Titre : Entre les deux, son cœur balance.

Droit d'auteur : si on avait les droits de GG, j'irais voir Laurence en France ou Laurence viendrait me voir ici. Ce serait plus simple pour écrire des fanfics... Oh c'est vrai, on n'aurait pas besoin d'écrire des fanfics, on serait les propriétaires des girls !

Note d'auteur : Salut, voici une petite histoire écrite en collaboration entre Laurence (The Evil Twin ou JJlolotte) et moi. Ça fait depuis environ le mois d'octobre qu'on travail dessus alors bonne lecture

Couple : LL ou LC, vous verrez.

----------------

Les choses n'allaient pas bien, vraiment pas bien. Rory était à l'hôpital, Luke ignorait où était Jess et Lorelai le suivait partout derrière lui gueulant hystériquement que tout était de sa faute. Luke n'arrivait pas à croire que Lorelai mettait le tout sur sa faute. Comment est-ce que ça pouvait être de sa faute? Il n'était pas en train de conduire la voiture, il n'avait pas demandé à Jess de conduire sa voiture, il ne savait même pas qu'ils étaient partis en voiture et s'il l'avait su, il ne l'aurait jamais laissé prendre le volant. Tout ce qu'il avait fait était d'avoir laissé sa chance à un enfant qui en avait besoin.

« Mais où est-ce que tu vas? Cria Lorelai

« Je dois trouver où est Jess.

« Eh bien, je vais te dire où il n'est pas, il n'est pas dans une salle d'urgence en train de se faire plâtrer.

« Eh! Lança-t-il en se retournant vers elle. Je suis désolé à propos de Rory. Tu sais que je m'en fais plus pour elle que pour moi-même, mais au moins toi, tu sais où est Rory et qu'elle va bien alors que moi, je dois toujours trouver Jess et m'assurer qu'il aille bien. Alors si jamais ça coupe ton temps de gueulage, eh bien, tant pis pour toi.

« VA AU DIABLE !

« JUSTE APRÈS TOI »

Luke était tellement furieux à ce point qu'il n'arrivait plus penser. Il se retourna pour rechercher Jess. Il commença à marcher à grands pas et rapidement. Il reprennait les événements qui venaient de se passer dans sa tête. 'Va au diable, juste après toi, puis il vit l'expression de Lorelai. Il l'avait clairement blessée. Soudainement, il sentit une vague de regret monter en lui. Il était vrai que Lorelai n'avait pas le droit de le traiter comme ça, mais elle était frustrée et émotionnelle et ne savait pas ce qu'elle disait. Il se tourna vers elle et ce qu'il vit lui brisa totalement le cœur.

Lorelai avait de la difficulté à retenir ses larmes, Rory l'hôpital et maintenant, Luke. Le lot d'émotions était beaucoup trop fort pour ce soir. Quand elle s'aperçut que Luke partait aller chercher Jess, elle se retourna vers une autre direction pour s'en aller chez elle. C'est à ce moment qu'elle la vit. Passant devant elle, elle vit la voiture de Rory complètement détruite se faire remorquer vers Gypsy's. Le devant de la voiture était complètement froissé, le pare-brise était brisé, la voiture n'était plus en état de marche. Voir la voiture de Rory, fut la goutte qui fit déborder le vase. Elle laissa échapper un sanglot et quelques larmes et ouvrit son sac à main pour prendre son téléphone cellulaire pour appeler quelqu'un, n'importe qui .

Luke vit Lorelai complètement dévastée et ne put s'empêcher d'avoir honte de l'avoir envoyé au diable même pas une minute plus tôt.

« Lorelai..." cria-t-il en espérant qu'elle lèverait les yeux pour lui parler

Mais, Lorelai ne répondit pas. Elle continuait de jouer avec son téléphone pour composer un numéro longue distance. Il s'approcha d'elle, prit son téléphone, le déposa dans le fond de son sac et la prit dans ses bras.

« Lorelai, je suis désolé.

« Luke, mon bébé… pleura-t-elle.

« Je sais, dit-il en la serrant un peu plus fort.

« Mon bébé… elle aurait pu… les choses auraient pu être tellement pires.

« shhh, calme toi, chuchota Luke tout en caressant les cheveux de Lorelai

« Et si ça avait été pire ? Si Rory était … je n'aurais… oh Luke elle aurait pu mourir

« Lorelai, je t'en prie calme toi. Rory va bien, elle est à l'hôpital en sécurité. Elle va bien, répéta-t il en articulant.

