----------------------------------------

Avant-propos : Je tiens à m'excuser pour le retard de ce chapitre, qui aurait pu être fini bien avant si je m'en étais donné la peine. Perte subite de motivation à une page de la fin C'est bête.
J'espère qu'au moins, il vous plaira.

Disclaimer : °sort petit magnétophone° «Joanne Rowling est mon amie, je lui pique des éléments de ses livres mais je n'en tire pas un sous, c'est elle qui est riche, et moi qui m'amuse.»

Remerciements : Encore à tous les lecteurs, toujours pour votre patience.

Reviewers : Quand on me provoque, je réponds.

Blood-Countess : C'est vrai? De nouveau des bouts de rate sur l'écran? Quel bonheur. Tu m'en feras frire un morceau si tu aimes ce chapitre?

Miss Faust : C'est très méchant en fait de dire que la personnalité de Draco est bien rendue - je ne suis pas spécialement tendre avec lui, hein ;)? Lol, en fait si, je le déteste mais bizarrement il me fait gagatiser en même temps - sûrement grâce à Tom Felton. Il est mimi dans le premier film! Et il joue si mal! Adorable! Je veux le même sur ma cheminée!

Mystick : TRÈS BON PLAN, le "j'vais simplement me dire qu'elle arrive d'ici un an, comme ça, je vais être heureuse si c'est avant..." Bravo. Je suggère à tout le monde de faire de même. J'espère vraiment que ça a marché -.-;.

blacky : C'est vrai, tu n'avais pas pensé à Draco? beaucoup e l'avaient réclamé, en fait. Au début je ne pensais pas le faire parce que ce n'est pas un personnage que j'aime beaucoup, mais il faut reconnaître qu'il a un potentiel comique non négligeable ;) Il est assez ridicule déjà dans les livres.

Petite Dilly : Ooooh mais quoaaaa tous les enfants de onze ans font ce genre de rêves! non? Oui bon, mais Draco est un Sang-Pur, donc inévitablement, un peu dégénéré. Voilà! Qui veut une autre explication bidon? J'en ai plein!

latitefraisedesbois : Argh, c'est fou d'avoir face à soi quelqu'un qui a les mêmes références que soit XD. Enfin, arrête un peu de te balader en maillot de bain à 6h53 du matin, et mets-toi dans la tête que Draco est viril et hétéro.



BWAHAHAHAHA, non, désolée, huhuhu, hem.

alana chantelune : En Angleterre, il pleut tellement que les moutons vont s'abriter sous les abris-bus.
Voilà une réponse débile de l'écrivaine-de-débile XD. Encore une?
Si je suis fortiche c'est parce que je mange de la quiche! °part se cacher°

Alexiel : Ah, c'est sûr qu'après Sev, Draco c'est pas vraiment la même pointure, mais on fait avec ce qu'on a, hein. On y croit. Draco peut être attachant aussi. Hm? Mais oui. Et je vais augmenter le rythme d'écriture, mais oui, allez.

Clem : Merci pour tes deux reviews! Ça me fait drôle quand on me parle du journal de Snape parce que Je ne me rappelle presque plus ce que j'ai écrit -.-;. Ça fait un an et demi! Faudra que je le relise, genre.
Pourquoi est-ce qu'on s'en prend toujours à Draco? Parce qu'il est petit, niéhéhé!!!

Lome : Cool, quel enthousiasme :)! J'espère qu'il n'est pas retombé en voyant le temps que je mettais à updater ;-; Chu désolée.

Benelie : OUF, heureusement que tu trouves ça drôle, tu te rends compte, j'ai mis "humor" en genre mais j'ai longtemps hésité avec "drama" et "angst". Enfin, j'ai fait le bon choix. ;)
Voilà enfin la suite.

nuwie : Non, JKR n'est pas désolée du tout de nous faire attendre, elle est très heureuse de nous exposer ses ribambelle de gosses pour se justifier.
En fait c'est bizarre parce que c'est évident que si je rends Draco attachant ce sera forcément de façon très différente de ce que j'ai fait avec Snape. On verra bien
J'ai lu TOUS les Marie-Aude Murail, à deux ou trois exceptions près ;).

Cachou : Mais si, voyons, raconte ta vie dans les reviews, ça ne me dérange pas! Quel est ton thé préféré? Comment va ton oncle Georges?
"1) Ca fait combien de temps au fait qu'on l'attendait ? hin hin hin..." Madame, avec tout mon respect, je vous proute à la face.
"2) Pourquoi tant de haine envers ce pauvre Draco ??" Parce que c'est drôle. Héhé. DANS LA TRONCHE!
Tu vas voir, ses vacances vont être un peu moins pourries dans ce chapitre, y'a plein d'action ;p.

Elehyn : Si je t'en veux? Récite-moi deux notre Père et trois Je Vous Salue Marie et peut-être qu'ensuite j'envisagerai la possibilité de t'accorder mon pardon. ;) (Mais non, tu sais bien que je t'aime trop pour te faire faire des bondieuseries.)
Ouais, en fait quand on y pense je tourne en humour des trucs très sérieux que je pense au sujet de Draco : que dans le fond, il souffre de ne pas avoir de vrai ami, entre autres Ce serait méchant d'en rire s'il n'était pas si idiot lol.
Bon courage à toi aussi pour la suite de tes fics, j'espère que tu t'en sors :). Bisou poutouxeux.

Lola Reeds : Mieux que le journal de Snape? Ouah, et moi qui avait peur que tout le monde soit déçu :D!
Oui, en fait le lysergamide, ben c'est ni plus ni moins ce qu'on appelle plus couramment du LSD ;).
Et non, la robe à paillettes ne vient pas de Barbie Disco mais d'un film nul, Sweet November, dans lequel Jason Isaacs porte le temps d'une soirée costumée un jolie perruque rousse et une robe à paillettes verte ;D.

Deirdre Acaena : J'ai updaté en moins d'un siècle, comme tu l'avais demandé! °fière° Bon, allez, je vais vraiment essayer de faire plus vite la prochaine fois. Et moins drôle, pour que tu ne souffres plus des abdos et des zygomatiques ;p.

Ginny McGregor : Il a toujours été prévenu que je fasse un nouveau journal Celui de qui, c'était la question. Mes autres projets m'accaparaient trop - et ils m'accaparent encore malheureusement. Enfin, je ne egrette pas ce break Il faut juste que je trouve un rythme.
Draco A un potentiel comique. C'est quasiment tout ce que j'acorde à ce personnage, alors autant l'exploiter :D.

piTiTE zAZzzZz zAzoU : "Légèrement" loser, Draco? Je vois que tu es une adepte de la litote ;). Vive les losers, les losers sont là pour qu'on se moque d'eux et qu'on oublie qu'on est des losers nous aussi.
Ben j'ai l'impression que tu es régulièrement dans les réponses aux reviews, maintenant. Brave petite revieweuse °pat pat°.

