant de colère, puis fonça sur son sous-fifre sous les yeux ahuris des autres hommes qui assistait à la scène, impuissants et intimidés par la colère de leurs chef. Il empoigna violemment Sym par le col de sa veste, alors qu'il soulevait d'un geste sec son long manteau pour atteindre un long couteau attaché à sa ceinture.

« Tu vas regretter jusqu'en enfer c'que t'as dis gamin ! J'vais te mettre en pièce ! Hurla Lorbak, alors qu'il dégainait son arme calmement. Les gars ! Y'a de quoi manger pour ce soir !* Affirma t-il à ses hommes , sans lâcher des yeux sa proie, l'air soudain plus carnassier, souriant de toute ses dents à moitié pourries . »

Le chef des Ravageurs empoigna son couteau, dont la lame rougeoyait d'une lueur orangée, et dégageait une chaleur tel un tisonnier. Puis entama son coup afin de lui trancher la gorge.

La lame vint alors se figer à quelques centimètres du visage du sous-fifre sur le moment Lorbak ne compris pas complètement ce qu'il venait de se passer, pensant être sur d'avoir proprement porté son coup, mais réalisa que son poing était immobilisé d'une seule main par l'insolant gringalet. Il ne pouvait plus bouger les muscles de son bras de ne serais-ce que de quelques centimètres, tant le gamin semblait soudainement posséder une force qui dépassait toute raisons.

« Allons, range ça ou tu vas te blesser. Se moqua Sym, d'une moue ironiquement compatissante. »

Soudainement, un voile brumeux verdâtre balaya le corps du jeune ravageur, le transformant, révélant sa véritable apparence. Dévoila, un homme bien plus grand que le dit Sym, qui semblait être un Asgardien à en juger par ses vêtements typique, un regard de glace posé sur son adversaire, de long cheveux noirs ramenés en arrière, vêtu d'une combinaison de cuir sombre aux nuances vertes, une cape émeraude lui tombant dans le dos jusqu'aux mollets. Loki Odinson.

La transformation ne prit à peine une seconde, qu'il tordit violemment le poignet tenant l'arme de son opposant avec une facilité déconcertante, provoquant un craquement significatif d'une fracture. Le ravageur hurla et fut forcer de poser un genoux à terre, immobilisé par la douleur, alors que son couteau rougeoyant tomba sur le sol en terre battu.

La dizaine de sous-fifre, n'eut pas le temps de voir le coup venir, et furent stupéfait de la tournure de la situation, cet Asgardien s'était fait passé pour Sym, mais depuis combien de temps ? Mais les questionnements à rallonge n'était pas trop leurs forts et surtout pas leurs priorités, et préférèrent dégainer à leurs tour leurs armes afin de défendre leurs chefs.

Ils s'apprêtèrent à se jeter sur leurs mystérieux opposant, lorsque Loki effectua de sa main libre, un rapide mouvement de poignet, faisant apparaître quatre poignards aux lames bleutées, flottant dans les airs par une magie télé-kinésique. Les dagues vinrent fondre en même temps sur les quatre pilleurs les plus proches, leurs pointes se stoppant à quelques millimètres de leurs gorges, les immobilisant de peur en un éclair. Leurs camarades en retrait, intimidé par cette magie et voyant leurs compagnons en danger de mort, hésitèrent à continuer la charge.

« Th th th, pas bouger messieurs. Annonça t-il calmement tout en faisant un léger signe de négation de son index. »

Au même moment, une ombre argenté surgit du toit qui n'était seulement qu'un amas de tissu tendus aux motifs traditionnels. Effectuant un atterrissage parfait, elle faucha un des pilleurs d'un coup de pied fulgurant, le malheureux fut projeté brutalement contre une étagère, pour glisser jusque dans la poussière du sol de terre battue, à moitié assommé, faisant tomber un bon nombre d'objets par terre dans un fracas assourdissant. D'une vitesse surprenante, elle saisit un autre ravageur, dégainant en même temps son glaive, une Dragonfang, pour le placer sous sa gorge. Sa combinaison argenté reflétait la lumière tamisé du repère, possédait de fins maillages qui semblait d'une résistance hors du commun, arborant également une cape de couleur bleutée flottant son dos, la tenue officielle des Valkyries d'Asgard. Les sourcils froncés, la peau basanée, de longs cheveux sombres lui tombaient en une tresse le long de son épaule droite, pendant que son regard affichait une expression à la fois blasée et déterminée. Brunehilde Heimirdottir.

