NA : Désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, désolée, est-ce que j'ai dit que j'étais désolée? J'ai juste… perdu le fil avec mes autres fics et tout et tout! Alors voici.

Chapitre 12 : Il danse avec les fous

Les yeux de Luke eurent de la difficulté à s'ajuster à la lumière. La pièce sombre dans laquelle ils étaient situés s'était changée en un parc pendant une journée très ensoleillée. De la petite ouverture que les yeux de Luke pouvaient offrir, il pouvait voir le square de la ville étrangement décoré. Des oriflammes pendaient aux lampadaires et le kiosque était décoré de fleurs et de branches. Devant, étaient placées quelques dizaines de chaises en bloc séparées en deux par une allée. Des drapeaux se dressaient triomphalement près des chaises. Bref, tout était décoré selon un thème de Renaissance.

Luke n'en croyait pas ce qu'il voyait. Alors qu'une petite mélodie était jouée dans le kiosque pour faire patienter les hommes et femmes déguisés qui attendaient, Luke marchait à travers le square tentant de s'assurer sur la véracité de ce qu'il voyait.

Emy souriait ne croyant pas, elle non plus, ce qu'elle voyait. Elle adorait cet événement! Tellement romantique! Elle avait peine à s'empêcher de sauter un peu partout.

« OH trop cool! Finit-elle par dire.

- Trop cool? Tu trouves ça trop cool que cette ville ait, une fois de plus, sombré dans la folie?

- Oh, ne fais pas ton Luke-grognon, s'il te plaît.

- Je n'en reviens pas, ne me dis pas que tu aimes ces festivals?

- Nous ne sommes pas dans un festival.

- Où sommes-nous, d'abord?

- Nous sommes à un mariage.

- Un mariage?

- Ouais.

- Quel mariage? Demanda-t-il avec un mélange d'inquiétude et d'enthousiasme.

- Tu voudrais trop le savoir, non?

- Eh, tu me montres depuis vingt-deux heures hier soir des événements plus ou moins heureux de ma vie avec Lorelai, c'est normal que je me demande ce qui se passe.

- Oh arrête de parler et suis-moi », dit-elle alors qu'elle courut vers le restaurant de Luke bondissant et souriant.

À cet instant, Luke aurait pu jurer que la jeune femme devant lui était Lorelai. Ses cheveux bouclés, son énergie, son sourire étaient pareils à ceux de la femme qu'il aimait. Pourtant, il y avait quelque chose en elle, quelque chose qui la ramenait sur Terre quand il était temps pour elle de l'être. Autant elle pouvait raisonner comme une fille de treize ans, autant deux minutes après, elle réfléchissait et parlait avec une maturité exemplaire.

Luke la suivit d'un pas lent, mais assuré. Il était curieux de savoir ce qui l'excitait à ce point là.

Emy se trouvait maintenant devant le restaurant, toujours aussi souriante alors que Luke en sortit ajustant son habit. L'autre Luke se retrouva bientôt à côté d'elle quand Lorelai arriva près d'eux en bondissant. Les yeux de Luke grossirent devant la beauté de la femme qui se tenait devant lui.

« Elle est vraiment belle! Finit-il par dire avant que Lorelai se mette à parler.

- Salutations milord, votre demoiselle vint à l'instant d'arriver à votre escorte, dit Lorelai en lui faisant une révérence alors que Luke lui souriait.

- C'est très bien, je ne savais pas que tu parlais le renaissance.

- Oh oui. Je le parle couramment. J'adore la cravate.

- Merci… tu es…tu es magnifique.

- La flatterie vous mènera où vous voudrez, mon cher. On y va? Dit-elle en pointant le parc.

- Allons-y.

Sur ce, le couple se dirigea vers le square où allait avoir lieu la cérémonie.

Luke était estomaqué. Ok, oui, il avait pensé et même avoué à Emy qu'elle était superbe, mais de là à lui dire? Ça lui prendrait un courage plus qu'exceptionnel pour être capable de lui avouer tout ceci. Mais, qu'est-ce qui lui prenait?

Il avait la bouche entrouverte, les yeux qui voyageaient de gauche à droite et les palmes de ses mains tournées par le haut.

« Ok, ça c'était vraiment bizarre.

- Ce n'était pas si pire.

- Je lui ai dit qu'elle était belle.

- Ouais, et puis?

- Tu ne comprends pas, même dans mes plus grands fantasmes, je n'arrive pas à lui dire quelque chose comme ça. Mais qu'est-ce qui me prend?

- Tu es saoul.

- Pour vrai?

- Nah, je faisais juste te taquiner. Tu ne me croirais pas si je te le disais.

- Qu'est-ce qui te fait dire ça?

