Luke se retrouva seul, son nez avait arrêté de saigner mais il avait toujours cette sensation au fond de la gorge, ce nœud qui s'était former lorsque Chris avait poser LA question et que Lorelai y avait répondu. Mais y avait-elle réellement répondu ? que devait-il penser de ces paroles ?

Plus tôt, ils avaient partagé un moment merveilleux mais maintenant où en étaient-ils ? Que venait-il de se passer ? Il était là, seule, le nez en bouilli et Lorelai était partie…avec Chris.

En arrivant chez elle, Lorelai ne savait pas trop quoi penser. D'un côté, il y avait Luke. Le moment qu'ils avaient partagé plutôt étaient extraordinaires. Son baiser, ses yeux remplis d'amour, sa voix la rassurant qu'il allait bien l'avaient chavirée à jamais. Toutefois, d'un autre côté, il y avait Chris. Était-il juste de lui en vouloir ? Même s'il n'était jamais là, Rory était sa fille et il était évident qu'il l'aimait plus que n'importe qui d'autre sur Terre.

En entrant dans sa maison, suivie de Chris qui avait gardé le silence après être sorti du restaurant, elle lança ses clés sur le meuble du hall et se dirigea immédiatement vers l'escalier montant à l'étage.

« Je vais prendre une douche, dit-elle sans le regarder, tu dormiras sur le canapé du salon. Tu sais où sont les trucs ?

« Oui, ne t'en fais pas », marmonna-t-il.

Sur ces paroles, Lorelai monta l'escalier espérant trouver enfin le moyen de se vider l'esprit.

Ahuri devant la froideur de Lorelai à son égard, Chris prit quelques minutes pour remettre ses idées en place. Il commençait à regretter amèrement d'avoir frappé Luke et s'en voulait même d'être venu ainsi à Star Hollow en premier lieu. Cette étourderie avait des conséquences désastreuses. Maintenant, Lorelai était fâchée contre lui et Sherry avait rompu quand il la quitta pour rejoindre sa fille alors qu'ils étaient sur le point de faire l'amour.

« Quand j'ai besoin de toi, tu n'es jamais là, mais quand on parle de Lorelai, par contre, tu laisses tout tomber pour la retrouver, avait-elle dit, nous deux, c'est fini ! »

Il n'avait même pas pris la peine d'ajouter que c'était Rory et non Lorelai qui l'avait appelé. Il avait simplement mis son manteau et sorti de leur appartement pour aller voir comment allait sa fille. Il ne pouvait supporter l'idée d'être avec quelqu'un qui ne fait que semblant d'accepter sa fille. Sherry savait à quel point Rory comptait pour lui et ne regrettait pas du tout la manière dont s'était terminé la soirée avec elle.

À la pensée de sa fille, Chris se dirigea vers la porte d'entrée de sa chambre pour jeter un œil sur celle pour qui il avait fait tout ce chemin. Elle était couchée paisiblement dans son lit, son plâtre dépassant des couvertures. Au pied du lit, étaient installés une chaise, un oreiller et une couverture. Visiblement, Lorelai avait prévu dormir avec sa fille ce soir-là.

Chris fixa son enfant endormie un instant avant d'aller s'asseoir sur la chaise pour continuer de réfléchir sur les événements de la soirée. Cependant, la vieille chaise laissa sortir un grincement et vite Rory fut réveillée par le bruit.

« Maman ? Demanda-t-elle sur un ton endormi.

« Chérie, c'est moi, répondit Chris.

« Papa ? T'es là ?

« Ta mère ne t'a pas dit que j'étais en ville ?

« Oh. Peut-être, je ne m'en souviens plus.

« Je suis ici, bébé, je ne te quitterai pas cette fois-ci.

« Peux-tu dormir avec moi cette nuit, papa? Demanda l'adolescente avec une voix d'enfant.

« Avec plaisir, ma belle, répondit le père avant de se coucher près de sa fille.

« Je t'aime papa.

« Je t'aime aussi chérie ».

Du cadre de la porte, une Lorelai qui venait de sortir de la douche et qui était descendue comment allait voir sa fille avait la larme à l'œil voyant le père et la fille ainsi. Du soupçon de jalousie qu'elle ressentait se mélangeaient du soulagement et de l'amour pour cet homme qu'elle avait autrefois tant espéré revoir dans sa vie. Le sourire au coin des lèvres, Lorelai alla se coucher, Luke oublié.

Lorelai fit un curieux rêve cette nuit là.

Lorelai, Rory et Chris marchaient tout les trois dans les rues de Star Hollow, plaisantant, riant, se tenant la main heureux. Et lorsque Rory s'éloigna en courant pour retrouver Lane, Chris passa son bras autour des épaules de Lorelai et lui tendit une rose : « joyeux anniversaire de mariage Lor » puis il l'embrassa tendrement.

