Prologue -

IL avait le sommeil lourd. Très lourd. Ce n'était pas comme s'IL devait craindre quoi que ce soit. Voilà 11 longues années qu'IL faisait son habituelle sieste afin de laisser son bétail se renouveler.

Cependant, son repos fut perturbé à plusieurs reprises durant deux ans. Quatre fois la première année et sept la seconde.

Cela n'avait pas été grand chose, tout au plus un frémissement dans l'air de la petite ville de Derry. Mais IL les avait senti jusque dans sa tanière alors qu'il était en plein milieu de son hibernation. Il était capable de déterminer à peu près la direction et la distance de ces vibrations. La majorité venait de l'hôpital le plus proche.

Mais l'un de ces étranges signaux fut si puissant qu'il le sortit de ses songes. Bien plus proche d'une bourrasque de vent chaud que d'un simple frémissement. Cela provenait encore de la clinique médicale.

IL était resté allongé dans son nid pendant un moment, se demandant de quoi pouvait provenir ces perturbations répétées. La curiosité le poussa à sortir de son antre pour aller trouver la chose responsable.

IL se retrouva rapidement dans les couloirs blanc et rose pâle de la maternité. Devant ses yeux ambrés gigotait un nouveau né soigneusement emmailloté dans une couverture vert pomme ornée d'une broderie de tortue. Cette frêle petite proie. C'était elle qui avait perturbé son sommeil, IL sentait qu'elle avait quelque chose de différent du reste de ses congénères. Et cette tortue, ce ne pouvait être une coïncidence. Le bon et sage Maturin tenterait-il d'en finir avec lui ? Un ricanement lui échappa. Voilà que cette vieille carapace envoyait des proies pour terminer le travail. Il lui faudra être plus discret.

IL approcha une main dont les griffes acérées perçaient les doigts du gant blanc de son apparence favorite. Les menaçants poignards frôlèrent la joue dodue du nourrisson qui avait cessé de remuer pour fixer l'imposante créature qui s'apprêtait à lui ôter la vie. Quelque chose dans ce regard innocent l'arrêta. Comme si, ce n'était pas le bon moment.

Ses griffes se rétractèrent lentement en même temps que les gants redevenaient comme neufs. IL glissa doucement le bout de son index sur le rebondi de la joue rose, l'enfant ne l'ayant toujours pas quitté des yeux.

IL découvrit une étrange sensation. Celle d'un regard non craintif et non hypnotisé.

\000/

Voilà, j'espère que le prologue pour aura donné envie de vous plonger dans cette histoire. Je n'ai pas de bêta donc il y a très probablement des fautes qui traînent encore.

Merci d'avoir lu, à bientôt pour la suite !