- Ce n'est pas la première fois que nous venons ici. Tu ne m'as jamais cru.

- Dis donc, juste pour savoir.

- C'est un livre de croissance personnelle.

- Excuse-moi?

- Un livre de croissance personnelle.

- Excuse-moi?

- Est-ce que je vais être obligée de le répéter à nouveau?

- Non, non, c'est juste, excuse-moi?

- Seigneur. Écoute Luke, tu étais déprimé après ton divorce avec Nicole. Un matin, Lorelai, complètement stressée à cause de l'ouverture prochaine de sa propre auberge…

- Son auberge?

- Elle ouvre une auberge.

- Ah oui?

- La libellule, tu te souviens, c'est Rachel qui te lui a montré. Tu lui as même prêté de l'argent pour qu'elle y arrive.

- Combien?

- Disons, un gros montant.

- O. K.

- Pour en revenir où j'étais, elle t'a invité à visiter son auberge et alors que vous exploriez la cuisine, ne change pas ça en commentaire obscène, c'est le sens propre du mot, tu as même été jusqu'à t'accroupir sous l'évier pour regarder la plomberie.

- Je n'ai rien dit.

- Donc, comme je le disais, pendant que vous exploriez la cuisine, Sookie a présenté un homme à Lorelai. Lorelai a fait semblant que vous sortiez ensemble pour éloigner le gars et elle a fini par t'avouer qu'elle venait de rompre avec son petit ami.

- Encore?

- Ouais, Jason, le partenaire en affaire de son père. Il a fini par poursuivre le père de Lorelai pour je ne sais plus quel truc d'affaire.

- Wow, comment j'ai réagi?

- Oh ce n'était pas si pire, tu ne le savais pas vraiment, mais tu t'étais douté qu'il y avait quelqu'un dans sa vie.

- Ah ok.

- Donc, elle a fini par dire que tous les deux, vous étiez très mauvais en terme de relations amoureuses et a ajouté, à la blague, que vous auriez besoin de consulter des livres sur les relations. Disons que tu l'as prise aux mots.

- Je ne te crois pas.

- Qu'est-ce que je disais?

- Je veux dire, pourquoi est-ce que, subitement, j'écouterais ce qui sort de la bouche de Lorelai Gilmore?

- Parce que tu es déprimé à cause du fait que ta femme t'ait trompé, parce que tu vois que tout ce que tu as fait dans ta vie n'est qu'une suite d'erreurs et de désappointements pour tout ceux que tu aimes, parce que les sentiments que tu gardes en toi t'envahissent tellement qu'ils t'étouffent?

- Oh euhm ok. Euh, wow! Euh, et c'est supposé de me réconforter ce que tu viens de me dire.

- Non, ce n'était pas si pire, mais disons que tu avais réellement besoin d'un changement dans ta vie.

- Je déteste le changement.

- Mais quand ils sont nécessaires, ils deviennent plus faciles à faire. À partir de ce moment, tu n'es plus tout à fait le même homme, tu es maintenant totalement conscient que Lorelai est la femme de ta vie et que tu es prêt à tout faire pour qu'elle soit avec toi. Et tu le fais.

- Comment?

- Tu l'as d'abord invité ici, pointait-elle le parc.

- Où sommes-nous au juste?

- Tu le verras plus tard. Ce qui est comique, c'est qu'elle n'est pas consciente que ce soit un rendez-vous galant.

- Oh seigneur! Mais comment?

- Toi restant toi, tu ne lui as demandé directement de venir au mariage avec toi comme étant quelque chose de romantique, mais plutôt comme une pause qu'elle devait prendre de l'auberge. Et elle a accepté. En revenant chez toi, tu étais tellement content et tellement surpris que ce soit aussi facile que tu as pris le livre et que tu l'as donné à Jess.

- Il en avait besoin? Dit-il avec un sourire en coin.

- Terriblement, un an après sa rupture avec Rory, il était toujours aussi amoureux d'elle.

- Wow, les Gilmore ont certainement beaucoup de charmes.

- C'est toi qui le dis, dit-elle un sourire en coin se sentant presque concernée par le commentaire. Suis-moi ».

Emy se mit donc à marcher vers le square où se tenait le mariage bientôt suivit par Luke. Ils prirent place sur des sièges libres à côté de Luke en laissant une pour Lorelai. Luke était seul et fixait d'un air effrayé cette folle de Carrie qui flirtait avec un homme près de l'autel. Lorelai passa devant eux et revint s'asseoir à côté de Luke en lui disant que la crise était sous contrôle. Luke regarda Emy d'un air étrange et elle répondit en lui faisant signe de laisser tomber.

