Je me possède aucun des personnages des films

Petit recueil de drabbles prenant place dans l'univers de Mission Impossible (franchise de films). Pour ceux qui ne connaissent pas le principe, on vous donne un mot et vous avez 7 minutes pour écrire un texte.

Alors les mots de cette liste sont le résultat des soirées drabbles du groupe papotage, lecture, écriture et bonne humeur !

Et N'hésitez pas à me proposer des mots si vous en avez envie.

En espérant que cela vous plaise

Bonne lecture

PS : Si vous cherchez à mettre de l'ordre dans mes fics, faites un tour sur mon profil, la liste est à jour et vous avez un ordre pour les lires biens que la plupart soit des OS.


QUELQUES MOTS DE L'IMF

Rebondi (216 mots)

La ferme n'avait pas changé depuis son départ : la grange rouge et blanche, le vieux chêne qui abritait les restes de sa plateforme d'enfant, les pâtures, la maison dans le pur style des maisons de Middlefield, même la boîte aux lettres en métal, peinte en bleue et cabossée était toujours à sa place. Bien entendu, Ethan faisait entretenir la maison depuis la mort de sa mère, mais c'était déroutant de la retrouver comme si rien n'avait changé, comme s'il était parti la veille. Une pression sur la main lui fit tourner la tête. Ilsa lui souriait, rayonnante, et elle lui dit que l'endroit était magnifique. Ethan acquiesça et posa une main sur le ventre rebondi de sa compagne, c'était l'endroit parfait pour élever un enfant, l'endroit pour…

Ethan laissa échapper un cri de douleur pendant que tout devenait flou, pendant que tout disparaissait et que ses yeux se posaient sur un plafond métallique et rouillé. Un tremblement de douleur et de froid le parcourut pendant que la pression sur sa main se fit plus forte. L'agent grogna, chassant les derniers morceaux de sa vision pendant qu'Ilsa, l'arcade sourcilière en sang se pencha au dessus de lui.

- Debout Ethan, on ne peut pas rester là, l'explosion était un avertissement. Debout, je vais t'aider à marcher.

...

Berner (146 mots) Fallout

August Walker frémit de rage en comprenant subitement qu'il s'était fait berner… Il avait tenté de cacher son jeu, de jouer sur tous les fronts, mais il avait été trop sûr de lui et Hunt n'était pas tombé dans le panneau. Ce n'était pas Lane, là, sur cette chaise, assis devant lui, c'était Dunn… Cet insupportable ancien technicien devenu agent de terrain, cet idiot couard dont il ne comprenait pas l'utilité, mais qui avait une confiance aveugle en Hunt… Ils avaient compris et ils tentaient de le piéger et bien tant pis, il allait le regretter… Il commencerait par tuer celui-là avant de tuer tous les autres un par un… en gardant Hunt pour la fin, histoire qu'il voit la vie quitter le corps des seuls amis qu'il avait… Ses doigts se refermèrent sur son arme, il allait lui mettre une balle entre les deux yeux.

...

Broussailles (174 mots) Rogue Nation

Benji soupira et tenta de se concentrer, à plat ventre sur le sol, le corps recouvert de broussailles et d'herbes pour se fondre dans le décor, le nez sur sa tablette, il n'arrêtait pas de se demander comment il allait bien pouvoir faire par empêcher cet airbus militaire de décoller avec toutes ces ogives à son bord. Heureusement, même s'il était en silence radio avec Ethan, il avait eu la présence d'esprit d'appeler Luther à l'aide, même s'il était à des dizaines de milliers de kilomètres.

- On va prendre le contrôle de l'avion à distance, dit le hacker.

- Et comment tu veux que…

- On va pirater un satellite russe.

- Tu sais que Brandt ne va pas aimer ça ?

- On lui demandera la permission plus tard !

Benji allait répliquer que c'était une mauvaise idée quand justement une voix retentit dans son oreillette.

- Benji… Benji ? … Benji.

Brandt ! Ce n'était pas possible ! Il l'avait senti ! … Ou alors c'était qu'il les connaissait trop bien.

...

IMAGE 16 (190 mots)

Ilsa soupira, activa la serrure électronique et entra dans son appartement. L'ancienne agent du MI-6 avait encore pas mal de choses à régler avant de tourner le dos aux services secrets anglais de manière définitive et… Subitement, elle se figea. Sur le piano dont elle rêvait toujours de finir d'apprendre de jouer, était posé un rose orangée au doux parfum. Ilsa fronça les sourcils. Personne ne connaissait cet endroit et personne n'avait le code à part elle. Délicatement, elle tendit la main pour se saisir de la rose et une voix murmura du fond de la salle.

- Je l'aurais bien prit rouge, mais ça faisait trop cliché, ça ne te correspond pas…

Ilsa sursauta et se retourna vivement, découvrant Ethan qui lui souriait. Heureuse de le voir, elle se précipita vers lui en brandissant le rose.

- Je n'ai rien contre les clichés.

- Désolé, mais je m'arrête là, je sais que c'est la Saint Valentin, mais je n'ai pas eu le temps pour un autre cadeau.

- Si, bien sûr que si… dit Ilsa en finissant de casser la distance pour se blottir dans ses bras. Tu es là… C'est un cadeau bien plus précieux…

...

Duvet (133 mots)

Il y avait des missions qui étaient plus épuisantes nerveusement ou physiquement que les autres. Oh, c'était souvent tendu, mais là, Luther devait bien admettre qu'ils étaient tous épuisés… et Ethan encore plus qu'eux, lui qui avait manqué de peu d'y laisser sa vie cette fois. Heureusement, tout le monde allait bien. Ils s'étaient regroupés dans leur planque, décidant de prendre un peu de temps pour réfléchir. Luther avait allongé Ethan sur un lit de camp, le temps de prendre soin de ses deux côtes brisées, sauf que pendant qu'il était partie chercher la glace et les pommades, ce dernier s'était endormi. Luther soupira, peu décidé à le réveiller. Il attrapa donc l'un des duvets et le déposa sur les épaules de son ami. Il méritait bien une heure ou deux de sommeil.