Chers lecteurs, chères elctrices, j'espère que ce petit OS sur notre couple préféré: Hermione/ Drago vous plaira.

Bonne lecture!


Mon Ange,

Mon coeur est lourd et ma peine gigantesque en ce jour du 24 Décembre.

Cela fait un an jour pour jour que je ne me réveille plus dans tes bras, que je ne sens plus ta délicate odeur de pin ou encore tes baisers si doux qui me faisaient défaillir...

Si tu savais combien tu me manques. Rien que d'avoir cette pensée, mes yeux se remplissent de larmes intarissables ; mais tu n'es pas là pour les sécher comme tu le faisais autrefois. Je me rappelle que, chaque fois que mes yeux chocolats montraient ma tristesse, tu me prenais dans tes bras, tu me regardais avec tes merveilleux yeux bleu-gris et ce regard doux que tu réservais à moi seule. Tu me chuchotais alors de douces paroles puis tu m'embrassais. L'effet était immédiat: j'avais oublié mes problèmes.

Nous étions différents. « Les contraires s'attirent », ce dicton m'a toujours plu, encore plus quand nous étions ensembles.

Et pourtant, la vie ne nous avait pas épargnés. Toi avec ton père trop violent et ta mère qui ne voulait pas voir les blessures de son fils unique et moi avec mes parents qui m'avaient rejetée après la mort de mon frère, tué par les Mangemorts.

En nous confiant l'un à l'autre, un lien s'est crée et nous ne nous sommes plus quittés, jusqu'à ce jour maudit.

Toi et moi n'étions pas faits pour être ensemble, le Destin 'est chargé de nous séparer.

Notre relation a duré plus d'un an jusqu'à ce que ton "cher" Père découvre ce secret pourtant si bien gardé. Je savais que ce jour arriverait mais il est venu, tôt, beaucoup trop tôt. Nous aurions voulu vivre heureux un peu plus longtemps mais c'était un souhait irréalisable.

Alors a commencé l'enfer... Il est venu ce jour-là, en cette veille de Noël que nous devions passé tous les deux. Il te ressemblait tellement mais je savais que ce n'était que physique, oui car cet homme était un être abjecte et cruel, le pire de tous les Mangemorts: le bras droit de « Face de Serpent », comme nous appelions Voldemort pour oublier qu'il pourrait briser nos rêves.

Il s'est avancé et m'a torturée devant tes yeux. Tu étais impuissant, stupéfixé par ton paternel.

Ton visage essayait de rester impassible mais tes yeux te trahissaient, ils reflétaient l'immense souffrance que nous ressentions toi et moi.

Toi parce que tu avais peur pour moi mais aussi parce que les souvenirs envahissaient ton esprit, brutaux, cruels. Et moi, je nous voyais morts tous les deux. En y repensant, peut-être que la Mort aurait été préférable...

Nous étions deux êtres unis dans la douleur mais aussi l'amour.

Alors, à bout de nerfs et pour me protéger tu as crié que tu acceptais. Accepter quoi? De devenir Mangemort, de recevoir la Marque des Ténèbres et de tuer des centaines d'innocents car un "Serpent" fou à lier te l'aurais ordonné.

Toi qui ne voulait pas de maître, toi qui voulait être seul acteur de ton Destin, tu as tout laissé tomber pour la plus belles des choses: sauver la femme que tu aimais. Mais ce que tu ne savais pas, c'est que, au moment où tu as accepté ce pacte avec le Diable en personne, tu m'avais condamnée.

Condamner à être seule toute ma vie, sans toi à mes côtés, ce n'était plus la vie, c'était le supplice d'y être. Tu m'as quittée le soir de Noël, le jour où, un an plus tôt, nous nous étions pour la première fois embrassés sous la branche de gui de la salle commune des préfets.

Tu as fait ta valise, t'es tournée vers moi et tu m'as dit que tu partais le lendemain matin.

Tu m'as alors embrassée et transportée dans ta chambre, c'était notre seule et unique nuit d'amour. Je ferme les yeux, les souvenirs affluent, flous, incertains, par flashs.

Je ne me suis plus jamais donnée à un homme depuis cette nuit-là. Je suis et je resterai à toi, mon Ange.

Lorsque je me suis réveillée ce matin là, j'ai espéré de tout mon coeur que ça ne soit qu'un rêve, que tu étais à mes côtés, paisiblement endormi mais la réalité m'a vite rattrapée et la chaleur qui m'avait envahie s'est envolée, remplacée par la douleur abominable de t'avoir perdue et mon impuissance de ne pas pouvoir te récupérer.

J'ai essayé de me suicider mais une chose m'a retenue à la vie, je ne l'ai appris que une semaine après ton départ et c'est elle qui m'a convaincue de rester, il fallait que je demeure en ce monde, mon Enfer.

Nous sommes le 24 Décembre et un bout de chou nommée Mia Narcissa Granger dort dans mes bras, ne sachant pas que son père est le plus merveilleux des hommes mais aussi l'ennemi public numéro 1, Drago Lucius Malefoy.

Je n'ai pas pu lui donner ton nom et je m'en excuse mais Malefoy est un nom maudit maintenant alors je lui ai donné comme prénoms Mia, comme tu me surnommais, Malicia et Narcissa, le nom de ta mère que tu as tant aimée.

De toi, il ne me reste qu'elle mais c'est le plus beau cadeau que tu ais pu me faire mon Ange.

Qui que tu sois devenu, je sais que, au fond de toi, tu es Mon Dragon, celui que j'ai appris à connaitre et que notre fille admirera à sa juste valeur. Celui qui m'as embrassée sous du gui, qui m'a dit qu'il m'aimait et qui m'a sauvée un jour de Décembre, le 24.

Sache juste que je t'aime et que jamais tu ne quitteras mon Coeur car tu es ma vie et que tu m'as donnée l'envie d'espérer en un avenir meilleur où nous vivrons tous les deux.

Puissions-nous nous retrouver dans nos Rêves Bel Ange Déchu.

Ton Hermione, Ta Mia.


Verdict? Une seule façon pour que je le sache, REVIEW! )

L'Ange Noir des Enfers.