Titre : SOS Bishonen en détresse !

Auteur : Mano

Genre : Pour faire simple et en résumé, c'est du délire....

Base : L'idée primitive est originale, mais elle a nécessité la participation de volontaires désignés d'office dans de nombreuses séries, ou les perso originaux vont ou sont déjà intervenus dans le déroulement de l'histoire. Voici un début de liste non exhaustive pour vous faire une petite idée : POKEMON, HAMTARO, DNA2, STARGATE, COTE OUEST, LE CAMELEON, PLAYER, ......

Disclamers :
Tous les persos que je cite et utilise qui viennent de séries
animées, romans, BD, manga, TV, ne m'appartiennent pas mais
seront rendu après utilisation jusqu'à l'os à leur véritable
propriétaire

Ceux qui sont sorties de mon cerveau pour prendre vie en
traitement de texte, m'appartienne et donc je suis libre de leur
faire subir toutes les tortures et aventures désastreuse que je
peux imaginer....

Précisions :
Cette histoire est découpée en 5 chapitres, et pour cette fois les héros originaux vont se rendre dans le monde de PLAYER, LES MAITRE DU JEU (je me répète...Mais les persos de cette série ne m'appartienne pas donc je les rends, même si cela me brise le cœur.....= ( )

Bonne lecture !

Chapitre 5 : Retour.

L'arrivée dans le bureau de Carole fut des plus bruyante et houleuse. Cette fois Valentin réussit à atterrir sans que BK ne lui tombe dessus évitant ainsi de se transformer à nouveau en fille. Pourtant il ne pouvait pas arrêter le flot de paroles de la jeune femme qui n'avait apparemment pas digérée certains qualificatifs qu'il avait utilisé pour la décrire à Charlie.

« Tu trouves que j'ai l'air d'une femme mûre ???!!! Tu n'aurais pas un autre qualificatif qui m'irait mieux...Irrésistible je suis d'accord...Mais mûre...Je n'ai quand même pas l'air d'une veille pomme ? »

Il se crut soulagé quand attiré par leur conversation Carole et Chloé entrèrent dans le bureau. Malheureusement Rébecca avait quelques remarques à faire à leur patronne qui attendit que l'orage passe avant de parler.

« Je ne suis pas si veille que cela quand même...Ah ! Carole pourquoi nous avoir rappelé si tôt nous n'avions pas finit ! J'allais arriver au moment le plus croustillant et le plus gratifiant de notre travail. »

« Tout simplement parce que cette histoire ne nous rapportait rien et commençait à nous coûter énormément. Tu étais forcée de mettre autant d'argent pour les tenues vestimentaires ? »

« Nous devions avoir la classe » Tenta de se justifier BK

« Jolie robe Valentin » Fit Chloé avec un sourire qui ne plut pas au garçon. Il lui rappelait trop celui de sa partenaire quand elle tramait quelque chose. « Pendant votre absence j'ai installé ton bureau. »

« Oh...Merci » réussi-t-il à dire essayant de se souvenir des consignes qu'elle lui avait dit à propos du mobilier. Il n'avait vraiment pas envie de découvrir ce qui se passerait s'il prononçait le mot tronçonneuse devant ces meubles.

« Allez, viens voir si l'agencement de ton bureau te plaît » Continua Chloé avec le même sourire trop engageant pour être honnête au goût de Valentin.

Ils quittèrent le bureau pendant que BK continuait à argumenter sur la nécessité des robes et sur son âge qui n'avait rien de canonique.

Valentin fut agréablement surpris par son bureau. Tout était de bon goût et ne détonnait pas de trop avec le reste du mobilier. Quand Chloé lui fit signe de s'asseoir, il allait obtempérer sans plus se poser de question quand un dernier doute le rappela à l'ordre.

« Que se passe-t il si je m'assoie ?? » Demanda Valentin suspicieux.

« Mais rien !» Répondit Chlo « Rien du tout tant que tu ne prononceras pas le mot interdit. »

« Bien » Dit-il en s'asseyant avec beaucoup de précaution.

Comme il ne se passa rien, il dû admettre que le fauteuil était des plus confortable. Sa curiosité reprit le dessus, se demandant comment tout cela avait pu tenir dans les petites boites en bois qu'elle leur avait donné. Pourtant son bon sens lui sauva la mise en mettant un terme à son imagination et en refusant de questionner la jeune femme sur quelque chose qui risquait de lui provoquer une douloureuse migraine dans le meilleur des cas.

Il posa la mallette sur le bureau et Carole lui tendit la clef des menottes.

« Encore heureux que Charlie ne devait pas toucher à l'ordinateur, n'est ce pas ? » Ironisa-t-elle.

« Ce n'est pas entièrement de ma faute »La coupa Valentin.

« Je sais....Rébecca tu pourrais prendre soin du matériel qu'on te confie ! »

« Oui » Dit Chlo « Je me demande encore comment tu as fait pour prononcer le mot interdit de ton bureau trois fois en deux jours d'intervalle....Surtout que franchement Catapulte n'est pas un mot qu'on emploie à longueur de journée ! »

« Que c'est il pass ? » Demanda Valentin en regrettant déjà sa question.

