Disclamer : Les personnage ne sont pas à moi mais à JK Rowling

Un grand merci à Elehyn, qui toujours là pour m'aider « t'ai la meilleur ma douce » je vous conseille de lire ses fics elles sont superbes.

Je fais un gros bisous à ma petite Clau .

Merci à toute celle qui m'ont envoyé une review,

Et merci à Lola ma béta

Chapitre 3:

Le repas passa très vite au grand plaisir de Harry, car maintenant allait débuter son premier cours de combat à l'épée.

Sir Godric le conduisit dans une grande salle remplie d'épées, les murs en étaient remplis, il y en avait de toute sorte et de taille différente. Harry était en admiration devant ces armes si belles.

« - Approche Harry, il faut dès a présent que tu choisisses une arme, qui te plaise, mais surtout qu'il te soit facile à manier. »

« - Comment faire sir Godric ? Elles sont toutes fabuleuses ! »

« - Ne t'en fait point je vais t'aider, viens, suis moi. »

Harry suivit sir Godric vers un autre pan du mur où il vit d'autres épées, plus petites et plus fines.

« - Celles-là devraient te convenir, à toi de choisir. À chaque fois que tu en prendras une, fais des mouvements avec elle et choisis celle qui te convient le mieux. »

Harry fit ce qu'on lui avait demandé et son choix s'arrêta sur une fine épée avec un pommeau sculpté d'une tête de panthère. En plus d'être belle, son maniement était facilité grâce à sa légèreté.

Pendant le reste du cours, sir Godric fit faire à Harry des exercices de maniement. Bien que les exercices soient fatigants, Harry fut très content. Cependant, le temps passa trop vite à son goût et il dû arrêter car l'heure du cours venait de finir.

« - C'est bon pour aujourd'hui Harry, tu t'es bien débrouillé pour ton premier cours. Tu es très doué. »

« - Merci sir Godric, j'ai beaucoup aimé et j'ai hâte d'être à demain pour pouvoir continuer. »

« - Bien, maintenant, c'est l'heure du cours de défense contre les forces du mal. D'abord, nous allons faire un petit duel avec nos baguettes pour que je puisse voir ton niveau. »

« - Prêt Harry ? Alors en garde ! » Dit-il en se mettant en garde. Il attendit que Harry fasse de même pour pouvoir commencer le duel. Ce fut une heure de sorts et de contre-sorts, de sauts et d'esquives, et bien sur, étant donné la différence de niveaux des deux duellistes, ce fut sir Godric qui gagna haut la main.

« - Et bien, je ne m'y attendais pas du tout. Tu es très fort pour ton âge, Harry. Félicitations. »

« - Vous savez sir Godric, c'est à force de combattre Voldemort. Ou disons plus tôt que c'est pour survivre que je me suis entraîné. Je n'ai aucun mérite. »

« - Détrompe toi Harry. Ne te sous-estime point. Ton niveau est vraiment exceptionnel, crois en mon expérience. Allez, il est temps pour toi de prendre ta pause. A ce soir »

« - À ce soir sir Godric » dit Harry. Puis il sortit de la pièce pour prendre une pause bien méritée.

Harry sortit du château et s'assit sur les marches devant la grande porte. Il se mit à penser à ses amis. Il aurait tellement voulu qu'ils soient avec lui pour profiter comme lui de cet entraînement.

Harry fut sortit de ses pensées par dame Helga.

« - Comment vas-tu Harry ? Tu es tout songeur. Il y a quelque chose qui te chagrine ? »

« - Oh non, dame Helga, détrompez-vous. Je pensais simplement à mes amis. J'aurai voulu qu'ils soient là pour participer comme moi, à cet entraînement. »

« - Oui c'est dommage ils auraient pu t'aider pour ton combat futur, mais seule une personne étant liée avec nous par le sang, pouvais nous rejoindre. Désolée Harry. »

« - Ne vous en faites pas dame Helga je ne suis pas malheureux et j'adore être ici, c'est une expérience unique, ç'aurait été stupide de rater une occasion pareille. »

« - Il est heureux que tu te plaises parmi nous. Tu me suis Harry ? Notre cours va débuter. »

Il suivit dame Helga jusqu'à la classe du professeur McGonagall.

« - Même après tant d'années cette classe est toujours celle de métamorphose » se dit Harry.

« - Bon tu vas commencer par transformer un lapin en un petit miroir à pied, »

Elle fit apparaître un lapin et le tendit à Harry, qui le posa devant lui, sur le bureau, pour pouvoir le transformer.

