Rêve
Par Eleawin


Note : Je viens de me rendre compte d'un truc... C'est fou comment Tenten a une toute petite place dans Naruto. Une plus petite place que Choji ou Ino, on lui consacre quoi, une page pendant l'examen ? ( et encore, avec l'intervention de Lee )
Il faut donc que j'écrive sur Tenten. Cette histoire se passe juste après la deuxième épreuve de l'examen chuunin. Tenten est à l'hopital après sa défaite, et ne sais pas encore pour Lee...

Note qui n'a rien àvoir avec l'histoire : Pour les lecteurs de On ne joue pas avec le feu, d'abord, merci pour vos reviews ! Comme la fin ne semble pas claire pour tout le monde, j'essayerais de faire un épilogue pour conclure... Voila :p


v

Quand elle s'était réveillée, elle était à l'infirmerie, allongée sur un lit dur entouré de deux rideaux. Elle pouvait sentir qu'on s'était occupé de ses blessures, en grosse partie des coupures superficielles dues à ses propres armes et à ce vent dévastateur. Elle resta allongée, les yeux fermés. A quoi bon se lever de toute façon, elle avait perdu... Une vague de honte la submergea. Elle avait été battue, complètement, à plate couture. Combien de temps avait pris l'autre pour se débarrasser d'elle ? Deux, trois minutes ? Oh, quelle résistance acharnée elle lui avait opposé !
Tenten ne put empêcher un rire désabusé de franchir ses lèvres.

" Tenten ?"

La voix de Gai-sensei lui fit ouvrir les yeux, et elle vit qu'elle pleurait. Ah, non seulement elle venait de se faire massacrer dans les règles de l'art, mais en plus elle s'était transformée en pleurnicharde entre temps. Génial. Mais penser à tout ce travail acharné qu'elle avait fourni pendant presque deux ans pour obtenir ce résultat pitoyable...
Elle s'essuya les yeux du revers de la main et regarda son maître. Même lui n'oserait pas lui dire qu'elle s'était bien battue quand même ? Mais l'expression de Gai n'était pas encourageante, ni même rassurante. Il était...

" Gai-sensei ?"

Le Jounin croisa brièvement son regard, puis baissa les yeux.

" Lee..."
" Il a perdu lui aussi ?" s'étonna Tenten, oubliant presque sa propre défaite sous le choc.
" Gai-sensei."

Néji apparut entre les deux rideaux, le visage inexpressif comme à l'accoutumée. Il prêta à peine attention à Tenten qui dévisageait toujours son professeur les yeux ronds.

" Lee est réveillé," murmura t-il. " Ils ont terminé l'opération."
" Opération ?" répéta Tenten sans comprendre. " Il est blessé ?"

Gai lui tapota distraitement l'épaule, toutes ses pensées visiblement tournées vers son autre élève. Il murmura quelque chose d'inintelligible puis sortit. Tenten se tourna vers Néji qui était resté dans la pièce, les yeux perdus dans le vague.

" Néji ?"
" Tu m'as déçu Tenten," lui dit le Hyuga, les bras croisés. " Tu aurais pu faire mieux."
" Là n'est pas la question !" cria la jeune fille, vexée.

Ca faisait assez mal pour qu'il ne remue pas le couteau dans la plaie ! Mais Néji n'avait pas son sourire moqueur qu'il avait toujours quand il se permettait de faire ses petites remarques, ni même l'expression supérieure qu'il arborait parfois dans ses plus mauvais jours. Il était sérieux, mortellement sérieux.

" Ils sont dangereux," finit-il par dire. " Ces ninjas de Suna..."

Tenten pesta encore, s'asseyant au bord de son lit. Elle avait mal partout, battue comme plâtre par cette sorcière arrogante. Qui aurait parié qu'elle n'aurait même pas été capable de lui faire la moindre égratignure ?

" Néji, qu'est-il arrivé à Lee ?" demanda t-elle, impérieuse.

Cet imbécile, comment avait-il pu perdre ? Après toutes ces heures d'entraînement, de travail acharné ? Et dans quel état devait-il être maintenant ! Sa propre défaite paraissait tellement pâle à côté... Elle regarda Néji.

" Il a été sérieusement blessé par son adversaire," lâcha enfin son coéquipier, les yeux fixés sur le mur blanc derrière elle.