Mystina : C'est vrai, tu attendais? Tu n'avais pas oublié? °air dramatique°
Lol, bon, passons. C'est clair que Draco est exploité assez n'importe comment - c'est un personnage à qui il est difficile de donner de la profondeur, et ça m'horripile trop pour que je lise des fics avec lui Et puis bon, le perso du livre est creux, il faut bien le dire. Il y a juste le Tom Felton du premier film qui réveille mon instinct maternel. L'est choupinet! Un peu ridicule, comme je les aime! :)
J'aime voir Draco comme un homophobe qui a très peur d'être gay et qui passe donc son temps à se rappeler qu'il ne l'est pas. Ce qui peut donner tout au mieux un magnifique refoulé! Ha, quel loser! Mais il est trop jeune ici pour qu'on s'en inquiète vraiment.
"je ne suis en aucun cas homophobe (y a un homo vachement sympa dans ma classe cette année)" Je dis pas ça méchamment, hein, mais c'est exactement le genre de choses à ne pas dire Il y avait un homo dans ma classe l'année dernière, ben c'était un gros connard. La sexualité des gens, ça ne peut pas influencer toute leur personnalité, et ils ne peuvent pas être définis par ça Il y a donc ce gars sympa dans ta classe, et j'espère que tu ne penses pas "il est homo" à chaque fois que tu le regardes.
Gosh, que j'ai l'air moralisatrice. Désolée, ce n'était pas du tout une accusation.

Kero : Non! Non, Kero, ne meurs pas! Je veux tes reviews, moi!
Lol ;D.

Juliette Subervie : Merci pour toutes ces reviews! Tu sais que je suis l'auteur de cette fic, hein? Lol, je sais c'est idiot mais plein de gens ont cru que j'étais vraiment seulement traductrice et je me sentais bête après. Bref. Draco est profondément détraqué. Et oui, c'est comme ça qu'on l'aime. Mais si pour Snape il y avait de l'espoir, il doit y en avoir pour lui aussi -o-

Mikishine : °rosit° mais de rien, voyons, ce fut un plaisir! Oui, un véritable plaisir d'écrire le journal de Snape Pourvu que j'en trouve autant dans l'écriture du journal de Draco!

astrakane : Ouah, c'est la première fois qu'on me compare à un F1 et, étrangement, je m'en sens flattée ;D! Gros bisou aussi et, tiens, tant qu'on y est, soyons fou, voilà aussi la suite.

bohemio : Comment ça "vu sous cet angle Draco est vraiment stupide"? Y a-t-il vraiment un seul angle sous lequel Draco n'est pas stupide? c'est tout son intérêt, d'ailleurs ;)

Kieiji : Eh oui, je suis humaine, mais non, je ne traduis pas cette fic, je l'écris de bout en bout
Moi aussi je préférais Snape, peut-être parce qu'il est plus drôle de le ridiculiser qu'un gamin qui se rend ridicule tout seul, mais l'ambiance est différente, tout simplement J'ai tout de même beaucoup de plaisir à écrire.

Morrigane : Oui, enfin, j'ai repris du service et j'ai pris tout de suite des congés payés lol Je devrais vraiment poster plus vite la prochaine fois -.-;!

PsychoticMarshemellow : Si Draco avait internet, au moins, il pourrait aller lire des fics et il s'emmerderait moins Ah, ces Sang-Pur! Bisous!

Hitori No Kami : "Casser les personnages, c'est un don ou une seconde nature chez toi ?" Non, voyons, ce n'est que mon métier ;)! °exhibe sa pioche à casser les perso°
Pas besoin de me dire de faire souffrir Draco, tu sais C'est mon petit hobby personnel :D. (Ah, que c'est chouette quand on peut mêler travail et plaisir!)

myhahou : Arf, je me suis bien amusée à faire de Sev un grand tendre. Le pire c'est que je l'imagine bien senticher de quelqu'un, mais il serait sûrement beaucoup plus insupportable dans ce cas, le genre à se pavaner, et il se prendrait un gros râteau. HA HA HA. Pardon.
J'aime particulièrement ta deuxième review. Contente que tu ne sois pas traumatisée par ma cruauté envers ton protégé. Je n'ai aucune pitié envers les fouines. Hé, hé. Hum.

Ptite Elfe : Eh! Le Larousse m'écrit des reviews, maintenant! °très impressionnée°

bebelune : Merci! Merci beaucoup! Bravo à toi aussi! Me demande pas pourquoi, j'en sais rien!

Cybele Adam : J'adore tes histoire de Disneyland - enfin, tes histoires de gays, surtout lol ;D. Trop chouxe. Nous, les yaoistes, avons des esprits qui se rencontrent bien souvent! Pour prendre le thé et discuter de choses et d'autres.
Moi aussi, je devrais relire le permier journal parce que j'ai presque tout oubblié. Vraiment. C'est étrange, du point de vue de l'auteur.
Merci Cybèle, bisouuuuuuuu.

laurwyn : "On dirait une petite tête à claque sur pattes! Mais il doit être attachant par certains points coumème!" Voilà! Tu as complètement saisi le truc ;). C'est comme ça que je le vois - même si le côté "attachant" ne marche que parce que c'est un personnage fictif, hein.
"J'imagine déjà bien le ti chou faire sa Diva et demander à ce qu'on rétrécisse son ourlet de 0,32cm, parce que sinon, sa robe allait avoir des faux plis dont le reflet allait jurer avec son teint ou pire, faire resstortir les premières traces de peau grasse juvénile..." O-O Tu as piraté mon ordinateur et regardé mes fichiers, c'est ça? Non, mais, avoue! : La vérité, toute la vérité et rien que la vérité, mesdames. C'est vous dire.

Loraline : Severus subit des choses injustes parce que s'il était trop heureux trop longtemps, il ne serait plus aussi aigri et méchant et ce serait beaucoup moins drôle ;D.
Eh oui, rendre le dégré de pitoyabilité de Draco est difficile, mais pas impossible °fière°.

Eiream : Elle est très bien ta review (pourquoi tout le monde aspire après le "constructif"?), à part que bon je sais rarement quoi répondre à part "hum, oh, oui, hein." Lol!
"grand-mère Philaxera" Il sort d'où ce nom ?? Aucune idée. Il est entré sans frapper et sans se présenter.
Et puis, moque les cheveux de Lucius tant que tu veux, ce n'est pas moi que tu vas offusquer! Ah, qu'est-ce qu'il est drôle lui! J'écrirais bien un journal très court rien que pour lui!

