Disclaimer : pas à moi

Notes de l'auteur : c'est ma première fanfic alors soyez indulgent. Le rating est pour plus tard.

Couples : vous verrez bien…

Madnug Prologue

C'est le dernier jour de cours, la dernière fois que notre petit groupe sera réuni. Ils vont me manquer. Je sais que mon attitude est à l'opposé de mes pensées. Je suis du genre calme, stoïque pour certain indifférent mais ce n'est pas le cas. Je ne montre pas mes sentiments, voilà tout ! J'ai commencé à agir de la sorte lorsque j'ai découvert mon homosexualité pour que mon père ne le sache pas, il est homophobe. Alors je cache ma nature.

Pour Catherine, ma sœur, c'est du gâchis. Selon elle c'est déjà difficile de trouver un gars bien et en plus si les beaux mecs sont gays on ne s'en sortira pas. Je vois cela plutôt du bon côté parce que je préfère que mon copain soit sexy. Et Hilde, sa meilleure amie, qui me dit que je suis le plus sexy après Duo ; parfois elle m'appelle « sexy frenchie » mais seulement lorsqu'on est qu'à deux, elle sait que ce surnom-là me dérange. Elle n'arrête pas de me demander si je mets du gel, si mes cheveux sont teints, si je porte des lentilles ou encore quels sports je pratique… Je lui réponds toujours que je ne mets pas de gel que mes cheveux, châtains dorés d'après elle, mes yeux émeraudes sont tout ce qu'il y a de plus naturel. Je ne me sers pas d'artifice. Oui je pratique du sport, de la gymnastique en compétition, le pire c'est qu'elle le sait car elle est venue me voir lors des tournois.

Cathy m'a beaucoup aidé, elle m'a permis de m'assumer. Grâce à elle et Hilde j'ai pu sortir avec Heero sans que mes parents ne le remarquent alors qu'il venait pratiquement tous les week-ends. Il est beau, c'est le seul mot qui convient. Il a des cheveux noirs impossibles à coiffer et des yeux cobalts. Cela est du a son métissage, sa mère était japonaise et son père australien. Aux premiers abords il peut avoir l'air froid voire glacial. Mais en réalité c'est un timide qui a peur de se montrer sous son vrai jour. Alors il porte un masque similaire au mien.

On a monté un plan : lui se faisait passer pour le copain de ma sœur et moi pour celui de Hilde. Nous sommes sortis ensemble ainsi pendant 6 mois et peu de gens étaient excepté mon meilleur ami Quatre. Lorsque Heero et moi avons rompu, il m'a avoué être amoureux de lui. J'ai ri parce que moi, je suis amoureux de son meilleur ami, Duo.

J'ai promis à Heero d'interroger Little Onei pour savoir s'il voyait quelqu'un et l'ai rassuré quant au fait que lui aussi est homo. Son surnom est du à sa « gueule d'ange », en effet il est blond, petit de taille (le plus petit du groupe) avec de grands yeux turquoises (ceci est étrange pour un arabe) et il arbore toujours un sourire. Aucun jour, je l'ai vu sans celui-ci. Il ne faut pas se fier aux apparences car autant il peut être aimable envers les gens qu'il apprécie autant il ne fait pas bon être son ennemi. Je sais qu'il possède le don d'empathie (peu de gens le savent).

Heero lui m'a promis de questionner Duo pour savoir si la rumeur le disant bi est vraie. En tout cas je l'espère. Je sais qu'il est sorti avec une certaine Lucy pendant un temps. Il ne parle jamais de ça, je crois qu'il a du mal à s'assumer ; il se confie très peu même à Heero. Il m'a fait promettre de ne pas jouer avec son cœur, il n'a pas voulu m'en dire plus. Je lui ai assuré que j'étais sincère.

Mais je pense pas qu'un garçon aussi sexy que lui puisse rester célibataire longtemps. Il a une silhouette androgyne, il porte des cheveux châtains très longs toujours coiffés en tresse et je ne parle pas de ses yeux. Ils sont d'une couleur indéfinissable, bleu tirant sur le violet ; je crois qu'on peut dire qu'ils sont améthystes. De plus c'est un sportif accompli, très bon basketteur comme tout américain qui se respecte (dixit Duo).

Cathy : TROWA, TROWA

Trowa : Quoi ?

Cathy : On est en retard, il faut y aller. C'est la remise des bulletins.

