Et avec un ptit peu de retard, voici l'épilogue de cette histoire.

Je tiens à remercier tous les lecteurs qui ont laissé des reviews sur le site et en particulier Link, Eowane et ptit ange pour leur régularité !

J'espère avoir vos avis sur l'histoire maintenant qu'elle est terminée.
Si il y a d'autres lecteurs dans le coin, c'est le moment de vous manifester !

-----------------------------------------

Epilogue : Seeing Red

Retourner à Sunnydale avait apporté son nouveau lot d'évènements tragiques. Le mariage de Xander et Anya avait tourné au désastre, Xander abandonnant Anya devant l'autel. Et juste après ça, Buffy avait souffert d'un empoisonnement par un démon qui lui avait donné des intentions meurtrières contre tous ses amis et sa propre sœur.

Tara aurait souhaité un retour plus tranquille et moins dramatique. Mais cet après-midi-là, alors qu'elle marchait dans les rues de Sunnydale vers l'Expresso Pump en repensant aux derniers événements depuis son retour, Tara se sentait étrangement légère et optimiste. C'était un jour de soleil et rien ne semblait devoir entamer la joyeuse humeur de la sorcière. Pas même sa nervosité à l'idée de ce premier « rendez-vous » avec Willow. Dawn n'avait pas menti. Willow était mieux. Et Tara avait pris un grand plaisir à la revoir au non-mariage de Xander et Anya. Le plaisir avait été multiple pour Tara : plaisir de constater que Willow semblait vraiment sur la voie de la guérison, plaisir de se sentir de nouveau presque à l'aise avec elle, plaisir d'apprécier sa présence tout simplement. Et voici qu'après maintes fois où la rouquine avait commencé à formuler une invitation sans jamais parvenir au bout, elle avait fini par prendre son courage à deux mains et était venue l'aborder après un cours, la veille à l'université.
Tara s'était presque sentie aussi nerveuse que lors de leurs premières rencontres, quelques années auparavant. Et cette redécouverte avait quelque chose d'enthousiasmant et de magique.

Le silence de Faith – qui depuis le départ de Tara prétextait toujours quelque chose pour ne pas lui parler quand elle téléphonait – ne la chagrinait pas. Tara savait que Faith avait juste besoin d'un peu de temps. Le temps de quelques coups de fil, de quelques lettres, le temps d'apprendre que même si Tara était à Sunnydale avec sa famille, Faith restait la meilleure amie dont elle n'avait jamais osé rêver. Le temps d'apprendre que ni la distance, ni le temps, ni son silence n'éloignerait Tara d'elle ou ne changerait ses sentiments à son égard. Le temps d'apprivoiser la Tueuse brune définitivement. Et Tara savait que cela arriverait. Elle savait que Faith reviendrait vers elle ou du moins, laisserait Tara revenir. Elle savait que la Tueuse viendrait à Sunnydale la voir, que Tara l'aiderait à panser ses blessures et à recoller les morceaux, si nombreux et si épars, avec Buffy et le reste du gang.
Et avec un peu de chance, Faith pourrait rester à Sunnydale, s'y trouverait une nouvelle famille et Tara serait comblée d'être ainsi entourée de tous ceux qu'elle aimait. L'avenir lui tendait les bras, Tara le savait en ce beau jour de printemps.