Triskelle : Bah, Chiche est faite quand même avec un peu plus de sérieux que les Diaries! C'est méga-profond et tout et tout. C'est un peu pour ça que ça me bouffe tout mon temps et que je suis en retard dans les autres fics -.-;.
Contente que ce début de journal de plaise, même si ça ne vaut pas le journal de Snape! Bisous.

chimgrid : Ouais, moi aussi j'ai hâte d'écrire la rentrée. C'est vraiment parodier les scènes du livre que je préfère ;).

maikie : Dis, ta review elle s'arrêtait à "rire", ou c'est ffnet qui a encore fait des siennes?
Bon, en tout cas, tant mieux si tu as aimé le journal de Snape. Et pour répondre à ta question, cette haine des mille-pattes traduit bien évidemment une haine des bestioles qui ont plein de pattes.
;)

Areia : Merci merci merci!! C'est vrai que c'est court les Diaries, je m'en suis rendu compte quand j'ai vu que le totalité du journal de Snape était plus courte que le oneshot que j'ai posté récemment Ô-o. Didju.

cornelune : Snape n'était pas non plus un de mes personnages préférés - jusqu'à ce que j'écrive cette fic! Fufufu!
Je n'étais pas tellement submergée de reviews à l'époque du journal de Snape. C'était un petite fic sans prétention et j'avais tout posté en eulement quelques semaines. Mais là, après ce break, il y a eu ma fic Chiche qui a eu beaucoup de succès, et du coup quand j'ai posté le début du journal de Draco j'ai eu une avalanche de reviews! 4 pages et demie de reviews sur 11 datent d'apèrs la publication du chapitre 8. Fiou! Là ça fait 3heures que je fais les réponses aux reviews, mais heureusement j'arrive à la fin!
Bisou et merci!

BoB Chiri : Quand tu demandes une suite, tu veux dire, du journal de Snape? C'est possible qu'il y en ait une, un jour. Un jour. J'ai trop de projets de fics déjà.
Et, oui, Draco est con, ne dis pas ça comme si c'était une découverte ;p.

kyltia : Merci pour le 31 juin, j'ai retifié --; Lol! C'est pas moi, c'est Draco

tite patachou : Plus exactement, je montre sans pitié aucune les personnages dans leur profonde et quotidienne loserie, ce qui, tu as raison, les rends plus humains. Nous sommes tous des losers à un moment dans notre vie. Et c'est tellement plus drôle quand ça arrive aux autres ;p.
Tu suis Chiche aussi?

Sinwen : C'est moi le vrai auteur! Le coup des traductions, c'est pour rire, voyons Je me la joue "qui se base sur des documents authentiques", vois-tu ;). Merci pour ta review.

Severia Dousbrune : Tu rigoles, mais j'avais effectivement prévu d'écrire le journal de Croûtard! En un seul chapitre, cependant Seulement, tout le monde m'a découragé de le faire, alors bon. Pas drôles, mes amis, parfois.

leaurrhââ : Au début, je me demandais qui était cette folle Mais heureusement que tu as signé "laura de la fac" mdr! Je veux voir ma constellation!!! lol
oui, mes chapitres sont courts, mais c'est parce que les plus courtes sont les meilleures! Et là c'est abominable, je me rends compte que mon esprit mal tourné est plus fou que jamais à 3h du matin et que je ne pourrai probablement plus jamais réutiliser cette expression sans penser à ça. Oh my Tip'.
Faut qu'on se refasse une bouffe, mon lapin!

elyow : Je continue! Je n'ai pas l'air, mais je ne fais que ça! (Eh merde, j'ai toujours pas révisé mes partiels de lundi --;)

Mailine : Oui bon alors j'ai pas tout compris °sort son carnet et ses lunettes de psy° Quelle est cette histoire de tournure sentimentale? Tu t'es mise à préférer les shorty aux petites culottes? Mais réponds, ne me laisse pas ainsi dans le doute et l'ignorance!

Luthien : Ouuuh la pas-douée euuuuh ;p Lol, Draco il a atteint un tel stade de la bêtise que ça en devient de l'art, vois-tu. Ha. C'est beau ce que je dis.

Illusion Industry : Oui, hein, termine donc ça cette semaine, non mais oh. ;)

----------------------------------------

Seconde partie : Août

Mardi 31 juillet

10:25 a.m.
Enfin une bonne nuit de repos sans cauchemar. Sûrement grâce à ma veilleuse en forme de têtard que j'ai demandé à Dobby de descendre du grenier (cet incapable est resté coincé une demi-heure dans une toile d'araignée géante). Chère petite veilleuse. Il faudra que je pense à la mettre dans ma valise avant de partir à Poudlard.
On va au Chemin de Traverse aujourd'hui. Ma complexion s'est à peu près remise des récentes horreurs nocturnes. Suis prêt à affronter le monde.

