Chapitre 1 : Première journée

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Série : Naruto

Auteur : Mydaya

Genre : comique

Disclaimer : Tous les persos de cette fic ne sont pas à moi (heureusement parce que tout ce que je leur fait subir...) Il n'y a pas vraiment de situation spéciale.

— pour les paroles des persos

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Comment en étaient-ils arrivés là ? Ils ne le savaient même plus. Ils étaient tous les trois avec des bagages derrière eux, regardant l'immense maison qui se dressait devant eux.

Naruto avait emporté ses petites affaires personnelles, plus du matériel de cuisine et des recettes.

Sakura avait le plus de bagages, différentes robes, des accessoires pour se maquiller, se coiffer... Bref tout ça remplissait la majeure partie de ses affaires. Il y avait pourtant un sac consacré exclusivement à des livres sur des ninjas. Elle avait cependant rajouté un ou deux livres à l'eau de rose.

Quant à Sasuke, il semblait ne pas avoir de vie personnelle. Ses affaires se constituaient en tout et pour tout de vêtements de rechange, des armes et quelques babioles bien cachées sous tout le reste.

Cela faisait une heure qu'ils attendaient sous le soleil de plomb. Au bout de la deuxième heure, Sasuke entendit ses coéquipiers hurler :

— Vous le faites exprès !

— Mais non, se défendit Kakashi-sensei qui venait d'apparaître dans un nuage de fumée. Il y a juste qu'en chemin, je suis tombé sur l'Hokage. Et vous savez que quand il veut quelque chose, il l'a. Alors il m'a arrêté et il semblait vouloir parler avec quelqu'un car il m'a dit...

— On s'en moque, le coupa Sakura sur les nerfs.

— Pourquoi nous avoir dit d'apporter toutes nos affaires importantes, demanda en même temps Naruto.

— Vous voyez la maison qui est devant vous ? C'est celle d'un de mes ancêtres. Je la louais avant, mais j'ai décidé de nous laisser une semaine. Durant ce laps de temps, vous allez cohabiter sous le même toit.

— Hein, s'écrièrent à la fois Sakura, Naruto et Sasuke qui venait de sortir de son mutisme.

Ses trois élèves parurent effondrés. Kakashi-sensei les poussa à l'intérieur de la grande maison. Il les emmena directement aux chambres pour qu'ils puissent ranger leurs affaires.

Sasuke regarda un instant la minuscule petite pièce, puis l'autre, immense. Il réfléchit un instant, puis, alors qu'il redoutait quand même la réponse, il demanda :

— Qui dort où ?

— C'est bien de m'avoir posé la question, sourit le sensei en ébouriffant les cheveux du brun. Comme il s'agit d'un exercice de travail d'équipe, la petite chambre est à moi, tandis que l'autre...

— Aaaaah, hurla Sakura. Mais... mais... Je suis une fille !

— Justement, je compte sur vous, les garçons. Pas de bêtises ! Il y a une petite pièce à côté où vous pouvez vous changer. Si jamais il y a un problème, vous n'avez qu'à hurler, je suis dans la pièce à côté.

— Sensei... Vous ne comptez quand même pas que je dorme avec Naruto ? Encore Sasuke, je voulais bien, mais... On parle de Naruto là !

— Débrouillez-vous entre vous et rangez vos affaires !

Sur ce, le Jounin ferma la porte et alla s'installer dans la pièce voisine. Le silence était pesant... très pesant.

Sasuke prit ses affaires et les rangea dans la première armoire. Naruto l'imita après un regard sur Sakura, rangeant ses vêtements dans la deuxième armoire.

La ninja aux cheveux roses avait les larmes aux yeux. Pourquoi ? Elle ne méritait pas ça ! Trois lits étaient au milieu de la pièce. Sakura se promit de mettre Sasuke entre Naruto et elle, sinon elle n'arriverait pas à dormir.