Luke la serra tendrement pendant encore quelques instants quand il sentit le corps de Lorelai se relaxer. Il avait souvent rêvé de serrer Lorelai dans ses bras mais certainement pas dans ces conditions. Elle semblait si fragile à cet instant, Luke en avait mal au cœur. Rory était la seule personne au monde pour qui Lorelai donnerait sa vie et si elle devait la perdre un jour elle ne s'en remettrait pas. Bien sur cet accident n'avait rien de grave, rien d'irréparable mais en tant que mère et meilleure amie, Lorelai avait vu tous les scénarios possibles et imaginables défiler dans sa tête.

Lorelai se détacha de Luke et essuya ses larmes du revers de la main. À cette instant elle réalisa ce qu'elle avait dit a Luke, les mots qu'elle avait prononcé plus tôt : « Va au diable ! ». Elle était tellement en colère à ce moment-là qu'elle n'avait pas mesuré la dureté et la froideur de ses paroles. Elle s'en voulait terriblement. Luke ne méritait pas ça, il avait toujours été là pour elle et surtout pour Rory. Comment avait elle pu s'emporter à ce point contre son meilleur ami ? Il était si attentionné, elle savait que Luke les aimait elle et Rory autant que sa propre famille…. Sa propre famille : Jess.

Lorelai était prête à s'excuser, mais Luke parla le premier :

« Il est tard, est ce que tu veux que je te raccompagne chez toi ?

« Non ça va aller…

« Tu es sure ?

« … Oh mon Dieu, quelle heure est il ?

« 21h30

« Il faut que je retourne à l'hôpital, Rory devait faire des radios, elle doit être sortie a cette heure-ci.

« Oh bien sur vas-y… je peux te conduire ? demanda Luke ne voulant pas la laisser dans l'état où elle se trouvait.

« Non, non merci, j'ai ma voiture.

« Oh ok.

« Oui il faut vraiment que j'y aille, dit Lorelai qui pourtant savait qu'ils devront avoir une discussion a propos de ce soir. Mais pas maintenant, Rory passait avant.

« Bye, dit Lorelai.

Et sans réfléchir elle déposa un rapide baiser sur les lèvres de Luke et se dirigea vers sa voiture.

Luke était resté figé sur place.

----------00-----------

« Ok, alors on a ta télé, énumérait Lorelai à sa fille au lit, on a tes livres, tes magazines, tes rafraîchissements, tu as ton lecteur CD et les disques assortis : Stan Freberg, Ash, tu as ton Sidnead O'Connor, parce que, quand tout va mal dans la vie, Sidnead te donne vraiment une belle perspective. Tu as ta tablette de papier aux cas où tu déciderais d'écrire une bonne nouvelle à l'américaine. Et ici, tu as une minuscule, mais très ennuyante petite cloche aux cas où il y aurait quelque chose dont tu as besoin, mais que tu n'as pas, pour appeler l'humble, mais petite jeune femme qui laisserait sa souris parlante pour venir répondre aux demandes sa comtesse.

« Je crois que la comtesse demande du repos, dit Rory en embarquant dans le jeu de sa mère.

« Est-ce que ton bras te fait mal ? S'inquiéta-t-elle.

« Non, les trucs qu'ils m'ont donné à l'hôpital me rendent un peu perdue.

« Ma petite Marianne Faithful. Couche-toi et fais un somme, ordonna la mère avant de préparer une chaise pour se coucher.

« Qu'est-ce que tu fais ?

« Un peu de feng shui, couche-toi. Continua-t-elle en prenant un oreiller et une couverture.

« Maman, tu n'as pas à faire ça !

« Je sais, je crois simplement que la chaise paraît bien d'ici.

« Et la couverture ?

« Au cas où la chaise ait froid.

« Et l'oreiller ?

« Pour tenir compagnie à la couverture.

« Mh-mm ! S'exclama Rory.

« Ok, tout semble en place. La chaise est au chaud, la couverture est contente, il ne manque qu'une chose… ah oui ! Dit Lorelai avant de se coucher sur la chaise. Bonne nuit.

« Tu deviens encore plus fort à tous les jours.

« Je t'aime aussi, dit Lorelai avant de fermer les yeux pour se coucher.

« Maman ?

« Mm ?

« Je suis désolée.

« Shh ! La chaise essaye de dormir, dit-elle en souriant avant de fermer les yeux à nouveau.