5:00 p.m.
Ai fait une rencontre plus qu'intéressante chez "Madam Malkin, prêt-à-porter pour mages et sorciers", aujourd'hui. J'étais en plein essayage et j'essayais de faire comprendre à cette bouchée de Malkin que ma robe devait descendre très exactement six centimètres au-dessus de l'os saillant du côté extérieur de ma cheville délicate, de sorte que l'on aperçoive juste une petite parcelle de peau entre le haut de mes chaussettes basses et l'ourlet quand je marcherai.
C'est un des trucs de séduction au quotidien de Maman, "suggérer sans dévoiler", sauf que elle, elle l'applique essentiellement pour son décolleté. Elle dit qu'elle m'enseignera aussi le truc du décolleté, plus tard. Des fois, je me demande si elle sait vraiment que je suis un garçon. Bien entendu, elle prétend que c'est pour que je sache distinguer le raffinement chez une femme. («Comment crois-tu que j'ai attiré l'attention de ton père?» qu'elle me fait. Comme si je ne savais pas que le soir où ils sont sortis ensemble, Papa était bourré et Maman venait de se faire larguer!) "Raffinement chez une femme", mes fesses. Et si en réalité elle m'élevait comme la fille qu'elle n'a jamais eue?
Bon, j'admets que des individus à la vue basse ou à la cervelle atrophiée m'ont déjà appelé "ma petite". Mais après tout je suis jeune, ma virilité ne fera que s'affirmer avec le temps. Même si côté antécédents familiaux ça laisse à désirer et que, s'il fallait compter sur l'un ou l'autre de mes parents pour un don d'hormones mâles, eh bien, je préférerais encore demander à Maman
Mais revenons à nos ourlets.
J'étais donc en train de prodiguer de judicieux conseils pour essayer de rendre acceptable l'espèce de sac réglementaire qu'on doit porter pour l'école, quand Malkin m'a planté au beau milieu d'une phrase pour aller accueillir un client. J'ai attendu qu'elle revienne pour lui dire ce que je pensais de sa façon de traiter un bon client comme moi, mais finalement, je n'ai rien dit. Parce que quand elle a fait grimper le nouveau venu sur le tabouret à côté du mien, j'ai aussitôt remarqué un truc extraordinaire. JE POUVAIS VOIR LE SOMMET DE SON CRÂNE!
Au client, pas à Malkin. Je sais qu'il n'y a aucun mérite à voir le sommet du crâne de quelqu'un depuis un tabouret - ou si peu.
Mais le client, lui, une espèce de gringalet aux grands yeux stupides, je le dominais littéralement! Tu comprends ce que je te dis? Il était plus petit que moi! Après une brève inspection j'ai pu constater que ce n'était ni un Gobelin, ni un nain, ni un farfadet, ni un lutin, mais bel et bien un humain comme moi (enfin, comme moi, façon de parler, n'est-ce pas, il n'avait ni la classe, ni le physique, ni le gel - et pourtant, Salazar sait qu'il eu besoin du gel). J'ai voulu mener mon enquête plus loin et m'assurer qu'il avait mon âge - ma satisfaction s'en serait trouvée quelque peu amoindrie s'il s'était avéré qu'il avait huit ans. La robe noire que lui avait fait mettre Malkin mettait les chances de mon côté, aussi lui ai-je demandé de l'air le plus désintéressé possible s'il rentrait à Poudlard également Ce quoi il a acquiescé de son air ahuri!
D'ailleurs, maintenant que j'y pense, il n'a pas fait grand-chose d'autre pendant que j'essayais d'entretenir avec lui un semblant de conversation. Ah, si, il a aussi fait "non".
En fait, je préfère ça, je n'aime pas les gens qui s'écoutent parler. Je veux dire, c'est tellement absurde, quand on peut m'écouter parler, moi.
Tandis que j'observais la lueur de presque intelligence qui vacillait malgré tout derrière ses lunettes, chose qui a toujours fait défaut à Crabbe et Goyle (la lueur, pas les lunettes, non, oh, non non, pas les lunettes), je me suis dit qu'en plus de mes gorilles, un larbin un peu plus mauviette dans son genre serait tout à fait appréciable.
Je le veux je le veux je le veux!!!

5:30 p.m.
Plus j'y pense et plus ça me paraît une bonne idée. Je ne devrais pas avoir trop de mal à devenir son dieu, étant donné qu'il est capable d'éprouver de l'admiration même pour l'espèce d'être mi-homme mi-bête que ce taré de Dumbledore a nommé garde-boue. Non, attends, c'est pas ça. Garde-manger. Garde-fou. Oh, peu importe. Garde-bidule. Eh bien ce type, mon futur adorateur inconditionnel, il le trouve "très intelligent". Ça veut tout dire, pas vrai?

5:40 p.m.
Jamais vu d'individu plus répugnant que ce garde-meuble. Poilu comme un mammouth, baraqué comme dix paires de Crabbe et Goyle, et, si l'on en croit le parapluie rose qu'il se trimballe, gay. Eurk. Je ne veux pas imaginer ce qu'il donnerait en drag-queen Aaaargh!

.

Mercredi 1er août

2:00 p.m.

La rumeur court comme quoi Harry Potter serait venu au Chemin de Traverse pendant que j'y étais moi-même hier.
Du moins, c'est ce que prétend le Sorcière Hebdo de cette semaine.

2:10 p.m.
Ils disent également que, selon des sources sûres, la taille de sa baguette serait de 27,5 cm! Comment est-ce qu'ils pourraient savoir ça? Je suis positivement ré-vol-té par ce monceau de bobards.
Ma baguette à moi ne mesure que 22,5 cm.

.

Vendredi 3 août

2:40 p.m.
Ai dit à Papa que je voulais avoir mon propre balai à Poudlard. Il a dit qu'avec ses relations au Ministère, il pourrait s'arranger pour qu'on me laisse avoir un balai même si je ne suis qu'en première année. Ha ha! J'en étais sûr.

.

Samedi 4 août

11:00 a.m.
On va aller me chercher un nouveau balai cet après-midi. Je ne peux décemment pas me montrer en public avec un balai aussi dépassé que le Nimbus de la collection de printemps dernier.
J'ai quand même dû scier le vieux Nimbus en deux pour convaincre Papa, comme quoi l'homme est assez peu réceptif.

4:35 p.m.
J'ai mon nouveau balai! Au magasin, j'ai hésité une heure et quart entre le Nimbus 2000 et le Tempête des Sables. Je n'ai jamais eu de Tempête, et le nom est classe, mais d'un autre côté ma mère a un Tempête des Neige, alors je me demandais si ce n'était pas un peu des balais de fille. Mais le vendeur a mis judicieusement en avant que la couleur du bois du Tempête des Sables s'accordait parfaitement avec mes cheveux, et Papa en avait un peu marre je crois alors il a décidé qu'on le prenait.
J'ai volé dessus dans le jardin tout à l'heure et il est vraiment génial. Quand la nuit est tombée j'ai voulu continuer à voler à l'intérieur, mais malheureusement Maman m'a très vite envoyé dans ma chambre après que j'ai cassé l'urne qui contenait les cendres de Grand-Oncle Cesar. Saperlipopette. Jusqu'à aujourd'hui, je n'avais jamais cru cette histoire comme quoi Grand-Oncle Cesar avait fait ignifuger son dentier.

.

Dimanche 5 août

9:10 a.m.
Ai rêvé qu'un dentier claqueur dévorait mon balai tout neuf!!! (Et mes parents.)

5:25 p.m.
Ai vu en volant sur mon Tempête qu'on avait de nouveaux voisins. Pas la moindre idée de quand ils se sont installés. Il faut dire que "voisin" est un terme relatif, l'habitation la plus proche du manoir est à un demi kilomètre.
Les voisins ont un fils. Je le sais, parce que je me suis écrasé contre la fenêtre de sa chambre.

.

Lundi 6 août

6:00 p.m.
Ai rendu visite au voisin pour lui montrer que je sais réussir mes atterrissages - j'ai eu la malchance d'être déstabilisé par un trou d'air la dernière fois, ce qui peut arriver aux meilleurs.
Le voisin était dans le jardin et il s'est caché sous la table de jardin en me voyant arriver. Ça m'a légèrement vexé, mais ce n'est pas plus mal qu'il n'ait pas vu comment ma robe s'est accrochée dans les poils du balai quand j'ai voulu descendre. Quand il est sorti de sous la table, j'ai pu constater que ce n'était en fait qu'un gamin. Il a dit qu'il avait neuf ans et qu'il s'appelait Andrew. Je trouve que c'est un nom de tapette, mais je n'ai rien dit.
Ce mioche est inintéressant au possible, le genre qui se la ramène, alors qu'il n'est même pas un Sang-Pur. Rien de ce qu'il peut dire ne m'atteint.
Je me fiche totalement qu'il ait dit que mon Tempête était un balai de fille.

