Disclaimer : Je ne possède pas Kateikyoushi Hitman Reborn.

Je dois vous avouer j'ai vérifié toutes les histoires que je dois update... Et y'en a beaucoup. Je ne me suis pas imposée une routine de publication sinon ce serait vite insupportable.

J'ai beaucoup d'imagination, j'ai déjà des histoires qui fleurissent dans ma tête. Je préfère ne pas laisser de trop longs blancs mais quand l'inspiration n'y est pas.. Bref impossible de continuer. Comme je l'ai dis dans le dernier chapitre, j'annonce la fin de l'histoire.

Pour cette dernière partie, je vais écrire un chapitre entre la relation de Belphégor et Tsunayoshi, comment elle évolue etc, ce qu'est devenu au fil des ans Varia et Vongola, comment ils ont évolué, qu'est-ce qui s'est passé.

Bon j'ai un peu (beaucoup) spoilé.. Ne lisez pas si vous ne voulez pas être spoilé. (même si c'est trop tard). En tout cas, j'espère pouvoir publier ce chapitre avant le 24 sachant que je vais commencer d'autres chapitres...

Assez de blabla, l'histoire : bonne lecture.

XXX

France - Paris.

C'était une belle après-midi ensoleillée sur la capitale française.

Un jeune homme se baladait tranquillement sur la plus belle avenue du monde, un sourire aux lèvres, il profitait de ses vacances improvisés. En effet, sur un coup de tête et surtout de pression Tsunayoshi avait décidé de faire un road trip pour se détendre. Il avait eu dix-neuf ans la semaine dernière quelques heures avant son départ surpris car personne ne savait qu'il était en vacance. Tsunayoshi s'arrêta brièvement devant une vitrine admirant les articles. Puis il continua de marcher en direction d'un café peu connu de la ville pour paraître discret.

« Monsieur ! Monsieur ! » appela une voix féminine dans son dos.

Il se retourna surpris. Il y avait un groupe, de manifestants, qui distribuait des tracs à des passants dont lui. Tsunayoshi prit le trac souriant à la femme inconnue en face de lui et continua son chemin. Apparemment une nouvelle loi était passée, ce qui a causé du mécontement chez les français. En longeant la place de l'étoile, il aperçut les gilets jaunes et la police. Tsunayoshi admirait ces gilets jaunes qui se battaient pour des choses plus justes.

Il faudrait arrêter de prendre les gens pour des cons.

Italie - Venise.

Belphégor passait une journée morose. Il était bloqué dans un hotel avec Mammon, ils recherchaient actuellement les endroits où leur cible avait pu allé. Il s'ennuyait. Pourquoi Tsunayoshi a t-il pris des vacances sans lui ? Ça ne le dérangeait pas que le jeune homme n'ait prévenu personne de son départ. Il voulait être seul. C'était absolument compréhensible. Hayato devait apprendre à être naturel, et non de se forcer comme il le faisait souvent avec Tsunayoshi ou les autres gardiens. Le blond s'allongea sur le lit en faisant une moue, Tsuna avait réussi à couper pendant un certain leur connection. Mammon soupira en voyant le prince déchu s'affalait. L'ancien arcobaleno s'assit et compta son argent.

XXX

Tous les arcobaleno étaient dorénavant libre de leur malédiction. Ils avaient tous retrouvé leur forme adulte. Ils avaient tous continué leurs activités néanmoins Skull, dans l'idée d'aider les enfants et les surtout les orphelinats, avait créé un endroit où ils pourraient vivre. Les arcobaleno avaient combattu aux côtés de la Varia et des Vongola pour mettre fin à l'homme au masque de fer. Le combat fut long et frustreux mais ils réussirent.

Puis la cérémonie d'héritage de la Varia était arrivée, Xanxus avait officiellement passé le flambeau à Tsunayoshi. Malgré les quelques imperfections, la nouvelle génération de la Varia arrivait à prendre en main leurs nouvelles fonctions. Ils avaient reçu des entraînements et des cours juste avant la cérémonie pour les aider dans la gouvernance de l'équipe indépendante d'assassinat.

Seule la cérémonie des Vongola avait tourné au drame à cause des Simon qui voulaient se venger d'eux. En effet, le fantôme du gardien de brume de Vongola Primo était en train de posséder l'un des gardiens de Emma Simon (le boss) pour se venger des Vongola. Le combat mortel fut heureusement évité quand la vérité éclata.

XXX

États-Unis - Chicago.

Il s'était présenté à America's got Talent pour montrer l'un de ses talents : le chant. Les quatre juges de America's got Talent étaient Mel B, Howie Mandel, Simon Cowell et Heidi Klum.

« Quel est ton nom ? » demanda Heidi Klum à Tsunayoshi.

