Auteur : Crystal d'Avalon

Titre : Quand Harry change de maison

Base : Harry Potter

Couple : le vrai : Harry / Drago ; les faux : Harry / Hermione et Harry / Ron (j'en rajouterai ! … enfin je crois …), ha oui et il y a eut un Hermione / Ron mais qui est cassé … mais pas officiellement Homophobes, allez voir ailleurs !

Disclaimer : Ben les persos appartiennent à quelqu'un du nom de J.K. Rowling, vous connaissez ?

Résumé : Après une idée de Dumbledore, des élèves ont été changés de maison afin d'améliorer l'entente entre les élèves. Harry se retrouvent à Serpentard et acquière leur façon de penser. Il se retrouve préfet et attrapeur de Serpentard et crée un lien d'amitié avec Drago. Cette amitié va se changer en amour, au fur et à mesure. En même temps, Harry et Drago décident de faire une 'blague' aux Griffondors et plus précisément à Granger et Weasley. Harry va leur faire croire qu'il regrette son changement d'attitude envers eux et veut redevenir ami avec eux. Puis après avoir récupérer leur amitié il doit leur faire croire qu'il est amoureux de chacun d'eux, en secret bien sûr. Et bien sûr, à la base Granger et Weasley sortent ensemble.

« »

Note :

Je tiens à préciser que dans ce chap, il y a deux lemon dont un … no comment ! J'ai pris beaucoup de plaisir à écrire ce chap (même s'il fut laborieux) mais je déteste le relire T-T

J'espère que vous aimerez quand même !

Bonne lecture

« »

Chapitre 21 :

« »

Harry avait donné rendez-vous la veille à Granger dans la Salle sur Demande. Il n'avait bien sûr jamais eu la moindre intention de s'y rendre, préférant subir les douces tortures promises par Drago. Il s'était tout de même dit que lui poser un lapin pareil ne serait pas la meilleur des choses.

-

Ils avaient donc envoyé un message à Rogue pour lui signaler la présence de Granger hors de son dortoir après le couvre-feu. Ils lui demandaient quand même de couvrir la non présence de Harry au rendez-vous. Après cela, ils avaient passé le reste de la nuit dans leur chambre à se papouiller et à se faire des mamours-

« »

Harry et Drago, avec le reste des Serpentards, avaient convenu de la prochaine blague à faire à Hermione. Harry avait donc envoyé un hibou à la jeune fille. À peu de chose près, le même que la veille.

« »

Hermione était euphorique ; Harry n'avait pas baissé les bras. Il voulait toujours passer la nuit avec elle à faire des jeux érotiques. Tout était déjà préparé, les vêtements choisis, etc. Elle ne devrait sécher que l'après-midi. Ce qu'elle fit.

« »

À 22h, elle se rendit au rendez-vous avec toutes ses affaires. Harry était déjà là et la regardait avec un sourire lubrique.

Déjà toute émoustillée, elle s'approcha langoureusement de lui, s'assit sur ses genoux et l'embrassa.

Alors qu'elle allait approfondir le baiser, Harry la repoussa vivement et elle tomba sur ses fesses. Elle le regarda interloquée et Harry répondit à sa question muette avec une voix des plus sadiques :

« Tu m'avais bien dit que tu étais fan de SM, non ? Moi je le suis ; surtout quand je fais subir. Profitons de cette nuit pour essayer cravache, fouet, menottes … »

« Mmh faites-moi mal, mon maître » répondit Hermione avec désir.

« Continue de m'appeler maître parce qu'ici tu ne seras que mon esclave sexuel. Pour rendre ça meilleur, je vais te jeter deux sorts pour que tu ne voies rien et que tu n'entendes rien. Comme cela, tu seras à chaque fois surprise, n'est-ce pas salope ? » (ndla : c'est pas un peu trop fort, ça ? Drago : non, non, c'est juste la vérité !)

