Je peux vous dire qu'à partir de là, c'est le début de la fin ! je vous vois venir avec des "oh ! Déjà ?" et oui ! tout a une fin ! mais surtout qu'à partir de ce chapitre, j'ai vraiment pris du plaisir à écrire les chapitres, pour les autres aussi bien sur mais les suivants sont venus tous seuls et je me suis amusé à les écrire !

Bonne Lecture


Chapitre 32 :

Fille ou Garçon ?

Le ventre d'Hermione grossissait à vu d'œil, elle entamait son sixième mois de grossesse. Lors du troisième mois, le médicomage lui avait proposé de connaître le sexe du bébé, Drago avait dit oui, elle avait dit non, il avait cédé.

Tout le monde se réjouissait pour eux. Les parents d'Hermione étaient fous de joie à l'idée d'être grands-parents, mais leur enthousiasme n'était rien comparé à celui de Narcissa. La mère de Drago avait hurlé sa joie et serrer dans ses bras Drago et Hermione jusqu'à l'étouffement. Elle avait couvert Hermione de mille baisers et grâce à elle, toute la communauté sorcière avait été mise au courant dans un temps record. Lucius s'était contenté d'une bise, moment unique pour Hermione, et lui avait seulement dit qu'il y avait intérêt à ce que cela soit un garçon. Remus et Nymphadora avaient été contents pour eux et leur avaient dit que le fait d'être parents est la plus belle expérience du monde. Leurs amis les avaient félicités comme il se doit. Ron avait taquiné Drago sur le fait qu'un Malfoy de plus ça allait être une catastrophe pour le monde sorcier, comme Drago l'avait taquiné quand il lui avait annoncé sa futur paternité. D'ailleurs Lavande qui était à son huitième mois de grossesse essayait sûrement de battre le record de grosseur. Ginny avait regardé Hermione avait une lueur d'envie dans les yeux et Hermione l'avait rassuré en lui disant qu'après le mariage, ça n'allait certainement pas tardé. Harry avait félicité les futurs parents avec un grand sourire.

- Bientôt ce sera ton tour, Potter. Tu verras, tu feras moins le malin.

- Et tu seras le premier au courant, Malfoy.

- J'espère bien. Je pourrais hurler de rire le premier en voyant ton air dépité.

Tous les deux se sourirent et Drago reprit sa femme pour transplaner.

Lors de l'écographie pour le sexe du bébé, ils avaient alors décidé de ne rien savoir. Cependant, Drago tournait en rond et Hermione devait bien avouer qu'elle aussi aurait finalement aimé connaître le sexe. Fille ou garçon ? Garçon ou fille ? Elle se le demandait sans cesse.

- Drago, j'en ai marre ! S'exclama Hermione alors que son mari lisait tranquillement le journal qui annonçait la nouvelle défaite du club des Flaquemarre, le plus redoutable adversaire des Canons.

- Qu'y a-t-il ma chérie ?

- Je veux savoir ce que je porte ?

- Pardon ! S'étonna Drago.

- Si c'est un garçon ou une fille ? Dit-elle d'une toute petite voix.

- Tu te moques de moi, n'est-ce pas ?

- Non, pas vraiment. Ça me trotte dans la tête, je vais finir par devenir folle.

- Et donc tu veux qu'on aille à l'hôpital pour le savoir ?

- Oui.

- J'aurais dû m'en douter. Le médecin m'avait prévenu.

- Comment ?

- Il m'avait dit que souvent lorsque les parents ne sont pas d'accord sur le sexe du bébé et qu'ils ne veulent pas le savoir avant l'accouchement, ils reviennent.

- S'il te plait ? Le supplia Hermione. Je vais finir folle.

- Allons-y. De toutes façons, tu sais très bien que je ne peux rien te refuser. Attends ! Ne vas pas trop vite tu pourrais te faire mal, ajouta-t-il en voyant qu'Hermione commençait à monter les marches pour aller se changer.

Elle souffla mais se laissa faire quand son mari passa la main dans son dos pour monter avec elle.

Drago était plus qu'attentionné depuis qu'il savait qu'il allait devenir papa. Hermione avait beau lui répété qu'elle était enceinte et non mourante, il ne la lâchait plus. Il était aux petits soins pour elle. Un jour, elle avait demandé à Narcissa si Drago allait continuer comme ça encore longtemps. Et elle lui avait répondu qu'oui, jusqu'à ce qu'elle accouche. Lucius était pareil d'après elle, malgré qu'Hermione avait du mal à imaginer son beau-père se faire un sang d'encre et céder aux moindres caprices de son épouse. Ça devait être dans les gènes des Malfoys. Drago l'aidait à monter les marches, le soir quand elle était fatiguée et qu'elle en avait marre. Elle commençait à devenir bien ronde et avait de plus en plus d'envies. Drago ne se démontait pas quand sa femme le réveillait en pleine nuit pour lui dire qu'elle avait faim, soif, ou encore simplement envie d'un câlin qui se terminait le plus souvent en bien plus. La dernière option ne le dérangeait pas, bien au contraire, mais quand Hermione lui disait qu'elle avait envie de pommes chaudes à la cannelle à quatre heures du matin, il avait du mal à sourire pour la satisfaire.

