Disclaimer : Full Metal Alchemist ne m'appartient pas.

NdlA : et voila le dernier chapitre.

J'en profite pour remercier : zephiree (fan#1 sans aucun doute), zoé, LunaDream, mariezoé (nmarie ou marie-zoé, serais-tu aussi zoé ou marie ?), Senzanome, yumiko, marie et Onariah.

Vos commentaires et encouragements m'ont permis de boucler cette histoire. J'espère avoir un jour l'occasion de commenter vos propres fics. Il y en a si peu en français !


Chapitre 10

Roy tourna fit encore le tour de la piste de danse, du bar et des alcôves. En vain, il ne trouvait pas Riza.

Elle a dû partir avec ce type. Quel gâchis ! Quel idiot il avait fait. Dire que depuis le début il avait cette femme sous son nez et que jamais il ne lui avait prêté attention et aujourd'hui qu'il ouvrait les yeux, elle lui échappait à cause d'un malentendu et de son comportement avec les femmes. Combien il le payait cher à présent.

Les mots du barman lui revinrent en mémoire « Ca m'a surpris de Riza, ce n'est pas dans ses habitudes de suivre un type comme ça. D'ailleurs, elle n'avait pas l'air très joyeux, je me suis même demandé si je devais intervenir », Non, ce n'est pas lui qui le payait cher, c'était Riza ! Riza qui l'aimait et qui se jetait dans les bras du premier venu par dépit. Il fallait qu'ils les retrouvent avant.

Il passa pour la troisième fois devant une porte qui était entrouverte. Il s'arrêta. Son instinct lui disait de passer cette porte et d'aller voir où elle conduisait.

Alors qu'il l'ouvrit, il entendit des murmures de voix étouffés. Il allait faire demi tour lorsqu'il reconnut la voix de Riza.

« Non, lâche moi, je ne veux pas. »

« Laisse toi faire, tu m'as chauffé depuis tout à l'heure, je sais que t'en as envie. »

Roy se rapprocha du couple. L'homme écrasait Riza contre le mur, lui retenant l'un de ses poignets et l'embrassant dans le cou. Riza déployait tous ses efforts pour l'en empêcher et l'écarter. Elle regrettait de ne pas avoir pris son flingue avec elle ! L'homme l'écrasait complètement et passait sa main libre partout.

Soudain elle sentit le poids de l'homme se retirer d'elle. Avec effarement elle vit Mustang jetant le type au sol. L'éclat dans ses yeux disait assez bien dans quel état d'esprit il était, genre « Je vais tuer quelqu'un ».

« Toi dégage, elle t'a dit qu'elle ne voulait pas.

« Et t'es qui toi ?

« Le flamme alchimiste, tu veux goûter de mes flammes ? » Le ton était sans réplique, et le type avait du le comprendre vu la vitesse à laquelle il détala.

Il se retourna ensuite vers Riza. Elle se tenait contre le mur. L'un de ses bras contre elle, elle se mordait le poing de l'autre. De toute évidence, les larmes ne demandaient qu'à sortir. Elle regarda Mustang.

« Je suppose que vous voulez des remerciements. »

Il se rapprocha d'elle pour lui faire face.

« Non pas de remerciements. »

Il se saisit de ses lèvres. De nouveau, Riza se retrouvait écrasée contre le mur sous le poids d'un homme, mais si avant elle n'avait ressenti que dégoût, sous les baisers et les caresses de Mustang, elle se sentait complètement fondre et de vieilles sensations oubliées refaisaient surface. Elle en était sûre, s'il la lâchait maintenant ses jambes ne pourraient pas la retenir ! Roy l'embrassait dans le coup, l'une de ses mains lui caressait son sein. Soudain elle se rappela où ils se trouvaient.

« Roy, arrête.

« Hmmm

« Roy, on ne peut pas faire ça ici dans la ruelle. »

Roy se redressa la libérant à regret. Il lui sourit et l'embrassa gentiment sur les lèvres.

« Alors rentrons à l'intérieur. Jacquy doit encore être en train de te chercher.

« Attend un instant. C'est quoi je j'ai surpris tout à l'heure ? Sa main sur toi et toi lui murmurant à l'oreille.

« Rien, absolument rien, Jacquy essayait de me retenir de brûler vif le type qui dansait avec toi. J'étais jaloux à crever.

« Alors il n'y a rien entre toi et elle ?

« Non. Juste entre toi et moi. » Et pour la rassurer, il l'embrassa de nouveau.

« Viens rentrons à l'intérieur maintenant. »

Il lui prit la main et la conduisit à l'intérieur. Il ne leur fallut que quelques minutes pour retrouver Jacquy au bar en grande conversation avec le barman qui leur avait dit avoir vu Riza plus tôt.

« Vous voila enfin tous les deux. A ce que je vois, les choses se sont arrangées entre vous. C'est bien. Maintenant je vais pouvoir m'occuper un peu de moi ! »

Et au regard qu'elle adressa au barman, on devina facilement à quoi et avec qui elle comptait occuper le reste de sa soirée. (Après tout, elle l'avait bien mérité non ?)

Ils la laissèrent donc en bonne compagnie.

Roy raccompagna Riza à son domicile. Ils étaient devant sa porte d'entrée, Riza cherchait ses clés. Elle déverrouilla sa porte et s'apprêtait à faire ses au revoirs.

« J'ai cru comprendre que tu avais prévu de ne pas passer la nuit seule ce soir. » Lui murmura timidement Roy.

Pour toute réponse Riza lui sourit, entra dans sa maison et laissa sa porte ouverte.

Fin.


NdlA : arrrg, un deuxième bébé que je viens de finir de mettre au monde ! C'est fou comme ça me rend triste à chaque fois ! Enfin, j'espère que cette histoire vous aura ravi. Comme toutes les fics que j'écris, celle-ci m'a été inspirée par des musiques que j'écoute. Aussi je vous recommande de la lire en écoutant quelques titres comme ceux ci-dessous :

Beyonce feat Jay Z : Crazy in love (par exemple lorsque Riza danse sur le cube)

Avril Lavigne : Nobody's home (lorsque Roy la cherche à travers toute la boîte)

Pour les autres chapitres :

Anngun : être une femme

Anastacia : Sick and Tired, Not that kind…

Daniel Powter (mais pas les deux titres qui passent à la radio, il en a plein d'autres qui sont vachement plus sympas, je vous recommande les titres Hollywood, Give me life, Lie to me, Styrofoam, et le surprenant Suspect)

Destiny's child avec le titre Girl

Elvis Presley & JXL : little less conversation

Eve & Alicia Keas : Gangsta lovin'

Mariah Carey avec le titre It's like that

Et plein d'autres ! la liste est trop longue.

A bientôt pour de nouvelles aventures dans le monde magique de Roy et Riza.