Je suis de retour avec une histoire. Pour le moment, je n'ai que ce premier chapitre et des idées pour la suite. Je ne sais pas combien de chapitre il va y avoir ni
quand je pourrais poster un nouveau chapitre.
Bonne lecture !

Double face

Chapitre 1 :

La journée a été longue. Je suis éreinté quand j'arrive à la villa. Je travaille dans l'entreprise Eaton-James créé par mon père et son ami d'enfance, Mike. Cette entreprise a fait des nous des milliardaires. Depuis mon enfance, j'ai toujours été obligé de bien me comporter, je devais être le premier à l'école, soit être l'enfant parfait. Je détestais tout ça. Heureusement pour moi, la fille de Mike me comprenait car nous étions dans le même bateau. C'est pour ça que nous jouions toujours ensemble et qu'aujourd'hui, nous sommes encore des meilleurs amis.

Cependant, nos pères n'ont pas vu cette relation comme nous et ont décidé d'unir les familles en organisant notre mariage. Il est inutile de dire que nous nous sommes battus pour empêcher cet événement mais ils ne voulaient rien entendre. Le mariage aura lieu dans un an et demi. Ils l'appellent le mariage du siècle, c'est pourquoi il faut autant de temps pour le préparer.

Je coupe le contact de la voiture en soupirant. Je sais que Shauna est déjà là car elle est partie plus tôt aujourd'hui pour pouvoir régler quelques détails du mariage. Je glisse une main sur mon visage en espérant pouvoir chasser la fatigue. Je me dirige vers la porte d'entrée où je m'essuie les pieds sur le paillasson avant d'entrer. Je ferme à clé derrière moi tout en retirant ma cravate. Je suis agréablement accueilli par le husky que nous avons adopté en emménageant ici.

« Salut mon grand !

-Ouaf ! »

Je lui caresse le haut de la tête avant de me diriger vers la cuisine pour me trouver quelque chose à manger dans le réfrigérateur. Mais je ne m'attendais pas à trouver Shauna assise derrière la table dressée, du vin versé dans les verres.

« Qu'est-ce que c'est ?

-Je voulais te faire une surprise.

-Eh bien, c'est réussi ! A quelle occasion ?

-Un simple repas entre amis. Et il faut qu'on discute.

-Hum… d'accord… »

Elle m'invite à m'asseoir pendant qu'elle nous apporte nos assiettes. Du poisson blanc accompagné d'une sauce à base de tomates et des tagliatelles de légumes.

« Merci, ça a l'air très bon. »

Elle s'installe à son tour et nous commençons à manger.

« Je t'écoute, de quoi voulais-tu parler ?

-A toi de me dire. Tu es bizarre depuis quelques temps. Je te connais par cœur. Dis-moi ce qu'il ne va pas.

-Ce n'est rien de grave… enfin… c'est ce mariage. C'est stupide ! Ils veulent nous forcer mais ils savent que ça ne fonctionnera pas.

-Ils veulent organiser notre mariage mais nous pouvons prévoir notre divorce.

-Ils feront tout pour que ça n'arrive pas…

-Tobias… qu'est-ce qui te tracasse ?

-J'ai rencontré quelqu'un. Elle… elle est formidable, belle, intelligente…

-Vraiment ? Et c'est sérieux entre vous ?

-On se voit depuis trois mois.

-Et tu ne m'as rien dit !

-Je voulais voir où cela pouvait mener. Je l'aime, Shauna. »

Je pose mes couverts et place ma tête dans mes mains. Je ne sais plus quoi faire.

« Est-ce qu'elle est au courant de notre situation ?

-Non. Je voulais lui en parler mais je n'ose pas. J'ai peur de la perdre.

-Il faut que tu lui dises. Elle pourrait venir ici un soir et on parlera tous les trois.

-Quoi ? Tu serais prête à faire ça ?

-Bien sûr. Tu es mon meilleur ami depuis toujours, tu mérites d'être heureux.

-Merci, merci mille fois. »

Je me lève pour l'embrasser sur le front avant de reprendre ma place.

« Je peux lui dire de venir demain soir ?

-Bien sûr. »

Nous continuons le repas avec une ambiance plus détendue. Je peux enfin savourer le merveilleux repas qu'elle a fait.

« Merci Shauna, c'était délicieux.

-Je t'en prie. »

Elle se lève pour faire la vaisselle mais je la retiens.

« Je m'en occupe !

-Ne dis pas de bêtises. Tu as travaillé toute la journée alors que je me suis ennuyée tout l'après-midi. Va te reposer.

-Continue comme ça et je vais finir par t'épouser sans rouspéter. »

Elle éclate de rire tout en me poussant loin d'elle. Je file sous la douche pour me débarrasser de cette couche de transpiration qui me colle à la peau. Une fois sorti, je vérifie mes messages. A part celui où elle m'a dit qu'elle était au restaurant avec son frère, je n'ai pas eu de nouvelles. J'enfile mon pyjama puis descends dans le salon pour rejoindre Shauna. Elle regarde souvent la télé dans le salon bien qu'elle en ait une dans sa chambre, tout comme moi.
Elle est installée dans une couverture avec une tasse de thé en main, comme à son habitude. Je m'assieds à côté d'elle en tirant un peu la couverture.

« Il y en a d'autres tu sais.

-C'est la plus douce !

-Je sais, c'est pour ça que je l'ai prise.

