Chapitre 6

-Hatori?

-Bonjour Kyo. Ça va?

-Pas vraiment.

-Que ce passe t'il?

-Et bien voilà…

De retour à la maison de Shigure.

-Tu les as?

-Oui.

-Tu n'as pas eu de problèmes avec Hatori?

-Non, aucun.

-Il ne nous reste qu'à peine plus d'une semaine.

-On agit demain. OK?

-OK.

Le lendemain, dans la cuisine.

-Bonjour Shigure.

-Tiens Yuki. Tu es déjà levé? Tu es sur que tu te sens bien? Le nargua le chien.

-Oui… je crois. Heu Shigure?

-Oui?

-Tu ne sais pas où est Tohru elle n'avait pas l'air bien hier.

-Tu t'inquiète pour Tohru? Tu dois couver quelque chose.

Alors que Shigure s'avançait inquiet vers Yuki pour voir s'il n'avait pas de la fièvre, Kyo versa les somnifères préalablement réduit en poudre dans le café du chien.

-Tu n'as pourtant pas de fièvre. Dit le chien en se remettant à table.

Il but son café et s'effondra sur la table profondément endormit. Les deux jeunes hommes le portèrent à la salle de bain et l'y enfermèrent.

-Bon Kyo. C'est le tour du saumon.

-Tohru!!

-Oui Kyo-Kun. Je suis contente que vous m'appeliez AAAAAAAAAAAAAHHHHHHHH!!!!!!!!

Yuki s'était jeté sur elle et lui attacha les mains dans le dos tandis que le chat la bâillonnait. Lorsqu'elle fut entièrement ficelée, ils la jetèrent dans un sac.

-Allons-y.

Les deux garçons partirent vers la maison d'Akito avec leur attirail. À leur arrivée, ils se cachèrent alors que le chat appelait Hatori avec le portable du chien. Peu de temps après ils virent le dragon et le serpent partir en voiture.

Ils pénétrèrent à l'intérieur et se dirigèrent vers la chambre d'Akito.

-Vas-y Yuki. Ne t'en fait pas je serrais juste derrière la porte. Le rassura Kyo avant de déposer un baiser sur ses lèvres.

Yuki entra dans la chambre d'Akito. En l'apercevant le visage de celui-ci s'illumina.

-Yuki, que viens-tu faire ici?

Le rat surmonta sa peur et répondit en prenant un air légèrement malicieux.

-Je voulais te voir Akito. J'ai une surprise pour toi. J'espère qu'elle va te plaire.

-Une surprise? J'ai hâte de savoir ce que c'est.

-Laisses-toi faire, tu vas adorer.

Yuki prit les bout de ficelles qu'il avait dans la poche et s'en servit pour attacher solidement Akito. Lorsque ce fut fait, il le déposa sur le lit et parti chercher son compagnon qui l'attendait dehors.

-Yuki? Où vas-tu? Que… qu'est-ce qu'il fout là lui?? Hurla-t-il en voyant Kyo entrer.

-On a à te parler Akito. Répondit celui-ci.

-COMMENT??!!!!

-Disons plutôt que l'on a un marché à te proposer.

-Vous allez me le payer!! Hatori viens tout de suite c'est un ordre! Hatori!!

-Tu peux crier tan que tu veux, il n'y a personne à part nous ici.

Akito fulminait visiblement de rage mais il se tut.

-Je constate que tu t'es décidé à nous écouter. Voilà le marché: tu me rends ma liberté et tu nous autorise à Yuki et à moi à nous marier ensemble. En échange nous te libérons et…

-QUOI? JAMAIS, YUKI EST À MOI CHAT-DÉMON TU NE PEUX RIEN CONTRE MOI!

-Si tu le prends comme ça. Kyo alla chercher son sac et en sortit…Tohru?? Akito, je pense que tu aura besoin d'un peu de compagnie en attendant que quelqu'un te libère alors je te laisse Tohru.

Sur ces mots il balança le sushi toujours attacher mais plus du tout bâillonné aux cotés de leur chef de famille. Puis il se dirigea avec la souris vers la porte.

-Akito-sama! Que je suis heureuse de vous voir. Blablabla…

-Attendez!! Ne me laissez pas avec elle!!

-Tu es prêt à accepter les termes de notre accord? Interrogea Yuki.

-…

-Tu viens Kyo, on s'en va.

-C'est d'accord… j'accepte. Se résigna Akito.

-Très bien. Se réjouit le chat. Voilà un petit contrat que nous avons rédigé. Il ne manque plus que ta signature. Tiens un stylo. Tu peux encore bouger les doigts que je sache.

Akito prit le contrat et le lut. Au fur et à mesure de sa lecture un sourire sadique apparut sur son visage.

-C'est d'accord. Décarra-t-il en signant.

Yuki récupéra le contrat tandis que Kyo détachait Akito.

-Très bien. Lança le chef de famille. Vous pouvez vous marier et en échange de ta liberté Kyo j'enfermerait à ta place… Torhu Honda. Vous êtes satisfaits?

-Oui.

-MAINTENANT DISPARAISSEZ AVANT QUE JE CHANGE D'AVIS! JE VOUS ENFERMERAI TOUT LES DEUX, ESPÈCE DE TORTIONNAIRES!!!

Les deux garçons s'enfuirent en courrant jusqu'à la maison de Shigure.

Lorsqu'ils arrivèrent, ils trouvèrent Hatori, Shigure et Ayame dans la cuisine qui les attendaient plus ou moins énervés. Le chien était le plus calme car s'il était réveillé, il semblait être encore un peu sous l'effet des somnifères.

-Vous voilà tout les deux. On peut savoir ce qui vous fait rire comme ça? S'énerva Hatori.

Ils expliquèrent alors l'histoire, assez lentement pour que le chien puisse comprendre.

-Et Akito a signer? Qu'allez-vous faire maintenant?

Les deux amants se regardèrent un instant, ils ne leur avaient pas encore parlé de ça.

-ON VA SE MARIER!!!

Fin.

Row: J'ai cru que j'arriverai pas à me sortir des deux derniers chapitres. Inspiration quand on te perd.

Au début je voulais faire une fic bien délire mais ça à tourné tellement au dramatique que j'ai cru que j'allais jamais m'en sortir. J'ai quand même réussit à la finir.

Alors un commentaire quelconque? J'apprécierait toute remarque à sa juste valeur alors envoyez-moi des review.