Je ne possède aucun des personnages de la série TV ou des films

C'était la fin... Ambrose était mort, Nyah était sauvée, Ethan avait la chimère... Il n'y avait plus que quelques détails à régler pour mettre fin à cette mission [Enfer de Dante]

Prends place à la fin de MI2 après la mort d'Ambrose.

Ce texte répond à 11 défis (liste à la fin)

En espérant que cela vous plaise

Bonne lecture

PS : Au fait j'ai commencé à faire du tri et à remettre de l'ordre dans mes publications en faisant une sorte de table des matières dans mon profil alors n'hésitez pas à y faire un tour ;)


MISSION ACCOMPLIE

Quand Ethan se releva en titubant, rejoignant en boitillant l'hélicoptère pour presser les doigts de Nyah et glisser son autre main sur sa joue, Luther sentit toute l'affection que son ami avait pour la jeune femme. Il sourit, heureux de l'avoir sauvé à temps et heureux de le voir aussi attiré par quelqu'un. Cela avait compliqué leur mission, mais il méritait sa tendresse et son affection… Parce que Luther n'était pas dupe et, en quatre ans, il le connaissait assez pour voir que ça n'allait pas bien en ce moment, qu'il était triste et renfermé, pour une raison qu'il n'avait pas encore osé lui avouer. C'était bien de le voir comme ça, un peu plus heureux et souriant, mais Luther lui pressa le bras pour le ramener à la réalité.

- Je crois que Nyah devrait aller faire des examens à l'hôpital.

- Oui, répondit Ethan en montant en grimaçant dans l'appareil.

Il s'assit à côté de la jeune femme et elle vint se blottir aux creux de ses bras. Ethan ne dit rien et l'entoura de ses bras, lui donnant un baiser sur le front avant de fermer les yeux.

Luther l'observa et perçut la fatigue de son ami, ne disant rien pendant qu'il s'endormait tout en tenant la jeune femme contre lui.

En se posant, l'hélicoptère réveilla en sursaut Ethan et Nyah glissa sa main sur sa joue, évitant la coupure sanguinolente pour tenter de l'apaiser.

- Tout va bien.

Le jeune homme hocha la tête et constata qu'ils étaient à côté de la petite maison qui leur servait de base et s'étira avant de se tourner vers Billy.

- Emmène Nyah à l'hôpital, on commence à effacer notre passage.

- Pas de soucis ! Lança le pilote.

Ethan se pencha sur Nyah et lui déposa un baiser tendre, mais chaste sur la joue. Il n'était définitivement pas à l'aise avec la démonstration de ses sentiments, mais ce simple geste voulait déjà dire beaucoup.

- Je viendrais te rejoindre.

Puis, il baissa encore le ton et murmura.

- Je t'aime…

Nyah sourit et Ethan descendit de l'hélicoptère avec Luther. En posant un pied sur le sol, son genou blessé céda et le hacker eut juste le temps de le rattraper par la taille.

- Eh ? ça va ?

- Oui, ne t'en fais pas. J'ai fais un mauvais mouvement.

Luther hocha la tête et le lâcha non sans avoir jeté un coup d'œil à la profonde entaille qu'il avait dans le dos. Ça, il aurait besoin de lui pour en prendre soin.

L'un derrière l'autre, les deux amis entrèrent dans la maison. Luther se dirigea vers les consoles, mais Ethan sortit la capsule de sa poche, celle qui contenait le sang de Nyah infecté par la chimère. Il la fit rouler entre ses doigts et releva la tête en direction de Luther.

- Il faut détruire cette monstruosité.

- Swanbeck ne t'a pas demandé de lui ramener ?

- Si… mais on ne peut pas faire ça… La dernière dose de Bellérophon a été administrée à Nyah… Imagine, ce qui se passerait si quelqu'un décidait de le relâcher.

- Tu n'as pas confiance en l'IMF.

- Depuis Prague, je n'ai plus confiance en grand monde… à part toi, dit Ethan en tendant le tube à son ami. Tu sais comment on peut faire pour le détruire définitivement sans prendre de risques ?

Luther bloqua quelques secondes. Il n'avait confiance qu'en lui ? Il en avait bien instinctivement conscience. C'était bien pour ça qu'il était de chacune de ses mission, mais l'entendre lui dire sur un ton autant empreint de véracité et de logique le toucha. Il lui adressa un sourire, lui prit l'ampoule des mains et la fit rouler entre ses doigts.

- Le feu. Même sans l'ouvrir les parois de verre de la capsule finiront pas le faire bouillir et le détruire.

- Tu t'en charges ?

- Oui, dit Luther en se levant.

Pendant ce temps, toujours en boitillant un peu, Ethan se dirigea vers une étagère sur laquelle il agrippa une trousse à pharmacie. Il sentait le sang sécher sur sa joue et son genou avait besoin d'une bonne dose de pommade, comme ses côtes. En revanche, il aurait sans doute plus de mal à s'occuper de la longue plaie qui lui barrait le dos et le tirait douloureusement à chaque mouvement. Il se demandait s'il aurait besoin de points quand une voix le surprit.

- Enlève ton t-shirt, je vais m'occuper de ton dos.

Ethan se tourna vers Luther et découvrit que l'ampoule de Chimère était fixée à une pince sur la table au dessus d'un bec benzène allumé.

- Ça va prendre un peu de temps avant d'être cuit à point. Allez, montre.

