Bonjour à tous, me revoilà avec une nouvelle fic, j'espère qu'elle va vous plaire.

Spoilers : les 5 premiers tomes

Résumé : Ron devient de plus en plus populaire après sa victoire en tant que gardien de Quidditch, ce qui ne plaît pas forcément à Hermione… Surtout quand c'est auprès des autres filles qu'il a du succès !

Disclaimers : Tout est à JK Rowling (veinarde !)


Petit rappel de la méthode d'évaluation à Poudlard :

O : Optimal

E : Effort Exceptionnel

A : Acceptable

P : Piètre

D : Désolant

Bonne lecture !


Quidditch... et souvenirs

La nuit tombait doucement sur Poudlard. Il n'était pourtant pas très tard, mais le mois de novembre approchait et le soleil disparaissait de plus en plus vite derrière la colline qui surplombait le lac. Une légère brise faisait frissonner l'herbe et ébouriffait les cheveux des 7 joueurs de Quidditch de Griffondor, rassemblés en ce mardi soir dans le stade pour un dernier entraînement avant leur premier match, Griffondor contre Serdaigle qui se déroulerait le week-end prochain.

Ron, perché sur son balais devant les anneaux, observait ses camarades pendant qu'Harry expliquait patiemment mais avec une pointe d'exaspération une nouvelle technique pour les 2 batteurs qui avaient encore un peu de mal à maîtriser leur batte. En effet, l'équipe avait été contrainte, au début de l'année scolaire, de garder Andrew Kirke et Jack Sloper, faute de nouveaux candidats à ce poste. Tous deux n'avaient pas fait d'énormes progrès, mais Harry, devenu sans surprise le capitaine de l'équipe, essayait tant bien que mal de leur apprendre quelques rudiments de l'art de frapper le Cognard.

"-Redresse ton bras comme ça, disait le Survivant. Non, plus haut…"

Jack semblait anxieux. Il redressa son bras comme le lui avait montré Harry mais ne tenait pas assez fermement sa batte, constata Ron.

En effet, Harry le lui fit remarquer et le batteur rougis en corrigeant son geste.

"-C'est mieux, fit Harry d'un ton las. Essaie de t'entraîner un peu chaque soir, tu verras, ça va beaucoup t'aider."

Jack rougit et Andrew ricana bêtement jusqu'à ce qu'Harry lui lance un regard qui lui fit clairement sentir que ses conseils étaient aussi valables pour lui.

« Harry… » Ron soupira. Il ne l'avait jamais vu aussi malheureux qu'après la mort de Sirius. Pendant les vacances, ils s'étaient tout trois retrouvés, avec Hermione, au 12 Square Grimmaurd, et l'adolescent s'était construit un mur et ne leur avait à peine parler pendant les premiers jours de leurs retrouvailles. Souvent, il avait préféré rester seul. Puis, peu à peu, avec le soutient de ces amis, il s'était finalement ouvert, mais en ayant encore, quelque fois, des moments d'absences ou Ron et Hermione le laissait en paix, respectant la douleur de cette période de deuil.

Puis, malgré la guerre qui se faisait de plus en plus présente et menaçante, apportant chaque semaine son lot d'accidents, de disparitions et de morts, certaines bonnes nouvelles étaient apparues dans la vie d'Harry, lui faisant peu à peu oublier cette menace qui flottait au-dessus de leur tête.

Tout, d'abords, Harry, Ron et Hermione avaient reçus les résultats de leurs BUSEs. En y repensant, Ron ne put s'empêcher de sourire…

Flash-back


" -Je suis soulagée, avait dit la petit brune. J'ai quand même obtenu « Optimal » à mon épreuve de Runes."

"-Comment ça, « quand même », avait dit le Survivant en ouvrant fébrilement sa propre lettre. Tu es la meilleure partout, ce n'est pas étonnant que tu aies eu la meilleure note."

"-J'avais confondu deux traductions, avait répondu Hermione en fronçant les sourcils comme si cette pensée lui rappelait un très, très mauvais souvenir."

"-Ah, s'était souvenu Ron. Oui, c'est juste…"

"-Tu t'en souviens, toi ? avait dit Harry mi-surpris, mi-impressionné."

Ron avait alors émit un drôle de bruit qui devait se situer entre un reniflement et un rire appuyé.

"-De sa traduction ? Pas du tout. Par contre, de son humeur après ce fameux examen… C'était mémorable."

Hermione avait froncé les sourcils.

"-Comment ça ?"