« Maman ?

« La chaise est sur le point de s'endormir, grommela Lorelai à moitié endormie.

« Maman, tu me le dirais s'il s'était passé quelque chose entre Luke et toi ce soir ? »

Lorelai ouvrit les yeux. L'incident du baiser auquel elle avait tenté d'éviter de penser après avoir quitter Luke plus tôt remontait dans son esprit et une chaleur monta à son visage. Avait-elle vraiment embrassé Luke ? Oh non, non, non, non, non, non, non, non, on ne commencera pas avec ça, il faut pas penser à Luke, mauvaises pensées, il faut focaliser sur Rory. C'est Rory qui est blessée!

« Quoi ? De quoi parles-tu ?

« Luke, quand on est revenue on est passé devant le resto et il a fixé la Jeep pendant très longtemps.

« Il ne s'est rien passé entre Luke et moi.

« Maman, vous êtes-vous disputés ?

« Non.

« Maman, dit Rory sur un ton menaçant.

« Ok, oui, on s'est disputé.

« Oh maman ! Qu'est-ce que tu lui as dit ?

« Je l'ai envoyé au diable.

« NON !

« … eh ! je n'étais pas toute seule là-dedans… et j'étais désespérée, j'avais à crier contre quelqu'un. Ce quelqu'un aurait dû être Jess, mais comme je ne l'ai pas trouvé, j'ai déversé mon trop plein d'émotions sur son oncle.

« Maman !

« Ce n'est pas grave… on s'est… on s'est réconcilié, je me suis excusée, il s'est excusé, tout le monde s'est excusé… et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

« Et c'est tout ? »

Lorelai hésita un moment avant de répondre : « C'est tout, couche-toi, tu as eu une grosse soirée… et moi aussi.

« Bonne nuit maman, je t'aime.

« Je t'aime aussi, chérie ».

Rassurée quant à l'état de sa fille, Lorelai se replaça plus confortablement dans sa chaise et s'endormit.

------00-------

Le corps de Lorelai était tout courbaturé. Dormir dans un fauteuil n'était pas vraiment le meilleur endroit pour ce reposer et toutes les choses qui se bousculaient dans sa tête ne l'avait pas aidé à dormir d'un sommeil paisible. Lorsqu'elle se retourna encore une fois dans son fauteuil elle sentit une présence près d'elle. Elle ouvrit les yeux à moitié endormis mais sursauta parfaitement éveillée lorsqu'elle se rendit compte qu'il y avait réellement quelqu'un endormit sur une chaise auprès d'elle.

Luke. Luke était là, profondément endormis assis sur une chaise les deux pieds posé sur une autre chaise. « Mais comment fait-il pour dormir si paisiblement dans cette position ?... Une minute ! Mais que fait il ici ? »

« Luke, chuchota Lorelai en le secouant tout doucement

« Quoi ? Qu'est ce qui ce passe ? répondit Luke en sursautant

« shhh, viens, dit elle en le prenant par la main et en l'attirant dans la cuisine le plus discrètement possible pour ne pas réveiller Rory.

La sensation de la main de Lorelai dans la sienne fit remonter les souvenirs de Luke. Cette nuit il l'avait serré dans ses bras, il avait caressé ses cheveux… Elle l'avait embrassé ! Lorelai Gilmore l'avait embrassé. Mais Pourquoi ?

« Qu'est ce que… hmm… qu'est ce que tu fait là Luke ? La voix de Lorelai sortit Luke de ses pensées.

« Je voulais voir comment Rory allait mais tout était fermé et quand j'ai lancé des cailloux à ta fenêtre tu n'as pas répondu.

« Tu as jeté des cailloux à ma fenêtre ?

« Euh ouais, j'étais inquiet pour Rory, je pensais que vous vous seriez arrêter pour prendre un café avant de rentrer chez vous, alors quand je vous ai vu passer devant le resto sans vous arrêter j'ai pensé que Rory ne se sentait pas bien.

« Euh non, c'est juste que … Rory était un peu dans les vapes avec les médicaments qu'ils lui ont donner, et aussi parce que je t'ai embrassé, rajouta mentalement Lorelai.

« Oh ok, je suis désolé d'être rentré comme ça… la porte était ouverte et …euh… enfin désolé … j'aurais du venir a une heure un peu plus appropriée … mais j'avais des choses a régler avec …

«… Merci d'être venue, le coupa Lorelai posant sur lui un regard plein de gratitude.

