QUAND DES JOUEURS SE METTENT A NU

Auteur : Elehyn

Disclaimer : Les oeuvres Harry Potter appartiennent à JK Rowling. J'emprunte juste le contexte et les personnages pour écrire des cochoncetés.

NdA : Kikoo ! Z'ai des bonnes nouvelles pour vous. Je pense être capable de poster 3 chapitres cette semaine, y compris celui-là. En effet, j'ai terminé mon prochain chap de « Inconvenante négociation » et j'ai débuté le prochain de « L'amant venu du passé ». Mais je sais aussi que je dois updater ma fic anglaise donc il faudra que je m'y mette aussi.

NdA 2 Une question m'a été posée par Crackos mais qui vous concerne tous, c'est la question des spoilers du tome 6 pour mes fics. Comme vous le savez, Harry Potter et le Prince de sang-mêlé sort le 16 juillet prochain et oui, je vais le lire en Anglais. En ce qui concerne mes histoires, je vais peut-être faire des références à certains passages de ce livre mais je pense qu'il y aura des fics qui n'en auront pas. En tout cas, soyez assurées que s'il y en a, je mettrais Spoilers en gros dans le résumé de la page d'accueil et aussi dans les Warnings de haut de page. Ca sera toujours signalé donc à vous d'y faire attention par la suite ;)

Onarluca, Britany LovArt, Laika la Louve, Siryanne, Didinette207, Aresse, Kitty-luv-Snape, Henna-Himitsu, Sweetsun, Priscilla, Aurélia, Latoondudésert, Kimmy Lynn, Lana808, Kaoriestel, Lapieuvredudésert, Sarah Levana, Devilou-Chan, Procne Aesoris, Alienor, Lulu-Cyfair, Escargot, Corail Zaaera, Jenni944 : Merci pour vos messages aussi bien de soutien que de réponses à mes questions. J'espère que ce chapitre vous plaira. Il est un peu plus court que les précédents mais il marque comme un tournant dans l'histoire et, théoriquement, le chap suivant sera plus long. Gros poutoux à vous tous :D

Nardy : Lol. Oui, trois fois rien. Je pense que tu seras contente par ma note d'auteur alors. En fait, il n'y a que pour 'Sorciers aux enchères' que ce n'est pas encore pour tout de suite mais je pense qu'elle fera plus de 9 chapitres en définitive… Affaire à suivre. Lol ;)

Lalouve : Oui, tu as raison. C'est vrai que par certains côtés, quand j'écris cette fic, je vois des similitudes avec 'Comment rendre cinglé Snivellus ?' ce qui n'était pas mon intention de départ mais en fait, j'aime bien. C'est marrant (en tout cas, pour moi).

Shetane : Merci pour ta réponse en ce qui concerne l'album. J'avais déjà réfléchi à la question et j'ai trouvé ce que je vais écrire mais j'aimais bien voir d'autres interprétations que les miennes ;)

Orlina : T'inquiète pas, je prends mon temps pour les updates (bon, là, j'ai eu mes exams donc bien obligée de ne pas beaucoup écrire mais j'adore le faire sinon et ça me fait plaisir de poster mes histoires et que vous les lisiez aussi. Pour 'Sorciers aux enchères', ça sera pour février mais je pense que la fic sera plus longue que prévue.

Quiproquo : J'espère que tu as bien eu ton calendrier 2005 des Dieux du stade… moi aussi je bave devant. Sinon, pour tes questions, oui, c'est en pensant à ce genre de calendriers que j'ai eu l'idée de cette histoire. Et quand je dis 'mini-fic', c'est en général 3 chapitres même si ça peut aller entre 2 et 5 après, j'appelle ça des fics mais là, elle fera plus de 5 chapitres car ce que j'avais prévu initialement ne s'est pas produit ainsi. J'ai eu trop d'idées à caser en cours de route donc ça sera une fic d'environ 8 chaps, je pense. Peut-être même 10, ça dépend.

