Titre : New Kid on the Block

Genre : Romance

Rating : R

Disclaimer : Rien ne m'appartient ! Le monde d'Harry Potter appartient à JKR, quant à la fic, elle appartient à Iced-Forest ! Je ne fais que la traduire depuis l'anglais, si vous voulez la lire dans sa version originale elle est sur ce site !

Note de la traductrice : Voilà, je me lance dans une deuxième trad ! Pour ceux qui connaîtraient Transcendance, que je traduis depuis déjà quelques semaines, cette fic est très différente ! Elle se situe dans un univers alternatif et ses chapitres sont très très courts ! Néanmoins je la trouve sympa alors j'ai décidé de vous le faire découvrir… J'espère qu'elle vous plaira !

Avis aux homophobes, cette fic parle de relations entre personnages du même sexe, si cela vous dérange passez votre chemin ! Dans cette fic nous retrouverons le plus-que-génial couple Harry/Draco ! Amateurs-trices, ça se passe ici !

Bonne lecture ! :o)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Chapitre 1

Déménager, c'est de la merde. Plus spécialement lorsque vous déménagez super loin de l'endroit où vous habitiez avant. C'était le cas d'Harry Potter. On avait proposé un meilleur travail à son père, ce qui les avait envoyés loin de Surrey. Loin de ses amis, loin de tout ce qu'Harry Potter connaissait.

« Maman je ne trouve pas le carton avec tous les albums ! Où est-ce que tu les as mis ? » cria un Harry frustré du haut des escaliers.

« Ne t'avise pas de me crier dessus, Harry James Potter ! Les albums sont toujours dans le camion de déménagement mais tu n'y toucheras pas tant que tout ne sera pas en ordre dans ta chambre ! » cria sa mère en retour.

« Ne t'avise pas de me crier dessus, Harry James Potter ! Beuh ! » imita Harry. Ca allait être une longue journée.

Les Potter venaient juste d'arriver dans leur nouvelle maison et le déballage des cartons commençait à peine. Harry avait dépaqueté à la va-vite les cartons dans la cour et avait laissé ses affaires toutes seules. Le seul truc bien dans sa nouvelle chambre était que juste de l'autre côté de la fenêtre se tenait un chêne. Au moment où les yeux d'Harry se posèrent dessus il sut que filer en douce serait un jeu d'enfant, et justement en ce moment il avait besoin d'un break. Il ouvrit sa fenêtre et descendit le long du cadeau que Dieu lui avait donné.

« Génial ! On a emménagé dans une rue de vieux. » se murmura Harry à lui-même lorsqu'il remarqua que la majorité des pelouses des propriétés de sa nouvelle rue voyaient leurs lits de fleurs multicolores arrosés par des femmes à chapeaux de paille et qui ne pouvaient pas avoir moins de soixante ans. Mais Harry oublia vite ses pensées sur le troisième âge lorsqu'il sentit une pression sur une de ses jambes, une sorte de frottement. Il baissa rapidement les yeux pour trouver un chat en train d'utiliser sa jambe droite comme un griffoir.

« Désol ! Elle agit comme si elle était propriétaire du monde entier et de tout ce qui vit dessus ! » dit une voix venant d'un jeune homme qui semblait de l'âge d'Harry, seize ans, peut-être dis-sept.

Quelque part au fond de son cerveau Harry sut que c'était le moment de se présenter ou au moins dire quelque chose mais non, il put seulement rester là comme un parfait idiot à fixer l'étranger. Après qu'Harry soit resté planté là à le regarder pendant au moins trois minutes, l'autre jeune homme s'éclaircit la gorge et commença à danser nerveusement sur ses pieds. Ce qui, heureusement, rammena Harry au monde des vivants.

« Oh, putain, je suis désol ! C'est juste que… Je veux dire… Enfin, je n'ai jamais vu quelqu'un avec des cheveux comme les tiens. Tu les a teints ? » balbutia Harry, forçant l'autre jeune homme à réprimer un rire.

