Magique 4 - Le jardin secret de Junmyeon

Tout était .. vert et désordonné. Sehun n'aurait jamais imaginé cela. Comment Junmyeon s'était-il arrangé pour faire installer un jardin sur le toit de l'école ? Les plantes y poussaient dans leur état naturel, en nombre et variées. Il y en avait plus que Sehun ne pouvait en compter.

"Comment ? Comment est-ce possible ?" Sehun s'avance entre les rangées. Son expression reste perplexe quand il se tourne vers Junmyeon. "Comment ce jardin n'est pas visible de l'extérieur ?

-Sort d'invisibilité." Junmyeon hausse les épaules. "Je me débrouille plutôt bien en sortilèges et j'étais venu ici avec notre professeur. Il avait temporairement levé le voile anti-sortilège de l'école pour en lancer un sort de répulsion contre les sgnoufs. J'en ai profité pour en ajouter un de transparence et quand le voile à été remis, mon sort ne pouvait pas être détecté. À l'époque je ne pensais pas transformer cet espace en jardin - surtout vu mon niveau en potion - mais je savais que ça pourrait m'être utile."

Ne sachant pas quoi dire, Sehun se contente de hocher la tête. De la main il effleure quelques fleurs. Il y avait tellement d'espèces qu'il n'aurait aucun mal à faire toutes les potions que nécessitait son examen d'entrée.

"Comment as tu réussi à obtenir tous les plans ? Tu n'as pas pu tous les voler dans les serres."

Junmyeon se défend automatiquement. "Je n'ai rien volé. Ma grand-mère m'envoie régulièrement des paquets. Je lui ai dis que je m'étais abonné à un cours à distance de soutient en astromancie. Je ne suis pas sûr qu'elle m'ait totalement crue mais dès qu'un colis est envoyé chez elle, elle me le transfert ici."

Absorbé par sa contemplation, Sehun hoche la tête. Il prend le temps de faire le tour complet du jardin.

"Que pense t-elle qu'elle t'envoie ?" Il se retourne quand il n'entend pas son camarade lui répondre. Junmyeon a détourné le regard et semble gêné par la question - où serait-ce par la réponse.

"Elle .. et bien.." Junmyeon passe une main dans sa nuque ".. elle a fait des allusions la dernière fois concernant.. le fait qu'elle comprenait qu'à mon âge je sois curieux." Sehun comprend l'allusion mais ne fait pas de remarque. Il ne peut cependant réprimer un sourire.

Faisant le tour du toit-terrasse, il essaie de retenir autant de couleurs et de nom de fleurs que possible. Ses pas le ramènent vers Junmyeon, il a encore tellement de questions sans réponse.

"Pourquoi avoir planté tout ça. Tu n'as pas besoin de la plupart d'entre elles pour la potion de vérité ?

-C'est vrai.." Junmyeon jette un regard alentour en mettant ses mains dans ses poches. ".. mais, même si je ne suis pas bon en potion, je me débrouille bien en botanique." Il fait un signe désignant son jardin. "Au début je ne faisais ça que pour le filtre mais, avec le temps c'est devenu comme un refuge. J'aime venir ici quand en bas tout devient trop, .. bruyant et exigent." Junmyeon se passe une main dans la nuque en détournant le regard. "Désolé, je pense que je ne fais pas sens. Disons que je viens ici pour réfléchir."

Sehun hoche lentement la tête avant de s'assoir sur le muret. Il ne sait ce qui lui prend, est-ce qu'il y a quelque chose dans l'air ? mais il a envie de prolonger le moment.

Posant ses mains derrière lui, il cherche le regard de Junmyeon.

"Pourquoi te faut-il ce filtre ? "

Immédiatement, il voit le Poufsouffle se raidir. Son visage se ferme, il n'a pas envie de se confier. Pourtant, Sehun ne le laisse pas se dérober cette fois.

"Je t'ai dit pour mon concours, tu me dois bien ça." Son argument semble faire fléchir Junmyeon mais pas encore assez pour révéler son secret. "Et si c'était pour l'utiliser contre un prof, ou un autre élève ? Ils remonteraient facilement jusqu'à moi. Il n'y a pas tant de personnes dans cette école capable de produire cette potion.

-Ce n'est pas pour .. je ne vais pas l'utiliser ici."