Trowa : Ok, ok on y va

Nous sommes presque tous là, il manque Wufei et Duo. Ils sont souvent soit en retard, soit tout juste à l'heure. Et comme chaque année les paris sont ouverts pour le quinté de tête. Nous sommes toujours les 5 premiers. Le prof se met à parler et je remarque que les retardataires sont arrivés.

Prof : Comme chaque année ce sont toujours les mêmes étudiants en haut du classement.

Duo (en chuchotant) : Pourquoi changer une équipe qui gagne ?

Prof : Cette année dans l'ordre décroissant : Heero, Quatre, Trowa, Duo et Wufei.

Encore 5 min et nous sortons. Quatre et Duo sont en grande conversation au sujet des vacances comme chaque été nous partirons dans une des nombreuses villas de Quatre. Il est l'héritier d'une entreprise multinationale et de ce fait possède de nombreuses demeures dans le monde entier. Dans une semaine, on part en Italie pour un mois. Je les interromps, ils sont surpris mais je dois leur dire quelque chose.

Trowa : Peut-on aller au parc ? Je dois vous dire quelque chose et je préfère être au calme.

Duo : Si tu te mets à parler c'est que ça doit être important

Trowa : …

Duo : Te vexe pas Tro-man, t'es plutôt taciturne. On a pas l'habitude d'avoir plus d'une phrase. Et puis Heero est pire il ne parle que par monosyllabe, en public.

Heero : Baka.

Duo : Ou pour m'insulter. On y va ?!

Nous nous installons à notre place habituelle au parc. Wufei nous demande d'attendre Sally. Notre petit chinois est amoureux… Sous ses dehors macho, c'est un romantique. Il a son petit succès, il est mignon dans son genre ; avec des cheveux ébène attachés en queue de cheval serrée et des yeux onyx. C'est un spécialiste des arts martiaux, il est toujours en compétition avec Heero. Entre-temps,Sally est arrivée.

Quatre : Que voulais-tu nous dire ? /Je soupire./

Trowa : Mon père a décidé de m'envoyer dans un internat privé pour finir mes secondaires.

Cathy : QUOI ? /Ma soeur est en colère. Je peux comprendre./

Duo : Pourquoi ?

Trowa : … /Il a l'air un peu déçu peut-être triste. Je dois me faire des idées./

Duo : Pourquoi t'envoie-t-il en internat ? Notre école aussi est privée et a le meilleur niveau de notre ville.

Trowa : Je crois qu'il ne supporte pas que j'ai des amis. Pour lui un homme doit être solitaire, inexpressif et sans émotions. /Ils font tous une drôle de tête./

Duo : Alors voilà pourquoi tu gardes un visage impassible quelque soit la situation. C'est à cause de ton père.

Quatre : DUO !!!

Duo : Je suis réaliste, on sait tous que Tro n'est pas aussi froid qu'il le montre. Sinon il ne se serait jamais fait d'amis et ne serait pas là à nous dire que l'an prochain il sera parti. Je vois derrière ce masque qu'il est en colère contre son père ; je crois aussi voir une pointe de tristesse de nous quitter. Tu sais c'est pas parce que tu seras loin qu'on ne sera plus tes amis. Pour ma part, je suis toujours disponible pour mes amis où qu'ils soient.

Trowa : Merci. /S'il savait à quel point ça me fait tellement plaisir et tellement mal en même temps qu'il dise cela. Ce qui m'impressionne c'est qu'il m'a parfaitement cerné, il m'épate vraiment là !/

Cathy : Il aurait pu m'envoyer avec toi ! Il sait bien qu'on est proche, ça m'énerve. On est jumeau et j'ai pas envie que l'on soit séparé.

Trowa : C'est pour ça qu'il n'a rien dit. Il n'avait pas envie de t'entendre crier dans toute la maison.

Hilde : Tu pars quand ? Dans quelle école ?

Trowa : Fin août, Madnug

Hilde : Cool, alors ça nous laisse du temps pour que chacun convainque ses parents !

Sally : Explique ton idée.

Hilde : C'est pas compliqué, on va avec Trotro en internat. / Elle est contente de son effet./

Tous : Hein!!!

Je ne m'attendais pas à cette proposition. Je dois avouer être profondément touché et surpris. La tirade de Duo m'a beaucoup ému (surtout venant de lui) et j'espére vraiment qu'il était sincère. Au vu de la tête des autres, ils sont tous aussi étonnés.

Trowa : Je ne veux pas que vous preniez ce genre de décision à cause de moi.