« Ho oui, bien mieux, mon maître. Faites de moi ce que vous voulez, je suis la pire des cochonnes ! »

« Tu as intérêt à ne pas me décevoir, sinon il n'y aura pas de deuxième fois ! Si tu ne sais pas me donner du plaisir en baisant, je trouverai bien une autre pute. Il y en a beaucoup qui écartent les cuisses ou les fesses à Poudlard »

« Ne vous faites pas de soucis, maître ! J'écarte les cuisses et les fesses sur demande ; je suce et j'avale … tout !; je lèche, j'aime avoir mal ; jouer les voyeuristes ou me faire regarder pendant que je baise, mon seigneur »

« … Commençons : 'occultis occulis' … 'finites ores' »

« »

Dès que les deux sorts furent lancés, quatre Serpentards sortirent d'une salle adjacente, Drago à leur tête. Celui-ci vient embrasser son démon, puis dit aux quatre autres :

« Amusez-vous les gars. Vous avez jusqu'à 7h30 car il ne faut pas que vous oubliiez de vous préparer pour aller aux cours. Lancez lui un sort de sommeil quand vous partirez. On a mit une enveloppe sur la table. Si vous la bougez, remettez-là en évidence après. Salut les mecs »

« Salut ! »

« »

Harry et Drago sortirent tous les deux de la salle. Étant tous deux préfets, ils n'avaient rien à craindre et prétexteraient de s'être rencontré à la fin de leur ronde et de rentrer dans leur chambre.

« »

Dans la salle sur demande, quatre garçons s'en donnaient à cœur joie. Ils faisaient subir les pires choses à la Griffondors qui leur répondait par des gémissements en 'les' appelant maître's'. Elle en redemandait.

Ils avaient donc commencé par lui arracher ses vêtements en faisant gaffe à ce que leurs ongles lui rentrent bien dans la peau. Ils s'étaient déshabillés eux-mêmes à l'aide de sorts et attachèrent la fille à un poteau. Les mains de part et d'autre de la fine colonne de bois et la croupe redressée. Ils lui avaient alors donné plusieurs coups de cravache l'un après l'autre.

Dan lui avait mis un glaçon entre les fesses, comme les moldus mettent un suppositoire. Puis il lui avait brûlé un peu la peau en faisant couler de la cire de bougie sur le corps.

Steve la libéra et la forçat à s'agenouiller. Il lui mit d'autorité son membre bien dur en bouche. Elle se mit directement à le sucer. Ça ne casse pas des briques, Drake avait raison. Dommage se dit-il

Il sortit juste à temps et éjacula sur le ventre de Dimitri. Celui-ci s'avança directement vers elle. Il lui tira les cheveux et approcha son visage de sorte qu'elle lui lèche le sperme de son ami.

Quand elle eut fini, c'est David qui s'approcha. Il s'assit devant elle et écarta bien les jambes. Il la fit se pencher et dirigea ses lèvres de son cercle de chaire. Elle se fit une joie de lui faire cette caresse buccale si intime.

David se releva, pris d'une envie pressante. Alors qu'il se dirigeait vers la salle de bain, Steve le retint et lui indiqua Hermione.

Dav. Comprit le message et présenta sa hampe dans la bouche de la fille et satisfit son envie.

Contre toute attente, Hermione ne recracha pas le moins du monde le liquide jaune et au contraire lécha bien chaque goutte ayant pu lui échapper.

Dan décida de se la faire. Il la projeta sur le lit et l'attacha, grâce aux quatre paires de menottes, les bras et les jambes bien écartées. Il la pénétra violemment et engagea un rythme sauvage. Il ne lui fallu que quelques minutes pour jouer en elle.

Dimitri, que la vision de son ami en train de se faire une fille ou un mec (les deux étaient bons) avait toujours excité, se mit à la place de Dan, retourna Granger et s'incrusta en elle. Il préféra prendre son temps. Tout en lui caressant les seins et lui pinçant les tétons, il allait et venait en elle sans se presser.

En attendant leur tour, Steve et David s'embrassaient et se donnaient tendrement l'un à l'autre. Tous les deux avaient toujours formés un couple très libre. Ils s'aimaient mais allaient souvent voir ailleurs ou se faisaient des trips à trois voire plus comme maintenant. Leur force c'était l'amour qui les liait et la franchise qu'ils avaient l'un pour l'autre. Leur amour de la luxure en plus. Mais l'autre membre de leur couple passait toujours avant le moindre amant ou maîtresse.

