LES BREAKHEARTS – SPOOKSVILLE

Tout les persos appartiennent à Christopher Pike et ce rêve est étrange pardonnez moi...

C'est par une nuit sombre que les « breakhearts » décidèrent d'attaquer Spooksville et il y avait une raison à cela.

flash-back
En effet, le matin même Sally et Tic-Tac (watch) s'étaient disputés comme souvent depuis qu'il sortait avec Tira. Sans que les autres sachent pourquoi, celle-ci était devenue véritablement blessante quand elle le voulait et changeant de compagnon sexuel au maximum tous les jours mais elle était aussi devenue une arme de combat indispensable dans cette petite bourgade envahi sans arrêt par toutes sortes de monstres.
Adam avait enfin trouvé le courage de déclarer sa flamme à Cindy et Brice revoyait souvent Savannah bien qu'elle ait failli les tuer dans une de leurs aventures. Ils avaient réussi à tous atteindre l'âge de 16 ans non sans mal et pourtant gardaient les mêmes habitudes et, ce matin-là, ils buvaient un milk-shake chacun accompagné de beignets. Sally, elle, continuait à vanter les vertus soi-disant relaxantes du café.

-Moi, ça me relaxe, je vous l'ai déjà dit, ayant un cerveau tout le temps en ébullition, cela doit lui redonner son équilibre, dit-elle avec cet air hautain qui ne l'a quittait plus. -Faudrait encore que t'en ai un, marmonna Tic-Tac, de mauvaise humeur.

Le garçon avait énormément changé. Il portait toujours d'épaisses lunettes sur le nez mais était devenu ce que l'on appelle un play-boy. Il était toujours vêtu de noir et portait souvent ses chemises entrouvertes. Tira n'avait pas résister à son charme. Sally qualifiait cela de pathétique et elle le lui redit encore une fois. Tic-Tac détestait que l'on s'attaque à Tira or c'était l'activité préférée de Sally qui avait délaissé le cas de Cindy subitement. Elle parla alors une fois de trop.

-Je ne suis pas sûr que tu as le droit de parler d'intelligence, sortir avec une dinde qui ne sait que glousser à longueur de journée sans aligner deux mots intelligibles, faut être doué, à moins qu'elle soit assez cochonne pour la supporter, hein ? dit-elle en lançant un regard noir à la magnifique jeune fille qui tenait le bras de Tic-Tac. -Sally, tu la fermes et tout de suite ! explosa t-il.

Sally eut un sourire, elle le ferait craquer et ils pourraient enfin régler leurs comptes. Elle se leva pour arriver à sa hauteur et murmura un emplacement que ceux qui étaient assis ne purent comprendre. Il ne fallait pas être lumière pourtant pour comprendre que Sally venait de provoquer Tic- Tac pour une bagarre à l'amiable. Certains peuvent croire que ceci est stupide et inéquitable mais ces deux-là étaient au même niveau de force et d'expérience en combat.

pause dans le flash-back
Sally soupira en voyant sa lèvre qui saignait encore. Une sacrée droite. Elle se dirigea vers son armoire et enfila une chemise de soie rouge transparente qui laissait entrevoir sa généreuse poitrine. Elle se laissa tomber sur son lit et ouvrit un tiroir empli de photo. Elle en prit une et entreprit de la découper en réduisant en miette sa propre figure.

reprise du flash-back
La décharge était le lieu préféré des rares voyous qui survivaient encore en ville. Une légère brise faisait un bruit inquiétant entre les divers résidus entreposés de ci de là. Sally et Tic-Tac se dévisagèrent et se mirent en position de combat. Ils ne remarquèrent même pas quelques silhouettes furtives qui les observaient attentivement. -Mais arrêtez ! Vous êtes amis non de non ! s'écria Cindy apeurée. -Plus depuis un certain matin après un certain soir, marmonna Sally. -Alors c'est ça qui te gêne, dit Tic-Tac en baissant sa garde, c'est pas de ta faute si tu n'étais pas à la hauteur, rajouta t-il en souriant méchamment.