Junmyeon tourne enfin son regard vers Sehun. Il doit y voir de la simple curiosité ou un manque de malice, car il finit par rejoindre le Serpentard. S'asseyant sur le muret, ses jambes de part et d'autre de la pierre.

"Ce n'est pas pour quelqu'un de cette école. Je veux.. révéler un secret que mon père essaie de me cacher.

-Qu'est-ce que c'est ?"

Junmyeon secoue la tête. Il ramène une jambe contre son torse et passe ses mains autour.

"Je n'ai pas envie d'en parler." Et cette fois Sehun n'insiste pas. Il décide même de changer de sujet.

"Un préfet qui a ce genre de secret ce n'est pas courant. Tu pourrais te faire renvoyer si ça se savait.

-Je sais." Junmyeon se tourne vers Sehun. Son visage conserve son air détendu même si son ton se fait plus sérieux. "C'est pour cela qu'il n'y a que toi et moi à savoir. Et tu n'aurais aucun intérêt à me dénoncer. Surtout que je pourrais toujours mettre ta parole en doute." Il continue avec un petit sourire. "Je suis préfet après tout, l'élève sérieux par excellence. On pourrait croire que ce n'est pas logique mais au final c'est le camouflage parfait, personne ne prête attention à ce que je fais et personne ne pourrait me soupçonner."

Sehun penche la tête avant de jeter un regard en coin à Junmyeon. Le Poufsouffle se révélait bien plus complexe qu'il ne l'avait pensé.

Ils restent encore un moment à discuter quand finalement la nuit les prend et Junmyeon initie leur départ.

"Tu pourras venir ici quand tu auras besoin d'ingrédients, pas la peine de me prévenir."

Sehun le remercie et ils finissent par se séparer au détour d'un couloir.

Longeant l'un des murs, Sehun passe une main dans ses cheveux en soupirant, la journée avait été longue. Il est tellement dans ses pensées qu'il ne remarque pas les deux Gryffondors en face de lui et en bouscule un avec son épaule. Il esquisse un vague geste d'excuse avant de continuer sa route.

"Encore ce Serpentard." Baekhyun se retourne vers Jongdae et reprend. Sa conversation était plus importante et il n'avait pas envie de s'attarder sur l'incident. "Je te dis qu'il y a quelque chose qui cloche, il n'agit pas comme d'habitude.

-Je suis sûr que tu t'inquiètes pour rien. Après tout, je n'ai rien remarqué qui sorte de l'ordinaire."

Baekhyun s'arrête pour agripper le bras de son petit ami. "Tu trouves vraiment qu'il agit comme d'habitude ? Dae, on parle de Chanyeol là ! Il a disparu pendant la fête d'après match, il a décidé de ne pas nous accompagner à Pré-au-lard et, plus troublant encore, il a ces moments de silence parfois quand il a le regard dans le vague. Tu as déjà vu Chanyeol silencieux toi ?

-C'est vrai qu'il paraît plus calme mais, cela ne veut pas dire qu'il y a quelque chose d'anormal.

-Il n'était pas comme ça avant" maintient Baekhyun.

Voyant qu'ils bloquent le couloir, ils reprennent leur marche vers la grande salle mais Baekhyun garde son bras sous celui de Jongdae. Le sujet est loin d'être clôt pour lui.

"Il y a quelque chose qu'il ne nous dit pas. Je ne l'ai jamais vu aussi.. peu expansif.

-Peut-être que c'est juste.. de la maturité ?" la fin de la phrase de Jongdae sonne plus comme une question et Baekhyun n'a qu'à lever un sourcil en lui lançant un regard peu convaincu pour qu'il regrette son choix de mot. "Ce que je veux dire, c'est que tu passes moins de temps avec lui depuis qu'on est ensemble toi et moi et, tu ne t'es peut-être pas encore habitué à ce que votre relation ait changée." Cette fois-ci, c'est un froncement de sourcils qui lui répond.

"Qu'est-ce que tu entends par là ?

-Baek, forcément votre relation va être un peu différente. Avant tu passais tout ton temps avec Jongin et Chan, maintenant tu dois te partager avec moi. Tu as un peu de moins de temps pour eux et ils passent plus de temps à deux. Ce n'est pas une mauvaise chose mais, as-tu pensé au fait que peut-être que ton impression de distance viendrais de là ?

-Tu veux dire que je serais jaloux ?" le ton de Baekhyun est incrédule.

