Le prince et l'esclave

Disclamer : Tout est à J.K.Rowling et c'est ça qui est ça!

Note de l'auteur : Bonjour tout le monde! Bon cette fic n'est pas nouvelle, mais puisque pour une raison inconnue elle a été supprimer du site je vous la reposte! Pour ceux qui la connaissent déjà je vous suggère de la relire puisque j'y ai fait quelques petites modifications. Bon je vous laisse là-dessus! Donnez moi vos commentaire

Résumé : Voldermort complote pour s'emparer du trône du roi Lucius. Pour se faire il envoie Pettigrow se débarrasser du prince Draco en l'envoyant dans un marché d'esclave! Voldemort réussira-t-il? H/D slash (aucun lien avec l'histoire « the prince and the slave »)

Prologue

« Pettigrow! » Cria Voldemort

Il commençait à perdre le peu de patience qu'il avait ce qui n'était vraiment pas bon signe pour Peter Pettigrow qui, l'ayant entendu, s'était mis à courir en direction de la chambre de son maitre. Il entra dans la pièce sombre qui n'était éclairer que part quelques torches qui rendait la scène encore plus inquiètante.

Voldemort se tenait au milieu de la pièce habiller tout en noir comme d'habitude. Son serpent Nagini n'était nul part en vu, mais il devait simplement se cacher quelque part. Peter ne pouvait pas bien voir le visage de son maître à cause de l'obscurité. C'était bien la seul chose de bien a l'obscurité, au moins il n'aurait pas besoin de regarder les yeux rouges de serpent de son maître.

« ou….. ouii….. maître? » bafouilla Peter

« Est-ce que tout est près pour demain? » Demanda Voldemort d'une voix qui montrait que tout était mieux être près sinon il allait en subir les conséquences… et se serait sûrement des conséquences très douloureuses…..

Peter ne voulant pas être puni inutilement, car c'est ce qui arrive quand Voldemort s'énerve, s'empressa de répondre. « Oui maître tout est près pour demain! Vos meilleurs agents sont tous prèt! Dès qu'on se sera débarrasser du prince et qu'on auratuer le roi, il ne vous restera qu'a sé…..ah! »

Voldemort l'interrompit en le frappant très fort dans le ventre avec son bâton a tête de serpent « Je connais mon propre plan imbécile! » Lui cria-t-il « Est-ce que j'ai l'air de quelqu'un qui oublierait son propre plan? »

Peter qui était plier en deux à cause de la douleur le regarda avec une expression de douleur et secoua la tête.

« C'est ce que je pensais… Maintenant dégage d'ici je t'ai assez vu! » lui dit Voldemort

Peter ne désirant pas rester ici plus longtemps se précipita vers la porte et juste au moment où il allait sortir Voldemort le rappela.

« J'espère pour toi que tout se passera bien demain ou je te jure que tu le regretteras. » lui dit-il d'une voix calme mais pleine de sous entendu qui fit frissonner Peter et bien qu'il ne pouvait voir son visage il savait que son maître lui lançait un regards a lui glacer le sang dans les veines.

Il quitta la pièce soulager d'être enfin sorti de cet endroit étouffant.

Dans la pièce Nagini sortit d'en dessous du lit où il s'était reposer et vint rejoindre Voldemort qui s'était assis confortablement sur un fauteuil. Il semblait contempler une victoire prochaine. Et c'était probablement le cas…

« Bientôt Nagini, bientôt j'aurais ce que j'aurais toujours dû avoir…..Et rien ni personne ne m'arrêtera » Il se mit à rire diaboliquement.

Chapitre 1 : L'enlèvement

C'était une journée d'été ensoleillé, il ne faisait ni trop chaud, ni trop froid, c'était parfait. Partout autour les enfants couraient après les papillons, les adultes sifflotaient en travaillant, les personnes âgées étaient assis souriant en regardant les plus jeunes jouer. Mais malgré toute la bonne humeur qu'il y avait partout, le roi Lucius, lui, fulminait marchant d'un bout a l'autre de la salle du trône.