Les Ravageurs restant encore libre de leurs mouvements, tentèrent de passer à l'offensive à leurs tour, certains s'apprêtèrent à tirer à l'aide de leurs pistolets et fusils lasers, lorsque trois d'entre eux se figèrent soudainement, lâchant leurs armes qui tombèrent à terre, comme hypnotisés, restant debout tel des zombies ahuries. Un troisième Asgardien, une jeune femme sulfureuse à la chevelure blonde sortie de l'ombre de la réserve, laissant échapper une poussière nébuleuse de ses doigts, qui voletait jusqu'aux visages des Ravageurs possédés. Un diadème émeraude prônait autour de ses cheveux, et sa tunique de cuir aux tons turquoises et dorés se balançait voluptueusement jusqu'à ses genoux, alors qu'elle s'approcha lentement vers le centre de la pièce d'une démarche chaloupée, posant ses yeux d'ambres sur ses trois victimes. Amora Incantare .

« Leurs esprits sont incroyablement vide...Prononça t-elle calmement en arrivant au côté de Brunehilde, maintenant le charme sur les trois hommes . »

Comprenant qu'ils étaient cerné et ne ferait pas le poids contre des Asgardiens, les Ravageurs restant tentèrent alors de s'échapper en toute hâte vers la sortie du repère, abandonnant lâchement leurs camarades et leurs chef. Cependant, ils n'eurent pas le temps de passer l'arcade de la porte en pierre blanche, lorsqu'une ombre massive passa l'entrée, se baissant pour s'engouffrer à l'intérieur, tout en soulevant calmement le tenture qui servait de porte. Un immense Kronan bouchait désormais la seule sortie du repère, tenant une grosse massue poser sur son épaule et un massif fusil laser accroché dans le dos. Une des pierres friables qui constituait son corps vint alors à se détacher et tomber à terre dans un léger cliquetis, roulant jusqu'aux pieds des ravageurs qui avait trébuché de peur devant la carrure de leurs opposants. Korg

« Hey mecs, désolé mais vous voulez bien attendre un moment ici ? Mes potes veulent juste causer un peu. Déclara la montagne de pierre, d'une petite voix hachurée mais aux accents sympathique faisant contraste avec le reste. »

Lorbak gémissait toujours de douleur sous l'emprise de Loki, qui ne faisait désormais même plus attention à lui, sans pour autant dé serré sa poigne d'un pouce, assistant à l'arrivée de ses collègues un à un d'un air impatient.

« Il était temps, j'ai presque failli attendre. Clama le Dieu de la Malice à ses compères, légèrement agacé. »

L'un des ravageurs qu'avait propulsé Brunehilde contre les étagères, s'étant remit du choc entre temps, profita de l'agitation pour ramper discrètement vers l'un des fusils tombé à terre de ses compères hypnotisé. Alors que son espoir prit vie quand il posa la main sur l'arme tant convoitée, tentant de l'attirer à lui, elle ne bougea pas. Il releva la tête pour voir une jeune femme, plutôt petite, aux cheveux bruns mi-longs le surplombant, qui avait préalablement poser un pied sur l'arme l'empêchant de la tirer vers lui. Elle venait d'entrer à son tour à la suite de Korg. Elle aussi portait la tenue argenté des Valkyries, la seule différence était que sa cape était d'un vert profond. Une moue amusée s'afficha sur son visage rond, haussant les sourcils à l'intention du rebelle, comme on punissait un enfant, et donna un rapide coup de pied dans l'arme qui s'éloigna en glissant au fond de la salle dans une traînée de poussière. Elle dégaina à son tour sa Dragonfang, la pointant sur le ravageur désormais terrifié, levant légèrement les mains en l'air en signe de reddition. Sigyn Ivaldidottir

« Tu dis cela comme si tu n'aurais pas put te débrouiller tout seul. Répondit calmement Sigyn, se tournant vers le dieu d'un air détaché .

- Se pourrait il que ces mortels soit trop nombreux pour toi Laquais* ? Enchaîna Brunehilde, les paroles suintant le mépris, immobilisant toujours son Ravageur, l'ayant également presque oublié.

- Rappelle moi la dernière fois que tu m'a appelé par ce surnom insupportable ? Soupira Loki, détournant le regard pour calmer son agacement grandissant.

