CH24-Alpha

Et voici le dernier chapitre. :D

Kouan à la relecture.

Bonne lecture, on se retrouve en bas !


Lexa sortit d'un pas pressé de la salle de bain, attachant ses cheveux en une queue de cheval pratique. Elle attrapa ensuite la chemise reposant sur une chaise de la chambre et qui complétait son uniforme d'adjointe du sheriff. Un poste que Lincoln lui avait proposé après le départ de Gustus. Devenant sheriff, il avait besoin de quelqu'un pour le seconder et lui avait tout naturellement proposé son ancien poste.

Elle avait d'abord refusé mais il avait insisté et Clarke l'avait convaincue qu'elle avait besoin de changement et que veiller sur les autres faisait partie d'elle.

Lexa enfila sa chemise puis elle quitta la chambre, la boutonnant en descendant d'un pas rapide les escaliers avant de rejoindre la cuisine. En entrant elle sourit au spectacle de Clarke et Madi en pleine discussion autour du petit-déjeuner. Un peu plus d'un mois s'était écoulé depuis l'attaque du Dire Wolf et leur vie était des plus paisibles. Une vie simple et heureuse dans laquelle elles s'épanouissaient de jour en jour, notamment Madi qui avait fait d'immenses progrès.

- Bonjour Maman ! s'exclama joyeusement sa fille.

- Bonjour mon cœur, lui répondit-elle en l'embrassant sur le front dans un geste affectueux devenu naturelle.

Elle fit ensuite le tour de l'îlot pour déposer un chaste baiser sur les lèvres de sa compagne. Souriant tendrement à ce doux bonjour, Clarke réajusta dans un geste attentionné le col de sa chemise.

- Pas trop fatiguée ? lui demanda-t-elle alors que la veille Lexa avait patrouillé jusque tard dans la nuit.

- Rien qu'un bon café ne puisse combattre, répondit-elle en s'éloignant pour aller se servir une tasse bien chaude à la cafetière.

Du coin de l'œil elle ne manqua pas le regard appréciateur de sa compagne sur elle mais qui revint rapidement sur Madi lorsqu'elle lui posa une question. Lexa sourit, amusée puis elle retourna auprès de sa compagne, glissant un bras autour de sa taille.

- Madi me montrait le dessin qu'elle a fait hier à l'école, lui indiqua Clarke tout en prenant une feuille sur le coin de l'îlot qu'elle lui montra.

Le cœur de Lexa se serra de bonheur, touchée et attendrie par ce qu'elle découvrit. Sous ses yeux, trois bonhommes mal proportionnés, deux adultes et un enfant au vu des différences de tailles. Les deux adultes, blonde et brune, représentaient sans aucun doute Clarke et Lexa. Entre elles se tenait Madi qui tenait leurs mains. Au dessus du trio était écrit d'une main hésitante « Famille ».

- C'est magnifique, la félicita-t-elle émue.

Madi sourit fièrement tandis que Clarke et Lexa échangeaient un sourire complice, heureuses. La médecin avait tout autant été touchée par le dessin de la petite. Elle était enfin pleinement acceptée par Madi. Elle lui faisait maintenant totalement confiance et la considérait comme sa seconde mère.

A ses côtés, Lexa regarda à nouveau le dessin, relevant le reste des détails comme une montagne et une forêt où on pouvait distinguer un grand loup s'y cacher : le Dire Wolf. Peu de temps après leur combat, Madi avait pris la fuite durant une nuit. Découvrant sa disparition au petit matin Lexa avait été prise d'une peur panique, Clarke avait tenté de la calmer afin de partir à sa recherche mais la petite était rentrée d'elle-même.

Lexa l'avait immédiatement prise dans ses bras, soulagée, mais Madi s'était détournée d'elle pour s'adresser à Clarke. Les surprenant toutes les deux lorsqu'elle lui avait demandé très clairement de l'aide pour soigner quelqu'un. Elles avaient suivi Madi pour découvrir le Dire Wolf encore souffrant à quelques kilomètres dans les bois.

Comprenant l'attachement de Madi au loup, Lexa et Clarke s'étaient occupées de le remettre sur pieds puis en tant qu'Alpha, elle l'avait autorisée à s'installer dans les forêts du Mont Weather. Ainsi il n'était ni trop proche, ni trop loin afin que Madi garde un lien avec lui. C'était donc sans surprise qu'elle le trouvait sur ce dessin car il faisait également parti de sa famille.

