Disclamer : les personnages ne sont pas à moi mais à J.K Rowling

Prologue :

Tout commence par une belle soirée d'été. tout était calme et silencieux en ce 30 juillet au 4 Privet drive.

Il était 23.45 et Harry n'arrivait pas à dormir ,il était soucieux et en même temps impatient car dans 15 minutes on serait le 31 juillet et ça serait le jour de son 15ème anniversaire ,et il attendait avec impatience, les hiboux habituels .

depuis le début des vacances il n'avait reçu aucune nouvelle de son parrain ni de ses amis, le croyaient-ils coupable de la mort de Cédric?, lui même se sentait coupable et pas une nuit ne passait sans qu'il ne se réveille en pensant à ce qu'il s'était passé pendant le tournoi des trois sorciers.

Perdu dans ses pensées un flash de lumière et l'apparition d'un majestueux phénix le fit sursauter, mais d'où pouvait t'il venir ?à qui appartenait il ? mais intérieurement Harry avait la certitude que l'oiseau ne lui voulait aucun mal. 

Le phénix vola quelques instants dans la chambre avant de se poser devant lui,  lui tendit la patte où était attaché un parchemin et un petit sac. Dès qu'Harry les eut pris, le phénix repartit comme il était venu.

Harry déroula le parchemin et se mit à lire

Cher hériter

Il est temps pour toi de nous rejoindre

Pour augmenter tes capacités magiques et physiques

Il te faudra pour cela venir à notre époque

Où nous t'apprendrons tous ce que nous savons 

Cette expérience te sera bénéfique

Grâce à cela tu pourras vaincre ton ennemi de toujours

À minuit précise enfile l'anneau que tu trouveras dans le petit sac

Dès que tu auras lu ce parchemin brûle le

Rien de tout cela ne doit être su par personne

Même ceux qui te sont proches

Tu resteras dans notre temps un an

Mais dans le tien seulement trois mois passeront

Tu seras de retour à Poudlard pour la fin octobre

Nous sommes impatients que tu nous rejoignes

Les quatre fondateurs

Harry était estomaqué par ce qu'il avait lu mais se reprit très vite et comme il lui était demandé, brûla le parchemin, sortit sa baguette et lança le sortilège de failamalle et toute ses affaires se retrouvèrent instantanément rangées dans sa malle ,il la  rétrécit avec un reducto et la mit dans sa poche.

C'est vrai qu'il était triste de quitter ses amis et son parrain mais il ferait n'importe quoi pour les protéger. Il savait qu'ils allaient s'inquiéter mais il était sûr d'avoir pris la bonne décision.

Dès que minuit sonna, Harry enfila la bague et se sentit aspiré dans un tourbillon multicolore,

La sensation  était telle qu'il perdit connaissance.

À suivre