Alors que l'orchestre commença à jouer, tous les regards se retournèrent vers le bout de l'allée en arrière. Deux jeunes filles descendirent l'allée en sautillant et lançant des pétales de roses un peu partout. Ensuite, le fou du roi prit place au centre de l'assemblée en faisant des tours impressionnants de gymnastique.

« Wow, c'est impressionnant, dit Lorelai.

- Ouais, répondit Luke

- Ouais, répondit l'autre Luke en même temps alors que Emy se mettait à rire.

-Plus ça change, plus c'est pareil », finit-elle par répliquer.

À son tour, un homme spécial se mit à descendre l'allée ventant l'avantage de ses collants.

« Wow, c'est qui lui? Demanda Luke

- TJ, ton futur et dernier beau-frère.

- Quoi?

- Le futur mari de Liz.

- Ok?

- Je n'arrive pas à croire que tu n'aies toujours pas deviné que nous soyons au mariage de ta sœur.

- Encore?

- Et comme je l'ai dit plutôt, bizarrement, c'est le meilleur gars qu'elle ait trouvé, ce sera son dernier mari.

- ENFIN! Dit-il avec enthousiaste pendant que TJ continuait de descendre l'allée.

- Toujours sec, merci mon ami, dit TJ en secouant ses coudes.

- Ok, est-ce que je peux retirer l'enthousiasme que je viens d'exprimer plutôt? Dit Luke à la fois surpris et dégoûté.

- Tu as séché ses aisselles? Disait en même temps Lorelai tout aussi dégoûtée.

- Je ne veux pas en parler.

- C'est une longue histoire », ajouta Emy alors que tout le monde se retournait à nouveau vers l'arrière pour ensuite se lever.

Deux hommes poussaient un chariot dans lequel se trouvait Liz, la sœur de Luke. Elle se leva, sortit de la carriole et prit le bras de Jess qui lui faisait descendre l'allée.

Luke sourit un grand sourire de voir combien sa sœur avait l'air belle et en santé. Il ne l'avait pas vu comme ça depuis une éternité. Elle avait dernièrement retombée dans l'alcool et n'était pas très belle à voir quand il lui rendait visite. Ce qu'il avait arrêté de faire, d'ailleurs.

« Elle a l'air heureuse, dit Lorelai.

- Ouais, elle l'est », répondit Luke souriant faisant un clin d'œil à sa sœur.

Jess finit de descendre sa mère de l'allée, elle l'embrassa sur la joue et il retourna à la place en l'essuyant.

« Où est le maître de cérémonie? » Dit Lorelai avant qu'un ancien troubadour de la ville entra dans le kiosque pour se diriger vers le couple en chantant sa chanson.

« Comme des enfants, on partage nos jouets/ avec toutes les filles et les garçons/ … »

Luke et Lorelai se regardèrent incrédules.

Luke n'arrivait pas à croire ce qu'il voyait… ou plutôt entendait. Après avoir vu l'homme qui allait épouser Liz, il s'était mis à douter que ce mariage serait spécial, mais à ce point là? Il avait une bizarre envie de … rire.

«… Les barils de singes/ Touché coulé/ Rappelez-vous du bon temps/ Destin, clue, la trappe à souris/ Les dessins, les spirographes/ J'ai gagné au Yum/ Rappelez-vous comment on riait/ Mais aujourd'hui, nous partageons notre amour/ Aujourd'hui, nous partageons notre amour/ Pour l'amour qui est le plus beau jouet au tour/ au tour, au tour ».

« À l'aide! Supplia Luke qui tentait de s'empêcher de rire.

- Pense à quelque chose de triste, dit Lorelai.

- Peux pas ».

Emy, quant à elle, riait tellement fort qu'elle en pleurait.

« C'est tellement ridicule, rit-elle.

« Dire que j'étais heureux pour elle.

« Tu as le droit de rire, on ne t'entendra pas »

Luke, à ce moment, se laissa aller. Il ne pouvait plus de se retenir et finit par se mettre à rire abondamment. Presque incontrôlablement, Emy et Luke riaient de bon cœur jusqu'à ce que TJ avoue son amour pour Liz. À ce moment, les visages des deux acolytes s'adoucirent toujours pris d'un fou rire de temps en temps.

« Ah! Ça fait du bien, soupira Luke.

« C'est vrai que tu ne ris pas souvent.

« Je n'ai pas tout à fait des raisons de rire ces temps-ci.

« Eh! Ce n'est pas comme si elle allait réellement se marier!