Elle regarda ensuite les bons côtés de la chose : elle allait avoir Sasuke rien que pour elle ! Pas de Ino à l'horizon. Quand la semaine serait écoulée, Sakura comptait faire enrager sa rivale. Elle rangea plus lentement ses affaires dans la troisième armoire.

— Que les choses soient bien claires entre nous, lança-t-elle alors qu'ils avaient fini de tout ranger. J'ai plus confiance en Sasuke qu'en toi, Naruto ! Ne m'approche pas à moins de cinq pas, sinon je lancerais mes shurikens.

— Mais Sakura...

— Compris ?

Naruto bougonna quelque chose. Sasuke ouvrit la porte de la petite pièce dont avait parlé Kakashi-sensei. C'était vraiment une petite pièce. On avait l'impression qu'elle ne servait qu'à se changer.

Ils descendirent tous à la cuisine pour voir un repas complet servi sur la table. Kakashi-sensei venait juste d'enlever son tablier.

— Alors tout est arrangé, demanda-t-il puis, voyant le sourire crispé de Sakura, il continua : C'est vraiment très important de se faire confiance mutuellement alors un peu de bonne volonté.

— Oui sensei, répondirent les trois élèves.

— Bien, asseyez-vous, je vais vous dire ce que vous aurez à faire pour cet après-midi. Bon j'ai décidé qu'on allait s'occuper de la maison et je vous ai trouvé des tâches à faire. Sakura, tu feras un peu de bricolage : des meubles ne sont plus tout neufs. Naruto, tu couperas des plantes : elles demandent de l'eau et que tu les tailles soigneusement. Sasuke, tu feras juste le ménage : je t'indiquerais où j'ai rangé les produits.

Il regarda l'effet que son discours avait fait sur ses élèves.

Sakura le regardait avec un sourire qui se demandait s'il fallait en rire ou si son professeur disait vraiment la vérité. Sasuke avait de tous petits iris, les yeux grands comme des soucoupes. Naruto, une cuillère entre l'assiette et sa bouche, gardait la bouche grande ouverte, les yeux levés sur son sensei.

— Euh... sensei, fit timidement Sakura. Je ne suis pas sûre que ces tâches nous conviennent vraiment. Je n'ai pas de condition physique pour faire du bricolage. Il vaut mieux demander aux garçons...

— Elle a raison, renchérit Naruto, parlant alors qu'il avait un plat qui l'attendait. S'occuper des plantes... Euh, très peu pour moi. Je ne suis pas très sûr d'avoir les qualités demandées. Il faut de la patience et de la précision...

— Le... ménage ?

— C'est fait exprès, sourit leur sensei. Il faut faire ce qu'on n'a pas l'habitude faire. Comme ça, sur le terrain, vous vous adapterez facilement à des missions qui demandent une qualité que vous n'avez pas.

— Je ne vois pas ce que le ménage va faire là-dedans, répliqua froidement Sasuke.

— Bah c'est juste que ça fait environ trois mois qu'il n'y a pas eut de locataire, répondit Kakashi-sensei tout sourire. Donc c'est très poussiéreux. Je ne voyais pas ce que tu ne savais pas très bien faire et le ménage semblait te convenir.

— Ça ne me convient pas.

— C'est fait exprès. Itadakimasu !

Il attaqua son plat de bonne humeur, même s'il sentait trois mauvaises ondes se dégager de ses élèves. Au bout de quelques instants, les trois ninjas entamèrent leur repas en silence. Après le bon repas, Kakashi-sensei leur montra le matériel dont ils avaient besoin.

Sakura se vit avec des pages de mode d'emploi à lire et des marteaux et des clous à la main, un meuble cassé de toutes parts devant elle.

Naruto déglutit devant les magnifiques plantes qui se situaient dans une serre au fond de la maison. Elles étaient toutes fines et semblaient fragiles. Elles resplendissaient également de santé, malgré cet aspect peu vigoureux. Kakashi-sensei lui mit dans les mains un arrosoir, un sécateur et de gros sacs d'engrais spécifiques à chaque plante.

