Blable de l'auteuse : Merci pour vos review, les rars sont à la fin du chapitre. Désolée d'avoir été un peu longue, mais j'ai eu un probléme avec mon ordi, et j'avais tous perdu..., mais maintenant c'est bon les prochain chapitre devraient arrivé plus vite !


Chapitre 2

Elle se réveilla à l'infirmerie du lycée sous un boucan infernal qui la rendit presque sourde, mais elle comprit que c'était les conversations de tout le lycée, elle mit ses mains sur ses oreilles et pria pour que le vacarme s'arrête et lorsqu'elle les retira tout était terminé. Mais de nouveau tout tourna, elle ferma les yeux se concentra et sa vue redevint normal. Elle se demanda ce qui lui arrivait et pris la décision d'aller dans les bois, sachant pourtant que cette forêt avait une mauvaise réputation à partir du moment où l'on dépassait la clairière. Plusieurs personnes avaient disparu mystérieusement, mais ce n'est pas cela qui impressionnait Max. Par contre, maintenant qu'elle était allongée dans un lit, elle se demanda pourquoi on l'avait nommé : Alwana. Elle était certaine de l'avoir déjà entendu mais n'arrivait pas à savoir d'où il pouvait venir. L'infirmière arriva et renvoya Max chez elle, en demandant à sa mère de l'emmener voir un médecin.

Lorsqu'elle arriva enfin chez elle, elle s'exerça afin de contrôler ses dons pour ne pas qu'elle ait de nouveau le genre de malaise qu'elle avait eu. Elle prit un livre et l'ouvrit, elle le posa à l'opposé d'où elle était et arriva à le lire comme s' il était tout près d'elle. Mais là encore sa vue se brouilla, elle essaya de faire comme avec des jumelles et de régler la distance jusqu'à voir normalement. Elle fit de même avec son ouïe, elle entendit d'abord les voisins du dessous puis l'immeuble et enfin tout le quartier, c'était assourdissant mais elle arriva là aussi à se concentrer sur ce qu'elle voulait faire et entendit parfaitement les voisins. Elle reprit le bout de papier et se demanda ou elle trouverait le chemin qui était tracé dans l'arbre ! Elle se rendit compte qu'elle était épuisée alors elle s'allongea et s'endormit presque aussitôt. Le soir, Alice vint lui apporter les devoirs et elle lui demanda :

-Qu'est ce qui c'est passé, tu vas bien ?

-Oui je vais bien, je ne sais pas ce qui c'est passé, mentit-elle.

-Tu nous as fait flipper ! s'exclama celle-ci.

-J'ai eu très mal à la tête, ça ne devrait pas se reproduire normalement…

Alice changea alors radicalement de sujet :

-Devine !

-Je ne sais pas, répondit celle-ci, agacée par l'attitude enfantine de son amie.

-Léo… commença Alice.

-Quoi Léo ! s'emporta Max.

-Il voulait savoir si je voulais me balader dans la clairière avec lui, annonça-t-elle fièrement .

-Quand ? demanda-t-elle précipitamment.

-Samedi après midi, pourquoi ?

Alice regarda bizarrement son amie comme si pour la première fois elle lui cachait quelque chose :

-Tu dois y aller aussi ?

-Non... enfin… oui je devais me balader !

-Toi, dans la clairière je croyais que tu trouvais que cet endroit était fait pour les filles en chaleur qui veulent absolument se trouver un copain !

-Je le pense toujours mais je vais me balader après la clairière !

La réaction d'Alice fut immédiate :

-Tu veux te faire tuer !

-Je sais me défendre ! rétorqua t-elle.

-Tu le sais peut-être contre une personne mais contre une bande…

Elle regarda alors machinalement sa montre.

-Merde ! Ma mère va me tuer ! Faut que j'y aille peut-être à un de ces jours!

-C'est ça à plus !

Alice partit, laissant Max à ses pensées. Elle se demanda comment faire pour les éviter... Elle arriva finalement à la conclusion quelle ne le pourrait pas mais elle pouvait y aller sans se faire remarquer, peut-être en passant par un autre chemin.

-De toute manière, c'est pas ce connard qui va m'empêcher d'aller où je veux !

-Alors tu parles toute seule Morticia ? demanda Marc le frère de Max qui venait de rentrer.

-Qu'est-ce que tu fais là toi ?

-Oh ! Calme-toi je viens juste prendre des nouvelles…

Max et son frère étaient très proches, ils ne s'étaient jamais menti l'un à l'autre, c'est donc pour cela que mentir à son frère lui provoqua un pincement au cœur.

-Je vais bien !

-Maman t'a fait du mal ?

Max baissa les yeux et montra ses bras couverts de bleus.

Lorsqu'elle m'a ramené à la maison, elle a pété sa crise comme d'habitude et m'a dit que tout était de ma faute et m'a frappé ! Ce que je ne comprends pas, c'est que je puisse me défendre contre n'importe qui et pas contre ma propre mère !

-Elle est où maintenant ?

-Elle est dans sa chambre, elle pleure pour m'avoir frappé, dit-elle en retenant ses larmes qui menaçaient de couler.

-Ecoute, on va s'arranger, dit-il en la prenant dans ces bras, tu vas faire un sac avec des affaires et on va partir !

-T'es malin, partir pour aller où ?

-Je ne sais pas, mais je ne la supporte plus, si ça continue je vais allez prévenir la police qu'elle nous bat !

-Non après il vont me balancer dans un orphelinat, attends tu es majeur tu pourrais prendre un appart et enfin quitter cette détraquée !

-Prendre un appart ! Avec quel argent ? demanda-t-il, amère.

-On prend l'argent que papa m'a laissé et que j'avais conservé !

-Quel argent ?

-Avant qu'il ne parte il m'a donné ceci.

Elle prit un cadre de son père le retourna, et derrière il y avait une carte, elle remarqua pour la première fois que derrière la carte, il y avait encore cette écriture bizarre et qu'elle comprenait. Il était inscrit :

Si tu as vraiment besoin de cet argent

Suis le chemin de l'arbre

Grâce à l'ange !

Un déclic se fit dans son esprit. Elle se retourna brusquement vers son frère, qui haussa un sourcil de surprise.

-Marc écoute, je ne peux rien t'expliquer, mais enferme-toi dans ta chambre. Je ne pense pas que ça devrait me prendre trop de temps ! Enfin je l'espère, murmura-t-elle pour elle-même.

-Attends qu'est-ce que tu vas faire ! questionna-t-il, inquiet.

-Je n'en suis pas sûre moi même ! Dépêche-toi, je ne peux rien faire tant que tu es là !


RAR :

Luciole : Merci beaucoup, j'hésitais à la posté, mais bon apparement elle plait alors j'espère que le deuxième chapitre t'as également plut

Raven-Wind-Wolf-Life: Lol, ben voilà t'es ma correctrice, au faite pour l'autre c'est parce que je me suis trompé comme la dernière fois, j'ai mélangé les chapitres alors dsl. Merci pour ta longue review !

Haruka Hinata: Merci pour ta review !

Anariel : Oui elle a été choisi, merci j'espère que la suite te plaira égalment !

alma77 : Et bien voilà la suite !