Crackos : As-tu déjà vu une photo d'un jeune homme, mignon, seulement vêtu d'un bonnet rouge et blanc de père noël ? Parce que moi oui et je peux te dire que c'est super sexy ! En fait, tout dépend du visage et du corps de celui qui le porte, de son expression (sa moue) et comment le bonnet est placé. De travers avec un rien négligé et une moue qui veut dire « Viens-là, tu es à moi ! », je peux te dire que ça fait baver ! Mais c'est clair que l'exemple des filles en mini-jupe que tu me donnais n'a rien à voir avec la sensualité. Pour ça, je te comprends. Sinon, moi aussi j'aime le couple Harry/Olivier mais étant donné que j'exècre l'infidélité, une fois que Harry sera avec Severus, il n'y aura plus de référence autrement qu'amicale ou professionnelle avec Olivier. En ce qui concerne ta question pour les spoilers du tome 6, tu as eu raison de me la poser et je te remercie de m'y avoir fait penser. J'espère que tu as vu ma réponse dans ma note d'auteur numéro 2 ;)

Senko Yurima : Pour le lemon, ça ne va pas être tout de suite mais comme la fic ne devrait pas être très longue, ça ne devrait pas tarder non plus et sinon, il ne risque pas d'y avoir un « I love you so much Snape » suivit de « Please call me Severus » comme tu dis puisque Sev a déjà permis à Harry de l'appeler par son prénom. Lol ;)

Lemoncurd : Merci pour ta référence à l'une des phrases de mon précédent chapitre. Je ne pense pas que tu t'en souviennes mais, en l'écrivant, ça m'a fait quelque chose aussi (oui, même pour mes fics, je ressens des émotions. Je suis désespérante) et donc que tu m'en fasses la remarque m'a fait plaisir :)

Melantha-Mond : T'inquiète pas Miss, je n'avais absolument pas été vexée par ta précédente review et je suis désolée que tu aies cru ça. C'est juste que je pensais que tu trouvais réellement Severus pathétique dans le sens négatif du terme or, ce n'était pas ainsi que je voulais qu'il apparaisse. En fait, j'aime bien voir Sev sous différentes facettes et l'homme amoureux de Harry à la folie en est une :)

Margarita6 : J'espère que tu vas bien. Merci pour ta review ;)

Miya : Ne je ne m'étais pas relue et c'est pareil pour celui-ci d'où parfois des lapsus. Des fois, je les entraperçois mais d'autres fois non mais je corrigerai. Merci de me l'avoir dit ;) Sinon, pour Severus, je ne sais pas comment il serait en étant amoureux vu qu'on ne l'a jamais vu ainsi mais je me dis aussi que c'est un être humain donc il peut aussi tomber sous le charme de Harry à 's'en rendre dingue' donc j'aime bien lui donner des réactions un peu obsessionnelles. Mais, surtout, c'est plutôt du point de vue humoristique que j'écris certaines choses. Il ne faut pas tout prendre au premier degré venant de moi ;)

Bob Chiri : Moi aussi j'aime bien que Ron se venge un peu de Sev en l'appelant par son prénom alors que Sev lui a interdit de le faire… et il va pas arrêter là :D

Snapeslove : C'est clair que si Harry découvre la collection de Sev, ça va être chaud ! Héhéhé. Lol.

Noa Black : Moi, j'ai précommandé le tome 6 sur Amazon, comme je l'avais fait pour le 5. Tu me diras comment c'était l'achat à Londres. Ca doit aussi être intéressant. Je le ferais peut-être pour le dernier tome.

Mione : Oui, j'aperçois tes reviews, ne t'inquiète pas. Il faut dire que tu m'as répété à chaque fois que tu venais sur les conseils de Benane que je connais sur ffn également et j'ai une relativement bonne mémoire alors… lol. Pour le site hpfanfiction, je t'avais déjà donné ma réponse, je ne sais pas si tu l'avais vu… En ce qui concerne Olivier, dès que Harry sera avec Sev, il n'y aura plus question de relations autres qu'amicales et professionnelles entre eux donc pas de souci de ce côté là ;)

Galouz : Pour Sev et son anniv, j'avais hâte que JKR nous donne enfin la date mais je ne m'attendais pas à ce qu'elle soit en janvier. Maintenant, celle que j'attends, c'est celles de Draco, de Remus et de Dumbledore. J'espère qu'il y en aura un qui sera du mois de mars (c'est le mien aussi) mais surtout pas Lucius, Voldie ou l'un des deux gorilles de Draco ou pire, Peter, le rat ! Ah ça non ! On va dire qu'il ne connaît pas sa date de naissance et idem pour Vernon Dursley et Cho Chang. Lol. En tout cas, moi aussi je deviens fébrile pour le tome 6. On se rapproche :D Tu vas le lire en Anglais ?