« De rien, lui répondit Luke avec un sourire sincère.

Un silence s'installa et sembla durer une éternité avant que tout les eux ne reparlent en même temps :

« Luke…

« Lorelai …

Ils laissèrent tout deux échapper un petit rire gêné.

Oh mon dieu, la situation est tellement bizarre. Laisse le parler le premier, ce dit Lorelai persuader que Luke allait demander des explications à propos du baiser.

« Toi d'abord, dit Lorelai.

« hmm ok… j'ai renvoyé Jess.

« Quoi ! répondit Lorelai totalement désappointée par ce que venait de dire Luke.

D'une part parce qu'elle ne s'attendait absolument pas à entendre parler de Jess et d'autre part parce qu'elle n'était pas sure de comprendre ce que « j'ai renvoyé Jess » signifiait.

« J'ai… euhm… j'ai renvoyé Jess.

« Luke, non !

« En fait, c'était lui qui voulait quitter la ville.

« Oh Luke, non !

« C'est simplement mieux comme ça. Ce sera mieux, dit-il en ravala sa salive, ce sera mieux pour tout le monde.

« Luke, ce n'est pas à cause de ce que je t'ai dit plus tôt, non ?

« …

« Luke ?

« Disons… disons que je ne l'ai pas poussé à rester.

« Luke ! Je ne pensais pas ce que je disais, tu sais ? J'étais… j'étais triste et paniquée et déboussolée. Je ne savais pas ce que je disais, je disais simplement la première chose qui me passait par la tête.

« Mais tu le pensais, non ?

« … », Lorelai ne dit pas un mot, la tête baissée en fixant le sol

« C'est bien ce que je croyais, dit-il en se dirigeant vers la porte d'entrée.

« Luke, non ! Je m'excuse… je sais que ce n'est pas la faute de Jess et encore moins de la tienne, mais c'est vraiment qu'il y a certaines choses que j'ai dites que je pense. Tu aurais dû m'en parler avant de demander à Rory d'aider Jess. Tu n'aurais pas dû les laisser seuls dans le resto.

« Ils ont 17 ans, ils sont capables de s'occuper d'eux-mêmes sans se casser le bras.

« Apparemment, non. Écoute Luke, dit-elle en avançant vers lui pour lui toucher le bras, je ne te mentirai pas, Jess n'est pas la personne que je préfère dans Star Hollow et tu le sais, mais ça ne valait pas la peine de le renvoyer à New-York.

« C'était son choix, réussit-il à dire, les yeux baissés et déconcentré par la main de Lorelai qui lui serrait doucement et gracieusement le bras.

« Mais tu aurais pu l'empêcher. Tu imagines la tristesse de Rory quand elle apprendra que Jess est parti demain ?

« Je… je… je n'avais pas pensé à ça. Idiot !

« Eh ! Dit-elle en lui prenant la mâchoire dans sa main pour le forcer à la regarder dans les yeux. Tu n'es pas un idiot ! Tu n'es qu'un homme qui a fait une erreur, tout va s'arranger, je te le promets ».

La main de Lorelai tenait toujours sur la mâchoire de Luke. La prise se changea en caresse et leurs yeux, qui ne s'étaient pas quittés depuis que Lorelai s'était mise à parler, communiquaient plus en ce simple regard que dans toute leur vie entière. Tous les moments volés, tous les baisers interrompus, toutes les choses non dites étaient maintenant révélées. Les yeux de Lorelai rompirent la communication en premier, mais simplement pour se diriger vers les lèvres de Luke.

Luke n'arrivait pas à croire la position dans laquelle il était pris. Il savait ce qu'il était sur le point d'arriver et il savait que Lorelai savait ce qui était sur le point d'arriver. Lentement, les deux en même temps, avancèrent l'un vers l'autre et leurs lèvres se frôlèrent.

Ce moment, Luke en avait rêvé pendant des années, le moment où il allait enfin pouvoir embrasser Lorelai Gilmore… et il le faisait avec passion, son corps collé contre le sien, ses lèvres caressant les douces lèvres de Lorelai, ses yeux serrés aussi serrés qu'il lui était possible de les serrer. Il n'avait jamais vécu quelque chose de tel dans sa vie. Il ne s'était jamais senti comme ça avant. Jamais dans toute sa vie, il ne s'était senti aussi bien. C'était trop beau pour durer… et il le savait !

À suivre...