-Allez, tu pourrais partager avec ton fiancé ! »

Il nous arrive de rire de notre situation de temps en temps. De toute façon, nous sommes bloqués dans cette situation. Nos fiançailles ont été annoncé dans les magazines et les lecteurs ont tout de suite adoré notre histoire. Ils trouvent ça adorable que nous avons été amis depuis si longtemps pour finalement nous marier. C'est un conte de fée pour eux. Un cauchemar pour nous.

Elle surfe toujours sur internet pendant qu'elle regarde un film. Elle me montre des images de tabloids sur nous deux quand elle en voit. Ce soir n'est pas différent.

« Regarde ! »

Des images de la fête de fiançailles sont sorties au grand jour, probablement offertes par nos mères aux magazines. Pour nous, cette soirée a été une fête pour une tout autre raison car c'était également le 25ème anniversaire de Shauna. J'ai invité des amis communs et personnels pour qu'elle passe une très belle soirée. Malgré les quelques photos où nous avons dû nous comporter comme un couple, la soirée s'est passé merveilleusement bien.
Je lis les commentaires sous notre photo officielle. Que des commentaires positifs qui encouragent notre relation.

« Parfois je me demande ce qu'il se passerait si on disait la vérité aux magazines.

-On se ferait insulter de tous les noms par les lecteurs sans oublier nos parents qui nous déshériteraient à la seconde même.

-Je m'en fiche de l'argent.

-Je sais mais tu ne peux dire que tu pourrais vivre si tes parents te coupaient les vivres et te renvoyaient.

-Tu as raison… Je l'aurais déjà fait sinon. »

Elle continue de faire le plein de potins quand un doute s'installe dans ma tête.

« En tant qu'avis féminin, comment tu penses qu'elle va réagir demain ?

-Soit elle va se mettre à pleurer, soit elle va s'énerver et te crier dessus, soit elle va partir sans rien dire. La dernière option c'est seulement si elle ne ressent rien pour toi.

-Oh… et l'option : elle va me sourire, me prendre dans ses bras et me dire que tout ira bien n'est pas envisageable ?

-On approche les 3% de chance que ça arrive. Ne te fais pas de films, elle ne va pas apprécier. C'est pour ça que je serai là pour expliquer la situation.

-Comment je vais bien pouvoir lui dire ?

-Imagine que la situation soit inversée et pense à ce que tu voudrais entendre à ce moment-là.

- J'espèrerais qu'elle me dise que c'est une très mauvaise blague.

-C'est sûr… On a vraiment une vie pourrie ! »

Elle pose son téléphone à côté d'elle.

« Tu as une photo d'elle ?

-Oui, attends. »

Je n'ai pas besoin de chercher loin, nous avons déjeuner ensemble hier chez elle. J'ai pu prendre une photo alors qu'elle câlinait son chat. Je la montre à Shauna qui sourit.

« Elle est vraiment très belle. Je ne t'ai même pas demandé son nom !

-Tris. Enfin, Béatrice.

-Elle fait quoi dans la vie ?

-Elle est vétérinaire.

-Vraiment ? C'est génial ! Au moins quand on aura un problème avec Hadès, elle pourra l'ausculter gratuitement. Tu la paieras en nature ! »

Elle éclate de rire à sa propre blague.

« Evite de dire ça demain soir !

-Vous n'avez pas encore couché ensemble ?

-Si… mais elle est très timide alors s'il te plaît, reste loin de ce sujet.

-Promis. Donc tu m'as trompée ?

-Carrément et plus d'une fois !

-Et tu me l'avoues comme ça ? Tu aurais pu m'apporter des fleurs au moins ! dit-elle faussement vexée.

- Je devais être honnête avec toi. Nous avons vécu de très belles années ensemble mais elle t'a remplacée. Tu n'es plus la seule dans mon cœur !

-Qu'on soit bien clairs, je suis ta meilleure amie, elle n'a pas le droit de me voler ça ! Elle peut me piquer mon mari, ça je m'en fiche !

-Ne t'en fais pas, tu seras toujours importante à mes yeux. Tu es comme ma sœur… je ne devrais plus dire ça maintenant… mais tu vois ce que je veux dire.

-C'est pareil pour moi. Je ne pourrais jamais être amoureuse de toi, c'est impossible ! »

Je la prends dans mes bras et la serre contre moi en embrassant son front.

« Bon, je vais me coucher. Merci pour tout tes conseils.

-Je t'en prie ! J'ai hâte de la rencontrer.

-Elle est formidable, tu verras. »

Je me dirige vers ma chambre, Hadès sur mes talons. Je lui ferme la porte au nez mais il commence à pleurer et à geindre. J'ouvre la porte en soupirant alors qu'il remue la queue en courant à l'intérieur. Il saute sur mon lit et se place sur le côté que je n'utilise pas.

Je m'allonge à mon tour et le caresse.

« Tu as de la chance que je sois si influençable. »

Je décide d'envoyer un message à Tris pour lui souhaiter Bonne nuit et pour lui dire que j'ai quelque chose à lui demander et donc, qu'elle peut m'appeler dès 7h demain matin.

Je mets mon téléphone à charger puis éteint la lumière. J'ai vraiment peur de ce qu'il va se passer demain soir.
Heureusement que Shauna sera avec moi pour éclairer la situation.

J'espère que ce premier chapitre vous aura plus. N'hésitez pas à me dire si je dois continuer, si vous avez des idées pour la
suite ou si je devrais m'arrêter à un two-shot !

Merci à vous tous !