- On mange au café ou chez Indra ce midi ? La sortit de ses pensées Clarke.

- Je ne vais pas pouvoir vous retrouver ce midi, j'ai une réunion avec Lincoln et Roan, s'excusa-t-elle d'un sourire désolé.

- Une réunion ? À midi ? Trouva étrange Clarke.

- Que veux-tu notre cher Maire est très occupé alors il fait du deux en un, déjeuner plus réunion.

- Quand il s'est présenté pour la succession de Nia, je n'aurais jamais pensé qu'il prendrait les choses aussi sérieusement, les habitants ne se sont pas trompés en le choisissant, pointa Clarke.

- C'est un bon leader, confirma Lexa autant au sujet de la Mairie que de la meute.

- Et quel est le sujet de cette réunion ? demanda Clarke curieuse tout en commençant à débarrasser.

- J'ai bien peur que ce ne soit confidentiel, répondit Lexa en cachant son sourire amusé en buvant son café car elle savait que sa compagne détestait cette réponse, sa curiosité la perdant.

- Dépêche-toi donc, tu vas être en retard, la pressa-t-elle en représailles.

Lexa termina son café puis avala rapidement une tartine avant qu'elles ne quittent toutes les trois la cuisine pour terminer de se préparer. Quittant ensuite la maison pour une nouvelle journée.


Un peu plus tard, Clarke accompagnait Madi à l'école alors que Lexa était déjà en train de travailler. Une routine des plus agréable s'était installée et tout semblait leur sourire, elles étaient enfin heureuses. De plus Madi s'était également ouverte aux autres. Si ses débuts à l'école avait été timide elle s'était rapidement fait des amis et avait hâte de s'y rendre chaque jour.

Ce matin là ne dérogea pas à la règle, Madi lui dit à peine au revoir avant de courir rejoindre les autres enfants dans la cour. Clarke secoua la tête attendrie et amusée puis elle prit le chemin de son cabinet médical.

En marchant à travers la ville, elle remarqua une légère agitation chez certains habitants, comme des messes basses sur son passage, mais elle chassa bien vite cette idée lorsqu'elle aperçut Octavia en train d'ouvrir le petit journal qu'elle avait monté en restant à Ton DC.

- Clarke, comment tu vas ? lui demanda-t-elle après qu'elle l'ait interpellée.

- Bien, je viens de déposer Madi à l'école.

- Ca se passe bien pour elle ?

- Elle continue de bien s'intégrer.

- Je n'ai pas beaucoup de temps, regretta-t-elle de ne pas pouvoir discuter davantage en regardant sa montre, mais pourquoi tu ne viendrais pas avec Lexa déjeuner avec Lincoln et moi ce midi ?

- Mais Lincoln ne déjeunent pas avec Lexa et Roan ce midi ? Retourna-t-elle confuse.

Le regard d'Octavia s'arrondit et elle pâlit légèrement avant de se reprendre :

- Mais oui ! Suis-je bête j'avais complètement oublié ! Bon ben une prochaine fois alors, dit-elle en ouvrant sa porte, désolée mais faut vraiment que j'y aille, bonne journée, sembla-t-elle fuir à l'intérieur du journal.

Clarke trouva son attitude étrange mais ne s'y attarda pas, heureuse d'avoir pu la croiser. Etant occupées avec leur vie respective, ces derniers temps elles ne s'étaient vues que lors des visites médicales de sa meilleure amie. Son début de grossesse se passait merveilleusement bien et Octavia avait enfin cessé de s'en faire pour le côté loup-garou de son enfant. Lexa avait fini par accepter de lui parler et l'avait rassurée avec succès. Sa meilleure amie filait donc le parfait bonheur avec Lincoln et même si elle lui manquait, Clarke était plus qu'heureuse pour elle.

Regardant à son tour sa montre, la médecin se rendit compte de son propre retard et partit en courant vers son cabinet médical.


- Madi ! L'accueillit d'un sourire Indra lorsqu'elle entra la première dans l'auberge.

- Bonjour grand-mère ! S'enjoua la petite tandis que la concernée perdit légèrement son sourire pour une grimace, maudissant intérieurement Lexa d'avoir poussé Madi à l'appeler ainsi.

- Bonjour Indra, la salua Clarke en entrant à son tour.

Cependant, elle eut un accueil plus réservé, Madi semblant être la seule à réussir à percer la carapace de la mère de Lexa.