-------------------

La nuit de Los Angeles s'était refermée une nouvelle fois sur Faith. Comme les soirs précédents depuis le départ de Tara, la Tueuse avait erré dans les rues de Los Angeles après la patrouille malgré l'insistance d'Angel pour qu'elle rentre à l'hôtel avec lui, Wesley et Gunn. Mais Faith avait besoin d'être seule et comme chaque soir, Angel avait fini par la laisser vaquer à ses occupations à regret. Faith était désormais assise au comptoir d'un bar qu'elle avait eu l'habitude de fréquenter quelques mois auparavant. Le verre qu'elle faisait tourner distraitement dans sa main était toujours presque plein. Faith n'avait pas vraiment envie de boire. Mais elle se figurait qu'avoir une bière dans la main la mettrait plus encore dans l'ambiance déprimante qui l'enserrait déjà.
Tara avait téléphoné plusieurs fois depuis son départ et avait à chaque fois demandé à lui parler. Et à chaque fois, Faith avait prétexté tout ce qui lui était passé par la tête pour disparaître sans lui parler. Et à chaque fois, Tara avait fait promettre à Angel de transmettre toute son affection à Faith.
Faith ne savait pas vraiment pourquoi elle réagissait ainsi. Peut-être qu'elle était déçue. Ou en colère. Ou les deux.
A quoi bon parler à Tara ? Pour se faire croire qu'elle comptait pour elle ? Faith ne savait que trop bien comment cette histoire finirait. Exactement comme les autres. Malgré ses promesses, Tara finirait par l'oublier et la reléguer aux oubliettes. Parce qu'il y avait Dawn, Buffy, Xander. Et Willow. Willow qui décidément semblait toujours avoir ce que Faith voulait. Tara reviendrait vers elle et bientôt, Faith ne serait plus que le vague souvenir d'une amitié éphémère. Avant de n'être plus rien du tout. Tara téléphonerait peut-être encore quelques fois, puis ses coups de téléphone s'espaceraient avant de cesser définitivement. Faith n'irait pas à Sunnydale pendant l'été, parce que Tara penserait à bien autre chose qu'à celle qu'elle avait affectueusement surnommée « sa » petite Tueuse.
Faith ne savait pas vraiment pourquoi cette fois-ci cela faisait si mal. Pourquoi cette fois-ci elle refusait cette issue. Pourquoi cette fois-ci elle brûlait de courir à Sunnydale sans attendre que Tara ne l'oublie. Mais la Tueuse restait désespérément prisonnière de son insécurité. Elle ne pouvait totalement se débarrasser de la certitude qu'une fois Tara de retour auprès des siens, Faith retournerait à son enfer. A sa solitude.
Et cette certitude la ramenait ici tous les soirs. Elle s'asseyait au bar, prenait un verre qu'elle finissait rarement et restait simplement là à rien faire.
Peut-être parce qu'elle préférait être seule ici dans ce bar anonyme, qu'à l'Hyperion où elle avait trop pris l'habitude d'être entourée, d'être quelqu'un, de se sentir chez elle.
Et seule, elle le restait jusqu'à ce que le bar ferme et qu'elle reprenne le chemin de l'hôtel.

Mais cette soirée n'allait pas être exactement comme les autres. Faith ne le savait pas encore quand elle se tourna vers le jeune homme qui venait de s'asseoir à côté d'elle. Il était grand, athlétique, très brun, avait les yeux noisette, la mâchoire bien dessinée. Tout à fait son type. En d'autres temps. Et il lui était vaguement familier.

« Salut » lança-t-il alors que la Tueuse posait sur lui un regard à la fois interrogateur et ennuyé.

Faith ne répondit rien et continua de le fixer, se demandant si elle le connaissait.

« Ca faisait longtemps que je ne t'avais pas vu par ici » reprit-il.

Evidemment pensa Faith. Elle le connaissait d'ici. Forcément. A part le bureau de Morris, les cimetières et l'Hyperion, elle n'avait pas eu l'occasion de fréquenter beaucoup d'endroits.

« Alors, qu'est-ce que tu faisais pendant tout ce temps ? Je t'offre un verre ? »

Les deux questions s'enchaînèrent sans laisser le temps à Faith de répondre et déjà le jeune homme faisait un signe au barman.

« Laisse tomber » grogna Faith.

Le jeune homme rétracta immédiatement sa main et Faith se demanda s'il avait réellement eu l'intention de lui offrir un verre. Il la regarda une seconde avec hésitation, légèrement décontenancée par son ton.

