Auteur : Gwenaelle D.

Adresse : karrakoln@yahoo.fr

Origine : Gundam Wings

Genre : life

Disclaimer : ai pas inventé les persos malheureusement… mais ça serait pas une fanfic sinon ^^

Couple : 1 x 2 x 1.

La vie de tous les jours

1e partie

- « Tu t'en sors ? » demanda Heero en se penchant par dessus l'épaule de son compagnon.

- « Hee-chan mamour, je me concentre, ça va arriver. » fit Duo sans relever la tête de sa préparation.

L'ancien soldat parfait alla se rasseoir de l'autre côté du bar américain qui séparait le salon de la cuisine de l'appartement qu'ils partageaient depuis que la guerre était finie.

Heero posa les coudes sur la table et admira son Shinigami préféré. D'habitude c'était lui qui cuisinait, mais là Duo avait voulu lui faire une surprise et lui préparer un bon petit plat. Il avait consulté Trowa qui lui avait donné la recette du gratin dauphinois, facile à faire (des patates et de la crème), préparé en un quart d'heure, ensuite au four et c'était près.

Cela faisait simplement une heure que Duo était penché dessus, refusant toute aide et passant plus de temps à lire la recette qu'à effectivement peler les pommes de terre ou bien remuer la crème. Il avait tellement peur de se tromper et de cuisiner une bouillie infâme, qu'il n'arrêtait pas de relire ses notes.

Heero sourit pour lui-même. Un Shinigami de la plus charmante espèce, vraiment

Le téléphone sonna.

- « Shit ! »

- « J'y vais ! » fit Heero.

- « Que… C'est vrai ? » demanda Duo éberlué.

- « Oui. Finit de cuisiner. »

- « Hmmm, en gros môssieur à faim et il faut que je me dépêche, c'est ça ? Ttt ttt ttt ! » fit Duo amusé.

Heero décrocha le combiné.

- « Muchi muchi. »

- « Allo Du… Heu… Heero ?! » fit Trowa au bout du fil.

- « Hn. »

- « Pas possible ! Hey, Quatre, devine qui est au bout du fil ?… Ouais, Heero ! Si c'est pas dingue ça ! … Hein ? Mais non arrête de… hey ! »

- « Heero ? C'est Quatre ! »

- « Hn. »

- « Qu'est-ce qu'il se passe ? Où  est Duo ? Il a eu un accident ? » fit le petit blond tout énervé.

- « Mais non. Il cuisine. »

- « Aaaaaaaaaaah boooooon !!!!! Pfiouuuuu ! Je suis soulagé ! J'ai crû qu'il lui était arrivé un malheur ! Qu'est-ce qu'il te prend de répondre au téléphone enfin ! »

Heero leva les yeux au ciel. Fallait-il vraiment qu'il lui explique ?…

Trowa reprit le combiné.

- « Excuse-le Heero, mais c'est vrai que c'est la première fois qu'on t'a au bout du fil en deux ans ! Bref ! Et sinon alors, ce gratin ? »

- « Duo le cuisine. »

- « Encore ? Mais il en met du temps. »

- « Oui. »

- « Il veut un coup de main ? »

- « Surtout pas ! »

- « Qui c'est ? » demanda Duo de l'autre bout de la cuisine.

Heero posa sa main sur le combiné.

- « C'est Trowa. Il veut savoir comment tu t'en sors ! »

- « Dis-lui comme un chef ! »

C'est ça… pensa Heero réaliste.

- « Duo dis qu'il s'en sort comme un chef ! » rapporta-t-il à Trowa.

- « Oh oh ! Ca ça veut dire qu'il nage en pleine déconfiture. »

- « Je le pense aussi. »

- « Je vous en ferez un quand vous viendrez dîner la prochaine fois. »

- « Hn. »

- « Bon ben bon courage. J'espère que t'as pas trop faim. »

- « Ca commence. »

- « A plus. »

- « A plus. »

Une demi-heure après, un trait de crème fraîche sur le nez, de la peau de pommes de terre plein les doigts, Duo mit enfin au four son gratin.

- « Tadaaaaaaam ! Maintenant reste plus qu'à attendre environ 45 minutes, une heure et c'est bon. » fit-il en se retournant tout sourire vers son amoureux.

Pour toute réponse, ce dernier se contenta de laisser son estomac grogner haut et fort.