À peine lâché, le lapin profita de cette occasion pour bondir à terre. Harry fit tout son possible pour l'attraper, même monter sur le bureau pour pouvoir bondir sur la pauvre bête.

Mais rien n'y fit, Harry ne réussit pas à l'attraper. Dans son coin dame Helga, fut obligée de s'asseoir tellement elle riait, de voir Harry s'acharner à poursuivre le lapin. Harry épuisé par sa course folle, s'écroula à terre.

Dame Helga reprit son sérieux, et s'approcha de Harry.

« - Harry peux tu me dire pourquoi, tu n'as point lancer un sort d'immobilisation sur cet animal, avant de le transformer? »

« - je ne sais pas, dame Helga, je n'y ai pas pensé. »

« - tu vois Harry, il faut toujours prendre le temps de réfléchir. Ça pourrait un jour te sauver la vie. Dans un combat, il faut réfléchir et vite, faire attention à toute probabilité, ne manquer aucune occasion, analyser tout ce qui se trouve autour de toi, pour pouvoir au cas échéant le transformer en ce dont tu as besoin. Donc dans ce cas là, sachant que ce que tu devais transformer était susceptible de s'enfuir, tu aurais dû avoir le réflexe de l'immobiliser...

La prochaine fois, tu le sauras, et si dans l'urgence, tu dois changer un animal en quelque chose de vital, tu ne feras plus la même erreur. »

« - je suis désolé, dame Helga »

« - ne t'en fait point, Harry, tu es ici, justement pour apprendre. Bon réessaye »

Harry qui avait récupéré le lapin, prit cette fois la bonne décision, de l'immobiliser avant de jeter le sort, mais ne réussit pas à le transformer en entier.

« - je suis désolé je n'ai pas réussi complètement. »

« - Il y a une astuce pour réussir toutes tes métamorphoses, je vais te la donner, c'est très simple. Quand tu as essayé de transformer le lapin, tu as pointé ta baguette et tu as prononcé la formule, c'est ce que tu as fait ? »

« - heu, oui, pourquoi ? J'ai fait une erreur ? »

« - non, pas du tout, mais tu as oublié l'essentiel, pour réussir une transformation il faut que tu puisses visualiser le résultat tout en disant la formule, bon nous allons en rester là car avec cette course folle, le temps imparti pour cette leçon s'achève, et dame Rowena ne va point tarder. »

Une minute plus tard, dame Rowena fit son entrée dans la classe.

« - alors Harry, comment s'est passé ton premier cours de métamorphose ? »

« Pas très bien, mais je ferai mieux la prochaine fois » dit-il en souriant à dame Helga.

« - À ce soir Harry, travaille bien »

Après avoir remercié dame Helga pour son cours, Harry suivit dame Rowena.

Pendant presque tout le cours, Harry fit les sortilèges que dame Rowena lui demandait d'effectuer; puis elle lui demanda s'il savait jeter le sort fascino gemino.

« - qu'es ce que le fascino gemino » demanda Harry

« - le fascino gemino sert à jeter un sort l'un après l'autre mais en ne le disant qu'une seule fois, c'est une sorte de duplication. Très pratique pendant une bataille si ton premier sort rate le second touchera sa cible. »

« - je n'en ai jamais entendu parler»

« Bien dans ce cas je te l'apprendrai dès demain. Car le cours d'apprentissage d'Animagus va bientôt débuter et je suis sure que tu es impatient de commencer n'est-ce pas ? La salle où tu dois rejoindre sir Salazar, se trouve à l'étage au dessus, près du tableau représentant une licorne, fais vite pour ne point le faire attendre. »Harry la remercia pour son cours et se dépêcha de se rendre à ladite salle. Il frappa à la porte et attendit que sir Salazar l'invite à rentrer

« - Harry, tu es un peu en avance c'est très bien, nous allons pouvoir commencer, bien installe toi où tu veux, le plus confortablement possible. »

Harry vit que la salle était très accueillante et qu'elle était remplie de coussin et de fauteuils.

Harry se décida pour les coussins. Voyant Harry s'installer, sir Salazar reprit.

« - Bien commençons, détend toi le plus possible et fais le vide dans ta tête, je vais réciter une formule pour que tu puisses voir en quel animal tu vas te transformer, pendant ce temps tu perdras conscience, es tu prêt?»

« - Oui, sir Salazar, »

« - Bien ferme les yeux. »Il sortit sa baguette, la dirigea vers Harry et dit la formule Spectrum Animalitas. » Dès qu'il eut fini la formule, Harry se sentit attiré par le néant et sombra dans l'inconscience.