« Sale journée ? » S'enquit-il sympathiquement. « Au fait, je suis Luke. Toi, tu es… ? »

Il attendit qu'elle complète mais la Tueuse ne répondit rien. Il chercha un moment puis renonça.

« J'ai une mauvaise mémoire des prénoms » fit-il sur un ton d'excuse.

Il prit une gorgée dans son verre puis dévisagea Faith de nouveau.

« Alors, toujours seule ? » Demanda-t-il encore. « Tu sais, je me souviens très bien de toi et de notre petite rencontre. »

Il acheva sa phrase dans un souffle qu'il voulut langoureux et Faith se souvint aussi. Enfin peut-être. Lui ou un autre, comment aurait-elle fait la différence ?
Elle soupira, mais la lassitude de ce soupir fut totalement manquée par son interlocuteur.

« Je m'disais qu'on pourrait remettre ça » reprit Luke. « Toi et moi, on pétait le feu ensemble. »

« Laisse tomber » lâcha Faith une nouvelle fois.

« Allez, te fais pas prier » s'écria Luke joyeusement, apparemment sûr d'avoir gain de cause en fin de compte. « Ne me dis pas que j'ai pas été bon ? »

Faith ne lui adressa toujours pas un regard et prit une gorgée de sa bière avant de pousser un nouveau soupir, excédé cette fois.

« Laisse tomber » répéta-t-elle abruptement. « Je ne suis pas intéressée. »

« Allez, quoi » insista encore Luke. « Ne me dis pas que t'es devenue romantique ? Les filles comme toi ne sont pas romantiques »

Les mots eurent un effet immédiat sur la Tueuse. Cette fois, elle fit volte face et se tourna avec brusquerie vers Luke. Elle le foudroya du regard mais celui-ci ne sembla pas ou ne voulut pas le remarquer. Il se leva en lui adressant un sourire.

« Allez, on y va ma grande… » lui dit-il en s'approchant d'elle et en posant sa main sur sa cuisse.

Le geste fit violemment sursauter Faith. Cette fois, il avait été trop loin. Faith empoigna sa main et la repoussa loin d'elle. Mais dans sa colère, elle avait oublié un détail. Elle était une Tueuse. Une Tueuse avec une force hors du commun. Et elle n'avait pas maîtrisé son geste. Sous la violence de la poussée de Faith, Luke bascula brutalement en arrière et s'écrasa sans douceur contre un groupe d'autres clients assis sur des tabourets à quelques pas de là. Tout le groupe se retrouva au sol à son tour et un brouhaha de mécontentement s'ensuivit. Faith avait bondi au bas de son tabouret et regardait la scène, partagée entre satisfaction et contrariété.
Et lorsque Luke se releva, jeta sur elle un regard empli de colère et de rage avant de se diriger dans sa direction, le poing levé, prêt à la frapper en retour, elle sut qu'elle venait de commettre une grave erreur. Faith soupira et se résigna. Quoiqu'il arrive, elle ne laisserait pas cet idiot la frapper sans réagir et se défendre. Et tant pis si pour cela, elle devait se battre avec lui et blesser ce garçon trop entreprenant. Tant pis.

-------------------------

Tara se renfonça dans les oreillers derrière elle et sourit. Willow se retourna de son ordinateur posé au bout du lit et regarda la sorcière blonde avec une légère grimace.

« Qu'est-ce que tu fais ? » Demanda-t-elle sur un ton faussement boudeur.

« Pour la troisième fois, j'écris une lettre » répondit simplement Tara en désignant la feuille posée devant elle. « Et toi, tu avances sur les projets du trio ? »

« A qui cette lettre ? » Demanda encore Willow en rampant vers Tara avec un sourire malicieux.

« Quelqu'un qui compte beaucoup pour moi » fut la réponse.

Willow afficha de nouveau son air boudeur et Tara fit mine de ne rien remarquer en continuant à écrire quelques mots, mais arquant régulièrement un sourcil dans la direction de la rouquine.