« Ouais, c'est vrai »

Le regard de Luke se tourna vers Lorelai qui regardait avec une petite étincelle dans ses yeux le mariage de sa sœur et de TJ. Il se demandait à quoi elle pensait en ce moment. Pensait-elle à lui? Pensait-elle au mariage qu'elle avait failli prendre part? Le regard qu'elle portait vers l'autel était teinté d'une parcelle de jalousie que, il le savait, peu de personnes à l'exception de Rory et de lui-même pouvaient déceler. Profondément, il espérait qu'un jour, ce serait lui qui pourrait lui permettre de réaliser son rêve.

« Tu as vu?

« Hein? Demanda Luke, sortant de sa rêverie.

« Tu as vu?

« Quoi?

« Elle est jalouse.

« … qu'est-ce qui te fait dire que…

« Tu le sais comme moi.

« Je sais », dit-il avant de se retourner vers elle à nouveau.

Le mariage se passa plutôt bien. Même si Luke s'était un peu fâché contre Lorelai après qu'elle se soit moquée du livre qui lui avait donné le courage de lui demander de l'accompagner au mariage, Luke savait qu'il finirait par se réconcilier. C'était leur truc. Ils s'agaçaient, se querellaient, se réconciliaient et recommençaient à s'agacer. Alors que Kirk, de son accent bizarre, annonçait la première danse en tant que mari et femme de Liz et de TJ, Emy s'approcha de Luke.

« Belle soirée!

« Spéciale! Je crois que je vais me réconcilier avec Lorelai.

« Tu crois?

« En tout cas, cela me semble bien parti, dit-il alors que Lorelai s'approchait de son double.

« Tu veux danser? Demanda Emy à Luke.

« Non, je ne danse pas.

« Oh si, tu danses.

« Euh, non, je ne me rappelle même plus de la dernière fois où j'ai dansé.

« Moi je m'en rappelle.

« Ah oui?

« Ouais, mais enfin, je peux te dire parler de la dernière fois où je t'ai vu danser.

« Et c'était quand?

« D'ici trois secondes, regarde ».

À ce moment, de l'endroit où il était, il vit l'autre Luke tendre sa main à Lorelai qui l'accepta avec gêne avant de se diriger vers le plancher de danse. L'amplitude des yeux de Luke prit une grandeur impressionnante. Il avait réussi. Il allait un jour pouvoir danser avec Lorelai Gilmore, mettre sa main autour de sa taille, laisser son corps bouger en même temps que le sien, figer son regard au sien à seulement quelques centimètres de son visage… sentir son souffle chaud contre son cou pendant que le menton de sa bien-aimée se déposait sur son épaule.

« Alors… tu veux danser? Demanda Emy.

« J'imagine que je n'ai pas le choix », dit-il en offrant sa main à Emy du même mouvement qu'il avait vu lui-même faire quelques instants plutôt. Toutefois, elle, elle la prit avec conviction alors que Luke la traîna jusqu'au plancher de danse.

« Alors.

« Alors quoi?

« Je me suis toujours demandé, où as-tu appris à danser?

« Tu veux dire, que tu ne sais pas tout de moi!

« En effet, il y a des choses sur toi que j'ignore. Par exemple, j'ignore, et j'en suis curieuse, où tu as appris à danser.

« Alors, pour ton information, c'est ma mère qui m'a appris à danser.

« Vraiment?

« Ouais, j'étais tout petit et maman était malade et je lui ai demandé ce que je pouvais faire pour l'aider à guérir. Je me rappelle qu'elle m'ait sourit et qu'elle m'ait dit qu'elle aurait aimé danser avec moi le jour de mon mariage. Alors, je lui ai dit qu'elle ne pourrait pas parce que je ne savais pas danser. Et, c'est ainsi que de fil en aiguille, ma mère m'a enseigné.

« Wow! C'est une très belle histoire.

« Merci, répondit-il gêné avant de relever les yeux pour se regarder lui-même danser sa deuxième danse avec Lorelai.

« À quoi tu penses?

« Je pense qu'un jour, je vais pouvoir danser avec elle.

« Tu es tellement romantique, attends que je le dise à Taylor.

« Ahah! Mais n'empêche que c'est vrai.

« Mais qu'est-ce qui rend cette danse si spéciale, je veux dire, pourquoi tout à coup, tu te transforme en héros de roman arlequin où le gars est follement amoureux de la fille et ne rêve que de danser avec elle.

« Eh! C'est peut-être la seule fois dans ma vie que je ne pourrai être aussi près d'elle, laisse-moi en rêver au moins.

« Qu'est-ce qui te fait dire ça?

« Je n'ai pas eu beaucoup de chance jusqu'à maintenant. J'ai l'impression que ce que je vois présentement est l'achèvement de tous mes buts dans ma vie.

« Et si je te disais que ce n'était que le début…

« Quoi? »

Sur ce, Emy claqua des doigts.

À suivre

NA : HAAHAHAHAH! Ça ne vous dit pas quelque chose, ça?