.

Mardi 7 août

7:45 p.m.
Papa ne veut pas m'acheter un autre balai. C'est totalement injuste. J'ai dit que je n'irai pas à Poudlard avec un balai de fille. Il a dit qu'alors, je n'irai pas à Poudlard.
Suis complètement désemparé.

.

Jeudi 9 août

3:50 p.m.
Il pleut.
Me suis entraîné à voler dans les couloirs du manoir. Ai abîmé un des tableaux très vieux, très chers et très moches de Papa. Je décline toute responsabilité, ce balai n'est de toute évidence pas adapté à ma morphologie.

9:20 p.m.
Papa n'a pas voulu me croire quand j'ai dit que c'était la faute du balai. Il a boudé pendant tout le dîner et n'a pas voulu reprendre de gratin.
J'étais dans mes petits souliers.

.

Vendredi 10 août

5:30 p.m.
Ai détruit les rosiers de Maman en faisant du vol en rase-mottes sur mon balai. Maman était très fâchée de ce que j'avais fait à ses rosiers. Elle ne s'est pas inquiétée de ce que les rosiers m'avaient fait, à moi.
J'ai mal.

5:55 p.m.
Dobby est incompétent. Il dit que toutes mes égratignures ont disparu et que je ne devrais plus rien sentir, maintenant qu'il m'a soigné. Il sous-entend quoi, que j'imagine avoir mal?

6:00 p.m.
Ai envoyé Dobby s'aplatir le nez dans le gaufrier. Je l'entends hurler d'ici.
Me sens un petit peu mieux.

.

Samedi 11 août

7:00 p.m.
Ai cassé deux vitres en faisant du balai aujourd'hui.
Je crois que Papa et Maman en ont un peu marre, même si je ne saurais dire exactement d'où me vient cette impression.

.

Dimanche 12 août

10:15 p.m.
Papa et Maman sont en train de discuter en bas. J'espère qu'ils ne veulent pas me déshériter ou me faire adopter ou me vendre à un Moldu trafiquant d'organes. Je pense m'être suffisamment excusé pour avoir surgi en trombe par la fenêtre de leur chambre alors qu'ils y étaient tous les deux, et tout de même, dans l'histoire, le plus traumatisé, c'est moi.
J'essaie de ne me persuader que je n'ai rien vu pour ne pas avoir encore des cauchemars ce soir.

.

Lundi 13 août

10:30 a.m.
Papa m'emmène au Ministère!!
Il dit qu'il veut me présenter à ses collègues et me faire connaître l'endroit où il travaille. Je suis si heureux qu'il soit fier de moi au point de me montrer à des gens!
Me demande pourquoi lui et Maman n'ont pas arrêté d'échanger des clins d'il et des regards entendus.

5:40 p.m.
Visite du Ministère très instructive, vraiment. J'ai appris notamment qu'il ne faut pas essayer de prendre les pièces dans la grande fontaine de l'entrée, c'est très mal vu.
Papa m'a présenté à une foule de gens très biens, et j'ai joué mon rôle de fils parfait avec un certain brio, je pense. Je crois que tout le monde était jaloux de Papa. Je retiens tout de même ce type, Shackletruc, qui a dit en me regardant : « On en mangerait.» Je ne sais pas pour toi, mais je trouve ça assez déplacé.
Le patron de Papa, Fudge, est un crétin fini. Papa m'a expliqué pourquoi il fallait qu'il lui lèche les bottes, et j'ai bien compris, mais quand même, il m'a fait une très mauvaise impression. Il a parlé avec Papa pendant un quart d'heure avant de finir par remarquer ma présence. Il a baissé les yeux sur moi et il a fait : « Oh, mais tu étais là, mon petit? Je ne t'avais pas vu!» ce que j'ai trouvé très grossier dans un premier temps, d'autant plus qu'en repartant il a fait à Papa : « Vous avez une fillette charmante!»
Je vais aller faire du balai pour me détendre.

6:00 p.m.
MON BALAI A DISPARU!!! Comme ça, pouf, envolé! Enfin, c'est ce que prétendent mes parents. Quand on est rentré, le placard où il était rangé sous clef était ouvert, et la fenêtre la plus proche aussi. Papa a dit qu'il avait dû vouloir retourner à la vie sauvage.
Je crois que mon géniteur me prend pour un débile léger.

.

Mardi 14 août

2:10 p.m.
Ne me remets pas de la perte du balai. Je ne l'ai eu que dix jours, et je commençais tout juste à m'y habituer. Certes, c'était un balai de fille et je le détestais, mais c'était quand même mon balai.

2:20 p.m.
Je gis, agonisant, sur mon lit de larmes. Maman m'a apporté de la glace à la vanille pour me réconforter. Pathétique effort, Maman. Le chagrin me coupe tout appétit. J'ai mangé la glace quand même, mais c'était bien pour lui faire plaisir.

2:30 p.m.
Pauvre Tempête des Sables, tout seul dans le grand monde. Qui sait ce qui lui est arrivé? Ça ne m'étonnerait pas que Dobby l'ait vendu pour se faire de l'argent de poche, le rat. Maman dit que c'est impossible, mais je n'en pense pas moins.

2:40 p.m.
Ai envoyé Dobby se suspendre par la langue à la corde à linge.
Commence à craindre qu'un jour, je sois à court d'idées de punitions pour Dobby.

6:30 p.m.
Papa vient de rentrer en s'exclamant : « J'en ai tiré un bon prix!»
Si j'étais dans mon état normal, j'aurais cherché à savoir de quoi il parlait, mais la douleur causée par la disparition du balai est trop forte en moi. Je ne vois vraiment pas ce qui pourrait m'en consoler.
Sauf, peut-être, un Nimbus 2000.

.

Mercredi 15 août

7:00 p.m.
Papa refuse de m'acheter un nouveau balai. Je le déteste.
Il me dit d'essayer de penser à ce que ressentirait mon Tempête s'il revenait un jour à la maison et qu'il voyait qu'il a été remplacé par un autre. Je ne sais pas ce qu'il essaie de faire en disant cela, mais tout ce que j'espère c'est qu'il ne croit pas vraiment ce qu'il raconte.

.