- Tu as dit que tu prendrais soin de moi, lui disait Hermione dans ces moments là. J'ai vraiment envie de ces pommes, mon chéri. S'il te plait.

Le « s'il te plait » était un supplice pour Drago. Il ne pouvait pas y résister, elle le faisait tellement bien avec une petite moue et des yeux brillants entre deux battements de cils. De plus, il évitait de la contrarier. Une femme enceinte, c'est bien réputé pour ses changements d'humeur et Hermione, qui déjà qu'en temps normal pouvait rapidement passer de la tendresse à la colère, était incroyablement douée pour ça. Elle pouvait s'énerver en un clin d'œil et redevenir parfaitement calme l'instant d'après. Drago était un des seuls à pouvoir la calmer avec Monsieur et Madame Granger. Hermione se rendait toujours au journal pour superviser le travail et souvent quand quelque chose n'allait pas, elle s'énervait. Les employés avaient pris l'habitude d'appeler Drago quand elle s'énervait vraiment et quand il arrivait, elle éclatait en pleurs dans ses bras, en disant qu'elle en avait marre, qu'elle se sentait grosse et tout le baratin des femmes enceintes. Il se consolait en se disant que dans trois mois tout sera fini et qu'il aura un fils magnifique pour le soutenir contre sa mère.

Hermione et Drago prirent leurs vestes et se rendirent à Sainte-Mangouste en transplanant. Hermione pouvait encore transplaner mais avec une personne pour l'accompagner uniquement.

- Bonjour, dit Drago en s'approchant du bureau d'accueil où une charmante médicomage lui sourit de toutes ses dents.

- Bonjour, gloussa-t-elle.

- Ma femme est enceinte, dit-il pour lui ôter ce sourire stupide, nous aimerions voir le Médicomage Jensen.

- Tout de suite, Monsieur…

- Malfoy.

- Très bien. Vous pouvez aller vous asseoir en attendant qu'il arrive.

Drago entraîna Hermione dans la salle d'attente de l'hôpital ou plusieurs personnes attendaient pour diverses raisons.

- Elle t'as dragué ! Lui dit Hermione.

- Quoi ?

- J'ai vu son sourire de midinette.

Drago soupira. Elle était aussi devenue de plus en plus jalouse.

- Non, elle ne m'a pas dragué et…

Heureusement le médicomage ne se fit pas attendre et arriva pour sortir Drago d'un mauvais pas.

- Bonjour, leur dit le médicomage dans un sourire éclatant. Que puis-je faire pour vous cette fois ?

- Ma femme veut savoir le sexe du bébé, dit Drago d'un air las.

- Oh ! Je vois. Je vous l'avais bien dit. Suivez-moi, leur dit le Médicomage Jensen dans un sourire.

Drago et Hermione le suivirent dans une salle où Hermione s'installa confortablement sur le lit et commença à relever son T-shirt. Le Médicomage étala une sorte de crème un peu gluante et verte sur son ventre, puis passa la pointe de sa baguette magique dessus en faisant quelques cercles.

- Alors ? Demanda Hermione, impatiente.

- Vous voulez vraiment le savoir ? Lui répondit le médicomage.

- Dites-nous sans attendre, sinon elle serait capable de refuser une nouvelle fois, s'il vous plait ? Demanda à tour Drago.

- J'ai le plaisir de vous annoncer que vous attendez une fille, leur dit le Guérisseur Jensen dans un immense sourire.

- Je le savais ! S'écria Hermione. Tu vois que tous les Malfoys ne font pas que des garçons ! Ajouta-t-elle ne pointant Drago de son index.

- Tu as raison, sourit Drago, amusé par l'attitude enfantine de sa femme. Ce sera donc la plus belle fille de la Communauté Sorcière.

- Y a intérêt, sinon je porte plainte contre le père.

Drago se mit à rire, tandis que le Médicomage n'y comprenait plus rien.

- Je vais vous laisser, dit-il. Encore toutes mes félicitations.

- Merci, Guérisseur Jensen.

Hermione se rhabilla et le couple quitta l'hôpital.

- Oh ! Laisse-moi l'annoncer à ton père ! S'exclama Hermione quand ils arrivèrent chez eux. S'il te plait. Je tuerais pour voir la tête qu'il fera. Tu crois qu'il va en faire une crise ?