Tic-Tac n'eut pas le temps de voir se qui arrivait. Sally lui mit un énorme uppercut dans le ventre et l'envoya valdinguer à deux mètres de là dans le pare-brise d'une vieille voiture. Tira poussa un cri et courut l'aider.

-C'est pas loyal, bougonna Sally, étouffée par la rage. -Non, mais ça va pas ! Tu aurais pu le tuer ! crièrent Brice et Adam en relevant leur ami. -C'est ça l'idée, dirent en cœur les deux adversaires, sous l'œil ahuri des quatre autres. -Que c'est t-il passé cette nuit là, demanda Tira en rompant le silence. -Rien, rétorquèrent toujours ensemble les deux rivaux. -Euh, c'est pour cette nuit-là ? demanda Brice visiblement plus au fait que les autres.

Il n'eut pour réponse qu'un grille-pain qu'il esquiva de justesse. Sally avait ainsi baissé sa vigilance quand à la position de Tic-Tac qui failli lui décrocher la mâchoire d'un coup de poing qui lui fendit la lèvre. Elle décocha un bon coup de pied qui faucha Tic-Tac qui tomba la tête sur le bitume. Brice sonna Sally d'un bon coup de livre et, la mettant sur son épaule, entreprit de la ramener chez elle et de l'y enfermer. Les autres se chargeraient de soigner Tic-Tac.

fin du flash-back
Sally entendit que l'on sonnait à la porte du minuscule studio qu'elle avait emménagé après s'être fait jetée par ses parents. Ceux-ci lui versaient une rente suffisante pour une vie de misère mais parfois, ses amants s'y trompant, elle avait quelques cachets supplémentaires. Elle enfila un gilet de coton blanc et alla ouvrir la porte. Personne. Elle referma vite la porte et tira d'une de ses bottes un petit couteau. Dans cette ville, il valait mieux se méfier de ce genre de farce. Pourtant rien ne vient et elle retourna dans sa chambre se blottir dans ses draps froids ce soir. Une forme noir humanoïde se jeta alors sur elle et reçu un couteau en plein ventre. Sally avait des penchants pour la paranoïa qui le lui rendait bien mais c'est alors que quelque chose de surprenant arriva. Sans frémir la créature ignora la lame qui s'enfonçait de plus en plus profondément et bloqua Sally contre son lit. Elle se laissa faire, après tout qui se soucierait d'elle si elle criait.

Tic-Tac n'arrivait pas à se concentrer sur le programme informatique qu'il devait mettre au point pour un projet. Sally l'inquiétait. Il avait était blessant aujourd'hui avec elle. Il savait très bien qu'en à peine un jour leur amitié s'était à jamais transformée. Ils avaient couchés ensemble mais il l'avait renié. En fait, son aventure avec Sally n'aurait eu aucune conséquence ou presque s'il n'était pas sorti avec Tira quelques jours après, la narguant parce qu'elle ne se trouvait pas de petit copain alors que tout le monde était casé. Elle s'était même fait jetée par ses parents qu'elle avait failli tuer dans un accès de fureur, un peu comme ce matin- là. Tic-Tac regarda une ancienne photo de Cindy, Adam, Brice, Sally et lui encore parfaitement unis. Il n'aimait pas Tira se dit-il avant de rejeter cette idée comme une aberration.
On sonna à la porte le tirant à ses pensées confuses et il alla ouvrir. Plus tard, il penserait qu'il aurait dû se méfier. En effet, Sally se tenait devant lui dans un ancien chemisier bleu clair et une jupe longue noire. Il y avait bien longtemps qu'elle ne portait plus des habits assez sérieux. Elle sourit et lui dit de but en blanc qu'elle l'aimait toujours et qu'elle voulait juste l'embrasser une dernière fois avant de partir demain pour New York chez son oncle. Tic- Tac fut prit de court mais ne résista pas lorsqu'elle le poussa à l'intérieur en laissant courir ses mains le long de son corps. Soudain, Sally avança ses lèvres et l'embrassa. Un drôle de liquide emplit la bouche du jeune homme qui se détourna pour recracher un liquide vert fluorescent et eut à peine le temps d'apercevoir une parfaite réplique de lui-même avant d'être assommer par derrière.

Je continuerai si ça arrive à intéresser qqun ce dont je doute