- Bonjour Clarke, comment vas-tu ? lui demanda-t-elle sincèrement en sortant de derrière le comptoir de l'accueil pour venir à leur rencontre.

- Très bien, la matinée a été calme au travail, lui répondit-elle tout en la suivant pour le petit restaurant.

Clarke se figea en trouvant la salle étrangement vide. Le restaurant était toujours bondé, surtout depuis l'augmentation de la population de loups-garous en ville. Beaucoup d'entre eux logeaient à l'auberge et y mangeaient également. Quant aux autres, ils aimaient venir y manger afin de se retrouver entre loups-garous, trouvant le lieu plus agréable que le café du centre-ville où ils devaient se fondre avec la population lambda.

- Pour vous aussi c'est étrangement calme… constata-t-elle sourcils froncés.

- Hum oui… répondit avec gêne Indra.

Une gêne qui surprit encore plus Clarke car sa belle-mère n'était jamais gênée, c'était elle qui prenait un malin plaisir à mettre mal-à-l'aise, pas l'inverse.

- Je te laisse t'installer avec Madi, lui dit-elle avant de tenter de s'éloigner vers les cuisines.

C'est à ce moment-là que Clarke réalisa qu'elle ne lui avait pas parlé de Lexa, ne lui demandant pas si elle se joindrait à elles plus tard, chose plutôt étrange étant donné qu'elle venait rarement sans elle et lorsque c'était le cas, Indra l'interrogeait toujours sur son absence.

Vint s'ajouter à cela l'absence de clients, l'absence totale de loups-garous dans l'auberge, puis elle se rappela les messes basses du matin, tous des loups-garous… tout prenait forme et elle sut que quelque chose clochait… la réaction d'Octavia lui revint en tête, et se combina à l'attitude d'Indra… Lexa déjeunait avec Lincoln et Roan… Lexa et Roan ! comprit-elle enfin.

- Indra dites-moi que ce n'est pas ce que je crois ! Explosa-t-elle subitement.

Sa belle-mère resta de marbre mais Clarke n'avait pas besoin de réponse, elle savait, elle venait de comprendre que Lexa et Roan étaient en train de se défier. Si elle eut peur de ce que cela signifiait, cette peur se combina à la colère et elle perdit brutalement son calme.

- Je vais tuer Lexa ! Éclata-t-elle.

- Non ! cria Madi qui la prit au mot.

Ce qui bloqua Clarke dans sa colère et s'abaissa à hauteur de la petite.

- Mais non chérie, c'est… c'est une façon de parler… je ne vais pas la tuer, je vais juste la punir, corrigea-t-elle la colère remontant, une grosse, grosse punition, une punition dont elle va se rappeler crois-moi.

Clarke se redressa vivement pour confronter Indra :

- Où sont-ils ?

- Clarke ce sont des affaires de loups-garous, lui rappela-t-elle.

- C'est ma compagne qui s'apprête à se battre à mort pour une stupide place de leader, claqua-t-elle furieuse et inquiète.

Indra soupira lourdement alors qu'elle avait conseillée à Lexa d'en parler à la médecin au lieu de le lui cacher car sa réaction était des plus prévisibles. Elle se garda donc bien d'essayer de calmer Clarke, ne cherchant aucunement à la rassurer sur le combat opposant Lexa à Roan afin de laisser cette dernière gérer les conséquences de son mensonge.

- Ils sont à la Mairie, lui révéla-t-elle alors.

- Madi tu restes avec ta grand-mère, lança Clarke qui se précipita avec colère et crainte vers la sortie, claquant la porte derrière elle.

- Maman va avoir des problèmes ? demanda Madi après un bref silence.

- Oh oui…


Clarke freina dans un crissement de pneus devant la Mairie puis elle arrêta le moteur avant de descendre de sa voiture en claquant la porte. Elle se dirigea d'un pas furieux vers l'entrée, montant les marches la conduisant à l'entrée qui était gardée par Ontari.

- Clarke, tu ne devrais pas être là, essaya-t-elle de l'arrêter.

- Je te conseille de dégager de mon chemin, lui dit-elle férocement.

Ontari en eut presque un frisson de peur lorsque son regard noir la transperça. Loin de vouloir être la cible de sa fureur, elle s'écarta pour la laisser entrer. Néanmoins, elle la suivit, s'amusant déjà de la dérouillée qu'allait se prendre Lexa par sa compagne.