« Où est-ce qu'il est passer encore celui là! S'il croit qu'il peut partir sans prévenir comme ça en plein milieu d'un court il va savoir comment je m'appelle! » disait-il en colère pendant que sa femme, elle, avait l'air de trouver tout ça plutôt amusant.

« Voyons Lucius il sait déjà comment tu t'appelles mon chéri! » lui dit-elle en souriant.

« Tu sais très bien ce que je voulais dire Narcissa! Il est aller trop loin cette fois! Je sais bien qu'il déteste l'école mais de là à partir en plein milieu d'un court de français pendant que le professeur parle! » lui répondit il toujours en colère, mais s'étant calmé un peu en voyant sa tendre épouse.

« Oh Lucius Draco est encore jeune! Il ne fait que profiter de sa jeunesse comme tout autre adolescent de son âge! » Dit-elle toujours aussi amusée, puis prenant un air pensif elle ajouta « Il doit probablement être près du lac avec ce Ronald Weasley à préparer un autre mauvais coup à faire à ses professeurs comme d'habitude. » Son expression exprimait clairement son désapprouvement à de tels enfantillages.

« Mais il va avoir 17 ans demain enfin! Il est temps qu'il grandisse un peu! Se n'est pas une manière de se comporter quand on est le prochain roi de tout l'Angleterre! » S'écria-t-il, puis il fit appeler son chef de garde.

Quelques minutes plus tard, un homme dans la quarantaine à bonne allure entra dans la pièce. Bien que son visage reste sans expression, on pouvait voir dans ces yeux noirs presque aussi noir que ces cheveux, un grand respect et une grande complicité se reflété en eux lorsqu'ils regardaient le roi Lucius.

« Vous m'avez appelé votre majesté? » Demanda-t-il en s'inclinant légèrement vers l'avant.

« Oui Severus j'aimerais que vous me rameniez mon fils si vous voulez bien. » demanda-t-il d'une voix calme

Un demi-sourire apparut sur les lèvres de Severus lorsqu'il répondit « Il est encore parti au beau milieu de la classe alors? Sa ne m'étonne pas de lui… Je vous le ramène Lucius, je crois savoir où il est! »

« Merci Severus vous pouvez y aller.» Conclut Lucius

Severus les salua respectueusement tous les deux et partit. Après son départ le roi soupira en se demandant se qu'il pourrait bien faire de son fils unique. Alors que Narcissa, elle, se demandait seulement quand il grandirait enfin.

Après une heure de recherche Severus revenait dans la salle royale accompagner d'un grand jeune homme aux cheveux presque aussi blond que l'or. C'était le genre de garçon que lorsque les filles l'appercevaient, elles fondaient presque littéralement sur place… et certains garçons aussi! Autrement dit qu'ils soient filles ou garçon les deux feraient n'importe quoi pour ses beaux yeux presque argentés.

« Te voilà toi! » S'écria Lucius en le voyant entré tête haute. 'Toujours aussi arrogant' pensa-t-il 'Ça doit être un trait de famille' Il haussa les épaules mentalement (a.n. sans commentaire ok? lol) et se concentra pour rester aussi en colère qu'il le devrait.

« Vous vouliez me voir père » Demanda-t-il d'une voix ennuyer « J'ai autre chose à faire vous savez! »

Son père le fusillait du regard pendant que : Draco le regardait avec un sourire arrogant au coin des lèvres, que Severus avait retrouvé son petit sourire amuser de tout à l'heure et on pouvait même entendre un petit ricanement venir de Narcissa en arrière de Lucius.

« Autre chose à faire? » S'indigna Lucius « J'en ai assez de toutes tes petites répliques à tout ce qu'on te dit! Il est temps que tu grandisses Draco Malfoy! Mûrie un peu! »

Draco commençait à s'énerver « Que je mûrisse? Je n'ai pas à mûrir! Je suis comme tout les autres adolescents alors laisse-moi donc tranquille! »

« Justement Draco tu n'es pas comme tout les autres! Tu es le futur roi! Et même si ça ne te plait pas bientôt tu devras te choisir une femme et prendre tes responsabilités! » S'écria Lucius.