Quant à Sasuke...

— Pas question !

— Le tablier est primordial dans la tâche ménagère, répliqua durement l'ex- anbu. Ce n'est pas parce qu'il est rose avec de la dentelle que tu dois t'en dispenser.

— Jamais je ne le mettrais !

Quelques heures plus tard, Sasuke ravalait sa honte dans son beau tablier rose. Kakashi-sensei lui mit entre les doigts les modes d'emploi de chaque appareil électroménager. Le Jounin, en attendant, fit la vaisselle, puis alla s'enfermer dans sa chambre, comptant relire encore une fois Icha Icha Paradise.

Lorsque le soir commençait à tomber, Sakura soupira de soulagement, s'étant bourrée le crâne de tonnes de modes d'emploi. Bon c'est vrai, elle n'avait pas du tout commencé, mais c'était si compliqué ! Elle prit la chaise d'une main et le marteau dans l'autre. Mais pourquoi les gars s'intéressent-ils à ce genre de choses ?

Naruto regarda de près « la bête ». Bon, ça ne devait pas être trop compliqué... Il les avait déjà toutes arrosées et il avait dû cacher toutes les feuilles tombées. Ça l'énervait de ne pas pouvoir bouger ! Il aimait avoir de grands espaces où il pouvait s'étirer... Prenant d'une main tremblante le sécateur, il l'approcha d'une fleur fanée.

Sasuke passait l'aspirateur. Cela faisait un vacarme pas possible et l'objet de sa haine était lourd à transporter. C'était vraiment une après- midi pourri. Il n'y avait pas intérêt que ses coéquipiers le voient comme ça, sinon il irait tuer Kakashi-sensei dans son sommeil. Tant pis s'il était leur prof !

— Vous avez l'air fatigué, remarqua Kakashi-sensei à table pour le dîner.

Sakura avait des ampoules aux mains Naruto avait des marques de griffures d'épines ou des coups de sécateur sur ses mains Sasuke était recouvert de poussière et se tenait légèrement penché en avant. Et c'était tout ce que leur professeur disait ?

Lorsque Kakashi leur dit d'aller dormir, les trois Genins s'effondrèrent sur leur lit respectif, Sasuke entre Sakura et Naruto.

— Et si on abrégeait la vie du sensei cette nuit, proposa Naruto.

— Naruto, s'écria Sakura. Voyons, c'est un Junnin super entraîné et je ne pense pas que nous soyons assez forts pour le battre. Et ouis ce n'est pas comme si nous faisions quelque chose de dangereux. Il nous a expliqué pourquoi on devait faire ça.

— Je suis d'accord pour une fois avec toi, Naruto, grogna Sasuke, se revoyant dans son magnifique tablier rose. Tu le divertis avec des clones et je l'attaque par derrière. Sakura, tu poseras des pièges au cas où il aurait l'idée de s'enfuir.

— Sasuke ! Mais vous n'y pensez pas ! Et puis de toute façon, je suis trop crevée pour faire quoi que se soit, alors ce sera sans moi.

Malgré leur désir de vengeance, les deux garçons admirent que la jeune fille avait raison et qu'il fallait reporter leur plan plus tard. Leur respiration se fit plus lente.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Mydaya : Voilà !!

Naruto : Eh bah dis donc, t'en mets du temps pour écrire un chapitre !

Mydaya : Arf... j'étais fatiguée.

Sasuke : Mais pourquoi tu t'obstines à me mettre dans ces situations comme ça ! Pourquoi un tablier rose ?!!!

Mydaya : Demande à Kakashi.

Sasuke : Je te signale que c'est toi qui as eu l'idée -.-°

Mydaya : Ah oui, tiens c'est vrai ) Bon laissez des reviews si vous voulez savoir comment va se passer la semaine !!