Lorsque Lorelai se réveilla, elle resta un moment immobile, ses yeux fixant le plafond. Quand elle se décida enfin a se lever pour se diriger vers la cuisine elle entendit des bruits de voix émanant de cette dernière. Lorsqu'elle vit Rory, riant de tout son cœur alors que Chris la chatouillait pour récupérer le pot qui contenait le café, elle repensa a son rêve et se dit à elle-même : « pourquoi pas ? »

Lorelai se racla la gorge pour faire part aux autres de sa présence.

« Hey maman, s'il te plait dit lui qu'il ne sais pas comment faire un café à la Gilmore, dit Rory souriant a pleines dents.

« Haha, chérie, je crois que ton père sait le faire.

« Merci Lor, dit Chris tout en profitant de cette distraction pour prendre le café des mains de Rory et se diriger vers la cafetière.

« Bien dormi ? demanda Chris en passant devant Lorelai.

« On a rien a manger ici, interrompit Rory avant que Lorelai n'ai eu le temps de répondre.

« Dans ce cas, allons chez Luke, dit Lorelai sans réfléchir, mais elle fit la grimace en apercevant l'expression sur le visage de Rory et sur celui de Chris, oh euh non c'est peut être pas une bonne …

« … Non, tu as raison, dit Chris, j'ai des excuses à lui faire.

« Pardon ? répliquèrent d'une seule voix les filles Gilmore. Lorelai abasourdi et Rory pleine d'incompréhension.

« Des excuses pourquoi ? demanda Rory

« Allons y », dit Chris attrapant les clés de la voiture et sortant par la porte de devant.

Rory le suivi passant devant sa mère en lui jetant un regard interrogateur. Lorelai ne put que répondre par un autre regard disant « ne pose pas de questions. »

Malgré que Lorelai avait feint de devoir prendre sa douche, prendre un café, se faire sécher les cheveux, prendre un autre café, s'habiller, il n'y a plus de café, il faut faire du café, elle n'arriva pas à retarder suffisamment le moment où elle devrait entrer chez Luke. Alors, elle était plantée là, pendant un petit moment, fixant son Dieu du café, ayant peur de devoir s'expliquer pour la veille.

Son cœur était désormais sur une balance, son meilleur ami depuis des années ou le père de sa fille ? Il comprendrait bien sûr qu'elle devait laisser sa chance à Chris, non ? Pour l'amour de Rory ! Il comprendrait bien sûr que Rory ait besoin que ses parents reviennent ensembles ! C'était Luke, non ? Pourtant à cet instant précis, au plus profond d'elle-même, elle aurait souhaité que Luke soit le père de Rory.

Après un petit instant, Lorelai réussit à réunir suffisamment de courage pour suivre sa famille à l'intérieur. Sa famille ? Était-ce vraiment ce qu'elle avait ? Une famille ? Toute sa vie, elle avait cherché à avoir ça, un mari qui adorerait sa fille, de préférence Chris, qui s'occuperait d'elle et qui la chérissait. Alors qu'elle regardait père et fille discuter du dernier livré dévoré par cette dernière, Lorelai s'aperçut qu'elle n'était pas à seule à fixer le couple. De derrière le comptoir, Luke observait jalousement la scène, comme s'il avait voulu l'espace d'un instant être à la place de Chris. À cet instant, le cœur de Lorelai bascula à nouveau.

Paniquée, étourdie, Lorelai recula de quelques pas jusqu'au moment où elle frappa de son dos le cadre de la porte. Le regard interrogateur de sa fille se jeta sur elle et Lorelai n'eut le choix que de s'en fuir à toutes jambes vers le seul endroit au monde où elle ne s'était sentie jamais jugée.

----------------------------

« Que s'est-il passé hier ? Demanda Rory en accusant son père du regard. Qu'est-ce que tu lui as fait ?

« Rien, j'ai juste… Rory, j'ai …

« Depuis ce matin, elle est étrange, elle est confuse, fait tout ce qu'elle peut pour ne pas venir ici et c'est juste si elle t'a prononcé trois mots, qu'est-ce que tu lui as fait.

« J'ai rien fait contre ta mère… j'ai simplement…

« C'est de ma faute, intervint Luke. Après ton accident, ta mère est venue ici en trombe pour voir Jess et a fini par jeter sa frustration sur moi. Je l'ai envoyé au diable et elle refuse de me parler depuis.

« Wow… euh… excusez-moi, je dois aller la retrouver… dit Rory en se levant de sa chaise. Désolée papa ».

Elle avait dit cette dernière parole avec un sourire en coin que seule la fille de sa mère pouvait faire. Elle lança un dernier regard sympathique à son père et sortit du restaurant au pas de course sans même prononcer un mot à Luke.

« Pourquoi as-tu dit ça ? Demanda Chris abasourdi à l'homme devant lui.

« Parce que ce qui s'est passé hier est entre Lorelai, toi et moi, Rory n'a rien à voir là-dedans et je ne veux pas être la cause du fait qu'elle déteste son père un jour », dit Luke en lançant un regard méprisant à Chris avant de sortir du restaurant tenté de trouver Lorelai à son tour.