- Allons-y pour voir.

- Tout de suite.

Hermione avait l'air d'une gamine qui veut faire enrager un adulte en lui disant qu'il a tort. La grossesse change les femmes, Drago soupirait toujours à cette pensées, sa femme était redevenue une enfant capricieuse.

Ils transplanèrent au Manoir Malfoy et furent accueillis par Narcissa, toujours aussi ravissante.

- Entrez, leur dit-elle dans un immense sourire. Que me vaut cette visite ?

- On a une nouvelle à vous annoncer, à Papa et à toi.

- Allez dans le salon, je vais le chercher.

Elle s'en alla en hurlant « chéri » à l'adresse de son mari. Pendant ce temps, un elfe de maison apporta un plateau avec des petits gâteaux et des rafraîchissements. Narcissa revint avec Lucius sur ses talons.

- Tiens ! Quel plaisir de vous voir. Vous n'auriez pas encore grossi ma chère Hermione ? Railla Lucius.

- Oh ! Peut-être en effet, mais votre fils ne s'en plaint pas, il trouve même cela plus excitant.

Rien ne pouvait faire fondre le sourire de la future maman.

- Et quelle est cette nouvelle ? Demanda Narcissa.

- Finalement nous avons décidé de connaître le sexe du bébé, commença Hermione. Et… Cette une fille !

- Oh ! C'est magnifique, s'exclama Narcissa.

Mais, ni Hermione, ni Drago ne quittaient Lucius des yeux pour voir sa réaction et Narcissa en fit de même.

- Il y a une erreur, dit-il enfin, un peu plus pâle que l'instant d'avant.

- Le Médicomage est formel, c'est une petite fille et elle se porte à merveille, dit Hermione avec un sourire et se tenant le ventre.

- C'est…

- Impossible ? Mais non, mon cher beau-papa, cela signifie tout simplement que les Malfoys peuvent aussi faire des filles. Et au cas où, vous douterez, mon bébé est bien de votre fils, croyez-moi, il est aussi coriace que lui et il n'est pas encore né.

Drago sourirait et Narcissa avait du mal et se contenir. Lucius fulminait, sa bouche était un peu déformée, comme si ses lèvres hésitaient en un rictus mauvais ou entre une grimace, bien que les deux soient assez proches.

- Ce n'est pas que nous nous ennuyons mais nous devons encore l'annoncer à tout le monde, dit Drago.

- Attends mon chéri, j'ai faim.

Hermione dévora quelques biscuits sous le regard amusé de Narcissa et celui dégoûté de Lucius.

- Elle n'arrête pas de manger, soupira Drago.

- Ne dis pas ça mon chéri, tu n'as rien dit l'autre jour avec le chocolat.

- Mais je ne vois pas l'intérêt des biscuits à l'abricot.

- Epargnez-nous les détails de vos nuits, par Morgane.

- Ne dis pas ça Lucius, tu n'as rien contre la nourriture, non plus, souligna Narcissa avec un sourire en coin.

Le couple de futur parents se rendit chez les parents d'Hermione où ils annoncèrent également la bonne nouvelle. Madame Granger ne put retenir quelques larmes et Monsieur Granger félicita sa fille et son gendre. Ils leur proposèrent de rester dîner mais Drago et Hermione avait encore plusieurs maisons à faire.

Une semaine passa et l'anniversaire de Drago arriva. Ce matin-là, Hermione se réveilla avant lui et descendit sans faire de bruit. Elle remonta ensuite en faisant léviter un grand plateau copieusement garni. Elle entra dans la chambre posa le plateau sur la commode, ouvrit les rideaux et regarda son mari ouvrir les yeux. Il était vraiment beau. Drago s'étira paresseusement et ouvrit les yeux quand il s'aperçut que le place à ses côtés était vide. Hermione sourit.

- Bonjour mon chéri.

- Bonjour.

- Bon anniversaire.

- Oh ! Merci ma princesse.

Ils s'embrassèrent et Hermione se releva pour aller chercher le plateau.

- J'ai pensé que le petit déjeuner au lit te ferais plaisir.

Elle installa le plateau sur le lit entre eux deux.

- Et je vois que tu as mis beaucoup plus de nourriture que je peux en manger, constata Drago.

- Je me suis dis que je pourrais partager avec toi, dit Hermione, faussement timide.

Drago sourit. Ils prirent le petit déjeuner tranquillement, en amoureux. Hermione offrit à Drago une magnifique cape de voyage verte foncée avec des attaches en or blanc. Ils prirent ensuite un bain relaxant et se préparèrent quand aux alentours de midi, une voix se fit entendre au salon. C'était Ginny qui hurlait pour savoir si le couple était là. Drago descendit à toute vitesse et lui dit que ce n'était pas la peine de hurler, qu'elle pouvait venir.