Ingrid : Je ne sais pas vraiment combien de chapitres comportera cette fic mais ce qui est sûr c'est qu'elle sera plus longue que prévue. Je pense environ 8-10.

Calimera : Harry n'a pas vu le changement d'apparence de Severus parce qu'il ne l'avait pas côtoyé depuis plusieurs années et que, oui, il ne l'avait pas vraiment regardé mais cela va changer… ;)

Maxxine : Oui, ça se dit IC et moi aussi, j'ai hâte de voir ce qu'il va y avoir dans le tome 6… et aussi tout ce qui va découler de la mort de Sirius (moi aussi, j'aurais voulu qu'il reste).

Selene Salamander : Merci. Ta review m'a fait très plaisir :)

Marijuane : Merci d'avoir renversé la pression avec ta review (qui m'a bien fait rire soit dit en passant) et moi aussi j'étais contente pour l'info du tome 6. C'est mieux de savoir que d'attendre indéfiniment sans avoir de 'repère chronologique'. Au moins, maintenant, on peut décompter les jours :)

Alinemcb54 : Quand j'ai lu ta review qui me disait qu'on ne voyait que la moitié de mon chapitre, j'ai tout de suite reposté, je ne sais pas si c'est ça qui y a fait ou ffn avec ses multiples problèmes mais merci de me l'avoir signalé et merci pour tes mots gentils qui me font toujours plaisir ;)

Gred : C'est vrai que même à écrire les images mentales des photos de Riry nu sont très agréables (sourire perverse. Lol) Et je m'amuse aussi beaucoup à écrire sur un Severus complètement fou amoureux. En tout cas, je suis contente que ça te plaise ;)

Oxaline : Et si, c'est possible d'avoir la suite de L'amant venu du passé. C'est vrai que j'avais délaissé un peu cette histoire au profit d'autres ce que je n'aime pas faire mais je ne l'oubliais pas pour autant donc normalement, je posterais un chapitre cette semaine. Et sinon, par certaines aspects, c'est vrai que cette fic me rappelle aussi Comment rendre cinglé Snivellus ? mais en rôle inversé ;)

Gegette88 : J'ai été flattée de lire que de trouver mon chapitre le jour de noël constituait pour toi un beau cadeau. Pour moi, ta review en a été un aussi. Merci ;)

DarkLeeLoo : Je te rassure, toute mon inspiration vient de ma perversité. Lol. Il y a tant de choses à faire avec Sev et Riry, tant de situations dans lesquelles les placer… et j'ai encore des idées à écrire des slashs sur eux tout le restant de ma vie. Lol. Et sinon, oui, c'est sur parfois d'inclure des sentiments quand la fic est courte… sauf lorsqu'ils en ressentent déjà avant. Et pour finir, pourquoi « sache juste que tu as en face de toi (vi, troisième rang, le troisième écran à gauche) une de tes plus grandes fans ! » ?

Nfertiti : Je suis désolée pour Un hôte inattendu. Je ne pense pas que je l'updaterais de sitôt. J'aimerais avoir du temps pour la relire et ensuite pouvoir la poursuivre mais il faudrait que je finisse aussi d'autres fics. Mais promis, je ne l'abandonnerai pas.

Cachou : Je te rassure, ce sont bien des photos sorcières et elles bougent. Je n'ai pas décrit tous leurs mouvements mais j'ai placé des verbes qui le prouvent. Peu mais il y en a. Cependant, il faut dire aussi que le rythme est lent sur les photos car sensuel donc quand je dis, par exemple, qu'il sourit, on voit le sourire se dessiner ou les yeux réellement pétiller. Lorsque Harry sort de la douche, les gouttes glissent sur son corps mais je ne pensais pas devoir le préciser automatiquement. Sinon, pour les rendez-vous, c'est une bonne idée et ça doit le faire certainement mais seulement à partir du moment où le sorcier propriétaire du calendrier y a noté ses rendez-vous donc pas à l'achat ;)

Vif d'or : J'espère que ton ordi a été réparé ou qu'il peut l'être. Et merci de m'avoir dit 'Merci d'exister'. C'est la plus belle chose qu'on m'ait jamais dite et ça me touche énormément. Plein de bisous.