Jeudi 16 août

10:00 a.m.
ON A REÇU UNE CARTE POSTALE DU BALAI!
Je ne plaisante pas. C'est une carte postale d'Uruguay, qui dit :
"Cher Draco,
Je m'excuse d'être parti sans rien te dire, mais j'ai toujours rêvé de parcourir le monde. Je ne peux pas te promettre que je reviendrai, mais sache que tu as été un excellent maître. J'aimerais juste que, en souvenir de moi, tu n'acquières pas de nouveau balai avant qu'un an se soit écoulé sans nouvelles de moi.
Bien sincèrement,
Ton Tempête
"
Est-il vraiment possible qu'un balai sache écrire? Même si c'est plutôt mal écrit. Ça ressemble assez à ce que donnerait l'écriture de Papa s'il écrivait de la main gauche, pour te dire.

6:40 p.m.
J'ai montré la carte à Papa. Il a dit que j'avais eu tort de m'en faire et qu'on ferait comme le Tempête l'avait demandé.
Je dois dire que je suis encore trop sidéré pour contester.

.

Vendredi 17 août

3:00 p.m.
Je reprends peu à peu goût à la vie en pensant que, tout de même, pour faire tout le chemin jusqu'en Uruguay en moins de deux jours, mon Tempête, c'était sûrement pas un balai de fille.

.

Dimanche 19 août

9:20 a.m.
Quelle poisse! Je n'ai plus une goutte de gel pour les cheveux.
Je pourrais peut-être m'en passer, maintenant que j'ai une baguette magique? J'ai promis à Papa et Maman de ne pas l'utiliser, mais ce n'est pas exactement comme s'ils avaient à le savoir, n'est-ce pas?

9:50 a.m.
Dans le Grand livre de la capilliculture chez soi de Papa, il y a une formule vraiment pratique qui fait le même effet que le gel, mais sans le côté brillant et collant.
Seulement, je m'interroge : est-ce que le côté brillant et collant ne fait pas justement partie du charme de la chose?

10:00 a.m.
Cette formule stupide n'a pas l'air d'avoir le moindre effet.

10:05 a.m.
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARRRRRGGGH!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

10:10 a.m.
Ok, ok, on se calme.
Des cheveux, ça ne disparaît pas comme ça.

10:15 a.m.
Bon, il faut se rendre à l'évidence : ça disparaît comme ça.

10:20 a.m.
RÉFLÉCHIS DRACO, RÉFLÉCHIS.
Si ça disparaît comme ça, ça peut sûrement revenir tout aussi facilement.

10:25 a.m.
Ou pas.

10:30 a.m.
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARRRRRGGGH!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

10:35 a.m.
Il ne sert à rien de paniquer.

10:45 a.m.
Je vais me recoucher et me réveiller pour découvrir que tout ça n'était qu'un cauchemar.

12:15 a.m.
Je me suis réveillé persuadé que mes cheveux avaient repoussé, mais ce n'était qu'un rêve. C'est un peu l'inverse de l'effet recherché.

12:30 a.m.
Ai trop honte pour sortir de ma chambre. Ai dit à Maman que je n'avais pas faim à travers la porte.

12:50 a.m.
Je meurs de faim.

1:00 p.m.
GRRROUIIIRRRK.
(Je ne vois pas pourquoi mon estomac n'aurait pas légitimement droit à la parole dans ce journal.)

1:15 p.m.
Ai retrouvé une boîte de gâteaux sous mon lit. Il restait un biscuit sec dedans. En fait il était tellement sec que j'ai failli me casser une dent dessus. Je devrais penser à oublier de la nourriture sous mon lit plus régulièrement.

1:30 p.m.
Ai sonné Dobby pour qu'il m'apporte à manger. J'ai cru que ses énormes globes oculaires allaient me sauter au visage quand il m'a vu. Il a dit stupidement : "Le jeune Maître essaie une nouvelle coiffure?"
Je l'ai menacé de mille tourments s'il lâchait un mot mes parents à ce sujet. Il a marmonné en repartant qu'il avait l'habitude. Cet elfe devient insolent.

1:45 p.m.
Miam. J'adore le saumon fumé. Surtout les toasts.

2:00 p.m.
Mère veut rentrer dans chambre! Elle prétend qu'elle vient m'apporter les chaussettes que Dobby a repassées, mais suis sûr que cet elfe diabolique a laissé échapper quelque chose! Honnêtement, depuis quand Maman s'occupe de ranger mes chaussettes?

3:10 p.m.
J'ai examiné mon crâne dans la glace. Mes cheveux ne repoussent pas encore. J'ai peur que ça se remarque toujours d'ici demain.

4:30 p.m.
Toujours pas de signe des cheveux. Je m'enfonce d'heure en heure dans un abîme de désespoir.

5:40 p.m.
Maman est revenue à ma porte en disant qu'il fallait qu'on parle. Enfin elle est honnête et elle laisse tomber ses histoires de chaussettes.

5:50 p.m.
Maman parle derrière la porte depuis dix minutes et je n'ai pas la moindre idée de ce qu'elle me veut! Ce n'est pas en monologuant sur la réputation de la famille, les traditions à perpétrer et la richesse phénoménale des Parkinson qu'elle va établir une relation mère-fils.
Qui sont les Parkinson, d'abord?

6:00 p.m.
Je ne savais pas que ma mère pouvait avoir un tel débit de parole. Je ne comprends rien du tout à ses histoires de "beau parti" et de "fille à marier", mais étant donné qu'en vingt minutes elle m'a déjà appelé trois fois "mon chéri", deux fois "mon lapin" et une fois "mon canard" (la seule fois en onze ans de vie commune), je pense être en droit de m'inquiéter.

6:05 p.m.
J'ai été trahi par ma propre mère!!!
Elle a fini son discours en avouant qu'elle cherchait à m'expliquer pourquoi il était prévu que j'épouse Pansy Parkinson!
Je suis à court de mots pour décrire l'état de stupeur dans lequel je me trouve! Il me faudrait remplir au moins trois pages de points d'exclamation!
Je ne connais même pas cette Pansy!
Pourquoi, POURQUOI a-t-il fallu que je naisse beau, noble et fortuné?!?

6:30 p.m.
Celle-Qui-Fut-Ma-Mère me conjure de sortir de ma chambre.
Je l'ai reniée, je ne lui dois donc plus aucune obéissance.

6:40 p.m.
Papa commence à s'énerver, il dit qu'il faut que je sorte pour accueillir les Parkinson qui doivent arriver d'un moment à l'autre pour le dîner! J'en déduis que lui aussi est dans le coup Je ne peux prétendre qu'il ne me déçoit pas, mais j'hésite à le renier également parce que je tiens à mon patronyme.

6:50 p.m.
Papa a forcé la porte de ma chambre. Quel est l'idiot qui a inventé un sort pour déverrouiller les serrures?
Celle-Qui-Fut-Ma-Mère s'est évanouie en me voyant. Avec toutes ces émotions, j'en avais oublié la fugue de ma chevelure.