Hermione descendit quand Ginny et Harry arrivèrent dans son salon dans un nuage vert.

- Au fait, bon anniversaire, Drago, dit Ginny.

- Merci, j'ai cru que tu allais oublier, railla-t-il.

- Bonjour Ginny, Harry, leur dit Hermione en les embrassant.

- Joyeux anniversaire Drago, lui souhaita Harry.

- Merci.

- Maintenant, c'est à notre tour de vous annoncer quelque chose, leur dit Ginny.

- Venez-vous asseoir avant, leur proposa Hermione.

Ils s'installèrent et d'un coup de baguette magique, la maîtresse de maison fit apparaître quelques friandises et des boissons.

- Voilà, Harry et moi allons aussi avoir un bébé ! dit Ginny de but en blanc.

Hermione fut la première à réagir.

- Toutes mes félicitations dit-elle.

- C'est une vraie épidémie.

- Drago !

- Quoi ? C'est vrai, vous tombez toutes enceintes, c'est pire que la poussée des pâquerettes au printemps.

- C'est gentil Drago, sourit Ginny.

- Toutes mes félicitations, dit-il enfin. Mais faut dire que vous n'êtes pas très en règles. Nous, on s'est marié avant.

- On choisit pas toujours tout, dit Harry. Et nous nous marions le mois prochain, donc c'est bon.

- Ouai, mais dis-moi Potter, nous sommes bien les premiers au courant, n'est-ce pas ?

- Les deuxièmes, les parents de Ginny l'on su avant.

- D'accord, ça va alors.

- Oui, je n'avais pas oublié. Je t'avais dit que tu serais le premier au courant quand je serais père, Malfoy, sourit Harry.

- Et vous le savez depuis quand ? Demanda Hermione.

- Une petite heure !

La journée passa vite, Harry et Ginny restèrent manger chez Hermione et Drago et ensuite, ils firent le tour des maisons pour annoncer la nouvelle, comme c'était devenu le rituel à chaque événement.

- Ce n'est pas juste, c'est mon anniversaire et c'est elle qui a le cadeau, dit Drago en parlant de Ginny.

- Je peux toujours t'offrir un autre cadeau si tu y tiens tant, suggéra Hermione en se glissant dans les couvertures.

- Hum… Ce n'est pas de refus.

- Approches…

- Tu en as autant envie que moi, n'est-ce pas ? Demanda Drago.

Hermione se contenta d'un sourire malicieux et embrassa son mari.


Bon Ginny est enceinte, ils y a ceux qui l'attendaient et d'autres qui vont me dire comme Drago que c'est une épidémie. Mais Ginny a force de voir ses copines tomber enceinte, elle a voulu un bébé elle aussi. Y a pas à dire ça influence... pas tout le monde non plus. Ne me dites pas que vous aussi vous voulez un enfant ! lol

Merci à LIV-3, Anakmay, clo-kun, Miji, YvyLeeWoods, rihanna-malefoy, Mimie, Malfoy4ever, harmony, Rosalie Johanson, hindouch, dragomaelfoy93, mira888, arwenajane, Aeryn, Loli, jay (je nai pas eu ton e-mail, il faut que tu la laisse dans la case prévue à cet effet), LunDer, Love-pingo, Darkim the queen of konery, .:StEf:., lauralavoiepelletier, Honey, chalia90,Miss-pattinson, momiji64, Jane (Bien sur que je tenais à te remercie et c'est normal d'ailleurs, tu prends le temps de lire mes chapitres et je t'en remercie ), Helen (je n'ai pas eu ton adresse, donc j'espère que tu ne m'en veux pas pour ne pas t'avoir envoyer l'image, ni pour t'avoir averti de la suite mais je ne pouvais pas !), Helen, lili black, Ayaminne, Keep Hope, Fofolleuh pour leur reviews.

Je ne sais pas si c'est le fait que les 3/4 voulait avoir l'image mais je n'avais jamais eu autant de reviews pour un seul chapitre et ça fait suepr plaisir ! Au passage, si vous avez écrit votre adresse e-mail dans les reviews, elle n'a pas été prise en compte, il y a un espace spécial réservé pour ça mais si vous voulez voir l'image, j'ai ouvert un truc pour que vous puissez la voir, l'adresse c'est : http/img431.imageshack.us/my.php?imageimage16jt1.jpg

Extrait du prochain chapitre :

- On veut jouer les jeunes filles mais on oublie qu'on est une femme mariée et enceinte à présent, plaisanta Hermione.

- Oh lala! On se fait vieille! Marié et bientôt un enfant!

- C'est la dure réalité de la vie!

Bisous