Minerve : Hermione sait que Severus aime Harry. Ai-je dit quelque chose qui aurait pu te faire penser le contraire ? Et sinon, oui, ça aurait été drôle que Harry arrive en plein cours de Sev car à coup sûr, il aurait mis ses étudiants dehors. Lol.

Lululle : Pour HP6, oui, je le lirai en Anglais et si tu voudras réellement que je te le raconte, ça ne me dérangera pas, c'est à toi de voir mais déjà, sache que tu ne seras pas la seule à qui j'ai accordé cette 'faveur' ;)

Merkura : Si tu n'aimes pas les fics avec des lemons habituellement, je ne sais pas si tu vas réellement aimer la mienne. En fait, j'en écris quasiment dans chacune de mes fics et je ne lésine généralement pas pour les détails. Je préfère te prévenir. Mais en tout cas, je suis contente que mon histoire te plaise :)

Anastasia : J'aurais bien voulu que HP6 sorte le 26 juin mais il est dit partout, y compris, sur le site de JKR qu'il sort le 16 juillet. Mais s'il était sorti en janvier, j'aurais été beaucoup plus contente. Lol ;)

Cybele Adam : Tu m'as fait rire en me disant que tu espérais que j'avais réellement révisé le soir et je te confirme que oui. Cependant, je n'ai pas encore eu ma note que j'attends avec impatience. Je te dirai mon résultat sous peur de me faire tuer (sauf si j'ai en dessous de 10. Lol) Bisous ;)


QUAND DES JOUEURS SE METTENT A NU

Chapitre 4 : Nouveau jour

Harry réprima une grimace de dégoût et de rancœur et finit sa tasse de thé avant de se lever pour suivre son ancien maître des potions qui devait lui faire visiter les cachots.

Il dévisagea l'homme qui se tenait déjà debout, devant lui, et qui le fixait avec une indéfinissable mais étrange lueur dans le regard.

'Il est bizarre !' se dit le jeune sorcier en fronçant les sourcils. Et à cette expression de son visage, il vit également Snape y réagir en éradiquant de ses prunelles toute surprenante luminosité et reprendre un masque impassible. L'attrapeur en demeura encore plus perplexe.

'Il me cache quelque chose ou quoi ? Il compte faire des expériences sur moi quand nous serons dans son domaine ou c'est moi qui suis parano ?' se demanda le Survivant en suivant, pourtant, le professeur qui marchait à présent à grands pas, légèrement devant lui.

De son côté, Severus se morigénait en se répétant de ne montrer à Harry aucune de ses émotions. Il ne devait pas se rendre compte du trouble dans lequel il le plaçait.

'Il est trop tôt pour qu'il accepte. S'il savait, il s'enfuirait à toutes jambes' se désola l'enseignant en descendant les marches qu'il avait gravi quelques instants plus tôt. Cependant, cette fois-ci, il n'était plus seul… 'Non, mon Harry est avec moi, ce coup-ci… j'aurais pourtant aimé qu'il me suive pour une autre raison que la visite des cachots…'

Bientôt, ils débouchèrent dans le long couloir principal, sombre et plus étroit qu'il n'était dans les souvenirs de Harry et Severus commença à lui montrer certaines pièces.

« Comme vous le savez, ici, il s'agit de la réserve d'ingrédients et de livres rares concernant les potions et qui ne peuvent pas être disposés à la bibliothèque. Ici » poursuivit-il en montrant du doigt une porte en bois vieillie par le temps et l'humidité. « C'est une salle de classe désaffectée. Ici, il s'agit de mon laboratoire, puis mon bureau que vous devez reconnaître » fit-il d'un ton sarcastique sans voir le rictus méprisant de l'ex-Gryffondor. « … Ma salle de classe. Et plus loin, vous avez un autre couloir qui menait aux oubliettes. Malgré les supplications de Monsieur Rusard, il a enfin été bouché donc c'est, désormais, un cul-de-sac. »

Harry se souvenait de ce petit couloir même s'il n'y avait jamais pénétré – comme aucun des élèves – car, auparavant, la magie se chargeait de leur en bloquer le passage.