"Pas obligatoirement mais, je pense que tu ne t'es pas fait à l'idée que votre amitié va évoluer. Un jour, Jongin et lui trouveront un ou une petit(e)-ami(e) et vos relations vont encore changer. Tu ne peux pas passer tes journées avec moi et eux en même-temps."

Baekhyun se détourne en baissant la tête. Il n'avait pas pensé à cela. Maintenant que Jongdae le formulait à voix haute il se rendait compte qu'il allait fatalement manquer des moments de complicité avec ses amis et en un sens cela le dérangeait mais il parviendrait à s'y faire. Ce qui cependant semblait plus difficile à négliger c'était cette petite voix dans sa tête qui lui disait qu'il y avait plus. Il savait au fond de lui que le comportement de Chanyeol n'était pas dû à leur prise de distance. Il y avait véritablement quelque chose de différent et il finirait bien par mettre le doigt dessus.

Le lendemain, les élèves reprennent le cour de leur semaine, supposément reposés de leur week-end mais il n'est pas huit heure que Luhan cherche déjà sa patience en pressant de ses doigts un noeud invisible sur son front.

Ies mains posées sur la table, il essaie d'obtenir le silence.

"Les gars, s'il-vous-plaît ! Le discours de bienvenu va bientôt se terminer et le premier groupe des élèves transférés va arriver pour s'installer ici. Nous devons leur faire bon accueil, le directeur sera avec eux.

-On pourrait ..

-Non, Han, on ne va pas leur faire cette blague." Luhan soupire mais parvient tant bien que mal à faire s'aligner ses camarades de Serpentard.

Chaque maison s'étaient vue attribuée un petit groupe d'élèves qui viendrait gonfler leur rang le temps que soit réparée l'école des nouveaux venus. Luhan, lui avait la tâche de les accueillir dans la maison de Serpentard en tant que préfet, mais l'opération était plus complexe qu'il ne l'avait pensé.

Du coin de l'oeil, il voit Sehun et Kyungsoo plongés dans leur conversation et il leur fait un signe de tête rapide pour les inciter à les rejoindre. Il a besoin d'alliés et même si ses camarades pouvaient être des fauteurs de troubles, il n'en restait pas moins qu'ils savaient donner l'illusion d'être des élèves modèles. Ils n'ont cependant que le temps de se positionner à ses côtés que la porte de la salle commune s'ouvre pour laisser entrer en premier leur directeur.

Un groupe d'une dizaine d'élèves fait son entrée a sa suite. Une femme les accompagne, elle se présente comme l'un de leur professeur. Puis, à tour de rôle elle incite les élèves à donner leur nom et de prime abord, Kyungsoo voudrait se désintéresser de la situation mais quelque chose l'en empêche. L'arrivée des nouveaux venus lui est complètement indifférent mais il remarque un jeu de regard entre deux élèves. Le premier a une petite stature, il porte les cheveux blond et son étiquette affiche Jihoon. Le second est plus grand, il a des yeux en amandes et un sourire en coin. Aucun mot n'est prononcé mais Kyungsoo voir bien à leur visage qu'il se passe quelque chose.

Ce n'est qu'une minute plus tard qu'il finit par remarquer que le manteau de la professeur qui les accompagne prend lentement vie. Les pans bleus de ses manches étaient en train de devenir verts et se couvraient d'écailles. La femme fait un bond et ses élèves se mettent à rire. Le sort n'est pas compliqué à inverser mais ne pouvant pas réagir comme elle le souhaitait au milieu de ces inconnus, le professeur se contente d'un regard noir. Cependant Kyungsoo ne manque pas de voir le sourire en coin s'allonger sur le visage du deuxième élève.

De la magie informulé ?

Huang Zitao, voilà un nom qu'il n'allait pas oublier.

La rencontre n'est cependant pas longue, Kyungsoo a un cours de métamorphose et il doit vivement quitter la salle commune.

Et il n'est pas le seul à y diriger ses pas. Jetant un coup d'oeil par la fenêtre, Chanyeol y voit la pluie qui n'avait cessée de s'abattre depuis la veille. Il a encore moins envie de se lever pourtant il finit par esquisser un geste pour sortir de son lit. La raison est cependant tout autre que l'obligation scolaire. En plus des cours de potion avec les Serpentards. La pensée de retrouver, pour un instant, la présence de Kyungsoo, même déguisée de leur feinte ignorance l'un pour l'autre, lui suffisait pour sortir sa léthargie.