Dimitri venait de finir et il fallait l'avouer, après y avoir goûter une fois, chacun préférait s'abstenir. Ils lancèrent donc différents sorts pour qu'elle continue à ressentir des pénétrations de tous les côtés. Pendant ce temps, les quatre garçons s'étaient invoqués un grand lit pour qu'ils puissent se faire, enfin, du bien entre eux.

« »

Lorsqu'ils eurent fini, Dan lui fit avaler une potion de sommeil. Dimitri laissa l'enveloppe entre ses fesses (ils l'avaient laissée sur le ventre) et ils partirent se coucher.

« »

Alors qu'Harry déambulait, seul, tranquillement dans les couloirs ; au détour d'un couloir il se fit harponner par une 'beauté' de la race des lions. Celle-ci l'embrassa fougueusement puis le regarda avec amour et désir.

« Cette nuit était merveilleuse, mon maître » elle avait terminé sa phrase en lui murmurant les mots à l'oreille

« À ce point ? »

« Je t'avais bien dit que j'étais une cochonne. Comme ça tu n'auras pas à te taper la première pute qui passe. En parlant de pute… »

En effet, Cho Chang arrivait vers eux et fit un clin d'œil à Harry qui lui répondit par un grand sourire.

« Hey ! »

« Quoi ? »

« Arrête de la regarder »

« Du calme bébé, elle m'a juste fait penser à quelque chose »

« Quoi ça ? »

« Tu m'as bien dit que tu aimais l'idée de te faire espionner et moi j'aime l'idée de jouer les voyeuristes. Donc… »

« Je sais ! Je vais coucher avec des élèves de Poudlard et toi tu nous regarderas, c'est ça ? »

« Ce n'est pas pour rien que tu as été la n°1 de Poudlard si longtemps »

« Oui, mais tu es si doué que tu m'as dépassée ! »

« En parlant de ça. Je dois t'avouer quelque chose. Je déteste les Miss-je-sais-tout et les gens du style 'Je passe mon temps à lire et étudier. Je te l'ai déjà dit »

« Hé bien, si tu veux, je vais arrêter de lire et étudier autant »

« C'est une bonne idée ! Mets-toi à fond dans le mouvement gothique et rebel avec tatoos et piercings, ça c'est trop hot ! Au lieu de faire ta petite fille bien élevée et chiante, réponds aux profs, drague-les, couche avec Rogue et avec la moitié de Poudlard et là tu approcheras un peu de ce que j'aime »

« Tout ce que tu voudras »

« Ho fait, tout à l'heure avec Cho, c'était de la jalousie, hein ? »

Hermione rougit de gêne et répondit un tout petit :

« Oui »

« T'as envie de faire mal à celles qui me draguent ? »

« Bien sûr »

« Hé bien, il y en a une qui m'énerve vraiment beaucoup. Ça fait des années qu'elle me coure après et là ça devient lourd »

« Qui c'est cette pute ? Que je l'écrase »

« Ginny Weasley »

« Gin ? Elle coure encore après toi ? Malgré ce que tu lui avais fait au bal ? »

« Oui. J'avais une idée pour me venger mais tu devras m'aider »

« Je dois faire quoi ? »

« Tu sais que je l'ai dépucelée »

« Oui » dit Granger qui crevait de jalousie

« Et qu'elle n'a pas un sous en poche »

« Oui »

« Pourquoi ne vendrait-elle pas son corps ? y a plus d'un mec qui payerait pour l'avoir dans son lit. Parce que l'air de rien, elle est bien roulée : de belles formes là où il faut et… »

« Elle sera une pute de profession avant les 30 jours, je te le promets »

« Merci, … esclave »

« Je ferai tout pour vous, mon maître »

« Allez dégage bébé, je dois y aller. Et n'oublie pas, essaye de rater en cours ! Perso, je préfère les filles plus jeunes que moi, comme Ginny par exemple. Mais à défaut d'avoir un an de moins, tu peux redoubler et être dans une année en dessous de la mienne. Salut »

« »

Harry se dirigeât vers son appart où ses amis l'attendaient. Il avait réussi à faire d'une pierre six coups :

-Elle croyait qu'ils avaient fait l'amour tous les deux

-Elle croyait qu'il l'aimait

-Elle croyait que Ginny le voulait encore

-Elle allait doubler

-Elle allait se mettre les profs à dos

-Elle allait se faire la moitié de Poudlard et tous les Serpentards le sauraient.

