OS James/Lily.

C'est un peu AU parce que James se trouve être à Serpentard et Lily à Poufsouffle (Peu commun mais j'aime quand les maraudeurs sont à Serpentard)

Auteur : Rajhna ou Lily dans HPF

Je vous assure que c'est bien la fin, il n'y a pas de suite

Bonne lecture

Un bal qui ne m'intéresse pas

Lily pleurait dans sa chambre. Elle le détestait, elle le détestait réellement, pire que n'importe quelle personne méprisant son ennemi. Elle le haïssait à un tel point que même le voir lui arrachait des larmes de haine.

Elle se cacha le visage des mains alors qu'elle se rappelait ce qui venait de se passer à peine une heure plus tôt.

Elle était sur son balai essayant d'attraper le vif d'or. Elle était de poufsouffle et jouait le poste d'attrapeuse. Ses adversaires n'étaient autre que les Serpentard qui passaient leur temps à se jouer des Poufsouffle, leurs victimes préférées, et malheureusement pour elle leur préférée était surtout elle pour lui.

Elle continuait de voler à la quête du vif d'or. Elle voulait gagner, gagner contre ces Serpentard qui se croyaient meilleurs que tout le monde et puis il fallait le dire, elle avait une chance de gagner, ça l'enhardissait à poursuivre. James Potter qui était l'attrapeur des Serpentard avait eu une fracture à la jambe lors d'une séance d'entraînement et il était possible qu'il ne sache pas encore très bien voler. Elle avait l'avantage vu qu'il regardait le match tandis qu'elle se préoccupait du vif d'or.

Elle jeta un bref regard vers son équipe qui ne jouait pas très bien. Il fallait l'accorder, son équipe était la plus nulle de Poudlard, tout le monde le disait et se moquait d'eux. Pourtant elle savait bien combien son équipe faisait des efforts pour qu'on cesse de se moquer d'eux, pour que les gens voient leurs efforts. Et aujourd'hui elle avait décidé de gagner pour sa maison, pour son équipe. Et pour cela il fallait attraper rapidement le vif d'or car son équipe ne pouvait tenir plus longtemps face aux Serpentard Il est clair qu'en attrapant vite le vif d'or, ils allaient obtenir très peu de points et ils ne seront sans doute pas dans la demi-final et ni même en 3ème position mais eux, tout ce qu'ils voulaient c'était gagner contre la meilleure équipe.

Un léger sifflement lui parvint aux oreilles et elle leva les yeux. Une minuscule balle dorée volait au-dessus d'elle. Elle ne fit ni une ni deux et essayait de la rattraper. Elle entendit l'attrapeur des Serpentard la suivre par-derrière mais elle n'y fit pas attention. Des cognards fusaient vers elle et les évita de justesse. Au bout de quelques secondes sa main se referma une petite balle avec de belles ailes.

Elle redescendit en chandelles tandis que Madame Bibine donnait les coups de sifflets finals. Elle rayonnait, elle était prise d'une exultation immense, impossible à décrire.

Elle observa la petite balle dans les mains. C'était la première de sa vie qu'elle en attrapait une. Bien entendu lors de séances elle l'avait dans les mains mais là, elle l'avait gagné contre une équipe et tout le collège en était témoin. Son équipe n'arrivait pas à le croire, ils étaient autour d'elle mais n'osaient pas s'approcher.
- Je l'ai, confirma Lily.
A ce moment-là ses six cos-équipiers se jetèrent sur elle pour l'embrasser.
- C'est fantastique Lily, tu as été merveilleuse.
- Merci Lily.