"-Tu as été de mauvaise humeur toute la journée après cette… catastrophe."

Hermione avait rougis et paraissait prête à répliquer mais elle changea soudainement d'avis en optant pour un changement de sujet en demandant à ses amis :

"-Et vous, ces résultats ?"

Harry avait enfin réussit à décacheté son enveloppe. Ses mains tremblait légèrement un dépliant sa lettre mais un authentique sourire s'était affiché sur son visage.

"-E en Sortilèges et en Métamorphose, O en Défense Contre les Forces du Mal, A en Botanique… Et heu… P en Divination…"

"-Quoi ? s'était écrier Hermione. Tu as eu un « Piètre » ! Non mais vraiment, Harry…"

"-Hermione, on s'en fiche, avait dit Ron d'un ton impatient. Continu Harry."

"-J'ai réussi à avoir un A en Astrologie. Bizarre… Hé, s'était-il exclamé, j'ai eu un E un Potions !"

"-Quoi ?"

"-Ben, oui, j'ai eu l'agréable impression, pendant l'examen, que j'arrivai à préparer correctement ma potion quand Rogue n'était pas dans les parages, avait-il dit d'un ton détaché."

"-Ca, c'est pas étonnant, s'était exclamé le rouquin. L'atmosphère était beaucoup plus chaleureuse sans cette espèce de tas de chiffons graisseux ambulant."

Harry et Hermione s'étaient tout à coup retournés vers lui d'un air impatient.

"-Ben quoi ?"

"-Ne fais pas l'imbécile, avait fait Hermione, exaspérée. Tes résultats à toi, maintenant, on n'attend que ça !"

Ron n'avait pas encore ouvert son enveloppe. Depuis que sa mère les leur avait donnés, il la triturait nerveusement comme si ç'avait été une bombe à retardement. Il ne savait pas pourquoi, sur le moment, il avait peur d'y lire un T comme Troll après chacune des matières. Il aurait volontiers lu sa lettre en toute intimité pour découvrir si, oui ou non, il pouvait envisager une carrière d'Auror. Car il n'avait jamais eu l'impression d'être un très bon élève. Il n'avait même jamais eu la certitude de pouvoir se débrouiller sans Hermione, ne serait-ce qu'en Histoire de la Magie. Mais sous le regard avide de ses meilleurs amis, il n'avait eu d'autre choix que d'ouvrir son enveloppe et d'y lire à voix haute les résultats qui s'y trouvaient. Avec une drôle de boule coincée dans la gorge, il avait soigneusement déplié sa lettre et avait respiré un bon coup en pensant avec angoisse que c'était le moment de vérité avant d'y poser les yeux.

Et là… Ron n'arrivait pas à y croire. Il avait sentit son visage s'embraser de bonheur en entendant vaguement les voix d'Harry et d'Hermione lui demander avec impatience ce qu'il en était. Ce n'était pas seulement du soulagement, c'était une extase toute particulière qui l'avait envahit. Il avait énoncé d'une petite voie saccadée les notes qu'il y lisait :

"-O en DCFM, E en Sortilèges, en Métamorphose, en Botanique et en… -il avait dégluti- Potion, A en Astrologie…"

Non seulement il avait les notes nécessaires à son ambition d'être en jour Auror, mais il avait reçu d'excellents résultats ! Il n'arrivait pas à y croire…

Un seul petit bémol s'était incrusté dans ce brillant bulletin, mais n'avait aux yeux de Ron aucune espèce d'importance : il avait reçu un D en Divination.

Quant il avait relevé les yeux pour regarder ses amis, il les avaient découvert tout deux lui adressant un énorme sourire. Hermione paraissait émue, ce qui surpris Ron. Elle avait les yeux brillants d'émotions, et sans prévenir, elle s'était jetée dans ses bras en l'étouffant à moitié malgré sa petite taille. »


A cette dernière pensée, l'estomac de Ron fit « un saut périlleux », comme l'aurait décrit Harry. Sentir son amie contre lui lui faisait toujours une drôle d'impression, comme s'il se sentait à la foi heureux et embarrassé.