Le jeune homme hocha la tête et retira son t-shirt en grimaçant. Luther l'aida même à finir de l'enlever et observa une large ecchymose en train de se former sur ses côtes. Il posa doucement la main sur son flanc gauche pour sentir la chaleur de sa peau tout en lui demandant.

- Rien de casser ?

- Je ne crois pas, juste quelques mauvais coups.

Au passage, il remarqua aussi une longue coupure sur son biceps droit et le fit pivoter. La plaie dans son dos était la plus profonde, la plus douloureuse sans doute et il sentit ses muscles se nouer quand il l'effleura du bout des doigts.

- Désolé.

- Ce n'est rien, le rassura Ethan. Comment ça se présente ?

- Mieux que je ne le pensais. Je vais nettoyer tout ça et te faire un pansement, mais tu n'auras pas besoin de points de suture.

- Tu es déçu ? Lui demanda le jeune homme en souriant.

- Pas vraiment, je préfère te récupérer en un seul morceau.

Ethan sourit parce que son ton était sincère et il se laissa tomber assis sur une chaise, le temps que son ami prenne soin de lui. Sa blessure le tirait, mais les gestes de Luther étaient doux et il apprécia réellement la pommade fraîche et apaisante qu'il appliqua avant de lui mettre un pansement. Ethan le remercia, mais Luther le prit par le menton, observant sa joue en sang.

- Je peux le faire, tu sais, souffla le jeune homme quand il se mit à nettoyer le sang séché.

- Non, laisse-moi faire, ce n'est pas grand-chose non plus. Je vais te mettre trois ou quatre straps que tu pourras enlever dans quelques jours. En revanche, mets cette poche de glace sur tes côtes le temps que j'en m'en occupe, ajouta-t-il en lui tendant une poche enroulée dans un torchon.

Ethan se demanda quand il avait eu le temps d'aller la chercher et le remercia avant de lui prendre des mains. Luther nettoya sa joue, posa trois straps et s'occupa même de la plaie de son biceps. Ethan se laissa faire en fermant les yeux. Ce n'était pas désagréable d'avoir quelqu'un qui s'occupait de lui, surtout qu'il se sentait épuisé.

- Pour le genou, faut enlever le pantalon, lui lança Luther sur un ton enjoué.

Ethan rouvrit les yeux, secouant la tête pour chasser son endormissement et se redressa en titubant.

- Je peux le faire,

- Tu es sûr ?

- Oui… merci, maman, le taquina-t-il, récoltant une tape sur l'épaule.

- Attends un peu toi !

- Il en est où le virus ? Demanda Ethan en changeant de conversation.

- Cuit à point, répondit Luther en observa le liquide noircit.

- Parfait… je me trouve un t-shirt et on file à l'hôpital. Je veux savoir si tout va bien pour Nyah.

- Oui, mais après que tu ais prit soin de ton genou.

Ethan rit doucement. Il s'amusait de sa prévenance, mais ça lui faisait du bien de voir que quelqu'un était vraiment préoccupé par son bien-être, ça le changeait… et c'était agréable.

- Tu m'aides ? Dit-il en lui tendant une attelle. ça ira plus vite.

Luther hocha la tête. Ethan n'était pas du genre à demander de l'aide pour prendre soin de lui. C'était le signe qu'il était en confiance et il lui sourit. Bien évidement, qu'il allait l'aider, c'était son rôle d'assurer ses arrières.

- Si on t'allongeait, ça irait mieux.

Ethan hocha la tête et posa la main sur le bras de Luther pour qu'il le conduise à la couchette sur laquelle il s'effondra avant de se tourner, évitant que son poids fasse pression sur son dos douloureux. Un frisson le parcourut et il ferma les yeux pendant que Luther remonta son pantalon, s'endormant profondément en quelques secondes sans même en avoir conscience.

Luther lui jeta un coup d'œil et sourit.

- Je savais bien qu'il fallait que je t'allonge.

Ethan ne lui répondit pas et Luther posa la main sur le genou gonflé et chaud de son ami. Il lui aurait bien posé l'attelle, mais il allait de réveiller. Alors, il se contenta de lui mettre une bonne couche de pommade, rebaissa son pantalon et remonta la couverture sur lui. Il dormait de manière si profonde qu'il se permit de glisser les doigts dans son cou. Les battements de son cœur étaient forts et réguliers, tout allait bien et il souffla doucement.

- Dors bien. Je veille sur toi…


Ce texte répond à 11 défis du discord "L'Enfer de Dante"

Foire aux couples : Défi couple 354 : Ethan Hunt/Nyah Nordoff-Hall

Le défi des baisers : Deux cent trente-cinquième baiser : Un baiser sur la joue

Qui est-ce ? : Écrire sur un perso dont le prénom commence par L

La blessure de votre personnage : Blessure 3 : Une coupure

Foire aux folles actions : ACTION 32 : Soigner une coupure (je reprends 4 fois)

Foire aux duos : Foire au duo 22 : Ethan Hunt / Luther Stickell (je reprends 4 fois)

Foire aux personnages : Personnage 58 : Ethan Hunt

Mot du jour : Mot du 27/07/2020 : Ecchymose

Prompt par millier : Prompt 120 « Je t'aime »

Les prompts d'amour : Prompt d'amour 31 : Je t'aime

Alphabet des thèmes : H : Hôpital (je reprends 4 fois)