Dix faits totalement inintéressants à propos de Hyuuga Neji

1.
Il voit beaucoup de choses, mais il lui a fallu du temps pour discerner ce qui était pourtant une évidence : le clan Hyuuga dévore ses enfants, et Hanabi et Hinata sont tout aussi prisonnières que lui.

2.
La seule fois ou Neji a le malheur de s'entraîner au Byakugan à moins d'un kilomètre des bains de Konoha, il le regrette amèrement.
Pour ce qui est de l'habileté de Tenten avec n'importe quel projectile il était au courrant, mais qui aurait cru que Sakura pouvait frapper aussi fort ?

3.
Quand il était plus jeune et considérablement plus arrogant, Neji a appris une leçon : ce ne sont pas la couleur de son uniforme ou sa perfection technique qui font la valeur d'un combattant, mais ce qu'il a au fond de lui.
Cela dit, cela ne l'empêche pas de continuer à penser que l'orange est une couleur vraiment débile pour un ninja.

4.
Une fois, une seule, l'un des membres de la branche Supérieur a activé son sceau de l'oiseau en cage. La douleur était insoutenable, dévorante, et Neji a su qu'il allait mourir.
C'est Hinata lui a sauvé la vie et a bien failli tuer leur cousin Jyao dans le processus. Même quarante ans après, Neji ne sait toujours pas s'il doit être incrédule qu'elle ait pris ce risque pour lui, ou incroyablement fier d'elle.
Dans le doute il opte pour la fierté. C'était vraiment un magnifique enchaînement.

5.
Le jour où les médics ramènent Lee sur une civière, le dos rompu, Neji reste impassible tandis que Tenten sanglote dans ses bras.
Ce n'est que plus tard dans les bois, dos à un arbre, le visage tourné vers le ciel et les yeux grands ouverts qu'il pleure.

6.
Ils passent leur temps à murmurer "génie", sur son passage, à chaque victoire.
A chaque fois sa bouche se tort un peu, et au fond de lui il grimace, parce que génie n'est qu'un mot, un qualificatif vide de sens qui ne le rend pas plus fort, pas plus courageux.
Pas moins impuissant à changer quoi que ce soit et à renverser les murs inamovibles de sa cage.

7.
La seule fois ou Kiba, Naruto et les autres l'ont convaincu de se bourrer la gueule en leur compagnie, il a prouvé a l'ensemble des ninjas présents dans le bar que : a) il savait danser, b) il connaissait par cœur un certain nombre de chansons paillardes, c) même ivre mort il avait une très belle voix de baryton.
Il a ensuite passé une semaine à effacer toutes les preuves et il a fallu qu'il menace Naruto de représailles corporelles irréversibles avant que ce dernier ne se voit contraint de lui rendre tous les enregistrements des faits. Ce qui ne l'a d'ailleurs pas empêché d'en ressortir une copie à son mariage.
Comme tuer son Hokage ne se fait pas, Neji s'est contenté de frapper suffisamment de tenkesus pour le rendre impuissant une bonne semaine.

8.
Il ne parle jamais de sa première mission sans l'équipe Gai, celle dont il est revenu seul et couvert de sang. Celle après laquelle il est passé jounin.
Mais tous les ans à la même date, il dépose un bol de riz blanc devant la stèle des Morts pour le Village.

9.
Neji est un adepte forcené du thé vert, ce qui fait rire Lee et Tenten. Mais lorsqu'ils rentrent épuisés et que les deux bols fumants les attendent, il y a de la gratitude et quelque chose comme de l'amour dans leurs sourires.

10.
Un oiseau en cage ne peut espérer voler.
Mais avec un peu d'aide extérieur il est possible de crocheter la serrure.

---

Il y a des références a des textes existants dans celui là...
Crise par moi même pour le 4, et un hommage à un maqnifique OS, Mistake de Sycogerl64 pour le 8.

Le ton est un peu différent de ceux de Naruto, mais j'aime aussi. :)