Merci à Hannange pour son commentaire. Un commentaire fait toujours chaud au cœur, il encourage à continuer. Merci encore!

Droits d'auteur : pas de poursuite, je ne suis qu'une humble copieuse. Rien ne m'appartient.

Couple : Java junkie!

-------------------------------

Rory sortit du restaurant et se dirigea vers la droite. Sans savoir où elle allait, elle courait et courait. Sa vision était troublée par les larmes et elle ne regardait pas devant elle. Elle avançait et avançait quand elle entendit un bruit de pas qui la suivait.

« Rory, attend Rory, S'il te plaît, arrête de courir » disait Luke qui essayait de la suivre.

Rory fit comme si elle n'avait pas entendu, elle courut encore, tourna le coin de rue et se heurta contre quelqu'un.

« Désolée » dit-elle en recommençant à courir. Elle n'avait pas regardé ce qu'elle avait frappée. Mais la réalité la heurta quand s'aperçue qu'elle était tombée dans un cul de sac. Elle devait faire face à Luke.

« Luke laisse-moi SVP, dit-elle.

- SVP. Rory, écoute-moi. Je ne sais pas ce qui est arrivé ce soir, mais je sais que pour ta mère et moi, si tu ne veux pas que ça aille plus loin, ça n'ira pas plus loin. Mais, pitié, arrête de fuir, on va retourner dans le restaurant et... et on va parler, tous les trois, ok?

- Je me sens tellement mal, dit-elle en s'effondrant sur le sol. J'ai tout gâché, j'ai trop honte, mais qu'est-ce que j'ai fait ».

Luke prit Rory dans ses bras. « Ça va aller, tout va s'arranger », lui disait-il en la serrant comme s'il s'agissait d'une enfant de cinq ans.

()()()()()()()()()()()()()()()()()

Lorelai n'avait pas eu le temps de réfléchir. Un instant, elle était dans les bras de Luke, l'instant d'après, il était parti et courait après Rory qui les avait surpris dans cette position. Il n'y avait qu'une chose à faire. Elle fonça vers la porte du restaurant et suivit Luke qui était entré dans une petite ruelle. Elle les retrouva assis par terre, Luke consolant sa petite fille. Elle s'approcha des deux.

« Rory! Oh Rory excuse-moi, j'aurais dû te parler de tout ça avant

- C'est rien maman » dit la jeune fille en sautant dans le bras de sa mère. « Est-ce qu'on peut retourner au restaurant, j'ai réellement pas envie de rester ici.

- Ok, c'est bien chérie.

- Maman?

- Oui

- Je t'aime, je m'excuse pour ce que je t'ai dit.

- Oh Rory! (Elle reprit sa fille dans ses bras) S'il me restait encore des larmes, je pleurerais. Mon Dieu, je t'aime aussi ».

Avoir sa fille dans ses bras à ce moment était la meilleure chose que Lorelai pouvait souhaiter. La peur qu'elle avait eu de perdre sa fille ce soir-là était trop grande pour lui en vouloir davantage pour ce qu'elle avait fait. Elle embrassa sa joue et mit tête sur son épaule. Elle regarda Luke et sourit, enfin!

« Bon maintenant, finies les mauvaises nouvelles, en voilà une bonne. Tu te souviens de toute cette affaire de ne pas être certaine de sortir avec Luke? Bien maintenant, les choses sont assez claires entre nous », dit-elle en fixant Luke du regard. Elle le déplaça ensuite sur Rory en espérant une bonne réponse.

« Je suis désolée, maman, j'ai gâché votre moment tantôt, j'aurais pas dû rentrer dans le restaurant.

- Bien voyons Rory! Tu n'as rien gâché. Tu m'as même sauvé parce qu'on était rendu à l'étape où on devait parler de notre relation et tu me connais pour ces choses! » Sur ce, Rory sortit un petit rire réconforté.

« Je suis contente pour vous deux, dit-elle en prenant Luke dans ses bras.

- Merci ma belle, répondit Luke. Ne répète jamais à personne que j'ai dit ça. Eh! J'ai fait un dessert à ta mère plus tôt, en veux-tu un toi aussi?

- Ça me ferait plaisir.

- Et moi! Dit Lorelai qui entrait dans la conversation. La crème glacée du mien doit toute être fondue à l'heure qu'il est, et qui dit glace fondue dit beignes tout mous et dégoulinants. J'en veux un moi aussi!

- T'avais juste à le manger tantôt, dit Luke.

- C'est de ta faute, si t'avais pas été si fins avec moi, j'aurais jamais...

- SVP, ne finis pas cette phrase, coupa Rory.

- Ok, mais je veux un autre dessert aussi, et du café.

- Que dirais-tu d'un thé?

- Non, ouach, jamais tu me feras boire ça.

- Seigneur, je n'aurai jamais raison avec toi.

- Non, et c'est pour ça que tu m'aimes bien.

- C'est ça », dit-il sarcastiquement.

Ils marchèrent tous les trois vers le restaurant. Lorelai reprit la main de Luke sous regard amusé de Rory. Luke paraissait terriblement gênée de cette démonstration publique d'affection. Même si ce n'était que Rory, il aurait préféré rester un peu plus platonique en présence d'autres personnes. Ils entrèrent dans le restaurant et Luke se dirigea vers la cuisine. Lorelai et Rory s'assirent au comptoir.