Lorsqu'ils se dégagèrent d'elle, tout le monde s'en alla tandis qu'elle regardait encore la balle.
- T'es étonnée Evans ?
Elle leva la tête et vit Potter et ses amis.
- Je me demande comment tu as pu attraper un vif d'or, tu es d'habitude si maladroite.
Lily ne dit rien.
- Ben quoi Evans, tu ne te défends pas ? Ca doit faire quoi d'avoir gagné un peu d'honneur ?
Et ils éclatèrent de rire tandis que Lily regarda ailleurs. Les gens s'étaient arrêtés pour les regarder.
Lorsqu'elle leva la tête, Potter était tout proche d'elle.
- Je devrais peut-être te féliciter, non ?
Lily le fixa ne sachant pas où il voulait en venir.
- Et bien quoi Evans ? Tu ne sais pas comment je remercie ceux qui m'ont battu ?
Et aussitôt il l'attrapa par la taille et la colla à lui tout en fixant son visage. Lily sursauta lorsqu'il la toucha. Très peu de gars l'avait touché, soyons honnête, seul un ou deux moldus étaient sortis avec elle et ils n'avaient jamais été romantiques, c'était juste une amourette de vacances. La façon dont la regardait James la faisait frissonner. Personne ne la regardait de cette manière, et surtout lui. Que lui prenait-il de la fixer ainsi, lui qui d'habitude aimait la rabaisser devant tout le monde. Il posa un doigt sur sa joue et elle frissonna. James l'avait vu et eut un demi-sourire au coin.

- Et bien on leur félicite comme ça.
Et aussitôt il la poussa et elle tomba par terre. Ils éclatèrent de rire tandis que James reprenait.
- Tu ne sais même pas tenir debout, comment as-tu pu tenir sur un balai ?

Après l'avoir bien humiliée, ils s'en alla en compagnie de ses amis.

Lily essaya d'oublier cette scène. D'autant plus qu'elle n'avait plus du tout envie d'aller au bal de ce soir. Elle était sûre que tout le monde allait encore rigoler sur elle après ce qu'avait fait James.

Son amie s'assit près d'elle et la réconforta.
- Tu ne devrais pas te préoccuper de ce qu'il t'a fait. Lily, écoute-moi … dit-elle alors que Lily éclatait en sanglot. Lily, il est jaloux. Jaloux parce que tu as gagné et quoi qu'il fasse lui ne pourra jamais oublier cette défaite. Il peut t'humilier comme il veut mais au fond c'est lui le perdant.
- Tu sais, il … tout à l'heure il a osé me toucher … et …
- Oui j'étais là Lily. Ce n'est qu'un crétin, tu ne devrais pas te prendre la tête pour lui. Allez lève-toi et prépare-toi.
Lily se dirigea vers la salle de bain où elle se prit une bonne douche.

Elle se vêtit de la robe qu'elle trouvait la plus belle. Après s'être maquillée et coiffée, elle se regarda sur le miroir. « Et pourtant elle se trouvait belle, alors pourquoi aucun garçon n'était venu lui demander d'être sa cavalière ! »

Elle descendit dans sa salle commune mais il n'y avait personne. Ils étaient sans doute tous déjà dans la grande salle. Elle sortit de sa salle commune. Et à peine avait-elle marché un bon moment que Potter lui barra le chemin. Il la détailla de la tête aux pieds et finalement avec un sourire moqueur demanda :
- Tu comptes quand même aller à ce bal ?
- Bien entendu, vu que je suis la gagnante.
Il serra ses poings et la toisa :
- On va se refaire un match de suite et on va voir qui va gagner.
- Tu as mal à ta jambe, tu ne pourras pas gagner.
- Je gagnerai Aurais-tu peur de perdre ?
Lily ne dit rien

- Je … je dois me changer, dit-elle d'une toute petite voix.
- Bon allons-y alors.
Lily pensait qu'il allait l'attendre là mais non il la suivit jusque dans la salle commune des Poufsouffle et pire même jusqu'à son dortoir.

Elle prit de suite une tenue qui pourrait lui permettre de monter sur un balai et se dirigea dans la salle de bain.

Lorsqu'elle sortit, elle vit que James l'attendait. Ils descendirent et traversèrent le lac. Lily se demandait si elle verrait des chevesnes, impossible il faisait trop noir. Peut-être le calmar géant. Ils se dirigèrent donc vers le stade de Quiddicth.

Il y avait déjà les balais et la malle où il y avait les balles.

Lily prit le balai que lui tendait James. Celui-ci lâcha le vif d'or et tous les deux enfourchèrent leur balai.

Ils se toisèrent un bon moment avant de prendre leur élan et de voler. Lily cherchait la balle mais au fond elle voulait perdre comme ça James lui ficherait la paix, elle n'avait aucune envie de gagner, ça ne l'intéressait pas.