Ron chassa cette pensée de son esprit –penser à Hermione de cette façon le rendait mal à l'aise- et repensa à la foi ou ils avaient tous les trois découvert qu'Harry avait été nommé Capitaine de l'équipe de Quidditch et avait ainsi réintégrer son rôle d'attrapeur. Jamais Ron ne l'avait vu aussi acharné dans sa tâche. Il n'était pas le même genre de Capitaine que Dubois, il était plus patient, plus encourageant et surtout plus déterminé. Il n'assommait jamais ses coéquipiers avec de longs discours soporifiques, mais leur expliquaient clairement et patiemment les éventuelles nouvelles techniques qu'il voulait leur inculquer. Quant à Ginny, elle avait passé les tests de poursuiveur avec un certain succès. Angelina et Alicia ayant toutes deux quittés l'école, il avait fallut trouvé deux autres attrapeurs. La deuxième personne était un garçon de quatrième année plutôt doué du nom de Mark Spencer.

Les séances de l'AD avaient elles aussi continuer sous la direction et l'enseignement d'Harry. Mais désormais, avec le retour enfin dévoilé de Voldemort, les membres de cette séance si particulière n'étaient plus seulement une petite trentaine, mais dépassait aujourd'hui la centaine. Les élèves de Poudlard s'étaient inscrits au début de l'année par dizaine, mais Ron soupçonnait certaines personnes de n'être venu que pour la popularité d'Harry qui avait retrouvé une célébrité plus que favorable depuis la fin de l'année passée.

Mais peu importait. Chaque élève donnait toute son énergie, que se soit pour impressionner le Survivant ou tout simplement pour apprendre à se défendre contre le Mage Noir.

"-Bon, dit finalement Harry en regardant chacun des joueurs. Je crois que ce sera tout pour ce soir. Vous vous êtes bien débrouillez et je suis sûr que si vous donnez le meilleur de vous-même samedi, tout devrait bien se passer."

Quelques personnes affichaient un air septique, mais Harry continua de vanter leurs aptitudes courageusement. Le jeune roux décrocha rapidement. Même après leur dernière victoire de l'année passée où il s'était montré plutôt doué, Ron doutait de ses capacités de défendre les trois anneaux correctement. Et si cela n'avait été qu'un coup de chance ? Oh, il n'avait pas été catastrophique durant les derniers entraînements, il avait même été plutôt bon, mais « Weasley est notre roi » chanté à tue-tête par les Serpentard lui laissait encore un souvenir cuisant.

"-Ron, hé Ron !"

Ron reprit aussitôt ses esprits en entendant la voix de Ginny.

"-Si tu veux rester ici éternellement, c'est ton problème, dit la jeune rousse d'un ton absent, mais l'entraînement est terminé."

"-Je sais bien, marmonna le rouquin."

Les joueurs regagnaient les vestiaires dans un sifflement de balai. Ron s'apprêtait à descendre lui aussi quand Harry se posta à ces côtés.

"-Je crois qu'on aura bien plus de mal à battre les autres que les années précédentes, avec ces deux idiots, dit brusquement Harry en désignant les deux batteurs d'un signe de tête."

"-Oui, mais maintenant que tu es à nouveau parmi nous, répondit Ron, tu pourras toujours attraper le Vif d'or avant qu'on ne fasse trop de catastrophes."

Harry le regarda d'un air irrité.

"-Comment ça « on » ? Ginny et Mark se débrouillent plutôt bien, non ? Bon c'est sur que ça n'est pas la même chose qu'avec Angelina et Alicia, mais je suis sûr qu'ils vont très bien s'en sortir. Et toi, ajouta-t-il en le regardant fixement, tu devient vraiment bon, vieux. Si tu fais la même chose que lors du dernier match ou vous avez gagné la coupe, l'année passée…"

"-Tu n'as même pas vu ce que j'ai fait, le coupa Ron d'un ton amusé."

"-Peut-être, continua Harry sans se démonter. Mais ce n'est pas pour rien que toute la maison t'a acclamé pendant une bonne semaine…Et puis, Hermione m'a dit…"

Ron, qui écoutait son ami d'une oreille distraite, releva la tête brusquement et écouta avec beaucoup plus d'attention à l'évocation de la petite brune.

"-…qu'elle avait vraiment regretter de ne pas t'avoir vu et que tu avais du être vraiment bien, à entendre les éloges de Parvati et de Lavande."

Ron sourit et descendit allègrement de son balai en ayant l'impression d'être encore plus léger que lorsqu'il volait. Il se fichait que Parvati et Lavande l'ait trouvé bien, mais à la pensé qu'Hermione ait dit une telle chose à propos de lui le rendait heureux. Cependant, il se demandait bien pourquoi…


Voilà! Ce n'est qu'un début, la suite viendra très bientôt.

Une petit review fait toujours plaisir!

Heaven68