« Non, c'est naturel. Je les déteste cependant, ils n'auraient pas pu être blonds au lieu de cet espèce d'argent ? Au passage, je m'appelle Draco Malfoy, et tu es… ? »

« Harry, Harry Potter. Et je trouve ça cool. Différent mais cool. »

« Merci, c'est la première fois qu'un gars me fait un compliment tu sais. » dit Draco avec le sourire le plus charmeur qu'Harry ait jamais vu, le faisant rougir comme un fou. Il détestait la façon dont il rougissait si facilement, ça le rendait toujours mal à l'aise, donc il se depêcha de dire le premier truc qui lui venait à l'esprit.

« Bon, je dois vraiment y'aller. Je viens juste d'emménager ici et j'ai plein d'affaires à déballer. On se voit plus tard. » dit Harry aussi vite qu'il le pouvait puis se retourna pour partir.

« Vraiment ? Tu as emménagé dans cette rue ? Je ne savais pas qu'il y avait une maison à vendre. Laquelle c'est ? » questionna Draco avant qu'Harry ne soit trop loin.

« La dernière au coin. Content de t'avoir rencontré. »

« Pareil pour moi. On se verra plus tard, Potter. » dit Draco puis il regarda Harry marcher jusque chez lui. Il resta encore et regarda assez longtemps pour voir qu'Harry n'utilisait pas la porte d'entrée mais grimpait à un arbre puis rentrait par une fenêtre.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°

« Harry ? Où es-tu all ? Ton père et moi avons fini de tout déballer, même tes affaires ! Et vu que j'ai défait tous tes bagages pour toi, tu peux faire quelque chose de sympa pour ta maman. » dit la mère d'Harry lorsqu'elle l'entendit traîner les pieds dans sa chambre.

« Quoi ? » demanda prudemment Harry, espérant que la faveur qu'allait lui demander sa mère ne serait pas trop pénible.

« Et bien, tu sais que je rêve d'avoir un jardin depuis des années et j'ai remarqué que c'était très populaire ici… qu'est-ce que tu en penses, trésor ? » demanda gentiment sa mère.

« Bien sûr maman. » répondit Harry avec un enthousiasme clairement feint.

« Parfait ! »

Une semaine passa sans qu'Harry ne voit Draco une seule fois, non qu'il y fit très attention vu qu'il passait ses journées dehors, à travailler dans le jardin de sa mère. Puis, un jour particulièrement chaud, Harry commença à en avoir ras le bol du jardin. La vague de chaleur avait eu un mauvais effet sur les petites plantes vertes qui avaient commencé à pousser. Il enleva sa chemise, n'aimant pas la façon dont elle lui collait à la peau à cause de sa transpiration, et commença à arroser les plantes à moitié mortes.

°°°°°°°°°°°°°°°°°

Cela faisait quelques mois maintenant que Draco savait pour ses préférences sexuelles mais il n'avait encore jamais agi. Harry, avait-il décidé, était trop mignon lorsqu'il rougissait pour ne pas tenter sa chance, il attrapa donc une paire de lunettes de soleil et prit le chemin de la maison du jeune homme brun. A mi-chemin, cependant, il s'arrêta et ouvrit de grands yeux. Il vit un garçon de seize ans, peut-être dix-sept, avec un beau bronzage et des cheveux noirs en désordre, en train d'arroser des plantes torse-nu. Il vit Harry.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Hihi, la dernière image était alléchante non ? o)

Alors, vous en avez pensé quoi ? Je sais que le chapitre est très court et que c'est dur de se faire une idée sur si peu, le prochain chapitre arrivera soit mardi, soit mercredi !

En attendant si vous m'avez lu, ça serait sympa d'envoyer une review, que votre avis soit positif ou négatif ! A bientôt !

:o)

Mel.