Disclaimer : Ils ne sont pas à moi. T_T

Chapitre XII

Harry passa la matinée dans les bras de Severus.

Le jeune homme savait que sa vie changerait au moment où le sort d'apparence qui cachait sa vraie parenté s'en irait et il avait besoin de réfléchir au comportement qu'il devrait maintenant adopter. Son père n'accepterait certainement plus qu'il soit vu en compagnie de Gryffindor. Et de toute façon, ces camarades de dortoir lui en voudraient sûrement de ne pas leur avoir révélé son secret. Faisant ainsi une croix sur de futures amitiés potentielles, Harry décida que la meilleure chose à faire pour garantir la satisfaction de son père était de jouer en permanence les « Mages Noirs en formation ». Dorénavant, il devrait tout le temps avoir à l'esprit, que selon son père, personne, excepté certains Death Eaters, n'était digne de le regarder et encore moins de lui adresser la parole. Il devrait faire en sorte que chaque personne qu'il rencontrerait ait l'impression d'être un Muggle. Soupirant, il se dit que cela ne serait sûrement pas aussi facile que ça. Enfin, son apparence actuelle et sa puissance nouvellement gagnée aideraient certainement.

Les deux amants mangèrent dans les appartements de Severus et il fut bientôt temps pour Harry d'aller en cours.

En passant la porte de Severus, Harry adopta tout de suite la ligne de conduite qu'il s'était fixé le matin même. Il redressa la tête et partit d'un pas imposant vers sa salle de cours sans jeter un regard à n'importe qui sur son chemin. Lorsqu'il arriva à la salle de DCFM, un silence instantané se fit. Il s'installa seul au fond de la classe évitant tout aussi bien les regards haineux des Gryffindor que les inclinaisons de tête respectueuse de certains Slytherin qui essayaient d'entrer dans ses bonnes grâces.

A cet instant, Sirius entra d'un pas joyeux. (N/S : vous voyez les nains dans Blanche Neige ? Et bien du même pas joyeux…^^Je sais que la comparaison est plutôt minable, mais c'est l'image qui m'est venu à l'esprit !^^) (N/T : non, vous ne rêvez pas, elle a osé faire cette comparaison... j'ai envie de la tuer, personnellement...) En arrivant devant la classe, il remarqua le silence inhabituel de ses étudiants. Mettant comme à son habitude les pieds dans le plat, il demanda d'une voix guillerette :

-Qu'est-ce qui se passe ??

Et puis comme personne ne répondit, il remarqua (enfin)(N/T : Shannara, j'en ai vraiment marre, l !!) les coups d'oeils nerveux que jetaient certains étudiants au fond de la salle. Regardant à son tour l'étudiant qui se trouvait dans le coin le plus éloigné de lui, il resta bouche bée quelques instants, la magie semblait émaner de lui comme une aura. Réfléchissant quelques minutes de plus il s'exclama tout d'un coup :

-Harry ?!

-Alors, cher parrain, incapable de reconnaître son propre filleul ? Répondit Harry d'une voix suave qui rivalisait avec celle de Severus dans ses meilleurs jours.

-Wow, Harry ! Regarde-toi un peu, tu es magnifique ! Tu vas tomber tous les mecs du collège avec un physique pareil. Et puis comme si un éclair de génie lui était parvenu (N/S : ce qui est hautement improbable, mais pour ceux qui connaisse c'est le même éclair que celui qui est parvenu à Legolas lorsqu'il sort « une diversion » dans le Retour du Roi, mais là je m'égare…^^)(N/T : elle a os !!! Ele l'a comparer à la poupée barbie !! Je vous le promet, très chers lectrices (lecteurs ?), la prochaine fois que je la vois je la tue !), il ajouta : «D'ailleurs ça serait peut-être bien d'en profiter pour voir d'autres gens… »

A ce moment, Harry arborait un joli rouge tomate. Lui, qui voulait paraître impressionnant c'était plutôt raté, tout le monde allait se moquer de lui à présent.

Toutefois, avant la fin de l'après-midi, pour la majorité des élèves de l'école, Harry était le parfait héritier de Voldemort et Sirius était redevenu un Death Eater.

Le cours de potion qui suivit se passa plutôt bien pour Harry. Severus mit un point d'honneur à ne pas lui adresser un regard ce qui était plutôt déstabilisant quand on pensait aux regards brûlants qu'il interceptait la veille. Mais Harry comprenait très bien que son amant avait aussi une couverture à sauvegarder. Il fit sa potion seul et la réussit parfaitement, c'était comme s'il avait soudainement accès à une partie de son cerveau qui lui était jusqu'alors inconnue, il comprenait maintenant comment les ingrédients réagissaient les uns avec les autres et comment les mélanger pour obtenir tel ou tel effet.

