Tel est prit qui croyait prendre


Disclaimer : Non, malgré ma grande imagination et ma passion pour Sevi, je ne suis pas la créatrice de ces merveilleux personnages... Tout le mérite appartient à J.K. Rowling...qui est d'ailleurs mon idole :D !

Genre : Humour, amour, sexe et drame.... La gamme des émotions est au rendez- vous!

Rating : R, Q, Slash et compagnie ;)

Résum :7ème année : Hermione se sent délaissée par ses amis, fait des nouvelles expériences et redécouvre d'anciennes personnes qu'elle croyait connaître. Harry se découvre lui même et ce cher Severus gagne deux surprises pour le moins inattendues... La jalousie et l'amour sont au rendez- vous pour plusieurs personnes cette année là! HG-SS, HP-SS

Note de l'auteure : Ceci est ma première fic et je veux la dédier à trois personnes qui m'ont aidées à aimer les fic et à créer la mienne. Trois personnes, toutes inscrites à Fanfiction.net mais je connais seulement une des trois : Michi particulier à ma meilleure amie Crunchy Snape, fan comme moi de Severus :D. Un grand merci aussi à Elehyn et Ivrian, qui sont parmi mes auteures préférées de fanfiction. Parce que toutes trois sont de grandes écrivaines et m'ont inspirées, je leurs envois de beaux bisoux, des beaux câlins et un grand merci! :D


1
Du pied gauche!


Hermione entrait maintenant en septième année à Poudlard. En compagnie de Ron et d'Harry, elle achetait ses livres sur le Chemin de Traverse. Tout en espérant avoir moins de problèmes avec les options qu'elle avait choisies cette année là, elle se demandait comment allaient être ses nouveaux cours. « Quels cours optionnels avez-vous pris ? » leur demanda Hermione.

« Histoire du Quidditch à travers les âges, Occlumancie et Légilimancie ainsi qu'un cours supplémentaire de Défense Contre les Forces du Mal, en plus des cours habituels » de répondre les jeunes hommes d'une même voix!

« Chouette alors, on a deux choix optionnels que nous sommes sûr d'avoir ensemble, moi j'ai seulement prit Charmes et Potions Utiles de différent, au lieu du Quidditch à travers les âge... D'ailleurs, je me demande bien qui fera ce cours, Mme Lizzie, qui devait l'enseigner, à prit une retraite anticipée pour raisons familiales... Certains disent que son fils s'est fait capturer par Vous-Savez-Qui... »

Harry devint soudain songeur...'' Et si seulement je pouvais faire quelque chose pour aider toutes ces pauvres familles brisées par Voldemort... À quoi ça sert d'être le survivant si on ne peut plus vivre tranquille tant que je n'aurai pas mis fin aux agissements de Lord Trucmachin...'' « Harry... Harry... »

Ses amis qui l'appelaient le firent sortir de ses pensées peu optimistes, et la conversation dévia rapidement sur le sujet préféré d'Harry et de Ron : le Quidditch !

''Rhaaaaaaaaaaah'' rageait intérieurement Hermione, qui en avait plus qu'assez de les entendre toujours parler de la même chose. En sortant de chez Fleury et Bott, tout trois se dirigeait vers chez Florian fortarôme pour se rafraîchir lorsqu'Hermione percuta un grand sorcier vêtu de noir... '' Pas lui, s'il vous plait, pas lui...'' pensait-elle au même instant.

Mais elle ne fut pas exaucée, car lorsqu'elle leva tranquillement les yeux, elle rencontra ceux de son professeur de potion, Severus Snape. « Miss Granger, en voilà des manières... Évidemment on ne peut pas attendre grand chose de vous, avec des fainéants tels que Potter et Weasley comme modèles, je ne suis pas surpris de vous voir dans la lune. Pourtant, j'espère plus de vous dans mes cours, et surtout pour votre option, Charmes et Potions utiles, car elle regroupe seulement les élèves qui s'impliquent à fond dans la matière, comme j'ai l'habitude de voir chez vous, mademoiselle je-sais-tout. Vous n'aurez pas Potter et Weasley avec vous dans mon cours alors il vaut mieux vous faire à la solitude et à la concentration tout de suite! »

Sur ce, le professeur Snape passa son chemin, laissant là une Hermione abasourdie par ce qu'elle venait de prendre comme une certaine forme de compliment de la part d'un professeur qui l'avait toujours haïe. Ron et Harry, quant à eux, avaient stoppés en voyant la devanture du magasin de Quidditch et par conséquent n'avait rien entendu de la conversation.

''Décidément'', se dit-elle, ''Je commence à être tannée de leur comportement... Ils ne parlent que de Quidditch et cela s'est intensifié depuis que Ron est le gardien de but des Gryffondor. Ce qu'ils peuvent être pathétiques quand ils veulent.''

« À plus tard, les gars, j'ai des choses à faire »

« ...Mais, Hermione, tu voulais pas manger une glace avec nous ? Harry et moi on va faire un concours pour savoir qui boit le plus vite la super bombe glacée de Florian!

« Merci, mais non... allez, on se revoit à la plate forme 9 et ¾ dans 20 minutes »

« Mais qu'est-ce qu'elle a Hermione aujourd'hui, elle est tout le temps dans la lune ou bien elle se fâche et s'en va. »

« Sais-pas... dit Harry... les hormones peut-être? »

Tous deux partent à rire et continuèrent vers chez Florian pour commander leurs friandises...

Pendant ce temps, Hermione broie du noir parce qu'elle doit se taper son professeur de potions deux fois plus souvent que les autres et anticipe son premier cours avec lui. Elle se disait que la classe devait être remplie de Serpentards tous plus méchants les uns que les autres et qu'elle devrait se faire une place par elle-même dans cette classe peu accueillante, sans l'aide d'Harry et de Ron.

Toute à ses noires pensées, la jeune fille ne vit pas le temps passer tant et si bien qu'elle faillit rater le train pour Poudlard. Lorsqu'elle arriva au compartiment de Ron, Harry, et habituellement, du sien, elle le trouva remplis de l'équipe de Quidditch de Gryffondor et décida de passer son chemin sans leur parler. De toute façon, ils ne l'avaient même pas vue, trop occupés à recréer le match de l'année dernière, et par le fait même la troisième fête en l'honneur des gagnants de la coupe de Quidditch.

Hermione soupira et essaya de se trouver un compartiment moins plein, mais peine perdue... Elle se réfugia dans la soute à bagages, là où les animaux étaient et, tout en flattant Pattenrond, elle se mit à pleurer. C'est ainsi que la découvrirent Malfoy, Crabbe et Goyle, venus pour préparer je ne sais quel mauvais coup.

« Tien tien tien... la pôôôvre petite sang-de-bourbe délaissée par Potty et Ouistiti... comme c'est triste... mais voyons, ne pleure pas, pas avant que je ne t'ais faite pleurer moi même ! » lui-dit Malfoy avec un sourire sadique au coin des lèvres.

Il leva sa baguette...

'Non mais quelle journée épouvantable' se disait Hermione dans un soupir, n'ayant même pas la force de réagir.

Malfoy s'apprêtait à lancer un sort lorsque la porte, fermée auparavant, s'ouvrait lentement laissant deviner une silhouette dans la lumière du corridor.

À Suivre