- Hm laisse moi réfléchir...il y a heure ? Continua la Valkyrie sur d'elle, se montrant sans hésiter condescendante envers son supérieur.

- C'est bien ce que je pensais. Finit il, lançant un faux sourire à la Valkyrie, tout en sentant sa victime se tordre à ses pieds. »

Le chef des Ravageurs avait commencé à couiner de douleur pendant leurs petites chamaillerie, agressant le fond sonore. Loki, agacé par les gémissements incessant et pathétiques de Lorbak, le lâcha d'un coup sec tout en se reculant d'un pas, laissant l'homme se tordre au sol, tenant son poignet endoloris. Le Dieu de la malice maintenait cependant toujours les dagues à leurs positions sous le cou des quatre ravageurs qui levaient maintenant également les mains, se rendant sans faire d'histoire.

« V...vous êtes qui bordel ? Et qu'est ce que vous voulez putain ?! Marmonna Lorbak entre deux plaintes

- Agents d'Asgard, division Alpha mon grand. Loki s'était préalablement accroupi à la hauteur de Lorbak Et il semblerait que tu détiennes des artefacts revenant de droit au peuple Asgardien. Continua t-il, affichant un large sourire ironique.

- Ces objets appartiennenqt à personne maintenant, Ragnarök vous a fait péter vos tronches ! Gémit-il, osant encore tenir tête par fierté malgré sa position désavantageuse.

- Pardon ? Tu peux répéter, je n'ai pas entendu ? Loki saisit alors une nouvelle fois le poignet du capitaine des Ravageurs, tordant un peu plus la blessure. »

L'homme hurla de plus belle, la douleur semblait insupportable, alors que Loki se vengeait proprement de l'affront qu'il venait de lui faire.

« Loki, on a pas le temps pour ça, d'autres Ravageurs vont surement rappliquer d'une minute à l'autre, il faut qu'on récupère les reliques et qu'on rentre à Asgard au plus vite. Déclara soudainement Sigyn, alors qu'elle se dirigea vers les stocks de marchandises pour commencer à rassembler ce qu'ils étaient venu chercher.»

Le Dieu de la malice lâcha alors docilement prise sans quitter Lorbak des yeux, une lueur meurtrière dans le regard, puis se redressa, envisageant de préparer leurs fuites. D'un geste, il attira les dagues magiques flottantes à lui, provoquant un sifflement métalique, pour qu'elles disparaissent dans sa main, laissant ainsi Brunehilde et Korg attacher les Ravageurs entre eux. Amora tenta de son côté d'extirper des informations aux Ravageurs par ses charmes magiques, cherchant à savoir si ils n'étaient pas au courant de la présence d'autres artefacts Asgardiens dans les stocks de leurs semblables sur cette planète, ce qui sembla négatif.

« Voila l'orbe, elle ne semble pas trop abîmée. Affirma Sigyn, tenant l'écrin en forme d'œil que contenait l'orbe d'Agamoto alors que Loki s'avança vers elle pour fouiller le stock à son tour.

- Ça aussi. Ajouta t-il, tout en extirpant une tablette de pierre légèrement bleutée pas plus grande qu'un grimoire La Tablette de la vie et du temps. Tout en agitant légèrement l'objet pour appuyer ses propos.»

- Qu'est ce que c'est ? S'interrogea t-elle, n'ayant jamais entendu parlé de cet objet auparavant

- La formule d'un sérum bio-chimique y est inscrite, et qui, selon la légende, procurait l'omnipotence des Dieux anciens. Répondit calmement Loki, un léger sourire en coin se dessinant sur ses lèvres, ses mots sonnaient comme ironiques.

- Il semblerait que tu ne sois pas convaincu de la véracité de la légende. Remarqua la Valkyrie, levant un sourcil, amusée, pour jeter de nouveau quelques coups d'œil parmi les objets.

- J'ai toujours vu cette vieillerie exposée durant mon enfance, et malgré le fait de l'avoir étudié, je ne peux pas concevoir que cela puisse être possible de rendre n'importe quelle créature de l'univers aux rang de dieu ancien. Cependant si Odin la considérait comme un trésor, c'était pour une bonne raison, motif suffisant pour la ramener. Expliqua calmement Loki, tout en examinant également certains objets un à un.

