Qui : Artemis

Avertissement : Rien si ce n'est peut-être le disclaimer : pitits bishos pa-na-moua mais à JKR, par contre l'histoire si

Remerciement spéciaux : RAR :

Vert emeraude : Merchi bicoup bicoup bicouuuuuuup :D.

Linalyna aka Lady Snake: 4 --> Mmmm, oui... c ça... c ce que je voulais dire .. Comment ça bien evidemt que tu veux une suite ? Cmt je peux le savoir mwa ? On me review jamais T--T alors je finis par me demander T.T alors marchi bicoup bicoup bicoup ça me touche énormement T---T

Mini pouce : Rooooooooooooo t mimiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii /pitit ms mignon/ merchiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii /happy/

Anize B : PikwaB ? (lol) De suite ? Euhhh -a été lente- oups :p dsl dsl désolééééééééééé T.T Tu me pardonne ? Valà la suite promis si vous me reviewer encore comme ça la suite arrivera + vite :D bien + viteuh :p. Merchi bicouuuuup bicoup pr ta review /gd sourire niais/. Viii ! Mwa n'aussi j'adore cette musik ! Je vais essayer de bien poursuivre cette fic !

Ste Mascarpone : /sweatdrop/ Euhhh... valààà /gd sourire innocent/.

Willelmina : Oui j'aime cette s'ansonnnnnnnnnnnnnnn /bonheur/ alors ça va ? J'avais peur de trahir cette chanson (lol) je suis contente que quelqu'un est apprecié mon "style" cela me flatte énormement. Pour la peine je vais relire ce chap et le rendre encore meilleur è.é /motivation puissance 1000/ Donc encore merchi merchi merchi.

La rodeuse : Vi Anastasia c pitetre enfantin ms qu'est-ce qu'elle est belle cette chanson, ne ? Tu as des doutes concernant le 3ème compère ? C vrai que je suis du genre sadique :) Si ca se trouve g tromP tt le monde (lol) ! Merchi biiiiiicoup à twaet surtout reviens roder à proximiT de mes fics (lol)!

Mary Larry : Je suis chien ? Nannnnnnnnnnn chat oui (love) ou dragon (zod. chin.) mais chien... tttt... nannnnnnnn :) Vi je sais c'est le genre de fin qui frustre MAIS comme ça j'ai U ta review DONC ça vallait tt de même 'achemt le cout :) /bonheur/ Alors que reponds-tu /gd sourire/

Cheshirecat : Comme on se comprend /emotion/ miaouuuu /bonheur/ vi j'aime cette chanson /love/ et vi z'aime full metaaaaal /adore cheshirecat/ j'espere que ce chap te seras tout aussi agréable...

Coup de pub : Allez lire mon autre fic HP ! http/ première partie est peut-être un peu dure (triste) mais là je reviens dans de l'humour ! (Yeah !) et je c où je vais exactement côté scenar' (YEAH!) Et je vous assure c bien ! Alors syouplé venez la lire et passez une bonne soirée en compagniede nos amis DM et HP ! YEAH !

Bonne lecture !


Au moment où je vois sa bouche s'ouvrir, je ne sens plus le froid qui étreint mon corps.

« Bien sûr que je m'en souviens ! répondit-il un sourire puérile aux lèvres, ce môme c'était… »

Une ancienne ritournelle
Loin du froid de décembre


« Bien sûr que je m'en souviens ! répondit-il un sourire puérile aux lèvres, ce môme c'était… »

Il me voit pendu à ces lèvres, et je sais qu'il adore ça. Je retire tout ce que j'ai bien pu dire sur Blaise auparavant. Blaise est définitivement un serpentard. Définitivement.

« C'était… ? » je demande, la voix dénuée de toute marque d'une quelconque attente et ce malgré mon impatience. Je suis curieux de sa réponse. Je le sais, il le sait, il sait que je sais qu'il le sait et je sais qu'il sait que je sais qu'il le sait, et… enfin vous voyez…

Je le vois sourire. En ce moment je l'exècre. Et je suis ravi de pouvoir ressentir un tel sentiment envers un de mes amis. Un confrère serpentard. S'il sait me faire ressentir ceci, c'est qu'il est digne de notre maison. Je le sais, il le sait, et… enfin je ne vais pas vous la refaire.

D'ailleurs, peu de personne connaisse le pouvoir du savoir. Connaître un secret, une information, connaître ce que d'autre ne connaisse pas. Qu'ils veulent parfois connaître. Quelle puissance, quelle jouissance.

Blaise en profite. Il bluffe peut-être. Peut-être ne se souvient-il tout simplement de rien. J'hésite. Le brusquer serait admettre que je veuille vraiment savoir. Mauvais pour moi. Ne pas le brusquer serait lui donner la possibilité de se taire… tout aussi mauvais pour moi et mes nerfs.
Je décide néanmoins de patienter car j'ai un atout de taille : Blaise me tient en estime. Il me considère, peut-être à tord, comme un ami. Il finira par tout me dire… enfin j'espère.

« C'était » le vois-je reprendre avec espoir, « un de ces pauv'es fils de pequ'nauds invité à la soirée commémorative des 5 ans »

« Des 5 ans ? » je ne peux m'empêcher de répéter, interrogatif.