« Tu le sauras bien assez de tôt de qui il s'agit » dit doucement Tara quand elle constata que Willow ne cessait pas de la regarder d'un air interrogateur.

« Une amante secrète ? » Plaisanta la rouquine en s'approchant encore et en déposant un rapide baiser sur la joue de Tara. « Combien de temps va-t-elle encore te tenir éloignée de moi ? » Susurra encore Willow en mordillant l'oreille de Tara.

Tara ne put s'empêcher de rire à l'attitude de la rouquine, ce qui encouragea cette dernière à continuer de promener ses lèvres et ses mains le long du visage et du corps de la blonde.

« Je crois que je la finirai plus tard » fit finalement Tara.

Elle déposa la lettre au pied du lit et attira Willow contre elle pour un baiser passionné.

------------------------------

La porte de la chambre de Faith s'ouvrit avec fracas et Angel parut sur le seuil. Son expression indiquait qu'il était loin d'être heureux et il marcha droit vers la Tueuse qui était assise sur son lit impeccablement fait. Angel dut remarquer le rangement inhabituel de la chambre d'ordinaire si désordonnée car il s'arrêta et considéra les alentours d'un regard curieux avant que son attention ne revienne sur Faith.

« Que s'est-il passé ? » Interrogea-t-il d'une voix dure. « Qu'as-tu fait ? Je viens d'avoir Morris au téléphone, il est furieux. Il a parlé d'une bagarre que tu aurais provoquée dans un bar hier soir et… »

« Je n'ai rien provoqué » protesta Faith d'une voix calme dans laquelle pointait une once de résignation.

« Que s'est-il passé ? » Répéta Angel. « Faith, tu dois me le dire. »

« Il y avait ce type au bar, il a commencé à me brancher. Je lui ai dit que je n'étais pas intéressée mais il a insisté. Alors je l'ai repoussé, et avec la force des Tueuses et tout, il a fait un vol. Il n'a pas apprécié et m'a attaquée. Je me suis défendue. Et ça a dégénéré. »

« Tu l'as frappé ? »

Faith ne répondit d'abord pas et ses yeux fuirent ceux d'Angel qui les cherchaient avec insistance.

« Faith ? »

« Oui » répondit-elle finalement, toujours sans regarder le vampire.

« Il y a eu une bagarre générale suite à ça ? » Demanda de nouveau Angel, achevant sa phrase dans un murmure.

Faith hocha simplement la tête et ses yeux semblèrent trouver quelque chose de très intéressant à regarder sur sa droite.

« Tu as frappé quelqu'un d'autre ? » Interrogea encore Angel après un silence.

« C'est possible » murmura Faith dans un souffle.

C'était certain. Faith le savait. Dans le tumulte qu'avait provoqué son altercation avec Luke et au cours de la bagarre générale qui avait suivi dans le bar, Faith s'était laissée aller. Elle avait cédé à ses propres pulsions de violence, avait laissé la rage qui dormait en elle reprendre le dessus. Juste pour quelques instants. Mais elle savait maintenant que c'était quelques instants de trop.

« Faith… »

En face d'elle, Angel se tordait les mains de désespoir et semblait partagé entre la peine et la colère. Faith ne savait pas laquelle de ces deux émotions elle regrettait le plus de provoquer chez le vampire.

« Faith » reprit Angel d'une voix un peu plus sûre. « Avec tes antécédents… »

« Je sais » le coupa Faith avec bravade. « Je sais exactement ce que je risque »

Elle regarda finalement Angel bien en face et leurs regards se croisèrent.

« La police est là » fit simplement Angel. « Morris n'a rien pu faire. Ta liberté surveillée est interrompue »

Faith hocha la tête et esquissa une grimace qu'elle voulait dérisoire. Puis elle désigna d'un geste circulaire du bras la chambre mise en ordre et le sac plein et fermé, posé sur le lit.

« Je suis prête » répondit-elle. Et elle ne parvint pas à masquer totalement le tremblement dans sa voix.