- Tiens c'est étonnant que l'idée ne te soit pas venu de rassembler les éléments nécessaires à ce sérum pour te permettre de régner en maître sur l'univers... S'amusa Sigyn, sans quitter des yeux les objets qu'elle analysait, affichant un léger sourire à la fois taquin et médisant aux coin de ses lèvres. »

A ses mots, Loki ouvrit la bouche, mais aucun sons n'en sorti, soudainement à court d'arguments. Il soupira d'agacement tout en détournant le regard, se mordant l'intérieur de la joue, semblant habitué par ce genre de piques qu'on lui lançait.

« Hmm je veux pas vous interrompre, mais je vois au loin des types louches en rouges pas très très content qui se dirigent par ici. Je donne l'alerte ? Interrompit soudainement Korg, alors qu'il jetait régulièrement des coups d'œil dans la rue marchande qui était bondé de monde.

- Oui Korg, dans ces moments la, tu donnes l'alerte... Répondit mollement Brunehilde, les mains sur les hanches, venant de finir d'attacher les Ravageurs entre eux.

- Oh d'accord alors...Attention tout le monde ! Y'a des Ravageurs qui arrivent vers nous, il faut partir vite ! Clama alors Korg à ses camarades, haussant le ton pour se faire entendre. »

Loki roula des yeux, désespéré par l'habituelle fiabilité bancale du Kronan. Lança un regard à Sigyn puis à Brunehidle et Amora, leurs indiquant d'un signe de tête qu'il était temps de partir, puis tourna les talons, la tablette sous le bras, suivit par ses collègues, laissant ainsi le repère des Ravageurs, et eux avec, ligotés comme des sacs.

(Ambiance Sonore conseillée : Two Step From hell - El Dorado : watch?v=ZmLvX-oIwSI )

Ils se retrouvèrent très vite happé par la foule grouillante du Souk, Loki dirigea très vite le groupe vers une ruelle adjacente afin de semer leurs poursuivants. Gardant une cadence de pas relativement naturelle pour ne pas éveiller les soupçons parmi la foule. Si une poursuite devait avoir lieux à travers le souk, cela provoquerait sûrement une émeute qui attirerait les autorités de la planète, et les ennuis avec.

Soudainement un tir laser retentit de l'autre côté de la rue derrière eux, le tir vint terminer sa course légèrement au dessus de leurs têtes sur le pan d'un mur, propulsant des éclats de terres et de pierres sur les passants. La foule réagit au quart de tour, affolée et paniquée par ce tir inattendu, se mirent à les bousculer soudainement. Les Agents se retournèrent immédiatement et constatèrent qu'un groupe d'une vingtaine de Ravageurs avait détecté leurs positions et courait difficilement entre les passants dans leurs directions, alors que d'autres voix bruyantes étaient audibles dans une rue adjacente. Ils étaient nombreux.

« On est repérés. Brunehilde, emmène l'Orbe et va chercher le Boréale, on se retrouve sur la grande place et on décolle. On va tenter de les semer. Annonça dans la cohue Loki à la Valkyrie. »

Celle ci s'exécuta, après un brève signe de tête, tout en prenant l'Orbe que lui remettait Sigyn, puis bifurqua dans une petite ruelle pour disparaître afin d'aller chercher le vaisseau.

De nouveaux tirs retentirent alors dans les rues du Souk, ricochant sur les murs et le sol, propulsant des nuages de poussières , et détruisant parfois des étalages de marchands sur le bas côté. Les Agents se mirent à courir, se faufilant tant bien que mal entre les passants affolés qui ralentissait leurs progressions. Soudainement ils distinguèrent d'autres Ravageurs progresser à l'autre bout de l'allée devant eux parmi la foule, ils tentaient de les cerner au milieu de la rue. Ils ne mirent pas beaucoup de temps pour ouvrir le feu à leurs tours. Sigyn effectua une roulade dans la poussière alors qu'un tir se dirigeait vers elle, tandis que Loki créait un double de lui même illusoire afin de disparaître et de les troubler un instant. Amora invoquant un champ de force autour d'elle, renvoyant les projectiles dans la direction opposé et Korg s'était saisit d'un grand couvercle de poubelle au passage afin de se protéger des tirs. Les explosions et la poussière qui flottait dans l'air séparèrent le groupe en deux. Loki et Sigyn bifurquèrent rapidement dans une petite ruelle, tandis que Korg et Amora s'engouffrèrent dans une autre.