Hilde : Je ne le fais pas seulement pour toi. C'est la meilleure école du pays. Je voulais m'y inscrire mais pas seule.Mais maintenant que tu y vas ce n'est plus le cas! /Elle a les yeux qui pétillent rien qu'à cette idée./

Duo : Tu veux nous convaincre parce que tu ne supporte pas la solitude.

Hilde (avec un grand sourire) : Je sais déjà que t'es d'accord avec moi. Je te connais.

Duo : Sur le principe ; mais je ne pourrais probablement pas vous suivre. Tu oublies que je suis un étudiant boursier. /Il a l'air mal à l'aise./

Quatre : Je vais pas abandonner mon meilleur ami. /Il me fait un clin d'œil et je réponds d'un hochement de tête./

Cathy : Pour moi la question ne se pose pas.

Wufei : Ils ont un bon niveau en escrime et un excellent en art martial, je vous suis. Sally ? /Il est stressé notre dragon même s'il refuse de l'avouer il en est amoureux de sa Sally./

Sally : Si mes parents sont d'accords pour moi ça marche. / Fei y va donc elle aussi, ils sont inséparables./

Quatre : Il ne reste que toi Heero. Qu'en penses-tu ? / Little One a l'air impatient d'avoir la réponse. Heero a peut être une chance. Je connais déjà sa réponse puisque Quatre nous suit./

Heero : Hn.

Duo : Hn quoi? Tu sais parler quand même et parfois pendant des heures ! /Duo et sa provoc' enfin Heero doit en avoir l'habitude à force./

Heero : Baka, je crois que mes parents seront d'accords. Mais toi tu n'as pas réellement répondu. / Je crois qu'il n'aurait pas dû dire cela vu l'échange des regards des plus mortels./

Quatre : Bien, on y va tous ! /Toujours aussi diplomate, il a fait tomber un peu de tension. / Nous n'avons qu'à aider Duo pour qu'il obtienne sa bourse.

Duo : Quat-chan c'est pas la peine. Je ne l'aurai pas ; il faut rendre ce genre de demande en janvier et on est en juin. /Il a parlé sur un ton que je ne lui avais jamais entendu. Je crois que l'argent est un sujet sensible pour lui./

Quatre : Alors, je pourrais t'aide. Je …

Duo : NO /S'il est retourné à sa langue natale c'est qu'il est très en colère voire vexé./ Stop. Je ne peux pas ! Ne cherche pas à savoir . Tu ne peux pas comprendre ma situation alors laisse tomber. / Il se lève et s'en va. J'espère qu'il reviendra. J'ai compris qu'il ne peut pas venir avec nous dans cette école. Je veux le voir le plus possible pendant les vacances./

Heero : Bravo, Quatre ! Vous savez tous qu'il est boursier et qu'il en est mal à l'aise. Mais vous ne savez pas pourquoi il l'est, ni comment il l'est devenu. La prochaine fois évite de faire preuve de charité. / C'est vrai que la famille Maxwell est censée être riche et que Duo en est le seul héritier./

Quatre : Ce n'est pas de la charité lorsque c'est pour aider un ami ! / C'est la première fois que je vois Quatre s'énerver, ce qui accentue l'agacement d'Heero./

Heero : Pour lui c'est le cas! Même si on sait que tu es généreux, tu oublies que Duo est très sensible sur ce sujet et déjà qu'il est mal à l'aise rien qu'en profitant de tes maisons chaque été. C'est difficile pour lui de voir qu'aucun d'entre nous n'a de problèmes d'argent. Surtout qu'il devrait aussi être financièrement aisé. Mais c'est à lui de vous en parler s'il le veut. Je pars le chercher. On se retrouve où ? / Heero qui parle autant ! Je crois que dorénavant on fera attention devant Duo ; vu ce qu'il nous en a dit sa situation est bien plus compliqué que je ne le pensais./

Wufei : Chez moi, mes parents sont partis pour la semaine.

Heero : Je vous retrouve là-bas avec Duo. Il se sera calmé. Quatre ne t'en veux pas et ne lui présente pas d'excuse il n'en sera que plus vexé. Il sait que tu as voulut bien faire.

Quatre : Compris, alors à ce soir.

Sur ce Heero partit chercher Duo… Nous sommes rester encore une heure. On s'est séparé pour se préparer et pour certains commencer « la Madnug mission » comme l'a appelée Hilde.

i Quatre