« Bah... Les meubles sont juste revenus à l'état sauvage » Expliqua Chloé en haussant les épaules « Il y a des objets avec lesquels il n'est pas bon de se retrouver coincé dans trois mètres carrées quand ils ont décidé que vous étiez de trop dans leur espace ! »

« Mais c'est mon bureau ! Je devrais pouvoir dire ce que je veux ! Et ce n'est pas non plus ma faute s'il fallait que j'ai quelques bases et notions des jeux vidéo de stratégie en temps réel ce qui j'avoue à l'époque ne me branchait pas trop... Et que pour gagner ma partie je me devais de créer des catapultes ! »Tenta de se justifier BK, sans vraiment convaincre les trois autres.

« Va pour le premier jour mais le deuxième ? » Dit Carole.

« Ben...ces maudites machines me coûtaient chères et rapidement elles n'ont plus été aussi efficaces que je l'aurais souhaité....Mais c'est fini maintenant je ne dit plus le mot et...Le tour est jou ! C'est de l'histoire ancienne mais j'ai du nouveau pour m'occuper entre les missions » Finit elle par dire avec un sourire jusqu'au deux oreilles.

« Un nouveau jeu ? » Hasarda Carole soudainement très intéressée.

« Non...J'ai pas fini le dernier et j'en ai encore un en réserve. Je n'ais pas eut le temps de jouer. Tu nous envois en mission tous les jours ....Non, ce n'est pas un jeu quoique...Cela pourrait être bien si on faisait un concours ! »

« Un concours !... sur quoi ? » Se lança à son tour Chloé alors que Carole dépitée s'éloignait.

« Val sera l'arbitre parce qu'il est le seul pour le moment à connaître la réponse...C'est Charlie qui m'a communiqué l'information. »

« De quoi vous parlez ? » Commença à s'inquiéter Valentin...

« Qui est Stephen ? La première qui trouve est invitée au restaurant par Val ! » Annonça avec éloquence Rébecca.

« Mais...heu...Comment vous... ? »Balbutia Valentin rouge comme une tomate.

« C'est Charlie qui m'a dit que c'était ton mot de passe. Il a réussit à le voir dans les toilettes. Il s'est dit que cela pourrait s'avérer utile. Il me l'a donné au moment de partir pour me remercier »Expliqua BK « Bon alors vous êtes prêtes ? »

« Sans moi » fit Carole

« Je n'ai plus qu'à changer de mot de passe c'est malin ! »Grommela Valentin en s'installant devant son écran et commençant à s'activer.

« Valentin, je veux manger mexicain ! » Dit Chlo

« H ! Tu n'as pas encore gagn ! »La coupa Rébecca

« Désolé de te contredire ma grande....Mais il n'y a pas que toi qui soit doué pour les déductions... Et bien que je ne connaisse pas encore très bien ce jeune homme je suis sûre d'avoir raison ! »

« Tu as vu la mission ? » S'enquit BK avec un air désabusé.

« Oui... C'est mieux que les soaps à la télé l'après midi et cela me faisait une distraction très instructive sur les mœurs »

« Et le magasin ? » Demanda Valentin

« Bah ! C'est l'heure du déjeuner ! » Répondit Chloé.

« Quoi ?? C'est tout ! » S'étonna Val en regardant sa montre qui était revenu à l'heure de la réalité et qui indiquait 13heure 46.

« Le temps s'écoule de façon différente dans les mondes où nous allons. Le décalage avec la réalité est souvent aléatoire...Mais je pense que la théorie ne fera que te causer une migraine » Expliqua Chlo « Revenons en à nos moutons, je veux manger mexicain demain midi, enfin si tu n'es pas en mission. »

« Mais, enfin comment pourrais-tu savoir ? » reprit BK.

Chloé se pencha à l'oreille de Valentin et lui murmura quelques mots. Il rougit et hocha affirmativement la tête.

« Elle a raison » dit-il « c'est bien ça ! »

« Donc demain c'est mexicain mais ne t'inquiète pas BK, nous allons te laisser chercher. C'est si évident que je suis prête à parier qu'il te faudra deux jours pour découvrir » Annonça Chloé.

« Pari tenu » fit BK légèrement renfrognée.

« Allez, la pose déjeuner est finie ! Chloé retourne à la boutique » Les interrompit Carole d'un air entendu.

« Hey ! » Se rebiffa Val « Nous, nous n'avons pas manger....Enfin c'est pas avec ce que nous avons pris au restaurant que j'ai pas l'estomac qui crie famine ! »

« Tu as raison » dit BK « Moi aussi j'ais la dalle. Viens, nous allons aller chercher de quoi nous nourrir... Et après je me remettrais dans mes jeux ! »

« Je peux pas y aller comme ça ?!!!! »Dit-il regardant sa robe.