Loki vint se plaquer contre le mur de la ruelle pour se mettre à couverts, jetant des coups d'œil aux assaillants, analysant la situation. Sigyn ne mit pas longtemps à le rejoindre, s'adossant à son tour à ses côtés.

« Qu'est ce qu'on fait maintenant ? Demanda t-elle légèrement essoufflé par l'action, pour se baisser rapidement cherchant à avoir une visibilité sur la rue marchande, lorsqu'un tir vint ricocher à quelque centimètres sur le coin du mur, la faisant se reculer instantanément. »

Le Dieu de la Malice, porta alors rapidement ses doigts à son oreille droite, activant l'oreillette de communication qu'ils possédaient tous.

« Le plan reste le même, on se rejoint tous sur la grand place centrale, est-ce bien clair ? Déclara t-il aux membres du groupe, le regard agité, scrutant les environs, aux aguets.

- Bien reçu, autorisation d'anéantir les opposants si besoin ? Répondit alors Amora dans l'oreillette »

Loki allait répondre par l'affirmatif, quand il vit le regard accusateur de Sigyn se poser sur lui, suggérant qu'il ne fallait mieux pas faire de victime quel qu'elles soient.

« Évitez seulement de les tuer. Se força t-il à dire, comptant jusqu'ici d'en tuer quelques uns si il y était forcé.

- Cela ne vous ressemble pas Commandant. Se pourrait il que Sigyn dicte la conduite de votre seigneurie à cette instant même ? Ironisa t-elle dans un petit rire au bout de l'appareil, le vouvoyant délibérément pour appuyer sa moquerie. »

Loki roula des yeux, exaspéré par la remarque se voulant volontairement agaçante d'Amora . Il détourna le sujet, pour confirmer une fois de plus le point de rencontre séchement, puis coupa la communication. Sigyn, qui avait évidemment tout entendu de la conversation dans son oreillette, soupira tout en levant les yeux au ciel. Un nouveau tir vinrent les extirper de leurs petites chamailleries, les faisant quitter leurs positions sans attendre, s'engouffrant ainsi encore plus dans de petites ruelles étroites .

D'une cadence rapide et d'un pas sur, surveillant les moindres alentours, ils zigzaguèrent dans les recoins de la vieille ville en direction de la grand place centrale ou viendrait les chercher Brunehilde à bord du Boréale.

« Moi qui pensais que tu avais un plan infaillible pour nous sortir de la sans encombres...Déclara mollement Sigyn, presque ironique, tout en inspectant les lieux qu'ils arpentaient, traquant le moindre de signe de Ravageur.

- Ne fais pas semblant de te reposer sur moi Sig, nous savons tout les deux que tu n'as besoin de personne désormais. Rétorqua t-il, le ton légèrement agacé et médisant, sans la regarder, alors qu'il calculait mentalement leurs itinéraires.

- Parfaitement, ravie de te l'entendre dire. Déclara t-elle sèchement, lui lançant un regard courroucé. »

Un tir laser tout proche vinrent couper court à leurs conversations. Par réflexe ils se baissèrent en même temps, pour lever leurs regards en direction du tir. Il venait de deux Ravageurs se trouvant sur le bord d'un toit à quelques mètres du sol. Du coin de l'oeil, Loki en vit deux autres surgirent de la ruelle de gauche. D'un geste vif, il attrapa Sigyn par le bras, la tirant à couvert derrière des caisses lorsque les tirs passèrent à quelques centimètres d'eux.

« Je croyais n'avoir besoin de personne non !? Clama t-elle en fixant Loki, irritée de s'être fait aidé à se mettre à couvert alors qu'elle pouvait très bien le faire toute seule.»

Puis d'un geste vif, elle sortit à découvert, fonçant à une vitesse folle vers les deux ravageurs dans la ruelle de gauche. Les pilleurs paniquèrent, tirant dans tout les sens en voyant arriver la furie. Elle esquiva les tirs et fondit sur eux, donnant un violent coup de poing par le haut après un bond, brisant l'arme de l'un deux en morceaux, pour enchaîner d'un violent coup de coude sur le coin de la tête de l'homme désormais désarmé, et finit par un coup de pied dans le ventre, le propulsant contre l'un des murs de l'étroite ruelle. Le deuxième se jeta alors sur Sigyn, maintenant au corps à corps, ayant dégainé une arme blanche. Elle intercepta le coup, attrapant le poignet de l'homme qui allait la poignarder, tira son bras vers le bas et enchaîna avec un coup de genoux bien placé dans l'abdomen. Alors que l'homme gémit de douleur, reculant de quelques pas sous le choc, elle sauta contre le mur adjacent, enchaînant d'un coup de pied rapide latéral dans la mâchoire. L'homme tomba à terre assommé alors qu'elle ré atterrit parfaitement au sol toujours en position de combat.