Plus personne ne riait maintenant ce n'était plus une de leurs petites chicanes que tout le monde connaissait, c'était devenu sérieux. Severus demanda congé et quitta la salle. Narcissa s'assit sur son trône et se tint prête a intervenir si les choses s'aventuraient trop loin. Elle était sure qu'elle n'aurait pas à intervenir. Lucius adorait son fils même si cela ne se voyait pas vraiment en ce moment c'était seulement pour son bien qu'il faisait cela, mais elle aimait mieux être sure.

« Je ne veux pas prendre mes responsabilités! » Cria-t-il. Il plaça ses beaux cheveux blonds derrière ses oreilles d'une main agacée. Narcissa ne put s'empêcher de remarquer que sa main tremblait tellement il avait de la difficulté a gardé le contrôle.

« Je veux être normal! Comme tout les autres! Je veux m'amuser sans avoir a me soucié de me trouver une femme 'convenable'! Je veux pouvoir sortir en dehors de l'enceinte du château! Je veux me faire des amis! Je veux vivre une VRAIE vie! Je ne veux pas ne jamais savoir si mes amis sont de vrais amis ou est-ce qu'ils veulent seulement un petit bout du PRINCE Draco! Je ne veux pas avoir le sort d'un pays entre les bras! Je ne veux pas être roi et par-dessus tout je ne veux pas être comme TOI! » Cria-t-il surpris lui-même de ce qu'il venait de dire.

Un grand silence tomba sur eux après cette déclaration. Narcissa en était bouche bée de surprise, Draco était essouffler et regardait son père en attendant sa réaction et Lucius, lui, fixait son fils avec un visage impassible.

Puis il dit « Va-t-en Draco » d'une voix sans expression mais Draco pouvait bien voir dans ses yeux qu'il avait blessé son père. Et il fut soudain pris d'un sentiment de culpabilité.

« Père je….. » Commença-t-il mais Lucius l'interrompit.

« Va-t-en Draco je ne veux plus te voir pour le moment. » lui dit-il d'une voix froide qui rempli Draco de regret.

Il regarda son père encore quelques instant puis dit au revoir à sa mère et parti. Narcissa se leva et prit son mari dans ses bras et aucun mots ne furent échanger.

Draco se rendit directement dans sa chambre ou il s'effondra sur son lit immense. Il se mit tout de suite à penser à ce qui venait de se passer.

'Est-ce que je pense vraiment ce que je viens de dire?'

'Oui'

C'est vrai il pensait vraiment ce qu'il avait dit à son père mais il l'avait seulement dit de la mauvaise façon.

'C'est vrai que je ne veux pas être comme mon père. Je le respecte trop pour ça….. Je ne serai jamais capable d'être un aussi bon roi que lui. Lui qui a presque éliminer tous les marchands d'esclave, qui a arrêter plusieurs guerres et que tout le monde adore….. J'ai arrêté de vouloir être comme lui depuis longtemps maintenant je voudrais seulement être la moitié de ce qu'il est et j'en serais content.'

Draco commença à se sentir étouffer dans sa chambre alors il décida d'aller se promener un peu pour s'éclaircir les idées.

Une fois dehors, il s'aventura sur le même chemin qu'il prenait lorsqu'il avait besoin de réfléchir. C'était un endroit que presque personne au château ne connaissait et c'est d'ailleurs pour ça qu'il l'appréciait tant. Aucun danger d'être déranger! … mais pourtant, ce soir, il ne s'y sentait pas aussi a l'aise que d'habitude. Il avait l'étrange impression d'être suivit… Il s'arrêta puis attendit en tendant l'oreille. Il n'entendit rien.

'Ouh tu commence à halluciner des choses Draco c'est pas bon signe!' Se dit-il à lui-même.

Il continua à marcher puis tout à coup il entendit des pas qui couraient dans sa direction, il se retourna et BANG! Il sentit une grande douleur lui envahir la tête et il perdit connaissance.

A suivre…..

Note : Oh ça fait bizarre de reposter ça! Dire que c'était ma première fic :p sa fait longtemps Bon j'aimerais bien savoir ce que vous en pensez quand même! Je vais mettre la suite qui est déjà écrite bientôt alors à la prochaine!

Bisoux

Kimmy