Pendant ce temps, Severus essayait de ne pas laisser une expression rêveuse modifier ses traits. En effet, ce petit recoin sombre était souvent le témoin d'effusion d'hormones adolescentes qu'il traquait – tout comme le concierge – mais, à présent, il se voyait en train d'embrasser Harry sous le dôme de cette alcôve tout en caressant son corps délicieux qu'il avait pu apercevoir sur les photos.

Il fallait absolument qu'il lui dise, subtilement, qu'il était gay. Ainsi, Harry le verrait sous un nouveau jour. Sans trop d'espoir, Severus se dit que, peut-être, le jeune homme aimerait tenter quelque chose avec lui en ayant cette information en main.

'Théoriquement, il ne devrait pas emmener de petit-ami ici. Et au moins quinze jours sans relations quelles qu'elles soient pour un homme jeune et athlétique comme lui…' Severus réprima un gémissement rauque. Peut-être que s'il se montrait sous une apparence plus sexy et s'il était plus chaleureux avec lui alors… alors…

« Et ici, ce sont réellement des cachots. Ils ne servent plus bien entendu – au grand désespoir de Rusard mais Dumbledore souhaite les garder… Sûrement en rapport avec le patrimoine… Et enfin, nous arrivons dans le dédale des corridors qui amènent aux différents appartements des cachots. Il ne faudrait pas que vous vous perdiez ! Donnez-moi la main ! » lui dit Snape en la lui prenant tout en essayant de ne pas caresser du pouce la peau si douce du dos de sa main.

Harry sursauta en la retirant bientôt de l'étreinte de son ancien professeur et lui dit d'un ton sec « Je peux très bien vous suivre sans me perdre, merci bien ! »

« Comme vous voudrez ! » répliqua Severus d'un ton neutre tout en essayant d'étouffer la pointe douloureuse qu'il sentait le piquer au niveau du cœur.

Il prit une courte inspiration et reprit « Vous verrez, les quartiers loties ici sont très agréables, même l'hiver si le feu est bien entretenu et maintenu par un sort de longue durée. De plus, sachant qui arriverait dans le château, Dobby a déjà dû placer quelques bouillottes dans votre lit… »

'Je me serais bien proposé pour te tenir chaud mais… Comment te dire que je suis gay, moi aussi ?'

« Voici, nous y arrivons » s'exclama l'homme en se posant toujours cette délicate question. « Harry, je tiens à vous dire que vous êtes toujours le bienvenue dans mon bureau ou même dans mes quartiers… à tout moment, même de nuit (surtout la nuit… quoique même le jour…)… il m'arrive régulièrement de ne pas trouver le sommeil (et ça sera pire lorsque je t'imaginerai nu dans ton lit, si proche de moi) et je ne dis jamais non à un peu de compagnie (à toi, je ne dirai jamais non). Je sais que ces paroles doivent vous déconcerter » ajouta-t-il en avisant l'expression du jeune homme. « Mais comprenez-moi : Dans le passé, je devais me montrer cruel avec vous. Aussi bien pour ma crédibilité auprès de Voldemort… et Draco Malfoy que pour vous aider à savoir vous battre… tout au moins mentalement. Ca ne vous aurait pas aidé que je sois toujours aux petits soins avec vous. Peut-être ne comprendrez-vous pas tout cela mais il le fallait. Il en était de notre salut à tous. Cependant, maintenant, pour moi, le passé est révolu et j'aimerais que vous enterriez la hache de guerre entre nous parce qu'en ce qui me concerne, je l'ai déjà fait il y a très longtemps. »

Harry en resta bouche-bée et encore plus perplexe. Les deux hommes s'étaient arrêtés au beau milieu du dernier couloir qui menait aux logis que refermaient les cachots et se regardaient droit dans les yeux.

'Snape a l'air sincère !' se dit le jeune sorcier en repensant à ses paroles.

« Vous ne me détestez pas ? » demanda-t-il brusquement.

