VOCABULAIRE AMOUREUX
Ashayaik
zhit-feim


.

Avant toute chose, il est important de préciser que l'amour tel que nous l'entendons est une chose Humaine.
Pour des raisons pratiques, j'utiliserai cependant le mot amour dans ces traductions.

Les Vulcain·es ne sont pas amoureux, illes éprouvent un profond attachement.
Cet attachement n'en est pas moins intense et puissant. Il impacte à la fois les sentiments et la psyché dans son ensemble, car les Amoureux sont uni·es par un lien mental.
(Ce lien mental peut aussi relier deux ami·es très proches, d'où les multiples significations du mot T'hy'la )

Un·e Vulcain·e se doit de parfaitement contenir tous ses sentiments et toutes ses émotions, en usant des diverses techniques de contrôle mental. Il est grossier et parfaitement inconvenant d'étaler ses affects en public.

Autre détail.
Traditionnellement, les Vulcain·es ne se marient pas par amour, mais pour fonder une famille et perpétuer l'espèce. Les parents choisissent le/la fiancé·e pour leur enfant, et procèdent à des fiançailles. Les deux enfants sont unis mentalement, en prévision du Pon farr ( le "temps de l'accouplement") j'y reviendrai dans un prochain chapitre sur le mariage et la famille.

Le contact avec d'autres peuples, comme les Humains qui pratiquent le mariage par amour, a peut-être initié un changement de mœurs.
Après tout, l'Ambassadeur Sarek S'chn t'gai a épousé l'Humaine et émotive Amanda Grayson ("parce que c'était la seule chose logique à faire" a-t-il dit à Spock après les incidents qui ont eu lieu lors des conférence de Babel). Sarek avait auparavant divorcé d'avec sa première épouse T'Rea, la femme qui avait été choisie pour lui par ses parent. Il a eut un fils avec elle : Syboc.
Amanda est très amoureuse de son mari, il serait illogique de croire qu'il n'y a pas d'amour entre ces deux époux.

.


Déclarer son attachement amoureux
afsakau ashayaik t'nash-veh

Un Vulcain qui se respecte n'est pas sensé dire «Je vous aime» : Ashau nash-veh t'dular

il dira «Vous m'êtes précieux» : Taluhk nash-veh t'dular

Dans ces deux phrases, ces trois pronoms sont possibles :
dular : vous
du : toi/te
tu : toi/te, utilisé uniquement pour la personne aimée : taluhk nash-veh t'tu

.


mots d'amour
ashayaik zhit

Ashau : ressentir un sentiment profond, tendre et ineffable d'affection et de sollicitude envers une autre personne
(traduction littérale du Vulcan langage dictionary)

ami·e /amant·e / compagnon-compagne à vie / frère-sœur de sang / âme sœur : T'hy'la
féminin : ko-t'hyla
masculin: sa-t'hyla
pluriel : t'hylara

Aimé / Amour / bien-aimé : Ashayam
Mon Amour : Ashayam t'nash-veh
sens similaire à celui de T'hy'la

lien mental : kash-naf
lien mental des amoureuxses : kash-naf t't'hylara
lien mental amoureux : Ashayaik kash'naf - t'hylaraik t'kash-naf
fusion mentale : kash-nohv

Ne pas confondre avec l'autre sens du mot amour : Ashaya
comme dans «une déclaration d'amour» : afsakaya t'ashaya

attachement/lien affectif : dauik-telan

«Moitié d'âme et de corps» : k'hat'n'dlawa
peu utilisé car hautement passionnel, trop émotionnel, héritage des temps sauvages d'avant la réforme de Surak

.

Ces mots d'affection se placent avant le prénom du/de la bien-aimé·e
sauf exceptions, ils peuvent être utilisés seuls ou accolés au prénom de l'aimé

Chéri (Darling) utilisé entre époux (est accolé au nom de la personne aimé) : Ashal- : Ashal-Spock
ou ashalik

Chéri, tendrement aimé : petakov(-)

Cher dans le sens de précieux : tal-kam

Précieux, très aimé : taluhk

Précieux, très aimé : K'diwa
mot d'amour réservé aux k'hat'n'dlawa

Adoré : vaikayam

beau : vaksurik / etum
si beau : ni etum ou ni vaksurik

adorable : ashaya-yehat

merveilleux : taurauikbosh

.


gestes d'amour
Ashayaik'dvun

bisous avec les doigts : ozh'esta
Comme Sarek et Amanda dans l'épisode "un tour à Babel"

bisou-paume : el'ru'esta
les doigts de l'un·e caressent doucement la paume de l'autre

on peut très bien imaginer un «baiser des yeux», à la manière des semi-clignements de paupières des chats, les Vulcain·es descendent de pré-vulcanoïdes félins (toustes celleux qui ont des chats comprendront) : glazhan'esta

un baiser : shok

un câlin, un enlacement : teraya-martaya

(chaste) étreinte : nartaya
étreindre : nartau

.


passion amoureuse
ashayaik shaukaush

mien ! (à moi) : t'nash-veh !
tu es mien : nam-tor du/tu t'nash-veh

tien (je suis à toi): t'du ou t'tu
Je suis tien : nam-tor nash-veh t'du/t'tu

coup de foudre, amour au premier regard : shan'hal'lak oushon-ha-lock

désir : aitlun

possessivité : ma'es

jalousie : kis'ka

exclusivité : sanan'es

territorial : tsokalik
territorialité : tsokal'es

.

À vous de jouer avec ces mots ...