« »

Qu'est-ce que je suis fort se dit-il avant d'entrer. Après avoir salué chaque personne se trouvant dans le salon, il s'assit sur les genoux de son petit-ami et l'embrassa. Celui-ci approfondit le baiser et l'entoura de ses bras.

La seule pensée qui vint à l'esprit des personnes présentes dans la piève était :

Ils sont vraiment mignons tous les deux

Quand ces deux-là étaient ensemble, personne ne pouvait ne pas voir l'amour qui les liait et la tendresse qu'ils éprouvaient l'un pour l'autre. Ces deux-là étaient pareils. Même s'ils étaient des monstres avec les Griffondors, les deux fondaient en voyant un bébé, un chiot ou un chaton. Ils étaient pires que des gosses quand il s'agissait de quidditch mais qu'est-ce qu'ils étaient puissants !

« »

Drago trouvait que Weasley n'avait pas encore assez payé. Ce serait lui le prochain à subir. Harry et lui écrirent une petite lettre pour lui donner rendez-vous le lendemain dans la salle sur demande à l'heure du midi.

« »

Alors qu'Hermione essayait de draguer plus ou moins subtilement différents mecs de l'école, Ron ne pensait qu'à une chose : rejoindre Harry. L'heure venue, il sprinta le plus vite possible vers le lieu de rendez-vous. À la vitesse où allaient les choses lors de ses « cours », il se demandait vraiment ce que lui apprendrait son professeur aujourd'hui.

Il ouvrit la porte à la volée mais s'arrêta net en voyant un mec au côté de Harry. Un Serpentard qui plus est.

« Harry, que fait un Serpentard, ici ? »

« Bonjour quand même Ron »

« Ha, heu, oui, heu… bonj… bonjour… Désolé » bafouilla le rouquin

« Pour ce qui est de Quentin, il est là parce que je lui ai demandé »

« Pour… pourquoi lui avoir demandé de venir ? » dit-il d'une voix blanche

« Pour ta dernière leçon évidemment ! »

« HEIN ! »

« Mais oui, je t'en ai appris suffisamment. Alors maintenant, il faut passer à l'acte. Mais comme nous sommes amis, on ne peut pas faire ça ensemble » dit Harry en feintant un rougissement

« … »

« Aussi, j'ai pris l'initiative de demander à Quentin de le faire à ma place. C'est l'un de mes anciens amants. Il n'est pas comme les autres Serpentards. Il ets très gentil, tu verras. Bon moi, je vous laisse »

Harry se dirigeât vers la sortie et ouvrit la porte. Avant de partir, il précisa néanmoins :

« Ho fait, comme c'est ta première fois, j'ai dit à Quentin que tu serais soumis. Crois-moi, c'est mieux pour commencer. Profite ! Salut »

« »

Harry se dirigeât vers ses appartements.

J'ai adoré sa tête, ce con a vraiment cru que je l'initierais jusque là ! Même si j'avais bien voulu, beurk , Drago lui aurait lui aurait cassé la gueule et pour moi… heu. Soit, j'aurais eu droit à une période d'abstinence, argh c'est dur ça. Soit il m'aurait traité de pute qui écrate les cuisses pour tout le monde et m'aurait plaqué. Soit il m'aurait passé à tabac puis quitté. Donc on oublie cet horrible scénario qui n'aura de toute façon jamais lieu ! …

Je veux être dans les bras de mon roudoudou. Ouais, il est là !