6:55 p.m.
CQFMM veut couper les cheveux de Papa pour me faire une perruque. Papa n'est pas d'accord.

7:10 p.m.
Les Parkinson viennent d'arriver. Je vais devoir sortir des toilettes. De toute façon, je crois que Maman a abandonné l'idée de me faire mettre un de ses chapeaux; la voie doit être libre. Je vais voir si je peux m'enfuir discrètement par la fenêtre de la cuisine.

.

Lundi 20 août

9:30 a.m.
La soirée d'hier a été pour le moins mouvementée.
Je n'ai pas réussi à m'échapper. J'ai atteint la cuisine sans encombre, mais quand je me suis retrouvé sur le rebord de la fenêtre ouverte, j'ai commencé à me poser les questions que ne se posent jamais les héros des romans de Bathilda Heartland, à savoir où vais-je aller, qu'est-ce que je vais me prendre quand je rentrerai, et est-ce qu'il ne doit pas pleuvoir cette nuit?
Du coup, j'ai refermé la fenêtre et je suis allé rejoindre les invités au salon.
Les Parkinson ont eu l'air assez perturbés par mon absence de cheveux (j'espérais plus ou moins que cela passerait inaperçu, mais tant pis). Mrs Parkinson a fait à son mari d'un air terrifié : « Tu as fiancé notre fille à un skinhead?!» et Mr Parkinson s'est penché vers moi pour me demander : « Est-ce que tu te drogues, mon garçon?»
Ça n'a pas du tout plu à mes parents, tu peux me croire. Ma mère s'est lancée dans des explications fumeuses sur une épidémie de poux dans le quartier, et non seulement ça sentait le bobard à 500 mètres, mais en plus c'était plutôt vexant, je ne sais pas comment j'ai pu me relever d'une telle honte. Si, je sais. On m'a présenté à Pansy Parkinson.
Ha ha ha.
La pauvre fille est tellement hideuse que j'ai failli en mourir de rire. Elle ne s'en est pas offusquée cependant, car ma carence capillaire l'avait mise dans un état à peu près équivalent. On ne pouvait donc pas se regarder sans glousser, ce que les adultes en présence ont pris, je crois, pour un genre d'amour naissant. On ne voit que ce qu'on veut bien voir, n'est-ce pas. En tout cas, ça a détendu l'ambiance pour un temps.
Les parents nous ont laissés, Pansy et moi, légèrement à l'écart, et parlaient très fort en faisant mine de nous ignorer totalement - les adultes et leur subtilité. Ce n'était pas trop embarrassant du fait qu'il semblait évident que Pansy trouvait la situation aussi grotesque que moi. Elle m'a demandé quelle était la véritable raison de ma calvitie. J'ai répondu avec désinvolture : « Il arrive un jour où un homme doit savoir défier l'autorité parentale.»
Je peux te dire qu'elle était impressionnée.
Elle a dit : « Moi non plus ça ne m'enchantait pas cette histoire de mariage arrangé, mais avec le temps j'avais fini par me faire une raison.»
Alors comme ça, elle, elle était au courant depuis belle lurette! C'est injuste! Il paraît qu'on avait deux ans aux fiançailles et que jusqu'à cet âge on se voyait souvent. Ça m'étonne de ne garder aucun souvenir d'une fille avec une tête pareille, mais, maintenant que j'y pense, ça expliquerait peut-être pourquoi j'ai toujours été persuadé, bien que mes parents me jurent le contraire, qu'à une époque on avait eu un chien.
Le repas était OK même si tout du long je n'ai pratiquement pas regardé Pansy de peur qu'elle me coupe l'appétit. On n'a pas tellement parlé non plus, parce que je suis un garçon et qu'elle est une fille et donc je ne vois pas ce qu'on aurait pu se dire. Papa parlait avec Mr Parkinson et Maman avec Mme Parkinson parce que c'est ainsi que vont les choses : les femmes bavardent sur la mode et les potins, pendant que les hommes abordent des sujets importants, comme la politique et l'économie; ça vient du fait que le cerveau des femmes est plus petit et ne peut donc s'encombrer que d'informations de moindre importance, et c'est pour ça que papa et Maman ne se parlent presque jamais. Certes, j'ai toujours été plus versé dans les premiers sujets que les seconds, mais j'avancerai les arguments d'un père souvent absent et d'une mère qui a toujours voulu avoir une fille. La différence du cerveau reste et Pansy est un cas de stupidité féminine assez chronique. Le signe le plus évident en étant que, accaparée par mon crâne chauve, elle n'a même pas remarqué à quel point je pouvais être séduisant par ailleurs. Je n'ai pas l'air d'avoir eu le nez écrasé contre une porte à la naissance, moi. Je parierais que sa mère s'amusait à la lancer contre le mur quand elle était bébé.
À la fin du repas et après quelques verres de Martini, la théorie de Papa était différente de la mienne. Il a fait en rigolant à Mr Parkinson : « Dites un peu, votre femme, elle vous a cocufié avec un pékinois pour mettre au monde Pansy?» Et il est parti à rire comme s'il venait de dire la chose la plus drôle du monde. Je crois qu'il était saoul.
Mr Parkinson l'était aussi, mais chez lui l'alcool se révèle sous d'autres formes que l'humour, et il a écrasé son poing en plein dans la pommette gauche de Papa. Je suis sûr que s'il n'avait pas perdu conscience, il aurait été très fâché. Mais en l'occurrence c'est Maman qui s'est chargée de venger Papa d'un direct dans le nez Mr Parkinson, qui s'est écroulé à son tour, avant d'aller auprès de Papa (Maman, pas Mr Parkinson). Mrs Parkinson était outrée mais elle avait trop peur de Maman et son direct du droit pour engager une bagarre, aussi a-t-elle ranimé son propre mari et commencé à lui glapir dans l'oreille que les Malfoy étaient tous dégénérés et qu'elle ne marierait pas sa fille à un skinhead. Pansy a renchéri qu'elle avait également de plus hauts objectifs sociaux, Maman a dit qu'elle ne laisserait pas la descendance des Malfoy être défigurée par les gênes du nez de Pansy, et Papa a émis un ronflement sonore qu'on aurait pu prendre pour une approbation. C'est là qu'on s'est rendu compte qu'en fait, tout le monde était d'accord.
Me voilà donc de nouveau célibataire tel que j'ai toujours cru l'être, et je pars chez le coiffeur dans moins d'une heure pour qu'il fasse repousser mes cheveux. J'ai été très étonné d'apprendre que les coiffeurs ne savaient pas que prendre les cheveux des gens.
J'ai hâte que mes cheveux soient de retour. J'ai froid sans eux et le bonnet gratte.