Clarke n'eut nullement besoin de chercher son chemin, suivant les clameurs et les encouragements s'élevant à travers la Mairie pour les deux combattants. Elle trouva la foule de loups-garous réunit dans la grande salle communale. Ils formaient un demi-cercle devant l'estrade qui enfermait ainsi les deux combattants. La médecin fondit sur la foule, bien décidée à se frayer un chemin.

Elle ne prit aucune pincette, jouant furieusement des coudes, poussant les spectateurs avec force. Dans son esprit défilait des images de ce qu'elle s'apprêtait à trouver, deux loups-garous se battant jusqu'au sang, prêt à tuer l'autre. Clarke avait peur pour Lexa, son cœur battait à tout rompre alors que son esprit déraisonnait totalement sous l'inquiétude et la colère. Elle finit par émerger de la foule sur la piste de combat.

Et ce qu'elle découvrit la figea sur place, sa colère disparaissant sous la stupeur. Devant elle, pas de féroces loups-garous tentant de s'étriper, pas de sang, pas de combat mais Lexa et Roan assis l'un en face de l'autre à une table et se défiant dans un bras de fer.

Un bras fer qu'aucun des deux adversaires ne semblaient vouloir perdre. Le regard férocement rivé dans celui de l'autre, aucun d'eux n'avait encore cédé du terrain, leur bras ne fléchissant pas. Lexa affichait un visage impassible tandis que Roan souriait provocateur.

- Que… tu te fous de moi ?! Finit par crier Clarke qui s'était fait un sang d'encre, s'attendant au pire.

- Clarke ?! S'exclama de surprise Lexa.

L'intervention de sa compagne la sortie de sa concentration et Roan en profita, manquant de peu de lui faire toucher la table. Elle se reprit in-extremis et tentait maintenant de repousser la force de son adversaire qui la narguait d'un sourire confiant et amusé.

- Tu pensais vraiment que je ne le découvrirai pas ?! Continua Clarke qui libérait sa colère et sa peur.

- Pas maintenant… mon amour… grogna Lexa qui peinait à reprendre la main.

- Oh que si tu vas m'écouter ! S'offusqua Clarke qui s'apprêtait à fondre sur sa compagne mais qui fut retenue par Lincoln qui l'obligea à rester avec la foule et se calmer.

Lexa l'en remercia silencieusement tout en se concentrant sur leur duel. La tradition aurait voulu qu'ils se combattent à mort dans un violent combat de loups-garous mais en vérité aucun d'eux ne souhaitait la mort de l'autre. Ils se respectaient trop pour ça. De plus Roan n'avait jamais voulu la place d'Alpha mais à sa disparition il n'avait pas eu le choix.

Si cela n'avait tenu qu'à eux, Roan lui aurait cédé la place d'Alpha d'une simple poignée de mains mais la loi de la meute ne fonctionnait pas ainsi alors ils avaient trouvé un compromis en se défiant dans un bras de fer. Bras de fer qu'elle comptait bien gagner pour effacer le petit sourire goguenard de Roan qui se moquait ouvertement d'elle pour s'être laissée bêtement distraire par Clarke.

Clarke qui allait lui faire passer un sale quart d'heure pour lui avoir caché ce duel mais elle n'avait pas souhaité l'inquiéter inutilement et avait voulu leur épargner une dispute. Ce qui s'annonçait être un véritable échec. Pourtant si sa compagne lui en voulait, cela ne l'empêcha pas de se détacher de Lincoln pour se rapprocher et l'encourager à sa manière :

- T'as plutôt intérêt de gagner maintenant !

Lexa esquissa un sourire amusé puis elle sentit une force nouvelle l'envahir. C'est alors que son bras s'éloigna de la table, remontant progressivement, effaçant un peu plus le sourire de Roan à chaque centimètre gagné.

Lorsqu'ils revinrent à égalité, le sourire de Roan avait disparu tandis que naissait un sourire narquois sur les lèvres de Lexa. Cependant son adversaire n'afficha aucune colère, ni crainte dans son regard mais un éclat de fierté à son égard. Lexa lui retourna son respect dans un discret hochement de tête puis elle entreprit de lui faire perdre du terrain.

Elle déploya toutes ses forces contre la résistance de Roan qui finit par céder petit à petit jusqu'à ce que sa force s'effondre, Lexa plaquant violemment sa main contre la table.