« Tsunayoshi. » répondit ce dernier les surprenant.

« D'où viens-tu ? » demanda Mel B.

« Du Japon. »

« Que vas-tu nous présenter ? » demanda Simon.

« Je vais chanter Dani California de Red Hot Chili Peppers. »

Ils sourirent en lui disant bonne chance.

[Getting born in the state of Mississippi

Papa was a copper, and her mama was a hippy

In Alabama she would swing a hammer

Price you got to pay when you break the panorama

She never knew that there was anything more than poor

What in the world does your company take me for?

Black bandanna, sweet Louisiana

Robbing on a bank in the state of Indiana

She's a runner

Rebel, and a stunner

On her merry way saying baby, watcha gonna?Looking down the barrel of a hot metal forty-five

Just another way to survive

California, rest in peace

Simultaneous release

California, show your teeth

She's my priestess

I'm your priest

Yeah, yeah, yeah

She's a lover, baby, and a fighter

Should've seen it coming when I got a little brighter

With a name like Dani California

Day was gonna come when I was gonna mourn ya

A little loaded, she was stealing another breathI love my baby to death

California, rest in peace

Simultaneous release

California, show your teeth

She's my priestess

I'm your priest

Yeah, yeah, yeah

Who knew the other side of you?

Who knew that others died to prove?

Too true to say goodbye to you

Too true to say, say, say

Pushed the fader, gifted animator

One for the now, and eleven for the laterNever made it up to Minnesota

North Dakota man

Wasn't gunnin' for the quota

Down in the Badlands she was saving the best for lastIt only hurts when I laugh

Gone too fast

California, rest in peace

Simultaneous release

California, show your teeth

She's my priestessI'm your priestYeah, yeah, yeah

California, rest in peace

Simultaneous release

California, show your teeth

She's my priestessI'm your priest

Yeah, yeah, yeah]

À la fin de la chanson, une slave d'applaudissement et de cri résonnèrent dans la salle. Tsunayoshi avait un style particulier qui le différenciait des autres. Il reçu quatre YES (oui) pour continuer l'aventure.

Japon - Tokyo.

Il faisait nuit. Belphégor admirait la nuit, les étoiles qui brillaient dans ce vaste ciel.

Comment vais-je lui dire ? Il ne partage peut-être pas les mêmes sentiments. Peut-être que je ne suis rien à ses yeux. Non non.. Je ne dois pas me morfondre comme un bébé. Je dois prendre mon courage à deux mains et.. Attendez.Une ampoule apparut au-dessus de sa tête.

Mais oui ! Je vais le rejoindre dans son road trip, passer du temps avec lui et boom on est ensemble ! D'accord ça semble trop rapide dit de cette manière mais peu importe, je dois essayer.Et sur ces pensées déterminées, l'assassin quitta silencieusement son spot.

XXX

Allemagne - Europa Park.

Belphégor était très excité, de même pour Tsunayoshi - secrèrement heureux que son ami blond soit là - ils attendaient avec impatience dans l'arrivée dans le parc d'attraction.

« La file est longue. » se plaignit Tsunayoshi en japonais.

« C'est normal Tsuna ~ Ushishishi » ricana l'assassin blond posant une main sur son épaule.

« On ne fera pas énormément de manège. » soupira le japonais déçu. « Je n'aurais pas dû venir. »

« Ne dit pas ça. Quand nous aurons fais le manège, je vais t'apprendre un trick pour ce genre de situation. » chuchota le prince déchu dans le creux de son oreille.

Allemagne - Berlin.

Xanxus avait découvert la localisation du duo, il leur avait ordonné de revenir immédiatement au QG bien qu'il fut amusé durant trois semaines de ce road trip. Néanmoins son héritier et son gardien avaient du travail à faire. Les deux jeunes hommes attendaient dans la salle d'attente de l'aéroport, ils rentraient à contrecœur. Belphégor n'avait pas eu le courage d'affronter son lier, ses sentiments grandissaient au fur à mesure des jours qui passaient. Tsunayoshi réfléchissait profondément à lui-même, son enfance, ses amis et ses gardiens. Il avait toujours été proche de Belphégor, il était lié à ce dernier. Il n'avait jamais réfléchi véritablement à sa sexualité. Le jeune homme savait par expérience qu'il était bi. Tsunayoshi, le boss de la Varia, se demandait comment il pouvait des sentiments qu'il avait gardé enfoui. En vérité, Tsuna avait peur que Belphégor ne le rejette.

