La négation.

Brenda vida le fond du tube de vicodin dans sa paume et avala les pillules sans eau, et sans les compter. Elle espérait que la douleur physique refluerait quelque peu, à défaut de celle, morale, qui ne semblait que gagner en intensité seconde après seconde.
Elle l'avait perdu... Elle l'avait perdu, elle l'avait perdu.
Une vague de nausée la saisit, encore, et elle s'extraya avec difficulté du divan pour tituber jusqu'au jardin. Elle fit quelques pas maladroit dans l'herbe avant de tomber à genoux, brisée, et de se répandre sur la pelouse.
- Et ça t'étonne ?
La voix fit sursauter Brenda. Elle leva ses yeux embués de larmes vers Lisa.
Cette dernière portait toujours son voile de mariée, mais plus la robe blanche qui allait avec. En lieu et place, elle était vêtue d'une sorte de grand sari qui laissait aisément transparaitre ses neuf mois de bonheur.
Garce.
L'ex-femme décédée de Nathaniel s'accroupit, positionnant son innocent regard en face du sien.
Innocent, oui. Et c'était bien ce qui l'emmerdait le plus.
- De quoi tu parles ? demanda tout de même Brenda.
- Qu'il soit partit. Ca te surprend encore ? Tu dois bien comprendre, non ?
Brenda secoua la tête, vidée. Elle ne se sentait pas la force de se remettre debout, et se laissa basculer sur le coté, en position assise.
- Ils s'éloignent tous. Tous les êtres vivants. Parce que tu n'es pas seulement une personne bousillée, tu bousilles les personnes, aussi.
- Oh, comme si tu avais eu besoin d'être bousillée, toi...
Lisa soupira.
- C'est si facile, Brenda... C'est pour ça que tu es psy au fond non ? Analyser les autres pour ne pas avoir à t'analyser toi.
Elle rapprocha encore un peu son visage de celui de Brenda.
- Trop foutrement bousillée.
Son regard se fit intensément triste, comme si elle compatissait à la douleur de sa rivale.
- Aucune vie ne peut perdurer autour de toi. Ou en toi. J'étais la vie.
Se relevant, elle cambra son dos, mettant en avant son ventre de femme enceinte.
- Tu en es la négation.
Elle disparut alors que Brenda s'apprêter à lui cracher purement et simplement dessus.
Enfin, les larmes s'échappèrent de ses yeux.
Aucune vie de ne peut perdurer autour de toi.
Un moineau vint se poser sur le dos de sa main. Et ne s'envola pas lorsqu'elle posa ses yeux sur lui.
Bien. Lisa n'avait pas tout à fait raison après tout.