--------------------------------------------

De chaudes larmes se frayaient un chemin sur les joues de Lorelai qui pleurait tous les événements qu'elle avait vécu en moins de douze heures. Elle pleurait pour l'accident de sa fille, pour la peur qu'elle avait vécu lorsqu'elle avait prononcé l'affreux mot hôpital. Elle pleurait pour la querelle qu'elle avait eue avec Luke ; pour ces nouveaux sentiments inconnus qui traversaient son corps à chaque fois qu'elle le voyait. Elle pleurait pour le retour de Chris qui la retournait sans dessus dessous comme à chaque fois qu'il revenait dans sa vie. Elle pleurait pour ses parents, pour Jess, pour Mia qui lui manquait tellement en ce moment qu'elle aurait voulu prendre un vol qui se dirigeait immédiatement vers la Californie pour la rejoindre. Elle était trop confuse pour sortir. Trop confuse pour même penser qu'un monde extérieur existait et qu'elle devrait y faire face un jour. Elle se recroquevillait dans son petit cocon dans sa seule pièce dont était composée la maison.

La pièce était froide et humide de n'avoir été utiliser à autres choses qu'au rangement d'outils de jardin depuis des mois quand Rune est, par chance, reparti vivre à Boston. À l'intérieur de l'endroit qui lui avait servi de première maison, elle se sentait en sécurité, à l'aise de se laisser aller.

Pourtant, bientôt, dans l'embrasure de la porte apparut sa fille adorée qui regardait sa mère pleurer avec les larmes aux yeux.

« Où étais-tu ? Je t'ai cherché partout en ville! Papa est en train de virer fou… et je ne parle pas de Luke. Je ne l'ai jamais vu comme ça avant, je sais que lui et toi vous êtes querellés, mais il était tellement inquiet qu'il en tremblait.

« Vraiment ? Ton père et Luke me cherchent ?

« Maman, tu le sais comme moi que les deux feraient n'importe quoi pour toi ».

Devant cette évidence que mettait en lumière Rory, les larmes de Lorelai reprirent de plus belle. Un sanglot incontrôlable s'échappa de sa gorge et son corps tout entier fut pris d'un frisson. En voyant l'état dans lequel sa mère avait sombré, Rory se précipita à ses côtés pour la prendre dans ses bras.

« Rory, si tu savais chérie…

« Shh…

« J'ai eu tellement peur hier ! Tellement peur…

« Bien voyons, maman, je vais bien, tu vois, je n'ai qu'un plâtre, c'est tout, je pourrai même le décorer à ton goût si tu le veux.

« Je suis tellement confuse…

« Confuse ?

« Tellement !

« Comment, je ne comprends pas ».

Lorelai déballa tout, du coup de téléphone jusqu'à l'éclat de détresse dans les yeux de Chris après qu'il ait frappé Luke. Rory écouta sans dire un mot pendant que sa mère débattait entre Luke et son père, pendant qu'elle se disait combien il serait injuste pour elle de choisir Luke alors qu'elle n'aurait pas donné de chance au père de sa fille, pendant qu'elle lui avouait même qu'elle souhait que Luke soit son père.

Les filles restèrent silencieuses un très long moment avant qu'elles ne décident enfin de retourner chez elles. À leur sortie de la vieille cabane, le ciel commençait à s'assombrir. Elles prirent le chemin du retour d'un pas lent et lourd. Quand elles arrivèrent chez elles, les deux hommes attendaient, l'un à moitié assis sur la garde du porche, l'autre dans l'escalier menant à l'entrée principale.

Quand Chris aperçut la mère et la fille qui marchaient vers lui, il se précipita vers elles, prenant la jeune adolescente au passage et lui disant combien elles lui avaient manqué. Pendant ce temps, les yeux de Lorelai fixaient tristement ceux de Luke, lui disant ce qu'elle n'arrivait pas à dire en parole. Chris ramena l'enfant qui se plaignait d'être fatiguée à l'intérieur sachant que Lorelai et Luke avaient des choses à se dire. Ils s'approchèrent l'un de l'autre et Lorelai n'avait pas eu le temps d'ouvrir la bouche que Luke prononça :

« Tu choisis Chris, non ?

« Luke…

« Je le sais, ce ne serait pas juste pour Rory… je comprends, je comprends, dit-il tentant plus de se convaincre lui qu'elle.

« Luke, tenta de nouveau Lorelai qui fut encore coupée.

« Non ! Je sais, je ne veux rien entendre, je veux juste… dit-il avec un brin de tristesse dans voix, je veux juste que tu n'oublies pas le baiser d'hier, compris ? Juste pour que tu te rappelles ce que je ressens pour toi. Promets-moi que tu ne l'oublieras pas. »

Voyant la détermination mélangé aux larmes qui se formaient dans les yeux de Luke, Lorelai n'eut d'autres choix que de dire : « je te le promets » et de retourner dans la maison rejoindre Rory et Chris.

À suivre…