Une voix parla à travers un haut-parleur, ils se levèrent et attrapèrent leurs bagages. Ils se dirigèrent vers leur embarquement. Ils donnèrent un à un leur billet à une hôtesse, chacun était plongé dans ses pensées. Les minutes défilaient, l'avion décolla, les deux continuaient de vagabonder à travers les vagues de pensée qui traversaient leurs esprits. Belphégor ne savait pas réellement comment il allait avouer ses sentiments, il n'était pas romantique, il était brutal et un assassin. Mais Tsuna l'acceptait tel qu'il était. Ils avaient beau être des mafieux, ils restaient néanmoins des humains. Le jeune homme passa une main dans ses cheveux tournant sa tête vers son lié, ce dernier fixait le paysage qui défilait.

XXX

Quelques mois plus tard.

C'était un soir assez chaud.

Tsunayoshi, boss de la Varia, errait dans les rues portant l'uniforme de la Varia. Il avait terminé une mission plusieurs heures plus tôt et il avait dû faire son rapport à Xanxus ET assister à une réunion. Tout ça dans la même journée, cela faisait beaucoup. Résultat : Il était dans une humeur massacrante. Tsuna avait décidé de sortir loin de ces incompétents qu'il avait envoyé lui-même dans un entraînement avec son précepteur.

« Ushishishi~ »

« Tch. Laisse moi tranquille. J'suis pas d'humeur là. » grommela Tsuna en essayant de s'échapper de l'étreinte de Belphégor.

« Non. De l'alcool t'aidera. Je connais un bon bar. »

Le boss de la Varia acquiesça. Voilà une bonne idée. Assis sur une chaise, adossé contre un mur, l'assassin appréciait le goût de l'alcool. Pas de travail, juste des sujets qui leurs tenaient à cœur. Les deux jeunes hommes buvaient un verre, deux verres.. et les verres étaient vidés rapidement. La flambée monta en flèche mais ils ne se souciait pas voulant oublier les merdes qui arrivaient dans leur vie. Cela faisait plusieurs mois qu'ils ne s'étaient pas retrouvé seul. Takeshi prenait les choses en main quand Tsuna n'était pas même si Hayato n'était pas d'accord. Mais Tsuna s'en fichait.

Les heures passèrent, il ne restait que des ivrognes dont certains étaient tombés inconscients ou endormis pour d'autre. Par contre, les deux mafieux ivres avaient quitté les lieux un peu plus tôt. Ils marchaient dans les rues désertes se collant l'un à l'autre. Belphégor avait une bouteille à la main, à moitié vide, il semblait raconter quelque chose à son ami. Ils arrivèrent devant le manoir passant devant des gardes effrayés. Belphégor attira Tsuna contre un mur et l'embrassa sur la bouche, il sentait l'odeur de son compagnon monter dans ses narines. Tsuna l'attaqua, se livrant entièrement, leurs sentiments prirent le dessus. Le reste de la nuit fut chaude pour les deux jeunes gens.

XXX

La vie n'était pas facile. Il y avait aucun risque zéro. Cela n'existait. La vie d'un mafieux était difficile, la mort le suivait partout où il allait. Les Vongola étaient une puissante Famille Mafieuse qui possédaient sa propre équipe indépendante : La Varia, cette dernière avait acceuilli depuis quelques années la nouvelle génération. La mort faisait parti du cercle de la vie. On ne pouvait pas prévoir. Personne ne le pouvait. Des morts surgissaient, les gouvernements comme les mafieux s'opposaient les uns contre les autres. La guerre ravageait, la mort fauchait toutes les âmes perdues de la bataille, l'agonie et la tristesse chantaient toute la misère qui s'échappait des morts.

Tsunayoshi, âgé de trente-six ans, savait que sa vie n'avait jamais été simple. Une enfance assez difficile qui la marquait à vie, des décisions ont dû être prises. Mais il n'a pas été seul, Vongola et Varia l'avaient soutenu. Le jeune homme avait combattu avec force et courage, lui et son compagnon du cœur Belphégor n'avaient pas vraiment eu des chances de survie pourtant ils ne regrettaient rien à la vie. Tous les deux savaient que le poison -qui ne pouvait pas être soigné- allait les tuer tous les deux. Ils avaient alors décidé de mourir sur le champs de bataille dans le but de mettre un terme définitif à cette guerre.

Ils avaient réussi au prix de leur sacrifice.

La paix était revenu, les tensions étaient mortes, beaucoup était en deuil.

La vie continuait, le temps ne les attendait pas, la faucheuse veillait à la moindre âme.

XXX

End.

C'est la fin du chapitre de l'histoire.

Je sais que l'histoire est courte comparée à d'autres mais c'est comme ça.

Il y aura peut-être de nouvelles histoires sur KHR si l'inspiration me vient.

Il reste encore beaucoup d'histoires.

Merci à tous les follow et favoris.

Joyeuses fêtes à vous.