Attention à ne pas faire de bruit. Dans 30 sec. Je lui fais un plaquage digne des Dieux du stade de France, z'étaient mignons ces ptits gars-là ; et je l'embrasse à pleine bouche. Ensuite on fait sauvagement l'amour jusqu'à épuisement totale, incapacité de bander.

Allez : 1,…2,…3

« Yataaa ! »

« »

Drago se retrouva plaqué au sol avec un démon brun déchaîné assis à califourchon sur son bas ventre qui se réveilla instantanément. Il ne put que gémir face aux baisers que lui prodiguait Harry.

Harry commença par enlever la chemise de son ange blond. Il en profitait bien pour caresser ce corps si parfait, il ne se lassait pas de réétudier son amant sous toutes les coutures. Il le couvrit de légers baisers papillons.

Il désirait mettre Drago à fleur de peau, l'entendre gémir, supplier.

Mais ce n'était le style de Drago. Un Malfoy était un dominant et il ne suppliait pas.

Il inversa donc, d'un coup de rein efficace, leurs positions. Un sourire vainqueur vint sur ses lèvres.

« Tu es à moi, ptit lion »

« C'est pas le moment de m'insulter. J'ai un petit problème à résoudre, moi »

« Un problème ? Dans cette région-là, peut-être ? » demanda-t-il en laissant glisser très légèrement ces doigts entre le bassin et le début des cuisses

« Mmh »

« Ou bien, ici » dit-il en posant sa main sur le membre déjà dur de son amant

« Ouiii »

« Tu veux que je t'aide ? »

« Oui ! »

« Supplie-moi, Harry »

« Je t'en prie, prends-moi »

Drago commença à déshabiller son démon brun.

Il le délivra de son boxer et prit le sexe gonflé dans sa main. Après un ou deux mouvements de sa main, il déposa des baisers sur le gland, la verge et les bourses. Puis il lécha la hampe sur toute sa longueur pour la prendre finalement en bouche.

Harry cria de surprise puis gémit de plaisir. Se sentant proche de l'explosion, il tira à contre-cœur Drago pour l'embrasse.

Il lui sussura à l'oreille :

« Prends-moi, maintenant ! »

« Toujours à tes ordres »

Drago enleva rapidement son pantalon et son boxer et commença à préparer le brun. Un doigt, deux doigts, trois doigts, des coups de ciseaux et le point sensible trouvé, Drago le sentit enfin prêt.

Il se présenta à l'entrée du brun et commença à le pénétrer.

Il s'obligeait à une certaine lenteur mais Harry voulait du sauvage ! Il s'empala donc d'un coup sur la verge tendue de son amant.

« Plus vite, Dray ! »

Drago ne se fit pas prier et se fit plus rapide. Il pilonna sauvagement son amant.

Il ne fallu pas longtemps pour qu'il se libère dans l'antre de chaire alors qu'Harry jouit entre leurs deux corps.

Épuisé, Drago s'effondra sur le brun qui l'entoura de ses bras.

« Une vraie bête » murmura Harry

« Je sais, je sais »

« Tu m'aimes ? »

« Non… Aïe, je rigole ! »

« Pff »

« Harry tu sais que je t'aime ! Je t'aime, je t'adore ! Je me marre à chaque fois que j'entends ce que les Griffondors font. Mais parfois ça me pèse. J'ai confiance en toi. Là, n'est pas le problème. Mais je supporte de moins en moins la manière dont ils te regardent »

« Je suis désolé Dray. Si tu veux, on abandonne tout. Moi ce que je veux, c'est être avec toi. Les autres, on les a déjà bien humiliés »

« Non, non. On est proche de la fin. Je veux que ce soit comme une bombe lâchée sur Poudlard »

« C'est toi qui choisis. Mais tu me promets que l'on se promènera main dans la main dans les couloirs dès que ce sera fini. Et que l'on s'embrassera à perdre haleine sans se soucier des autres. Ok ? »

« Bien sûr, je vais t'afficher, c'est certain. Tout le monde devra savoir que tu es à moi. Et le premier qui tentera quoi que ce soit, je l'explose compris ? »