Il ne lui faut pas longtemps pour s'habiller et prendre son petit-déjeuner. Jongin est déjà en train de rassembler ses affaires pour son cours de créatures magiques tandis que Baekhyun profite d'une heure de répit supplémentaire avant de devoir se lever.

Chanyeol rejoint donc les rangs des autres Gryffondors qui attendaient le début du cours. Il ronge son frein en voyant Kyungsoo arriver avec Sehun. Il aurait vraiment aimé ne pas avoir à dissimuler cette relation. Il comprenait la réticence de son compagnon mais aurait souhaité qu'ils puissent passer au dessus de l'avis des autres pour simplement être ensemble. Il lui était toujours aussi difficile d'être si près de Kyungsoo tout en se tenant éloigné.

Ils finissent par rentrer dans la salle et Chanyeol cherche Kyungsoo du regard mais celui-ci ne fait pas attention à lui. Il se résout à s'asseoir deux rangs plus loin et prête attention à leur professeur. Ce dernier semble particulièrement sérieux.

"Comme vous devez le savoir, les examens de niveau approchent. Je sais que vous avez l'impression d'avoir encore beaucoup de temps devant vous mais je tiens à vous rappeler que les inscriptions aux grandes écoles supérieures commencent maintenant. J'ai déjà été contacté par certains d'entre-vous pour des lettres de recommandations, n'oubliez pas que tout cela se prépare en avance." Il se penche ensuite pour récupérer deux dossiers dans sa malette. "Je ne saurais que trop vous conseiller de vous pencher sérieusement sur le choix de votre futur. Kim Namjoon, j'aimerais vous voir à la fin de l'heure pour qu'on parle de votre projet. Do Kyungsoo, j'ai envoyé mon accord pour votre demande d'admission au centre de recherche du Ministère de la magie."

Le nom prononcé à voix haute fait sursauter Chanyeol. Le centre de recherche du ministère ? Kyungsoo ne lui en avait jamais parlé. Ce n'était pas ce qu'ils avaient prévu, il devait y avoir une erreur. Pourtant, de dos, il voit Kyungsoo hocher lentement la tête avant de sortir son manuel de son sac.

Encore retourné par la nouvelle, il ne fait pas attention à son voisin quand celui-ci se lève pour chercher du matériel. Et reculant en même temps, il le percute et tous deux tombent au sol. La chute n'est pas douloureuse mais le bruit a fait se retourner la majorité de ses camarades dans sa direction. Son regard rencontre celui de Kyungsoo mais l'échange reste bref quand ce dernier le détourne brusquement. Chanyeol a cependant l'occasion d'y lire de la gêne et de l'indécision.

Se relevant, Chanyeol secoue la tête. Il ne comprend pas ce qu'il se passe. L'heure de cours défile sans qu'il ne comprenne un mot de ce qui est dit, ni qu'il prête une quelconque attention à ce qui est fait autour de lui. Il n'attend qu'une chose, la fin du cours pour pouvoir parler à Kyungsoo.

La chance doit être de son côté car il voit Sehun partir rapidement et il profite de l'absence du Serpentard pour entraîner Kyungsoo dans un recoin du couloir.

"Tu peux m'expliquer ?" Kyungsoo essaie de se dégager de son emprise mais Chanyeol n'a aucune intention de le laisser se défiler. "C'est quoi cette demande d'admission ?

-C'est .." Chanyeol force Kyungsoo a le regarder. ".. c'est juste une possibilité.

-Mais une possibilité dont tu ne m'a jamais parlé.

-Parce que ce n'est pas important.

-Vraiment ? Et tu comptais au moins me le dire ?" Il continue en voyant Kyungsoo soupirer. "Je te rappelle qu'on avait déjà prévu la suite. L'université de Londres, pour être sur le même campus.

-Le centre de recherche est à Londres aussi, et il y a peu de chance que je sois pris. Ça ne change rien.

-Si au contraire. Parce que tu es en train de prendre tes décisions sans moi.

-Ce n'est pas ma décision." Kyungsoo avait parlé plus fort. Se passant une main sur le visage, il laisse son dos reposer contre le mur derrière lui. "Ce n'est pas mon choix, c'est celui de mon père. Il voudrait.. il voudrait que j'étudie là bas.