Loki la vit partir en trombe d'un air pantois et leva les yeux au ciel quand il l'a vit s'attaquer aux pilleurs, surtout sans dégainer son épée. Il sortit à son tour de derrière les rangées de caisses, toujours la tablette sous le bras, pour s'atteler aux deux ravageurs qui tiraient toujours du haut du toit. De sa main libre, il effectua un geste qui fit apparaître six dagues flottantes se disposant et s'écartant tel un éventail autour de lui. D'un nouveau geste plus rapide, les dagues filèrent dans un sifflement vers leurs cibles, qui vinrent s'écraser sur le rebord du toit qui s'écroula en dessous de leurs pieds. Les Ravageurs tombèrent à la renverse dans la ruelle d'en face, au milieu des gravas du toit. Loki effectua un nouveau geste, attirant les dagues à lui, qui sortirent de la pierre du rebord du bâtiment, pour les diriger de nouveau vers les pilleurs qui tentaient de se relever de leurs chutes. Les poignards tourbillonnèrent en un cercle parfait, se séparèrent d'un coup et se plantèrent un à un à travers le cuir épais de leurs uniformes rouges tel des flèches meurtrières. Puis d'un mouvement rapide du poignet, Loki vint les planter violemment dans l'un des murs, les crucifiant contre la pierre des maisons, immobilisés.

Tandis que les Ravageurs accrochés au mur se débattaient tentant de se libérer en vain et que les deux autres gémissaient mollement à terre. Les deux Asgardiens se rejoignirent au croisement des ruelles d'une démarche nonchalante, observant les assaillants qu'ils venaient de maîtriser, comme on analysait un tableau de maître.

« Ta façon de les neutraliser est bien moins originale que la mienne... Déclara Loki, tout en comparant les restes de leurs deux combats, affichant un sourire amusé.

- Sigyn soupira, tourna le regard vers le dieu, semblant exaspérée par la remarque de celui ci. Je n'utilise aucune magie pour les anéantir. Répondit elle aux accents moqueur et méprisants.

- Pourtant tu pourrais t'en servir. Continua Loki, plus sérieux, ses paroles semblant lourds de sens.

- Plus jamais, ça te ferais trop plaisir. Conclu t-elle, alors qu'elle décida d'entamer leurs marches sans rien rajouter de plus, coupant court à leurs conversations.

Le Dieu de la Malice la regarda ouvrir le pas sur quelques mètres, plissant les yeux d'un air légèrement offusqué, puis lui emboîta le pas afin qu'ils rejoignent la grande place à temps.

De nouveaux tirs se firent entendre par de la les rangées de maisons en terres, les autorités de la planète devaient sûrement être intervenus, essayant d'attraper les Ravageurs qui semaient la panique parmi la foule. Les deux Asgardiens sillonnèrent encore quelques ruelles étroites, pour enfin déboucher sur la grande place Zion, élément centrale de la capitale, dont les mosaïques dessinaient une immense rosace vue du ciel. De nombreux stands étaient disposés négligemment, appâtant les touristes, mais l'espace que la place offrait était bien plus respirable que les rues bondés du Souk.

D'un pas rapide et sur, Loki et Sigyn se dirigèrent vers le point le plus dégager de la grande place, tout en regardant dans toute les directions, surveillant d'éventuels Ravageurs, officiers Aladniens ou l'arrivée de Brunehilde à bord du vaisseau. Quand soudain, leurs attentions furent attirées par une forte explosion énergétique provenant d'une rue voisine qui résonna à travers la place. Trois ravageurs furent propulsé sur plusieurs mètres par une onde de choc nacrée hors de la ruelle, atterrissant lourdement sur le sol pavé de la place, alors que l'un d'eux termina sa course dans un stand de paniers en osier. Les marchands et passants hurlèrent de stupeur, d'autres sortirent de la ruelle en courant, fuyant le responsable de l'explosion.