« Parce que tu crois vraiment qu'après avoir eu quelqu'un comme toi, je voudrais de l'un d'eux ? je ne pourrais q'être déçu, il n'y en a pas un qui t'arrive à la cheville ! »

« Continue à me caresser dans le sens du poil. J'adore »

« Avec des paroles ou avec des mains ? »

-----------------------------------------------------------------------------------------------

À suivre…

-----------------------------------------------------------------------------------------------

Voici un chapitre qui a été très dur et très long à finir ! J'ai adoré l'écrire mais je n'aime pas du tout le relire. Je déteste le premier lemon ! Je ne suis pas fan du SM et en plus il ne comportait ni Harry ni Drago, beurk ! Mais je ne pouvais pas me résoudre à ce que l'un des deux fasse quelque chose de sexuel avec Granger !

J'ai essayé de faire plus long, j'espère que c'est le cas mais je suis désolée mais je ne crois pas pouvoir faire plus long que cela ! T-T

Rar

Maya

Contente de voire que tu suis depuis le début Tu trouves toujours qu'elle ne subit pas assez, Granger ?

Merci pour la review bisous

Jessy

C'est vrai que sur le coup c'est une vrai chienne lol Fimée et montrée dans la grande salle ? C'est une idée j'y penserai, promis !

Tchaye

Mais elle a pété un câble depuis la longtemps la Granger ! Mais c'est tellement drôle Les pauvres pourffsouffles sont complètement choqués, eux qui sont si droits dans leurs baskets lol

Ho mais Dumby, il ne sait pas encore, trop occupé à bouffer des bonbons au citron Sauf pour Hermi, là tu as raison. Va falloir que je colle ça dans le prochain chap

Gros bisous et merci

Beautiful-Dray

Alors tu as aimé la scène avec Rogue, et celle-ci ? C'est pire je dois avouer, j'ai honte

Gros bisous et merci

Sahada

Merci pour les compliments !

Pour Drago, oui c'est vrai que je n'arrive pas à lui donner un rôle très important et Merlin sait que je le regrette ! Mais bon, je vais essayer de le faire, je ne promets rien mais je vais essayer !

Bisous

Persian

Trouvé ! Vous êtes plusieurs à avoir trouvé que Harry avait prévenu lui-même Rogue. Comment vous avez trouvé ? LOL

Je suis contente que tu aies aimé cette histoire, j'espère que ça va continuer !

Bisous

p.s moi aussi j'adore Sevy-chou mais je préfère Lucius

Naha

T'en a pas marre de te déchaîner sur moi ? Les fautes d'orthographe, y en a 2 ! Et pis je suis en ange, tout le monde le sait ! Tout le monde m'aime, même toi

Bisous

Garla Sama

Contente que tu aimes l'idée !

Merci et bisous

Zaïka

On est sur la même longueur d'ondes je crois

Bisous et merci

Serpentis-draco

Merci ! Et je suis entièrement d'accord avec toi

Bisous

Flory-Wess

Tant que tu te marres, c'est bon !

Bisous et merci

Arianne Malfoy-Shinigami

Avec toi aussi, je suis sur la même longueur d'ondes

Bisous

La-Shinegami

T'as trouvé ! C'est Harry qui a prévenu !

Merci pour la review

Bisous

Onarluca

Niveau humiliation, je crois avoir atteint le summum !

Tu continues d'aimer ?

T'avais raison c'est bien Harry qui a prévenu ! Je suis d'accord, quel brave petit !

Bisous

Ishtar205

Un sshg ? Moui c'est possible, on verra lol Ron en gothique mdr, j'y avais pas pensé lol on verra

OOC signifie Out Of Caracter Un personnalité qui n'est pas la personnalité d'origine du personnage. Non je ne trouve pas que c'est bête t'inquiète au début je ne savais pas non plus ! ;)

Bisous !

Et merci

« »

Laissez-moi des reviews siouplait !

Gros bisous

Crystal -

Note : le chap suivant est pas encore commencé, je suis désolée. J'espère pouvoir quand même vous le mettre rapidement ! Bisous à tout le monde et bonne vacances !