Les deux amis se dévisagèrent un instant en silence. Puis Faith se leva et empoigna le sac derrière elle. Son regard passa derrière Angel et elle vit plusieurs policiers apparaître dans l'embrasure de la porte. L'un d'eux s'avança quand il vit qu'elle le regardait et sortit ses menottes avec hésitation. Faith regarda une nouvelle fois Angel puis tendit ses poignets en avant. Le métal froid des menottes glissa sur sa peau l'instant d'après. Le policier la poussa vers la sortie et Angel suivit le groupe à l'extérieur. Faith franchit le couloir et descendit l'escalier qui menait au lobby sous bonne escorte. En bas, tout le groupe était rassemblé mais un silence de mort régnait sur l'hôtel. Personne ne prononça un mot quand elle traversa le hall puis franchit la porte mais Faith put sentir les regards désolés ou désapprobateurs de ses compagnons se poser sur elle et l'accompagner jusqu'à la sortie. Seul Angel passa la porte avec elle. Au moment où on lui demanda de monter en voiture, Faith voulut dire quelque chose. La première chose qui lui vint fut « ne le dis pas à Tara » mais elle renonça et préféra se taire.
Et finalement pas un mot de plus ne fut échangé entre eux avant qu'un policier ne la pousse dans la voiture qui la ramènerait au pénitencier, et que se ferme sur elle la porte de la liberté. Il faisait désespérément beau.

---------------------------

Tara souriait alors qu'elle caressait tendrement les cheveux roux de Willow, allongée prés d'elle. La sorcière blonde était émerveillée de voir comme après des mois sombres de désespoir, sa vie venait brusquement de virer au bonheur total. Elle tourna la tête vers le côté du lit et la lettre pour Faith qu'il y avait déposée. Les deux précédentes qu'il lui avait déjà écrites, étaient restées sans réponse. Du temps. Faith avait besoin d'un peu de temps. Tara le savait, l'acceptait et le temps qu'il fallait, elle était prête à le prendre.
Apparemment, Dawn n'avait pas parlé à Willow de la tendre amitié qui l'unissait à l'ancienne Tueuse rebelle. Ou en tous cas, Willow ne l'avait jamais évoqué. Tara savait que l'une et l'autre aurait sans doute un peu de mal à s'accepter lorsqu'elles se reverraient quand Faith viendrait au cours de l'été. Mais Tara avait repris confiance. Assez confiance pour croire que Faith tenait toujours à elle malgré son silence. Assez confiance pour revenir vers Willow. Assez confiance pour imaginer que les deux personnes qui comptaient le plus pour elle finiraient par s'entendre malgré leurs différents. Assez confiance pour croire qu'elles le feraient pour elle.

« Il va falloir se lever à un moment ou à un autre ma puce » dit-elle doucement en se penchant vers l'oreille de la rouquine.

« Hum… » Protesta Willow.

Puis elle se redressa et captura les lèvres de Tara avec les siennes.

« Allez, debout maintenant ma puce » fit Tara joyeusement en brisant le baiser et en se levant.

« Hum… » bouda encore Willow.

« Debout » répéta Tara d'un air faussement sévère.

« Viens me lever… » demanda la rouquine langoureusement en se renversant sur le dos et en flashant un sourire charmeur à la blonde.

« Will » fit Tara en souriant, les mains posées sur les hanches.

Mais elle revint néanmoins vers le lit et tendit la main à la rouquine. Celle-ci la saisit et comme Tara s'y était attendue, Willow la tira de nouveau sur le lit. Tara se mit à rire et s'abandonna dans les bras de sa petite amie.

« Tu es impossible » lui dit-elle en riant.

« Tu ne croyais pas t'en tirer ainsi Tara Maclay ? »

Willow l'embrassa de nouveau et laissa courir ses mains sur le torse de la blonde qui répondit à l'étreinte sans se faire prier. Cette fois-ci, ce fut Willow qui se dégagea et qui bondit au pied du lit.

