Chapitre 2

Luffy est amoureux

Le soir venu, Luffy n'arrivait pas à trouver le sommeil. Il était encore secoué par ce qu'il avait fait. Il sortit dehors et grimpa en haut du mât. Il s'y coucha et contempla le ciel étoilé.

Une douce mélodie lui parvint aux oreilles. Il se redressa et regarda sur le pont. Vivi était là dehors et chantait une chanson de sa voix d'ange, une chanson qui parlait d'un amour impossible.

Luffy ferma les yeux pour mieux écouter cette sirène qui l'avait séduit. Lorsqu'elle arrêta de chanter, des larmes commencèrent à couler le long de ses joues.

Luffy redescendit et alla voir Vivi, qui, à sa vue, vint se blottir dans ses bras. Le jeune capitaine baissa la tête et une larme, une seule et unique larme coula le long de sa joue. Vivi releva la tête et Luffy posa ses lèvres contre les siennes.

Ses lèvres étaient chaudes et douces, il avait attendu si longtemps pour les embrassés et maintenant sa patience a été récompensée. Vivi regarda son capitaine un instant et dit :

"Pourquoi as-tu fait ça? C'est…"

"Car je…"

Vivi posa son doigt sur les lèvres du capitaine pour le faire taire, puis elle pressa ses lèvres contre les siennes. Luffy touchait le septième ciel…

-xXx-

Sanji entra dans sa cuisine, démoli. Il n'arrivait pas à trouver le sommeil. Il prit soin de fermer la porte à clé.

Il se laissa tombé par terre. Des larmes déboulèrent sur ses joues.

"Pourquoi je lui ai dis tout ça? Depuis que lui avouer que je l'aimais, on dirait qu'il me fuit. Ça fait mal ici, le coq posa une main sur son cœur, très mal…"

Quelque coup furent cogné à la porte de la cuisine. Le jeune coq sursauta quand il entendit la voix de Zorro provenir de l'autre côté de la porte :

"Sanji, est-ce que ça va? Je t'ai vu partir tout à l'heure et tu n'avais pas l'air bien du tout. Est-ce que je peux entrer où tu compte t'isolé pour encore longtemps?"

"Oui, tu peux entrer, déclara le jeune coq, en essuyant ses larmes."

L'escrimeur entra et s'assit à côté du jeune coq. Il lui dit :

"Je t'ai cherché partout, pourquoi t'es venu ici, dit?"

L'escrimeur jeta un regard d'incompréhension au coq qui ne fit que baisser la tête. Il tenta de partir, mais le blond coupa court à ses tentatives.

"heille, cervelle de moineau, pas si vite."

"Que me veux monsieur Sanji, encore?"

"Te mettre au défi."

"Ha bon?"

"Ça me va à moins que tu te défile comme un trouillard, comme Usopp et Chopper."

Le jeune coq savait qu'il avait toucher son point sensible et continua de tourné le couteau dans la plaie.

"Est- ce que le terrain de mini-putt va se défiler, Usopp serait content d'avoir une mauviette de plus dams sa gang, tu ne crois."

"Je ne me défilerai pas si c'est ce que veux savoir monsieur le beau-parleur."

"Donc je relève le défi."

"Tu sais même pas encore c'est quoi!"

"Je sais que je vais pouvoir le relever"

"Dans ce cas, tu va devoir me battre en duel"

"…"

"hahaha !"

Sanji approcha de Rorona, qui sentit son cœur battre plus fort dans sa poitrine, avant de chuchoter quelques mots à l'oreille de celui-ci. Le bretteur attrapa le jeune homme avant qu'il ne se soit reculer complètement et l'embrassa. Le coq ouvrit de grands yeux, mais se repris et répondit au baiser tant attendu. Ils se séparèrent sans échangé un mot de plus, au grand désespoir d'un certain cuistot.

-xXx-

Pendant ce temps, Luffy, assis sur le pont, s'était endormit. Il souriait. Une main s'abattit sur son visage, le sortant des bras de Morphée. Monkey ouvrit les yeux et vit Zorro devant lui, prêt à lui décroché une autre à tout moment. Luffy se leva prêt à riposté. Zorro dit :

"Tu dors bien tout seul sur le pont?"

"Hein? Où est passé Vivi? Elle était ici, mais où a-t-elle pu aller?"

"Si tu cherche la petite fleur bleue, elle est allée voir Nico pour lui posé des questions."

"Merci Zorro, tu me rassure."

L'escrimeur tourna les talons et regagna ses cartiers.

-xXx-

Toc toc

"Oui ",répondit la brune de l'autre côté de la porte.

"C'est moi", répondit la princesse

"Entre Vivi!"

Elle ouvrit la porte et pénétra dans la cabine de Robin.

"Que me vaut l'honneur de ta visite", demanda l'archéologue en levant les yeux de son livre.

"Je peux te parler de quelque chose?"

"Oui."

La jeune femme se laissa tomber sur le lit de Nico.

"Je suis amoureuse", murmura-t-elle.

La brune ouvrit de grands yeux. De qui pouvait-elle être tombé amoureuse, elle ne trouvait pas grand chose d'attirant chez les gars de l'équipage. Faudrait qu'il se rassemble pour former l'homme parfait.

"De qui", demanda subitement Robin par-dessus ses lunettes.

"De …"

-xXx-

Le jeune capitaine couru à la cuisine. Il entra à pas de loup pour qu'il ne se fasse pas repérer. Quand il fut près de l'oreille du jeune coq, il cria de toute ses forces :

"MESHIIIIIIII!"

Le blond sursauta, envoyant promener par le hublot les délicieux sushi qu'il était en train de préparer, pour se retrouver les quatre fers en l'air. Luffy éclata de rire. Le cuistot se releva et se tourna vers son capitaine.

"Que veux-tu manger, estomac sur deux jambes?"

"Des biscuits au double chocolat!"

"Dans quelques minutes se sera prêt."

"Ok."

Luffy tourna autour de Sanji durant tout le temps qu'il faisait les biscuits, essayant de le déconcentré, de le faire trébuché, détourné son attention. Rien ne fonctionnait, il avait beau faire la girouette, Sanji n'était nullement déconcentré.

Après une demi-heure d'impatience, les biscuits furent enfin prêts. Luffy n'attendit même pas que les biscuits soient refroidit, il les mangea tout de suite et ce malgré les avertissements du coq.

Il repartit ensuite sur le pont avec l'espoir que sa petite sirène bleue soit revenue, il voulait entendre sa voix d'ange à nouveau. À son arrivé, elle n'était toujours pas là. Il de manda à Zorro s'il avait revu Vivi de puis ce matin et celui-ci lui dit qu'elle venait de partir sur Spirit Island …