La foule éclata de joie face à la victoire de leur nouvelle Alpha. Les deux adversaires se serrèrent respectueusement la main, Roan la félicitant puis il se leva pour s'éclipser. Lexa allait en faire de même pour faire face à son peuple lorsqu'elle fut stoppée par l'arrivée soudaine de Clarke qui s'assit en face d'elle.

- Je te défis, lui annonça-t-elle tout en posant son bras sur la table et braquant un regard déterminé et intraitable sur elle.

- Que… quoi ?... Mais tu ne peux pas, bafouilla Lexa alors qu'un silence stupéfait par l'audace de sa compagne tombait sur la salle.

- Aurais-tu peur de perdre ? La provoqua-t-elle ouvertement.

- Ca n'a aucun sens, tu n'es pas un loup-garou ! protesta Lexa tout en jetant un regard hésitant vers la foule.

Ces derniers étaient captivés par le spectacle et personne ne semblait vouloir s'opposer à l'action de sa compagne qui pourtant était un affront à leurs lois. Lexa prit alors conscience de tout le respect qu'avait gagné Clarke, devenant un égal à leurs yeux. Pour eux, il n'y avait donc aucun problème à ce qu'elle la défie et devienne l'Alpha en cas de victoire.

- Alors ? Relança-t-elle d'un sourire mutin tandis que Lexa comprenait lentement la raison de son geste.

Si Clarke gagnait, elle devenait l'Alpha et Lexa ne pourrait plus l'écarter de leurs affaires de loups-garous, lui permettant ainsi de toujours veiller sur elle. Ce que Lexa refusait car ce n'était pas sans risque. Elle fit donc face à sa compagne, lui retournant son sourire mutin, prête à la défier.

Elle referma sa main sur la sienne et c'est les yeux dans les yeux que leur duel débuta…


Assise sur le tronc faisant face au ravin plongeant sur la rivière, Lexa observait le soleil qui descendait lentement à l'horizon. Elle était songeuse, pensant à sa vie et ce qu'elle désirait plus que tout pour l'avenir. Jouant nerveusement avec le petit écrin qu'elle tenait entre ses doigts.

Sa décision de demander en mariage Clarke était prise depuis longtemps, il ne lui manquait plus que le bon moment, la bonne mise en scène mais plus elle y pensait, plus elle était nerveuse. Elle avait pensé que venir au sommet de la colline l'aurait aidée à réfléchir mais il n'en était rien.

Elle entendit du bruit dans les fourrés mais ne paniqua pas. Elle sourit, sentant déjà que la présence du loup aux reflets argentés l'apaisait. Cela faisait plusieurs lunes qu'Heda était revenu à Ton DC, débarquant un beau matin devant sa maison. Elle ignorait comment il avait su qu'elle était de retour mais il était revenu, ramenant avec lui la meute.

Heda s'installa à ses côtés portant son regard en contrebas sur la plage, où Lexa vit sortir de la forêt la louve au pelage brun et ses louveteaux.

- Ils sont magnifiques, félicita-t-elle son ami qui avait trouvé une merveilleuse compagne pour fonder une famille.

Le loup, son fidèle ami, baissa le regard sur l'écrin qu'elle tenait dans sa main. Elle ouvrit la petite boite et révéla une magnifique bague de fiançailles. Elle sourit de bonheur en la regardant, le cœur portant l'espoir que Clarke accepte.

- Tu crois qu'elle va accepter de m'épouser ? demanda-t-elle pleine de doute à Heda.

Le loup grogna légèrement en réponse puis releva un regard confiant qui lui interdisait le moindre doute. Pendant un instant elle fut rassurée, son esprit s'apaisant quelques secondes avant de recommencer à songer au scénario de sa demande, cherchant la perfection.

- Demain… sourit-elle confiante et refermant l'écrin avant de reporter son regard sur l'horizon.

FIN


Alors d'après vous qui a gagné au bras de fer Clarke ou Lexa ? :p

J'espère que ce dernier petit chapitre vous aura plu, que vous y avez trouvé tout ce que vous espériez.

Un énorme merci d'avoir lu cette histoire jusqu'au bout. Merci d'avoir été au rendez-vous et d'avoir laissé des commentaires, tout comme les follow et les favoris. :D Merci également aux Guest et notamment Morgane que je ne peux pas remercier directement en mp. ;)

Et un IMMENSE merci à Kouan pour son super travail et ses conseils sur cette fic que je n'aurais jamais terminé sans elle... et maintenant t'as encore plus de temps pour l'Héritage :p

Bon et bien, je vous dis à bientôt. :)