Au début, Harry, se vit dans sa tête debout, il n'y avait rien pas un bruit, personne, il était seul dans le noir quand tout à coup, une forme prit naissance, et s'approcha de lui. Plus elle avançait, plus Harry l'apercevait, mais ce qu'il vit l'étonna grandement, devant lui maintenant, se tenait une panthère extraordinaire au pelage argenté et le plus étrange, c'est ce qu'il y avait sur son dos, cette panthère avait des ailes couleur or, ses yeux avaient la même couleur que les siens et sur son front il y avait une cicatrice en forme d'éclair en or, jamais Harry n'avait vu un animal d'une telle beauté auparavant. Maintenant la panthère se retrouvait devant lui, quelques centimètres les séparaient, tout deux se regardaient dans les yeux, et Harry avait l'impression de ne faire qu'un avec l'animal, puis comme elle était venue, elle disparut, et Harry se réveilla. Sir Salazar se trouvait devant lui souriant.

« - alors Harry as tu pu apercevoir ton Animagus? »

« - Oui, mais je n'ai jamais vu un animal pareil. »

« Ah bon, peux tu me le décrire ? »

Et Harry fit ce qu'on lui avait demandé.

« - Étrange, j'ai déjà entendu que certains pouvaient se transformer en panthère, mais pas de cette couleur et ni avec des d'ailes. Je vais me renseigner mais c'est vraiment étrange, en tout cas, ton Animagus est exceptionnel. Demain tu passeras l'heure du cours à te concentrer sur tout les aspects de ton Animagus, ses défauts et ses qualités, essayer de reprendre contact avec lui, mais sans la formule, l'apprivoiser pour qu'il devienne ton autre moitié, être en parfaite communion, c'est grâce à cela que tu pourras te transformer. Arrêtons là pour aujourd'hui, car il va être l'heure de nous sustenter, et tu as juste le temps de faire un brin de toilette avant de nous rejoindre, et n'oublie point que tu vas aussi faire la connaissance des autres personnes qui commenceront, pour la plupart, à t'enseigner à partir de demain. Donc ne traîne point trop. »

Harry se dépêcha d'aller dans sa chambre pour se changer et se rafraîchir.

Arrivé dans la grande salle, Harry se dirigea vers la grande table et là, il vit ses autres professeurs. Ce fut sir Godric qui fit les présentations.

Il commença par un homme asiatique, le plus étonnant chez cette personne était ses cheveux en bataille et ses yeux d'une couleur bleu cobalt. Il le présenta sous le nom de Heero Yang.

Quand Harry se présenta devant lui pour lui serrer la main, celui-ci s'inclina devant lui en lui disant que dans son pays c'était de cette manière qu'on se salue avec respect, et Harry s'inclina à son tour, pour respecter la tradition de son nouveau mentor.

«- bonjour jeune disciple, je suis enchanté de te connaître. »

« - moi de même… comment dois-je m'adresser à vous ? »

« Appelle moi sensaï, quand tu t'adresseras à moi, cela veut dire professeur. »

« - bien sensaï, je suis heureux de faire votre connaissance. »

« Je t'ai apporté cette tunique pour ton entraînement, elle se répare, se nettoie et s'agrandit dès qu'il le faut, il faudra que tu la mettes demain pour ton premier cours. »

Maître Yang tendit la tunique à Harry et fit un pas en arrière pour permettre à sir Godric de continuer les présentations.

«- voici sir Frédéric Delatour, il est ici pour t'apprendre la magie sans baguette, ton premier cours avec lui débutera demain. »Celui-ci était petit, rondouillard avec une mine chaleureuse.

« - et enfin je te présente ton dernier professeur l'elfe Maltis. » l'elfe Maltis était grande, svelte et très belle avec une longue chevelure blonde ou dépassait ses oreille pointues, « ta semaine de survie dans la forêt interdite avec elle, débutera dans 2 semaines, j'espère que tu écouteras tous leurs conseils et que tu prendras toute l'aide qu'ils pourront te donner. »

Quand les présentations furent terminées, tout le monde se dirigea vers la grande table où attendait un succulent repas.

Dès la fin du dîner, Harry, épuisé, souhaita la bonne nuit à tout le monde et partit se coucher.

La journée du lendemain s'annonçait encore plus épuisante qu'aujourd'hui mais tout ses efforts, à la fin, seraient récompensés.

À suivre