«Des 5 ans» confirme-t-il. Je cherche. Je ne me rappelle pas d'une quelconque soirée où j'aurais été pouvant être relié à ça. Je ne me souviens pas. J'ai beau réfléchir, je sens qu'il me manque un pant d'information.


Aujourd'hui, est évaluée la puissance d'un Etat par sa capacité à produire de l'information pour le reste du monde.

On pourra constater que dans ce domaine se trouvent loin en tête les Etats-Unis d'Amérique, avec, pour ne citer qu'elle, la CNN.
Se trouve loin en retrait le continent africain dont le retard est tel qu'il se retrouve à comme mis à l'écart du reste du monde.

Ainsi même si toute la Terre est quadrillée par ces réseaux d'informations, notamment depuis l'émergence du réseau Internet et depuis peu du haut débit ADSL, des inégalités considérables persistent.
Le flux majeur s'observe entre les villes de New York et Londres.
La production d'informations d'un pays est une condition sine qua non du développement du dit Etat.

Nous noterons qui plus est que l'accès à l'information joue un rôle dans la mobilité des hommes, et donc dans les flux migratoires.

Cours de géographie moldu niveau terminale.(1)


Je vois Blaise se relever, épousseter un peu sa robe, avant de se diriger vers Poudlard.

« Tu n'as rien d'autre à m'apprendre ? » le questionne-je.
« Rien d'autre, veuillez m'en excuser messire » me répond-t-il, effectuant une sublime mais non moins ridicule révérence.

Foutu serpentard.

Je me demande ou je pourrais en apprendre plus … … la bibliothèque ?


2h de recherche à la bibliothèque dont le constat pourrait être… mmm… voyons j'hésite, disons… NADA ! Enfin pas tout à fait, je suis sans doute un peu dur.
J'ai tout de même appris ce qu'était cette soirée dite « des 5 ans ».
5ans après la « disparition » de Vol… Vo…, Vous-savez-qui, a eu lieu une sorte de petite fiesta… à croire qu'il leur à fallut 5ans pour y croire vraiment, m'enfin…
Il semblerait que tout le monde sorcier y fut convié (à l'exception notable, et étrangement non spécifiée dans les recueils, des prisonniers d'Azkaban).

Tous les mecs de mon âge à un ou deux ans près du monde sorcier sont donc susceptibles d'y avoir été, et donc d'être celui que je recherche. Et ben, ça m'en fait du choix…

Ce qui est sur, c'est que plus j'en apprends et moins je vois mon père y prendre joyeusement part. Commémorer l'échec de Godric Hollow. Pourtant j'y étais cela semble ne faire aucun doute. Et de ce fait, lui et mère de même. Je m'imagine parfaitement leur tête. La même que tous les jours à vrai dire. L'air hautain de l'aristocrate contrarié. Copyright Malefoy.

Mes parents ont sans doute passés une autre soirée ennuyeuse et ennuyante qui ont jugés bon d'éliminer de leur mémoire là où, semble-t-il la famille Zabini en a fait un évènement toute somme assez important pour que leur fils Blaise s'en souvienne encore presque 10ans après.

Ce qu'il me faudrait en fait, c'est le récit de quelqu'un qui y était. Pas mes parents bien évidemment. Surtout que leur vision des choses ne sera sans doute pas des plus objectives. Et puis je ne me vois pas aborder le sujet avec eux. Il m'intéresse mais il est hors de question qu'il le sache. Cette information je me garde bien de la leur révéler. Eux aussi ont été à Serpentard, ce n'est pas sans raison.

La première personne, assez âgé pour y avoir été en dehors de sa prime enfance, un serpentard si possible et de surcroît en qui j'ai une relative, j'ai bien dit relative, confiance. En fait…

Oui, je sais qui je vais aller voir.


J'ai commencé à écrire le chap 2 et de ce fait, j'ai eu à ce moment là une impression de déjà vu. Et en effet, en cherchant un peu kékejetrouve ? Un zoli chap tout beau tout déjà fait. Pikwa il traine sans être up ? Mmmm… en fait je crois que j'attendais les 10reviews (un vieux rêve, 10 reviews. En un chap. Qd je pense que certains ont 100 reviews… ne nous faisons pas de mal TT)

Finalement je le up. Et je l'ai un peu repris (finallement) voire beaucoup parce que mes 9 reviews m'ont fait immensement plaisir. Vraiment croyez moi.

J'écris une autre fic. Ffnet m'indique une 50aine de lecture. J'ai 3 reviews (dont une copine qui voulait me faire plaisir donc 2 en fait) ce qui me fout un peu le cafard.

Je suis un peu triste, je me demande si l'on me lit vraiment. Parfois j'ai l'impression que je ne publierais rien sur ffnet que cela reviendrait au même. J'écris si mal ? Je ne fais pas assez de lemons bourrins de suite ? (Nan j'avoue j'attends un peu, je préfère que mon histoire soit un minimum cohérente… m'enfin T.T)

Dites-moi qqchose ! Même que c nul ! Si vous saviez à quel point c frustrant de ne rien recevoir qd on vient d'up ! Cela fait perdre goût à ce que l'ont fait !

Voilà c t mon coup de blues T---T

'temis-chan (et encore merci à mes 9 + 3 review-euses je vous adore TwT)


(1) Tiré en parti de mes notes de mescours de géo TermS. Remis en forme par moi-même.