« Je vais dire comme toi, ton beigne a l'air assez dégueulasse, dit Rory en touchant le beigne du bout de son doigt.

- Il faut faire avec, ça devait être son destin. Tu sais, quand tu as besoin de parler tu y vas, mes oreilles sont grandes ouvertes.

- Je sais, mais pas tout de suite. C'est tellement frais, je peux pas en parler. Je sais plus quoi faire. Je veux dire, je suis tellement mêlée, je ne sais plus quoi penser. Tu avais raison, j'aurais dû y penser avant de faire quelque chose comme ça. Je suis tellement mal, je me sens mal. Et toutes les choses que je t'ai dites, je t'ai remis papa à la figure, j'avais tellement honte de toi. Je ne t'ai jamais haïs. Comment j'aurais pu? Je veux dire, tu es la personne la plus importante pour moi, je ne pourrai jamais t'haïr. Je m'excuse, j'aurais jamais dû agir comme je l'ai fait.

- C'est ok, chérie. Tu sais, moi non plus, je n'ai pas été tout à fait correcte. Je suis arrivée, je vous ai vu et j'ai paniqué. J'aurais dû être plus supportive au lieu de te sermonner comme ça. Je me sens comme ma mère. Je m'excuse aussi.

- Parlant de grand-mère, je crois que je vais aller en Europe avec elle. Je dois sortir d'ici au plus vite. Je ne veux pas être ici quand la nouvelle va sortir.

- Tu es sûre chérie? Trois semaines avec ta grand-mère, ce n'est pas du gâteau!

- Sauf quand on s'appelle Rory Gilmore.

- C'est comme tu veux. C'est ton choix, mais tu sais que tu ne peux pas fuir tes problèmes comme ça. Ils vont te revenir en pleine face quand tu vas revenir.

- Je ne suis simplement pas sûre que je sois capable de leur faire face en ce moment, c'est tout.

- Si c'est ça, j'appellerai ta grand-mère demain matin, on fixera une date et tout ce qui va avec ça ».

À ce moment, Luke sortit de la cuisine avec deux gros morceaux de gâteau au chocolat couverts de crème glacée et de sauce au chocolat. Les filles s'échangèrent un regard alléché et se lécha les babines.

« Oh mon Dieu

- Tu peux m'appeler Luke.

- Ce dessert a l'air fabuleux, dit Lorelai avant de prendre une bouchée, non, je me reprends, ce dessert EST fabuleux. Tu es le meilleur, je t'adore.

- Je sais, dit-il en souriant

- Assez de flirte, dit Rory, Luke penses-tu que je peux utiliser ton téléphone? J'aurais besoin d'appeler Lane.

- Pourquoi veux-tu appeler Lane? Demanda Lorelai

- Je ne veux pas coucher chez nous, ni à l'auberge. La maison me rappelle tu sais quoi et il pourrait avoir des gens que je n'ai pas envie de voir à l'auberge demain matin.

- Je vois. Vas-y.

- Ça va aller toi?

- Ce n'est pas moi qui suis en crise, c'est toi.

- Mais, je veux dire, tu vas être seule ce soir.

- Oh, tu sais, si ça ne va pas, je pourrais toujours demander à Luke de veiller sur moi, taquinait-elle pendant que Luke lui lançait un regard meurtrier.

- Ouach maman! Je vais appeler Lane maintenant ».

Rory se dirigea vers le téléphone pendant que Luke et Lorelai s'échangèrent un regard. Celui-ci était semblable à celui qu'ils avaient échangé plutôt à l'auberge, par contre, cette fois, les choses étaient claires entre eux. Ils voulaient être plus que des amis. Lorelai sourit timidement et redirigea son attention vers son repas.

Quand Rory eut fini son appel, elle retourna au comptoir.

« Maman, Lane veut bien m'héberger ce soir. Veux-tu me raccompagner chez elle, je n'ai pas ma voiture et j'ai vu Dean plutôt qui marchait dans la rue. Je ne suis pas sûre que je voudrais me retrouver seule à nouveau avec lui ce soir.

- Bien sûr chérie, Luke peut-il nous accompagner?

- Sur, pourquoi pas? »

Ils se dirigèrent tous les trois chez Lane. La mère serra sa fille une dernière fois dans ses bras avant de la laisser entrer dans l'appartement. Ensuite, Luke raccompagna Lorelai à l'auberge. Il avait sa main sur son épaule et elle, son bras autour de sa taille.

« Tu sais Luke? On a été très chanceuses de t'avoir ce soir. Merci

- C'est rien. Rory et comme ma fille et tu sais que je ferais n'importe quoi pour toi.

- C'est bien, dit-elle d'un soulagée.

- Quoi?

- D'avoir quelqu'un avec soi, un coéquipier, quelqu'un sur qui compter », dit-elle en souriant. Elle leva la tête et le regarda droit dans les yeux. Il lui sourit à son tour et plaça un léger baiser sur ses lèvres et un autre sur sa joue. Elle mit sa tête sur son épaule et ils finirent leur chemin dans un très confortable silence.

Fin! (Ou pas, ça dépend de ce que vous en pensez)

Note d'auteur : Je vais peut-être faire une suite qui sera un peu plus joyeuse, mais tout autant passionnée. Ce qui est sûre c'est que des commentaires sont toujours appréciés.