- « Ah vi, tu as faim. »

- « Hn. »

- « C'est vrai qu'il est presque 21h30. »

- « Hn. »

- « Mais tu vas pouvoir attendre encore un peu, hein Hee-chan ? »

- « … »

- « Heu, Hee-chan ?… »

- « Ca dépend de toi. »

- « Hein ? »

L'ancien pilote du Wing se releva alors, regardant fixement son chéri dans les yeux, puis se détourna et se dirigea tranquillement vers la chambre.

Duo resta interloqué.

Non… Il ne veut tout de même pas… Oh oh oh !!!

Duo se dépêcha de se laver les mains et d'ôter son tablier. Il alla droit à la salle de bain pour se rafraîchir le visage et refaire sa natte. Il ressortit rapidement et ouvrit la porte de la chambre en grand, tout sourire…

Mais il ne trouva personne.

Mais où est-il donc passé ?

- « Hee-chan ? » questionna-t-il à haute voix.

… Pas de réponse.

- « J'y crois pas ! Tu te cache ou quoi ? Me dis pas que tu as envie de jouer ! »

Mais apparemment si ! Ah la la. Deux ans de vie commune et il me surprend toujours autant ! Il sourit en son fort intérieur. Il ne fait que s'améliorer mon petit bonhomme. Plus ça va et plus je suis fier de lui et plus je l'aime ! Arghhh, ça y est, j'ai envie de lui !

- « J'espère que tu es bien caché parce que je pars à ta recherche ! » dit-il tout haut.

Avec une excitation croissante, Duo se baissa et parcourut silencieusement l'appartement, pistant les traces de son petit ami.

Au bout de dix minutes, ne le trouvant pas, et sachant qu'il avait affaire à un pilote, assassin et guerrier de première classe, Duo abandonna la partie, un brin tristounet. Le jeune homme ne lui avait laissé aucun indice. Et vu la petite taille de l'appartement, il se cachait bougrement bien !

- « Bon ben puisque c'est comme ça, je retourne dans la chambre. » 

Il était un brin vexé notre Shinigami. Il s'attendait à trouver Heero assez facilement et à pouvoir lui sauter dessus comme il l'avait prévu.

Il ouvrit la porte de la chambre tout penaud pour y découvrir un japonais tranquillement assis sur son lit, en train de l'attendre bien sagement.

- « Ah t'es là ? … Ben je comprends plus là. » fit Duo en venant s'asseoir à côté de son amant.

C'est alors qu'il remarqua à la commissure des lèvres de celui-ci une petite trace marron foncée. Il plissa les yeux, suspicieux.

- « Hee-chan ? »

- « Hn ? » fit-il en tournant la tête.

Duo l'embrassa alors rapidement, puis il le regarda incrédule. Le soldat parfait sentit l'angoisse étreindre son petit cœur. Il avait bel et bien été découvert d'après l'air ahuri de Duo.

- « J'y crois pas ! » explosa ce dernier. « Tout ce cirque pour aller choper le pot de nutella et te goinfrer avant le dîner !!!! Non mais c'est pas vrai Heero, comment t'as pu faire ça ?! »

Heero attrapa alors Duo par la taille et se pelotonna dans les bras de son ami réticent.

- « Gomen nasai. J'avais trop faim. »

- « Fallait le dire, on aurait pris l'apéro ! »

Heero releva alors des yeux d'une telle innocence et d'une telle candeur vers son Shinigami, que celui-ci comprit immédiatement qu'il n'y avait tout bêtement pas pensé.

- « Franchement Hee-chan, je suis vexé. » fit Duo d'une petite voix de chien battu.

- « Gomen ne. » fit son compagnon en passant les mains sous son t-shirt.

- « Vraiment vexé. » renchérit Duo.

- « Gomen. » fit Heero en descendant ses mains sous le haut du jeans de son partenaire.

- « Vraiment très vexé. »

- « Hn. » fit le soldat parfait en se reculant un peu et en ramenant ses mains vers l'avant du pantalon de Duo.

- « Suis tout triste. » continua l'américain, retenant un soupire de plaisir.

- « Hn. » fit Heero qui commença à dégrafer le pantalon de son amant.

- « Trèèèèèèèèèès triste. » murmura Duo en fermant les yeux et en se laissant aller contre le mur.

***~~~***

Inutile de préciser que ce n'est pas ce soir-là qu'ils mangèrent le gratin dauphinois de Duo, qui brûla doucement mais sûrement dans le four de la cuisine laissée à l'abandon.

A suivre…

Gwenaelle D., 06 novembre 2003.