Loki et Sigyn échangèrent un rapide regard, sachant pertinemment qui en était la cause, quand Amora suivit de Korg qui tirait avec son fusil laser dans la ruelle, provoquant un boucan de tout les diables, tentant de ralentir leurs poursuivants, déboulèrent sur la grande place, visiblement suivit. Ils ne mirent pas beaucoup de temps à apercevoir les deux autres Agents qui les observait, l'air quelque peu blasé de leurs entrées, pour s'empresser de les rejoindre rapidement.

« On ne peut pas vraiment dire que la discrétion soit votre point fort. Reprocha Loki à ses pairs.

- Rassure toi, les quinze Ravageurs qui nous sont tombé dessus ne possédaient pas cette qualité non plus. Rétorqua Amora, agacé par la remarque de Loki.

- C'est donc que vous manquez cruellement d'entraînement furtif. Accentua sèchement le dieu en guise d'arguments »

L'enchanteresse n'eut pas le temps de répliquer, lorsque des officiers de la police Aladnienne, surgirent de derrière les stands, les encerclant. Ils pointèrent leurs armes sur le groupe, sûrement attiré par l'énorme explosion provoquée par Amora et les ayant identifiés comme responsables.

« Les mains en l'air bien visible ! Toutes résistances sera retourné contre vous de manière irréversible ! Clama alors l'un des officiers. »

Le groupe de quatre, obéirent, et levèrent les mains simultanément.

« Cette manie de communiquer par rimes* les rend toujours aussi ridicules... Marmonna Loki doucement à ses compères. »

Sigyn et Amora levèrent un regard de reproche au Dieu, insinuant que ce n'était pas le moment pour lui de se montrer une fois de plus en spectacle.

« Héh toi la ! Qu'as tu dis tout bas ?! Interrompit l'officier quand il entendit Loki murmurer quelque chose pour lui d'inaudible à ses acolytes.

- Oh rien de bien important, ne vous emportez pas pour quelques mots...dans le vent ? Conclu alors Loki, avec une pointe d'amusement dans la fin de sa phrase.

- Te ficherais tu de moi Asgardien ? Garde ta salive lors de ton procès prochain. Cracha l'officier, s'étant rapprocher de Loki, pointant son arme sur lui »

Le Dieu de la malice n'eut pas le temps de répliquer, lorsqu'un bruit sourd vrombissant résonna à travers la place. Des bourrasques d'air soulevèrent les tentures des stands et firent voleter les capes. Un vaisseau, aux allures de jet, d'une couleur doré et aux ailes ciselés de chaque côté, ressemblant à des plumes métalliques, tel des lames runiques qui s'inclinait et se dépliaient à chacuns des mouvements du vaisseau afin de le stabiliser. Des reflets nacrés reflétaient le soleil de plomb émettant de léger reflets arc-en-ciel, éblouissant le ciel par sa splendeur. Une des nouvelles merveilles née du jumelage de la technologique Asgardienne et Midgardienne. Le Boréale*.

Les gens s'affolèrent voyant le vaisseau survoler de si prêt la place, certains se mirent à l'abri sous les tentes érigées, malgré les rafales de vent que provoquait les moteurs, agitant les tissus violemment. Les bourrasques dispersèrent les officiers, reculant devant l'arrivée impressionnante du vaisseau, se mettant en position défensive.

« Je vous ai manqué ? Affirma Brunehilde à travers la transmission de leurs oreillettes de communication »

Les Agents observèrent le vaisseau descendre jusqu'à flotter à un mètre du sol en vol stationnaire, alors que la porte automatique se déplia dans un bruit mécanique, les invitant à entrer. Le groupe n'attendit pas plus longtemps pour s'exécuter et rentrer à l'intérieur. Loki cependant s'arrêta à quelque pas de la porte, pour se retourner vers les officiers un sourire narquois aux lèvres.

« Je regrette mais nous devons quitter votre charmante planète ! Déclara t-il tout en exécutant de sa main droite un petit signe militaire contre son front. »

Les officiers réalisèrent alors qu'une partie des perturbateurs qu'ils devaient arrêter s'apprêtaient à s'enfuir. Immédiatement l'un d'eux ordonna d'ouvrir le feu. Loki perdit alors son sourire, puis s'empressa de rentrer à la suite des autres, la porte automatique se refermant de justesse alors que les tirs s'abattaient sur eux. Les tirs lasers furent absorbés par un champ de force doré* qui entourait le vaisseau, limitant grandement les dégâts.