« C'est vrai cela » Fit Chlo « Allez viens en bas, il y a des vêtements de rechange qui pourront sûrement t'aller ! C'est des trucs que BK a ramenés de mission. Elle a le chic pour revenir sans les vêtements avec lesquels elle est partie. »

« Oh ça va ! Tu sais il est quand même conseillé de se fondre un peu dans le décors pour pouvoir s'intégrer. » Lança la partenaire de Valentin

« Tu trouve que mes vêtements ne sont pas adaptés ? » Lui demanda Chloé alors qu'ils se dirigeaient vers le magasin.

« Dans le retour de la famille Adams, peut-être ! Pour le commun des mortels cela fait un peu morbide »Lança BK après avoir jeté un coup d'œil rapide à la robe sombre que portait l'autre jeune femme. « Les couleurs tu connais ? »

« C'est bon pour les jeunes ! Moi je trouve que le noir me met mieux en valeur, non ? »

« Je ne serais pas l'arbitre de cette conversation » Fit Valentin alors qu'elles se tournaient vers lui en chœur.

« Lâche ! » Dirent elles ensemble avant d'éclater de rire

« Allez sers-toi ! Il y a forcement quelque chose à ta taille, sinon je referais quelques retouches. » Reprit Chloé.

Valentin se mit à fouiller dans le placard où s'entassait sur des cintres et des commodes un nombre incalculable de vêtements. Chloé et BK le regardaient naviguer à vue au milieux de tout se déballage. Il les surprit en trouvant plus vite qu'elle ne l'aurait parié la tenue qui lui conviendrait : un jean, un t-shirt et un pull assez large.

« Ras le bol des magasins et des vêtements...Demain j'apporte une tenue de secours....Où est-ce que je peux me changer ?? »

« Reste ici on va fermer la porte » Le rassura Chloé.

Cinq minutes plus tard il ressortait nettement plus à l'aise que dans la robe rouge. Mais il fut surpris par une exclamation qui devait dépassée les normes normales de sécurité en matière de pollution sonore.

« WAAAAAAAAH !!! » Hurlait BK avec un air satisfait « Je sais !!J'ai trouv !! »

« Quoi ? » demanda Valentin en se protégeant les tympans...

« T'es pas aussi lente que je le croyais »Sourit Chlo « Alors ? Dis nous que Valentin confirme »

« Stephen...C'est le nom d'un de tes héros préférés, non ??? » Lui demanda t- elle avec nervosité.

« Oui »Avoua-t-il « Je me suis dit que ce serait facile de le retenir comme ça vu que cela à un lien avec le travail que nous faisons. »

« Youpi ! » Commença-t-elle à dire en tournant autours de lui en bondissant « J'ai gagné mon pari ! »

« Vous n'avez rien pari ! »Rappela-t-il.

« Ben dans ce cas là tu nous dois un repas à toute les deux ! » Décida Rébecca en lui lançant un regard des plus suppliant.

« Elle a raison »Assura Chlo « Demain, tu nous emmènes toutes au restaurant mexicain. Je suis sûre que cela fera plaisir à Carole ! »

« Quoi ?! Mais je ne suis pas crésus, moi ! Et je n'ai pas... »

« Tu comptes ne pas remplir ta parole ! » Demanda Chloé d'une voix sombre.

« C'est même pas moi qui est dit ça... Je n'ai jamais dit être d'accord pour ce concours moi ! C'est BK ! »

« Tu ne comptes pas honorer une dette d'honneur ? »Répéta la jeune femme en le fixant avec un regard qui se durcissait et qui se faisait de plus en plus sombre.

« Heu...Si tu veux on pourrait demander à Carole une avance sur ton salaire » Tenta de lui proposer BK voyant que Chloé commençait à changer de caractère, ce qui n'avait rien de rassurant.

Voyant que la situation ne tournait pas à son avantage et que BK avait l'air de prendre la situation au sérieux il acquiesça. Chloé sembla se calmer et les laissa finalement sortir se chercher un déjeuner rapide.

« Ouf ! Nous l'avons encor échappé belle avec Chloé...Moins je la vois mieux je me porte...Parfois elle peut être si ...déroutante et pour une broutille ! »

« Je ne vous le fait pas dire !....d'un coup on aurait dit Hulk ! »

« Bien trouvé la comparaison » Sourit BK « Dit, elle n'a pas découvert de quoi il était issue ton héros? »

« Non, pourquoi ? »

« Je vais chercher ...Je trouverais avant elle...Cette fois ! »

« Vous êtes incorrigible!!!! »

Il éclata de rire suivit de peu par Rébecca.

Décidément la vie et le travail auprès de ces femmes n'étaient pas de tout repos mais en tout cas il était loin de trouver la vie ennuyeuse et pour cela finalement il n'aurait cédé sa place à personne et ce même pas pour tout l'or du monde.

Fin de l'épisode ! Merci de l'avoir suivi et à bientôt

Mano