12:00 p.m.
Cheveux de nouveau à leur juste place. N'ai pas compté, mais suppose qu'ils sont tous là. Sergio est mon coiffeur depuis que j'ai des cheveux à coiffer, je lui fais confiance. Je l'aime bien, c'est le seul coiffeur que je connais qui ne batte pas des mains en sautillant la bouche en cur quand un client arrive (en fait je ne connais que deux coiffeurs, mais je sais qu'il y en a beaucoup comme ça, et je dis non. Je ne peux simplement pas me résoudre à tourner le dos à ceux qui ont ce genre de murs).
En plus, il a une super collection de tee-shirts avec un arc-en-ciel dessus.

.

Mardi 21 août

10:10 a.m.
J-10 pour la rentrée de Poudlard! Je suis tout excité!

12:00 a.m.
L'excitation est retombée. Je m'ennuie de nouveau.

.

Mercredi 22 août

4:00 p.m.
Papa m'a dit de lire mes livres de cours pour m'occuper et prendre de l'avance. C'est super chiant, à part en potions, où on doit découper plein de trucs crades.
Je ne peux pas croire que Papa et Maman sachent qu'on nous fait faire des trucs aussi dégoûtants et ne réagissent pas. Quand j'étais petit, je n'avais pas le droit d'aller dans le même bac à sable que les autres, j'en avais un exprès pour moi, désinfecté et 100 hygiénique.

.

Jeudi 23 août

5:20 p.m.
Papa m'a prévenu que je ferais mieux de travailler un peu plus si je veux faire honneur à la famille.
Je ne comprends plus, là. À quoi ça sert d'être Serpentard, si on ne triche pas aux devoirs?

5:45 p.m.
Et si je n'étais pas réparti à Serpentard?

5:50 p.m.
Non, c'était pour rire.

.

Vendredi 24 août

3:30 p.m.
Le voisin, Andrew, est passé tout à l'heure. Il avait un Tempête des Sables exactement comme le mien. Et après, il prétend que c'est un balai de fille! Il était juste jaloux.
Suis nostalgique.
Je me demande pourquoi le mien ne m'écrit plus.

.

Samedi 25 août

6:00 p.m.
Dans une semaine, c'est la rentrée. Ai lu la moitié du livre de Potions. Suis t. t. fier.
J'ai passé une bonne partie de l'après-midi à regarder Dobby s'enfoncer des clous dans les doigts sous mon ordre.
J'ai hâte de voir sa tête quand Maman le punira parce qu'il a mis du sang sur le tapis.

7:00 p.m.
Maman m'a puni moi parce que j'ai "abîmé l'elfe" et qu'il n'arrive pas à faire correctement la cuisine!
Si on n'a même plus le droit de s'amuser, alors!

.

Lundi 27 août

4:50 p.m.
Suis effaré par la bêtise maternelle.
Elle m'a forcé à déballer toute ma malle pour Poudlard que j'ai passé trois heures à faire faire à Dobby, sous prétexte que je ne pars pas avant samedi et que j'aurai encore besoin de mes affaires d'ici là.
Pour qui elle me prend? Je ne suis pas stupide, j'avais laissé mon gel et mon filet à cheveux à portée de main!

.

Mercredi 29 août

2:35 p.m.
C'est tout de même merveilleux de se dire que je vais entrer à Poudlard. Je vais rencontrer plein de gens - qui m'admireront, forcément (je me demande combien de temps il faudra à mon fan-club pour se former?). Je vais revoir le binoclard que j'ai trouvé sur le Chemin de Traverse et il deviendra mon esclave aimant ("aimant", comme "qui aime", pas comme les trucs en forme de lettres qui se mettent sur les frigos. Et "qui aime platoniquement", il va sans dire). Je vais avoir des figures respectables pour professeurs, qui seront de meilleurs exemples pour moi que mes soi-disant parents. Il faudra travailler, aussi, mais ce sera sûrement facile, et je n'en deviendrai qu'encore plus intelligent. Enfin, il faudra travailler quand même, je sais bien. On aura des devoirs à rendre. Des notes. Je n'ai jamais eu de note. Il faudra lutter pour être le meilleur de la promotion. Il faudra apprendre les leçons. Il faudra bien suivre les cours. Il faudra parfois passer des journées entières à réviser. Parfois même une partie de la nuit.

2:40 p.m.
C'est quand, les vacances?

.

Vendredi 31 août

4:15 p.m.
Maman a supervisé la composition de ma malle. Tiens-toi bien. Elle a refusé que j'emporte ma veilleuse têtard! Ainsi que ses Bathilda Heartland, sa crème anti-ride, et la plus grande partie de ce qui est nécessaire à mon confort personnel, à savoir : bonnet pour le bain, chaussons pour sortie du bain, chaussons pour sortie du lit, oreiller pour lecture au coin du feu, oreiller pour sieste dans un fauteuil, oreiller pour repos dans un canapé, petit tabouret pour rehausser les pieds en cours, chaise spéciale pour me faire paraître plus grand, lots de draps en soie, de serviettes de tables en lin et de serviettes de bain brodées à mes initiales - et j'en passe!
Et par contre, elle tient à ce que j'emmène TOUS mes livres de cours. Cette femme et moi n'avons pas le même sens des valeurs. Si ça se trouve, ce n'est pas vraiment ma mère, et elle n'en sait rien!

5:30 p.m.
Je vais à Poudlard!
Je vais à Poudlard!

6:45 p.m.
Je veux pas y aller!
Je veux pas y aller!

6:55 p.m.
Mais qu'est-ce que je fais? Pourquoi est-ce que je m'engage volontairement dans une année de souffrances inutiles?

7:20 p.m.
Maman m'a donné des cachets contre l'angoisse.
Je ne suis pas angoissé, voyons.

7:30 p.m.
J'aime bien ces cachets, ils ont un goût de pomme.

7:45 p.m.
Je vais à Poudlard!
Je vais à Poudlard!

8:00 p.m.
J'aime vraiment bien ces cachets.

8:10 p.m.
Ça veut dire quoi "dose maximale à ne pas dépasser", exactement?

8:30 p.m.
Je vais à Poudlard!
J'aime Poudlard!
Poudlard est mon ami et les ouistitis aussi!
J'aime mon Papa et ma Maman!
J'aime mon journal!
Youpiii!

.

.

----------------------------------------
Voilà une fin heureuse!
Je n'ai pas commencé le 3e chapitre Logiquement, une fois à Poudlard ça devrait être plus facile mais je n'ose rien promettre Ne m'en veuillez pas é-è!!!
Bonne année à tous!
----------------------------------------