Mais à la fin du cours, alors qu'Harry rangeait ses affaires, Ron passa à côté de lui et lança un « traître » assez peu discret puisque ce fut Severus qui répondit depuis l'autre bout de la salle :

-10 points de moins à Gryffindor pour s'attarder en classe Weasley, je ne veux pas vous voir plus longtemps qu'il n'est absolument nécessaire.

Après cet événement, Harry ne se risqua pas longtemps à la tour de Gryffindor. Il y alla seulement quelques minutes pendant le dîner pour prendre les affaires dont il aurait besoin pour le lendemain, et s'installa pour la nuit dans les appartement de Severus.

Le lendemain matin, quand Harry entra dans la Grande Salle pour déjeuner, toutes les conversations cessèrent. Le jeune homme s'avança lentement vers l'extrémité de la table de Gryffindor essayant de ne pas avoir l'air affecté par le silence oppressant qui emplissait la salle. Lorsqu'il s'assit, tous les élèves situés à moins de six sièges de lui s'enfuirent en courant. Retenant un soupire, il entama son déjeuner sans un regard à qui que ce soit et lorsque le courrier arriva, le conversation avaient repris presque normalement. Toutefois, le fait que le Daily Prophet titre : « Harry Potter, fils de Vous-Savez-Qui ! » n'arrangea pas vraiment sa popularité.

De plus, après que tout le monde ait eu le temps de lire l'article en long et en large, un grand corbeau d'un noir d'ébène fit irruption dans la pièce réinstallant le silence de plomb qu'avait entraîné l'arrivée d'Harry. Lorsqu'on le vit se diriger vers Harry, des cris emplirent la Grande Salle. Le jeune Gryffindor, quant à lui, ignora totalement le brouhaha et ouvrit tranquillement son courrier.

Mon très cher fils,

On m'a appris ton changement d'apparence, et je suis satisfait que ta puissance se soit révélée.

Jusqu'alors tu n'étais que mon fils, maintenant tu mérites véritablement d'être mon hériter.

Malgré cela, j'aimerais que tu t'abstienne de faire trop étalage de ta puissance, il est important  que tu maîtrise ton pouvoir et Poudlard est encore le meilleur endroit pour ce faire. Ainsi n'utilise pas la Magie Noire en dehors des cours de Severus, et si un quelconque agent du ministère venaient te poser des questions ou t'arrêter, n'aie pas l'air de résister, mes contacts au ministère seront sûrement assez influents pour arranger les choses légalement.

Laisse moi encore t'assurer que je suis très fier de toi.

Avec toute ma considération,

Lord Voldemort  

Après avoir tranquillement rangé la lettre dan sa poche, Harry repris son petit déjeuner comme s'il ne s'était rien passé. Mais quelques instants plus tard, les portes de la Grande Salle s'ouvrirent à la volée laissant passer le Ministre de la Magie en personne accompagné de plusieurs Aurors. Dumbledore réagit immédiatement, se levant, il apostropha calmement le Ministre.

-Que puis-je faire pour vous monsieur le Ministre ?

-Vous ne le savez pas ? trépigna le petit homme. « Je viens arrêter Potter, bien évidemment ! »

-Qu'est-ce que ce jeune homme a-t-il bien pu faire pour nécessiter des moyens aussi extrêmes ? Demanda le directeur examinant la trentaine d'Aurors qui formaient la suite du ministre.

-Mais… c'est le fils de Vous-Savez-Qui !! s'exclama-il légèrement décontenancé.

-Et… ??

-Voyons Albus, vous ne songez pas réellement à laisser le fils du plus grand Mage Noir de tous les temps en libert ?

Pendant ce débat, le silence s'était réinstallé dans le Hall, tout le monde écoutait avidement l'échange. Tout le monde ? Non ! Un jeune homme aux yeux verts continuait impassiblement à manger son petit déjeuner.

-Je ne pensais pourtant pas qu'être l'enfant d'un Mage Noir était passible d'emprisonnement Cornélius ?

-Ma… Mais… Mais…

-Maintenant Cornélius, vous devriez rentrer au Ministère, je suis sûr que des affaires bien plus importantes vous attendent là-bas.

Sachant qu'il ne pourrait débattre avec Dumbledore de la légalité de ses actions, le Ministre de la Magie fit volte-face et sortit de la salle d'un pas qui se voulait imposant jetant au passage un regard mi-effrayé, mi-fulminant à Harry. 

Réponses aux reviews :    

Diane23 : Ou dois-je dire Artémis? Merci beaucoup, pour la review, ça me touche énormément venant de ta part, surtout quand on sais que tu apprécies la bonne littérature comme l'assassin royal. (là tu doit avoir trouvé qui je suis non??) À bientôt sur PMW et si tu à encore des doutes sur mon identité, je rajoute encore une petite chose : Royal n'est pas un BRIMMSA!!!^^

Kalika : Oh, encore une qui à envie de me tuer… je sais, je suis lente mais l'important c'est que tu aimes non ?? Merci beaucoup pour tes compliments !