« Hum… » grogna Tara en protestation.

« Il faut se lever bébé » répondit joyeusement Willow en rassemblant ses vêtements.

« Joueuse » lui lança Tara.

Willow ne répondit rien et sortit de la chambre en riant en laissant derrière elle une Tara boudeuse, qui s'empressa de la suivre dans la salle de bains.

« Hé, des vêtements » fit Willow en désignant lesdits vêtements un peu plus tard.

« Mieux vaut ne pas trop s'y habituer » lui répondit malicieusement Tara en lui envoyant son sourire caractéristique.

« Oui, m'dame »

Willow agrippa la ceinture de Tara et l'attira contre elle pour un baiser. Puis la rouquine serra sa petite amie dans ses bras. Une expression de profond bonheur illuminait les traits de la sorcière blonde alors qu'elle savourait la proximité de Willow retrouvée.

« Hé, Xander » fit Tara en apercevant le jeune homme entrer dans le jardin par-dessus l'épaule de Willow.

« Hum pas vraiment la réponse que j'espérais » protesta Willow en se reculant.

« Non, c'est qu'il est là » expliqua Tara en s'approchant de la fenêtre.

Willow sourit de nouveau et se retourna vers une commode dont elle ouvrit un tiroir.

« Tu crois qu'ils se réconcilient ? » Demanda Willow.

« J'espère » répondit Tara en se retournant avec un grand sourire. « C'est la meilleure part »

Les deux amantes échangèrent un nouveau sourire. Rien ne semblait devoir faire vaciller cette expression de joie du visage des deux sorcières.

Et juste à cet instant, il y eut un claquement sec. Puis un deuxième. Et un troisième. Comme des coups de feu. Et dans le même instant, ce bruit mat de verre qui se brise et cette douleur fulgurante dans sa poitrine. Tara ne comprit pas d'où elle venait, ne comprit pas ce qui se passait. Face à elle, la joie sur le visage de Willow s'était évanouie pour faire place à la même surprise que la sienne. Il y avait quelque chose qu'elle ne pouvait clairement identifier sur sa chemise blanche. Sa vue se brouilla.

Tara ne comprenait pas ce qui se passait mais elle comprit que c'était fini. Que la route s'arrêtait là. Elle sut qu'elle ne verrait pas le retour de Buffy à la vie, qu'elle manquerait l'entrée de Dawn au lycée. Que Willow n'aurait jamais le temps de lui dire combien elle était désolée pour le sort d'oubli. Que Faith ne viendrait jamais la retrouver à Sunnydale. Que sa dernière lettre à la Tueuse brune resterait inachevée. Elle ne vit pas sa vie défiler devant elle comme la rumeur disait que cela arrivait. Elle ne put dire à Willow combien elle l'aimait et qu'elle devrait être forte sans elle, comme on avait toujours le temps de le faire dans les films. Elle n'eut même pas le loisir de penser à tout cela. Tout disparaissait trop vite. Tout s'achevait trop vite.

« Ta chemise… » fut tout ce qui sortit de sa bouche alors que sa conscience vacillait.

Le dernier embryon de pensée de Tara ne fut pas pour Willow comme il aurait dû. Il ne fut pas non plus pour Buffy en train de mourir un étage plus bas. Il ne fut pas pour Dawn qu'elle abandonnait à son tour. Il ne fut pas pour Faith à qui elle ne pourrait tenir la promesse faite avant son départ.
Non, la dernière pensée de Tara Maclay fut pour son père. Son père qui lui avait toujours répété qu'elle n'aurait pas droit au bonheur. Et que si quelque chose dans sa vie venait à y ressembler, ce serait pour lui être irrémédiablement arraché.
Alors que les ténèbres se refermaient sur elle, Tara sut qu'il avait raison. Qu'il avait gagné. Le bonheur n'était pas pour elle.

Fin.

--------------------------

Pour info, une sequelle est prevue pour cette histoire, dans quelques temps...