« Non, au contraire, je vous apprécie beaucoup ! »

Beaucoup trop…

« Vous me rendiez la vie difficile pour mon bien et celui du reste du monde et pas par haine pour moi ou mon père ? »

« Vous avez tout à fait compris ! »

« Oh ! » souffla simplement Harry, décontenancé au possible. « Bien… Donc, si c'est comme ça, oui, je veux bien faire la paix avec vous ! »

Une main ferme et hâlée se tendit vers lui et en la serrant, Severus pensa 'Et voudrais-tu bien également faire autre chose que la paix avec moi ?'

Harry fit un petit sourire qui chavira le cœur de Snape et ils se remirent à marcher. Le maître des potions n'avait toujours pas relâché la main de l'attrapeur qui la lui ôta à nouveau de la sienne mais avec plus de douceur cette fois-ci.

« Comme je vous le disais, Harry, vous êtes le bienvenue dans mes domaines, quand vous le voudrez. »

« Merci ! »

« Mais je vous en prie ! » murmura l'enseignant d'une voix sensuelle.

'Comment lui dire que je suis gay ? Ne va-t-il pas se demander pourquoi je lui dis ça ! Surtout maintenant que je lui ai fait ce discours ! Oh, Harry, j'aimerais tellement que tu le saches !'

Severus allait tenté une phrase lorsqu'une petite chose, venue de Merlin sait où, sauta sur le Survivant et l'entoura de ses petits bras en pleurant bruyamment.

« Oh Harry Potter, Monsieur ! Harry Potter, Monsieur ! Dobby est si heureux de vous voir ! Dobby a tellement prié pour qu'il voit Harry Potter et enfin, Harry Potter revient chez lui ! »

L'elfe pleurait tellement fort qu'il était difficile de comprendre ses paroles, surtout lorsqu'il les étouffait à moitié dans la robe de Harry qui le maintenait difficilement de ne pas priver ses poumons d'oxygène tant il le serrait fort.

« Dobby ! Dobby, serre moins fort ! » lui dit-il avant de pouvoir prendre des inspirations plus librement. « Merci ! Et moi aussi, je suis très content de te voir ! »

Les gros yeux verts embués de larmes le fixaient avec adoration et Harry en fut toujours aussi gêné.

Severus était déçu, quant à lui, de l'interruption due à l'elfe de maison mais en même temps, cela lui donnait le temps de réfléchir à ce qu'il pourrait lui dire.

'Harry, j'ai lu dans la presse que tu étais gay et comme je le suis aussi, j'avais pensé que nous pouvions fonder une association…' Non !

'Harry, je sais que tu es gay et ça ne me dérange pas que tu invites des hommes à partager ta couche ici parce que je suis aussi gay… Tadam !' Non plus !

'Harry, au cas où, je préfère te prévenir qu'ici, l'homosexualité n'est pas toujours bien vu. Avec moi, tu pourras en parler bien entendu parce que je suis GAY mais…' Pas vraiment !

'Harry, j'aimerais savoir où tu as acheté ce jean qui sied à merveille tes petites fesses tout à fait bandantes…' Oula, pas trop vite Severus !

'Harry, si tu veux un soir te défouler en dansant, je connais un bar gay où j'y suis un habitué…' Trop directe !

'Harry, si tu vois certains hommes te demander la chambre de Severus Snape, pourras-tu les diriger vers mes quartiers. Ils ont tous tendance à se tromper car les cachots sont difficiles d'accès et mes partenaires sexuels rencontrent souvent le directeur. Ca commence à en être gênant…' Pas bon le plan Severus !

'Harry, tu as vu le nuage dans le ciel là, par la fenêtre ! Regarde ! On dirait qu'il inscrit le mot 'gay', n'est-ce pas ironique vu qu'il y en a deux dans cette pièce ?' Ah Merlin, que c'est difficile !

'Oh zut ! J'ai perdu mon exemplaire des Liaisons dangereuses version gay !' Je vais abdiquer !

'Harry, as-tu vu le 'Playwitch' de ce mois-ci ! Il m'a été délivré ce matin par hibou et il y a des hommes là-dedans qui ne peuvent que faire fantasmer des gays comme nous !' J'abandonne !