Les Agents prirent place à bord du vaisseau, s'attachèrent activement tous à leurs sièges. Loki entreposa au passage la tablette dans une des malles de rangements de l'arrière soute auprés l'Orbe, pour s'installer à la place de copilote non loin de Brunehilde. Il calibra rapidement l'interface, en même temps que la Valkyrie, activant quelques interrupteurs et boutons promptement.

« C'est ce que tu appelles tenter de les semer ? Remarqua Brunehilde, s'adressant à son copilote, cassant le silence, qui n'était jusqu'ici comblé que par les sons électroniques du calibrage, du moteur qui ronronnait et des tirs qui ricochaient sur le champ de force.

- On a été séparé. Rétorqua sèchement Loki, agacé, concentré sur les commandes.

- Amora a provoqué le plus grand taux de décibel à dix kilomètres à la ronde. Rajouta Sigyn de son siège, une pointe de moquerie dans la voix, mentionnant l'explosion magique qu'elle avait provoqué prés de la place.

- Hin ! Tu ne serais même pas capable de provoquer le dixième de cette puissance ma petite. Se défendit Amora, adoptant une attitude méprisante, lançant un regard de vipère à Sigyn.

- Qui te permet de m'appeler ma petite ?!

- Fermez la un peu ! Clama Brunehilde, agacée par leurs chamaillerie. »

Loki leva les yeux au ciel, désespéré par les deux femmes qui se disputaient dans son dos. Elle continuèrent malgré eux leurs crêpage de chignon, lorsqu'un craquement bruyant s'éleva à leurs côtés. Les deux Asgardiennes se stoppèrent, et les Agents jetèrent leurs regards dans la direction du bruit. Korg leva les yeux à son tour timidement, et réalisa les regards posés sur lui, se figeant dans son mouvement alors qu'il venait de croquer une chips verte, tenant le paquet dans son autre main.

« Quoi ? Elles avaient l'air tellement bonnes, j'en ai volé juste un paquet sur un des stands...Vous en voulez ? Dit il d'abord honteusement, culpabilisant d'avoir volé. Puis tendit le paquet à ses camarades, affichant un sourire enthousiasmé.

Les autres Agents ne répondirent en rien, réalisant le décalage gênant que provoquait Korg une fois de plus. Loki se redressa dans son siège tout en roulant des yeux, constatant la futilité de la scène puis il empoigna la manette de commandes, suivit de Brunehilde.

« Direction Asgard. Affirma t-il tout en abaissant le levier de vitesse. »


Laquais* : Pour ceux qui s'en souviennent, Brunehilde surnomme Loki de cette façon dans Thor Ragnarok, juste avant qu'ils se bastonnent après avoir été convoqués par le Grand Maitre.

Rimes* : Selon le Wiki Marvel Fandom, les habitants de la planète Aladna communiquent en rimes, donc j'ai respecté ça xD

Manger pour ce soir* : C'est survolé dans les Gardiens de la Galaxy, mais bien confirmé dans les comics...les Ravageurs mangent parfois les autres espèces qu'ils enlèvent sur les planètes qu'ils parcourent xD C'te bande de sauvages.

Le Boréale* : Imaginez un mix parfait entre les vaisseaux Asgardiens style drakar Viking chelou qu'on voit dans Thor 2 et le Milano des Gardiens de la Galaxie xD Peut être que je dessinerais son concept un jour si j'y arrive.

Champ de force doré* : Vous voyez le champ de force des prisons d'Asgard dans Thor 2 ? Bah c'est pareil ce qui enveloppe le vaisseau :)


Certains vont surement être surpris et même déroutés de voir Sigyn étant une Valkyrie (Je déforme volontairement l'histoire de ce perso) vous en faites pas, les explications viendront plus tard, car elle en est devenue une depuis peu.

Je me base sur le Loki de Thor Ragnarok, c'est à dire un Loki qui s'est bien calmé semble t-il, comparé à ses débuts rageurs dans Avengers, le Loki actuel en soit, y compris physiquement (Oui j'aime bien la tenue verte qu'il a à la fin de Thor 3 :3). La rédemption est quasi accomplie !

Pour ses pouvoirs j'ai disons...agrémenté quelque trucs. On sait trés bien que Loki a des pouvoirs bien plus phénoménaux que cela dans les comics, j'ai juste disons arrangé un truc plus badass et fort sans lui donner trop de pouvoir...mais ca pourrait évoluer xD