-Mais.." Chanyeol fronce les sourcils. ".. ce départ à Londres, on avait dit que c'était justement pour te défaire de la pression des tes parents. Tu ne veux pas bosser au ministère, pourquoi tu postulerais ?

-Ça n'engage à rien Chan. C'est juste une première demande. Que je fasse la démarche ou pas ne change rien, sauf qu'au moins mon père me laisse tranquille depuis que je l'ai fait.

-Et si .. si tu es pris ?" Il avait posé la question en étant sûr de la réponse que lui donnerait son compagnon. Il sent cependant son coeur se resserrer quand il voit le doute dans son regard. "Tu ne comptes pas accepter ?

-Je.." mais la réponse ne vient pas.

Chanyeol se détache de lui en reculant d'un pas.

"Et il ne t'est pas venu à l'idée de m'en parler ?" Le ton de Chanyeol est bas, plus grave que celui qu'il utilise habituellement. "Mon avis compte si peu, c'est ça ? Ce qu'on avait prévu c'était simplement ton second choix finalement." Il voit Kyungsoo esquisser un geste dans sa direction mais il effectue un second pas en arrière.

"C'est dans si longtemps, on a le temps d'y réfléchir.

-On ? Je n'ai pas l'impression que tu considérais ce "on" quand tu as demandé un dossier d'admission. Est-ce qu'il y a même un "on" pour toi ?" Le manque de réponse de la part de Kyungsoo est plus parlant que Chanyeol ne l'aurait souhaité. Chamboulé par ce qu'il vient de comprendre, il n'ajoute rien avant de se détourner. Il avait besoin d'air, il avait besoin de quitter ce couloir et surtout de mettre de la distance avec Kyungsoo.

Ses pas l'entraînent au hasard vers la tour de la volière et il ne répond pas à l'appel de Jongin en le croisant dans les escaliers. Il se sent incapable de parler à qui que ce soit.

"Chan !" Son appel reste vain tandis que Jongin se retourne et re-descend quelques marches. Il était impossible que son ami ne l'ait pas entendu. Comment se faisait-il qu'il l'ignore ? Le voyant disparaître rapidement dans le tournant des escaliers, Jongin se décide à lui en parler plus tard.

Il reprend son ascension vers la volière et s'étonne en entendant une autre voix dans la pièce.

"Il y a quelqu'un ?" Jongin cherche du regard avant de reconnaître la couleur or et noir des poufsouffles.

"Jongin ? Toi aussi tu es matinal ?"

Le gryffondor est surpris en reconnaissant les hautes pommettes et le petit sourire de celui qui lui fait face. Ne trouvant pas une réponse adéquate, il se met à bafouiller et pose à la place une autre question.

"Pourquoi ?"

Il voit Yixing froncer les sourcils d'incompréhension en face de lui.

"Parce que.. tu es ici très tôt, ..comme moi ?" La phrase sonne plus comme une question et Jongin se sent gauche de ne pas réussir à formuler une réponse correctement. Il se contente de hocher la tête avant de s'avancer vers son hiboux.

Yixing fini de fixer son message mais d'en une tentative de désamorcer la situation, il relance la conversation.

"Félicitation pour le match.

-Tu sais que maintenant c'est vous contre les Serdaigles ?

-Hum.. oui ?" Le ton de Jongin avait été mordant. Il ne savait même pas pourquoi il avait employé ce ton. Il se morigène mentallement d'être aussi mal à l'aise.

Voulant éviter une tension non nécessaire, Yixing change de sujet.

"Tu écris à qui ?

-Mes parents, et.. et toi ?

-Une amie. Elle va à Beauxbâtons.

-Oh, une amie… c'est bien." Le silence s'étire et devient embarrassant. Dans une tentative de réparer sa gaucherie, Jongin esquisse un geste pour ouvrir la fenêtre mais il se retourne trop tôt et donne un coup de coude dans le bras de Yixing.

"Oh je suis désolé." Jongin tend la main pour se racheter mais il ne fait qu'empirer la situation. Reculant, Yixing se heurte contre le rebord de la fenêtre. "Je ne voulais pas, je.."

Yixing l'interrompt en se redressant.

"Ça va."

Jongin n'ose rien ajouter et regarde du coin de l'oeil Yixing envoyer sa chouette avant de quitter la pièce avec un petit signe de tête. Cette semaine allait être longue.