« … Oui, à plus tard, Dobby ! » entendit-il Harry dire tandis que l'elfe repartait dans la direction opposée à la leur. « Bien ! » commença-t-il en se tournant vers son ancien professeur. « Nous pouvons continuer notre visite ! »

« Oui ! » fit simplement Severus en se dirigeant vers ses quartiers qu'il ouvrit avant de dire à Harry d'y entrer.

Le jeune homme regarda alors tout autour de lui, appréciant la clarté de la pièce principale dans laquelle il se trouvait, ainsi que son aspect confortable, propre, spacieux et bien rangé.

« Wouah ! C'est superbe ! » s'exclama-t-il les yeux écarquillés.

Severus eut un léger sourire, ravi que la pièce plaise au jeune homme avec qui il voulait vivre le restant de ses jours.

« Merci ! Vous voulez visiter les autres pièces ? »

« Oh non ! » dit vivement l'ex-Gryffondor. « Je ne veux pas déranger ! »

« Vous ne me dérangez absolument pas, Harry ! Jamais ! Suivez-moi ! »

Le Survivant s'exécuta et s'émerveilla des divers décors et couleurs qui créaient le plus magnifique intérieur que Harry ait jamais vu de sa vie.

« Vous avez un goût splendide ! J'adore ! » s'exclama-t-il en pénétrant dans la chambre sans s'apercevoir du trouble flagrant de l'homme qui fixait son propre lit avec intensité. C'est à ce moment-là qu'il découvrit une photo compromettante qu'il avait oublié de ranger et qui lui faisait des clins d'œil langoureux.

'Oh non ! Faites qu'il ne la voit pas ! Faites qu'il ne la… Oh non !'

Les yeux de Harry venaient de se poser sur la carte de vœux que Severus avait longuement contemplé le matin même avant d'aller vaquer à ses occupations.

« Oh mais… mais c'est moi ! » s'exclama le jeune brun aux cheveux perpétuellement ébouriffés. Il se tourna alors vers Snape et lui demanda, incrédule « Comment se fait-il que vous ayez une de mes cartes de vœux ? »

Severus s'interdit de rougir et se précipita vers la carte qu'il prit et la rangea dans le tiroir de sa commode qui contenait ses pulls.

Les joues du jeune homme étaient rouges mais les yeux verts continuaient de le fixer, interrogateurs et surpris.

« Et bien… » commença Severus en réfléchissant à toute vitesse. « Et bien, c'est un ami à moi qui me l'a envoyé parce que… parce qu'il voulait me souhaiter de bonnes fêtes et qu'il sait que je suis gay ! Je pense qu'il a dû trouver ça drôle de m'envoyer votre photo étant donné que vous étiez un des mes élèves et qu'il était, à cette époque, de notoriété publique que je vous haïssais soit-disant ! »

Les pommettes de Harry devinrent encore plus écarlates et il fallut à l'homme une grande maîtrise de lui-même pour ne pas lui sauter dessus tant il lui apparaissait très sexy.

« Vous… vous êtes gay ! »

« Oui, Harry » murmura d'une voix basse et onctueuse un Severus jubilant intérieurement.

« Oh ! » souffla l'attrapeur en ne sachant pas quoi dire d'autre. Il se ressaisit pourtant bientôt et suggéra « Nous pourrions peut-être aller visiter mes appartements maintenant. Je dois bien avouer que je suis assez fatigué et j'aimerais bien me reposer avant que le dîner n'arrive. »

'Bien, mon amour !'

« Très bien, Harry ! »

Severus le vit sortir de ses quartiers à grands pas, visiblement encore sous le choc et mal à l'aise et il savoura l'idée que Harry savait désormais qu'il était homosexuel.

'J'espère qu'il va me voir comme un amant potentiel et que les choses vont devenir un peu plus intimes entre nous… En tout cas, je m'y emploierai !'

Snape sourit en fermant la porte de chez lui et accompagna Harry jusqu'à la porte d'à côté – au logement qui allait être sien pendant quinze jours et qu'il se promit de pénétrer pas uniquement en tant que simple guide.

'Tu seras bientôt à moi, Harry Potter ! Bientôt à moi !'

A suivre…
NdA 3 : Un jour, il faudra que je vous dise les fautes drôles que j'ai pu faire parfois (comme Maître des lotions (ironique quand c'est pour les cheveux) au lieu de Maître des potions) si ma mémoire les retrouve. Lol ;)