Thème : 2 Nouvelle, lettre

Couple : Jack x Roy

Fandom : Kizuna

Disclamer : ces personnages ne sont pas à moi et heureusement, qu'est-ce que je ferai de deux tueurs à la maison ?

Romantique

Jack ouvrit tous les placards de la cuisine sans trouver de quoi rassasier sa faim. Roy était un amant parfait, mais sa perfection s'arrêtait là, et il était détestable en homme au foyer…

Il grommela contre le jeune homme, qui dormait toujours, et prit un litre de lait dans le frigo. Cela calmerait au moins son estomac.

Un quart d'heure plus tard, Roy se réveilla, le corps encore fatigué de leur nuit mouvementée. Il se leva lentement, prenant le temps de s'étirer et rejoignit la cuisine, encore somnolent…

La première chose qu'il vu en ouvrant la porte de la cuisine fut Jack en train d'écrire sur la table centrale. Un grand sourire s'étala sur ses lèvres et il s'assit en face du tueur, le regardant d'un air amoureux.

- Bonjour… dit-il dans un soupir de bonheur. Tu m'écris une lettre d'amour avant de partir ? C'est gentil ça…

Le sourire qu'il affichait béatement diminua rapidement quand Jack se leva et lui tendit la feuille en disant :

- Non Trésor, c'est la liste des courses à faire. Je te laisse. Bonne journée !

Le tueur sortit ensuite de la cuisine, un mince sourire sur les lèvres pendant que Roy regardait la liste d'un œil blasé et ronchonnait contre le « manque de romantisme de son amant »…

Il entendit la porte qui s'ouvrait et murmura :

- Bon vent, égoïste.

Mais comme elle ne semblait pas se refermer, il tendit l'oreille et tourna la tête vers la porte de la cuisine. Celle-ci s'ouvrit brusquement en grand sur Jack qui se pencha sur le jeune homme et l'embrassa.

Il avait toujours ce mince sourire malicieux sur les lèvres quand il se releva, regardant Roy d'un œil amusé :

- Désolé, j'avais oublié de t'embrasser…

Il fit mine de repartir, laissant Roy abasourdi sur sa chaise quand il se retourna soudain et lui dit :

- Et n'oublie pas de prendre du pain, je crois que je ne l'ai pas marqué sur la liste !

Il referma rapidement la porte en riant, esquivant de peu la bouteille de lait vide habilement lancée par Roy.