Titre : Je te veux

Auteur : Florelia

Avertissement : Si les histoires comportant une relation entre deux garçons vous gêne, alors ne lisez pas la suite. Il n'y aura pas de vulgarité, juste de l'amour mais croyez moi j'aime l'attente, alors c'est pas pour tout de suite le big love. Pas d'inquiétude je ne transforme pas Draco en gentil et chaque personnage garde sa personnalité propre.

Disclaimer : Et nan les personnages des ?uvres Harry Potter ne m'appartiennent pas, et tout ce qui à un lien avec le monde de Poudlard et des sorciers. Tout cela est a J.K. ROWLING. Le reste c'est mon mien mdr.

Résumé : Après avoir fait un mauvais coup à Harry, Draco se rend compte que ses sentiments vont au delà de la haine. Bon bein je ne suis pas douée en résumé, alors lisez ;-)

Petit mot de l'auteur : J'adore écrire cette fic, j'espère qu'elle vous plaira. J'ai essayé de tjrs garder un équilibre entre les pensées de Draco et celle de Harry, pas de favoritisme ! lol

BONNE LECTURE !

Merci à tous ceux du forum Harry Potter qui me suivent régulièrement. **********************************

Je te veux

Draco Malfoy était incontestablement un homme à femmes. En cette sixième année, on ne comptait déjà plus le nombre de filles qui étaient passées entre ses draps, à coup de sourires charmeurs et de promesses d'amour éternel.

Mais le Serpentard avait une autre caractéristique, il était aussi ce qu'on pouvait appeler familièrement « un homme à hommes ». Véritable aimant masculin, il était sans cesse entouré d'une horde de garçons pendus à ses lèvres.

Bien sur aucun ne pouvait prétendre au titre d'ami, mais Draco n'en avait cure, il n'avait nul besoin de partager ses secrets avec quelqu'un, les confidences étaient pour les fillettes. Ce petit groupe de fidèles lui portaient une admiration sans borne, s'extasiant à l'écoute du récit des ses multiples conquêtes ou s'esclaffant à gorge déployée à ses blagues d'un goût douteux. Draco Malfoy était un garçon admiré, et il fallait bien l'avouer, adorait ça.

Il n'avait échappé à personne que Draco s'était considérablement embelli avec les années, bien que son physique n'avait jamais été désagréable, il était à présent considéré comme l'élève le plus sexy de tout Poudlard.

Son charme fait d'arrogance et de grandeur faisait son effet autant chez la gente féminine que masculine, à des niveaux différents bien évidemment. Ses cheveux avaient poussés, toujours rejetés en arrière et tenu impeccablement et lui donnant un air plus masculin encore. Son corps déjà grand de nature avait encore pris en hauteur, le classant dans les garçons les plus grand de l'école. Draco adoptait toujours un style classe et était toujours à la pointe de la mode sorcier. Son visage s'était affiné au niveau des joues mais légèrement durcie au niveau des contours, lui donnant une allure plus homme que jeune homme.

Le Serpentart était très beau et le savait, là était certainement tout le danger.

Son autre passe temps, était de torturer les Gryffondor et à l'occasion quelques Poufsouffles mais réellement, ce qui était pour le jeune homme le plat de résistance, était de faire sortir de ses gonds le légendaire Harry Potter, son misérable ami Ron Weasley, et cette Sang-De-Bourbe d'Hermione Granger. Vraiment une bonne journée ne pouvait se passer sans avoir insulter et rabaisser ce trio de dégénérés.

Harry et Draco plus ennemis que jamais et en arrivaient bien souvent aux mains. Ils se haïssaient au plus haut point et ne le cachaient pas. L'école entière craignait une rencontre au détour d'un couloir qui finissait bien souvent à l'infirmerie. Drago qui en plus d'avoir grandit et avait pris en masse musculaire, n'avait désormais plus besoin de ses fidèles Crabbe et Goyle pour s'en prendre à Potter, il leur laissait Granger et Weasley qui l'intéressait à un niveau plus minime.

Côté physique, le Gryffondor n'était pas en reste, étant presque de la taille de Draco, il s'était forgé une musculature assez impressionnante à force d'entraînement de Quidditch, faisant une concurrence direct au Serpentard auprès des demoiselles de Poudlard.

Mais autant qu'il s'en souvienne, Draco n'avait jamais vu une seule fille au bras du « Survivant ». Bien sûr, personne n'ignorait que Harry était toujours aussi fou amoureux de Cho Chang mais concrètement, le Gryffondor restait un célibataire endurci.