Gally_chan : Merci beaucoup pour tes encouragements, j'espère que tu aimes toujours autant !?

Lyly : Merci beaucoup ! J'espère que la suite t'a tout autant plue !!

Lululle : ^_^ merci infiniment, voilà la suite, j'espère qu'elle t'a plue !!

Lalouve : Je suis contente que la réaction des Gryffin' t'ai plue ! J'espère que tu seras aussi contente de la réaction des autres et de celle d'Harry lui-même !? Merci pour la review.

Mangafana : Voilà les réactions que tu attendais, j'espère que tu n'as pas été déçue ! Pour Sirius, c'est vrai qu'on peut encore avoir des doutes, c'est pas vraiment clair ce qui se passe derrière ce voile... enfin reste plus qu'à attendre et voir ! Franchement j'espère qu'il reviendra il était bien pratique quand on devait ajouter une touche d'humour, c'était tellement facile de se foutre de sa gueule ! (N/T : mmm, commençons la liste des tortures sur Shanna-chou...) Merci pour tes encouragements !

Shiori : Non, non, et non !! Je ne vais pas expliquer l'énigme de la barbe de Dumby avec Remus !!! Berk, berk, berk !! Non, mais tu as de ses idées de temps en temps toi ! ^^ Attend deux secondes, tu dis que mon Riri ressemble à qui ?? Parce que des séries en trois tome avec un personnage qui passe du bien au mal, y'en a pas mal !! Merci pour ta review, j'attend la suivante !!^^

Mymypotter/Malefoy : Merci beaucoup pour tes compliments, et bonne chance pour ton histoire !

Kyzara : Bon, alors, je suis légèrement fâchée avec toi et j'espère que tu ne m'en voudras pas trop une fois que j'en aurais fini mais là ça ne va pas du tout !! Comment as-tu pu oser m'appeler Shannara-chou !! (N/T : encore bravo pour cette brillante trouvaille, maintenant j'ai un surnom pour l'énerver !) Ça m'arrache les oreilles !! Je ne suis ni chou, ni gentille et je n'ai aucune envie d'être l'un ou l'autre !! Je suis une auteur méchante et je reste une auteur, méchante, malgré tes menaces de fouet !!^__^ Merci pour ta review, j'espère que tu as aimé la suite !!

Lo : Merci beaucoup pour ta review, j'espère que la suite t'a plue !! Tu as aimé celui-dont-on-veut-taire-le-nom ?? Moi j'adore ce Harry !!

Clau : j'essayerais de faire plus vite, mais c'est difficile ! Merci pour tes compliments !

Urumi : Et bien, c'était court, comme review !! Oui, Draco, « plaire » était un doux euphémisme à une époque, mais Severus n'est pas contre l'idée de recommencer, il faudra juste qu'on se trouve un autre terrain de jeu que le Loft…^^ Encore une fois, je review Miya, pas Khellar, je ne me permettrais pas, elle est bien trop douée, pour que j'ai l'audace de lui parler directement !! (N/T : de 1, ça va les chevilles ?? De 2, ça sous-entend que Miya écris moins bien que Khellar ?? è.é) (oh, oui, mes chevilles vont très bien merci de t'en inquiéter!! Et non, ça ne veux pas dire que Miya écrit moins bien que Khellar, ça veut simplement dire qu'elle sait très bien saisir les perches que lui lances notre chère Rourou !^^) Ok, je veux bien de ton Sev'/Siri' tant que Sev se fout bien de la gueule de ton petit chéri avant d'en arriver là…^^ Non, je ne dis pas que Bella ne pourrait pas l'avoir poussé elle-même à travers le voile, je dis seulement qu'elle n'en avait pas besoins…^^ Et je ne réfuterai pas les accusations comme quoi elle est faible on ne passe pas 13 ans à Azkaban sans séquelles, y'a qu'à voir Sirius…^^ C'est quand tu veux Dray, ça ne doit vraiment pas être facile de vivre dans sa tête à elle !! @+

Nico : On peut dire que tu as de la chance toi, j'ai reçu ta review juste quand j'avais fini ! Alors voilà la suite ! Merci pour ta review !

Notes finale de Tenaka : Juste pour vous jurer que j'ai essayé de la faire modifier son chapitre et retirer toutes ses insultes plus ou moins directes envers Sirius, sans succès...

Réponse de Shannara : Je me suis bien trop amusée pour enlever quoi que ce soit !^^ Ah, et si certaines d'entre vous veulent m'envoyer des review assassines à ce sujet, je suis ouverte à tout, étant entourée de fans de Sirius, j'ai tout plein d'arguments !^^