Et ça ne ressemblait tellement pas à Néji de détourner les yeux, de ne même pas oser lui annoncer la nouvelle en face ! Tout d'un coup, plus que de la colère contre elle-même, contre Lee qui avait perdu alors qu'il méritait de passer, elle prit peur. La pièce tourbillonna autour d'elle, comme si elle ne s'était pas encore bien remise de sa défaite contre Temari.

" Sérieusement comment ?" demanda t-elle d'une voix blanche, en dépit de ses effort pour la garder calme et maîtrisée.

Néji lui lança un bref coup d'oeil. Tenten lui enviait son masque impassible, en toutes situations et en toutes circonstances.

" Sa vie n'est pas en danger, rassure-toi, mais..."

Sans vraiment comprendre, elle entendit la sentence tomber, cruelle et tranchante.

" Il ne pourra plus devenir ninja."

v

v

( Bien sûr, j'ai toujours pensé qu'il était injuste pour un type comme lui, qui rêvait tant d'être ninja, d'être incapable de former le moindre sort en ninjutsu ou en genjutsu. Je crois même que je le traitais avec pitié. Comme un handicapé que l'on regarde essayer, mais dont au fond on est convaincu qu'il n'y arrivera jamais... )

v

v

" Tu... tu peux répéter ça ?"

Le masque de Néji se craquela un peu et il poussa un imperceptible soupir.

" Cet imbécile... Gai-sensei lui a apprit un jutsu interdit... Évidemment, il y avait une bonne raison à ça, mais il n'en a fait qu'à sa tête. Cet idiot a préféré risquer sa vie plutôt qu'admettre sa défaite."

v

v

( Mais je ne pouvais pas m'empêcher d'être admirative devant tous ses efforts, même quand par la suite il échouait. Et il échouait souvent, surtout si on le comparait à Néji. Il était si volontaire, si déterminé ! Il avait un rêve, et était prêt à tout pour l'atteindre. A côté, je ne pouvais pas me permettre de rester là à ne rien faire, alors j'essayais de me surpasser aussi. )

v

v

" Comment peut-on mettre sa vie en jeu, son avenir, pour un but si vain ? Tout ce qu'il a gagné, c'est de ne plus jamais pouvoir réaliser son rêve, même si au final, un raté reste un raté."

Au fond, Néji était choqué. Tenten pouvait le sentir, rien qu'en le regardant partir dans de grands discours, lui qui était si froid et si composé.

" Je ne vais pas m'apitoyer sur son sort," acheva Néji. " Il n'a eu que ce qu'il méritait."

Un sourire suffisant étirait ses lèvres, quand un bruit lui fit tourner la tête.

v

v

" Mon rêve, c'est de devenir une kunoichi très forte ! Comme la légendaire Tsunade-sama !"
" Je veux prouver au monde que même sans faire de ninjutsu ou de genjutsu, c'est possible de devenir un bon ninja ! Ca représente tout pour moi !"
" Oh Lee ! Et tu vas y arriver ? Avec ton niveau de taijutsu ? Hahaha !"
" Quoi ! Tenten, te moque pas de moi ! Je vais m'entraîner dur, très très dur ! Et même qu'un jour, je battrai Néji, tu vas voir !"
" Arrêtez cette discussion stupide vous deux. On a une mission à remplir. Reste derrière, boulet."
" Néji, enfoiré ! Viens te battre si t'es un homme !"

v

v

Néji la secoua par l'épaule, les yeux écarquillés.

" Tenten... Tu pleure ?"
" Je..."

Les sanglots étouffèrent sa voix. Depuis quand était-elle devenue une telle pleurnicheuse, elle se le demandait encore. Mais ce n'était pas des larmes de rage et de frustration cette fois ; c'était des pleurs qu'on versait pour un deuil, douloureux, brisés...
Néji la regardait, pris de court.

" Tenten..."
" MAIS LAISSE MOI CHIALER EN PAIX SI J'EN AI ENVIE ! "

Le Hyuga fit un bond en arrière, retirant sa main comme s'il venait de se brûler. Il la dévisagea les yeux ronds, puis finalement, secoua la tête.

" Tu es pire que lui... Vraiment..."

Tenten renifla, sans pouvoir faire cesser ses larmes.

" La vie est... injuste.. " parvint-elle à hoqueter entre deux sanglots.

Néji la regarda encore un moment, puis ses yeux se perdirent dans le vague. Inconsciemment, il porta sa main à son front.

" Tu ne sais pas à quel point tu as raison..."


+ FIN +
15/03/2005