C'est alors que James attrapa la minuscule balle et tous les deux descendirent.

- Alors Evans, j'ai gagné.
Elle hocha de la tête.
- Tu ne me félicites pas.
- Félicitation.
- Sois plus originale quand même, moi je l'ai été.

Un seul mot germa dans l'esprit de Lily « vengeance ». Toute l'après-midi elle n'avait pensé qu'à cela, aujourd'hui elle en avait l'occasion. Elle s'approcha de lui et l'observa. James la fixa rieur et elle approcha son visage du sien alors que James ne semblait pas comprendre ce qu'elle faisait. Elle effleura les lèvres de James avant de s'en détacher. Elle s'apprêtait à partir alors qu'une main empoigna son bras et la fit face. James était très en colère.

- A quoi tu joues ?
- Ben je te félicitais, moi je suis moins méchante, non ?
Aussitôt James posa brusquement ses lèvres sur les siennes. Ce n'était pas un baiser doux et passionné mais sauvage et remplie de haine et de vengeance.

James posa ses mains sur le dos de la jeune fille et la rapprocha de lui tandis que Lily gardait ses mains très loin de tout ce qui appartenait à James.

Lorsqu'il rompit le baiser, il l'observa. Lily ne savait plus quoi penser : elle n'avait jamais reçu un tel baiser. C'était peut-être son ennemi qui le lui offrait mais au moins, elle savait quel effet cela faisait d'en recevoir un alors qu'elle se prenait pour la pire des andouilles.

James avait toujours ses mains poser sur son dos et essayait de savoir ce qui lui avait pris de l'embrasser. Lily n'avait émis aucune objection et d'ailleurs elle ne semblait par vouloir s'en aller. Il étudia son visage : ses yeux, ses lèvres qu'ils venaient d'embrasser, son petit nez, ses pommettes. Ses muscles zygomatiques finirent bien vite par lui arracher un léger sourire. Il était satisfait de tout ce qu'il avait fait.
Avec le reste de fierté qu'il lui restait, il la repoussa et s'en alla en riant.

Lily retourna dans sa salle commune en repensant à ce qui venait de se passer.

James alla se prendre une douche et se dirigea vers la Grande Salle. Il s'amusa avec ses amis. C'est alors qu'il vit une rousse qui était de dos à lui. Il contempla ses cheveux et ne cessa de la regarder. Prenant son courage à deux mains, il se posta devant elle pour l'embêter encore et quelle ne fut pas sa surprise en voyant qu'il ne s'agissait pas de Lily. Il parcourut la salle du regard à sa recherche mais elle ne s'y trouvait pas.

Il serra les poings. « Cette garce n'avait pas osé se montrer pour le bal, elle avait peur qu'il la blesse de nouveau ou qu'il l'humilie et bien elle va voir de quoi il était capable ! »

Il sortit de la salle et se dirigea vers la salle commune des Poufsouffle et donna le mot de passe. Il le connaissait vu que Lily l'avait prononcé tout à l'heure en sa présence. Il monta les escaliers et arriva enfin au dortoir des filles et ouvrit brusquement la porte.

Lily était là, habillée de sa jolie robe, allongée sur son lit. Lorsqu'elle le vit, elle se leva brusquement.

- Qu'est ce que tu fais ici ? Demanda Potter.
Normalement c'était à elle de poser cette question, non ?

- Ben … je suis dans mon dortoir.
- Pourquoi tu ne viens pas au bal, tu as peur que je ne t'humilie une autre fois ou que je te blesse ?
Lily fronça les sourcils.

- J'avais pas envie de venir pour m'amuser. Après tout pourquoi une perdante irait s'amuser ? C'est ce qui est arrivé, non. Quand je t'ai battu, tu n'as pas voulu aller au bal et moi j'étais partie pour y aller, et maintenant que tu as gagné, tu es partit et moi je suis restée ici.
- Ton raisonnement est pourri, digne d'une Poufsouffle
- Et toi tu as l'attitude d'un vrai Serpentard !
- Et je suis fier de l'être.
Sachant qu'il était inutile de parler avec lui, Lily se dirigea vers la porte.
- Je vais au bal.
- Et pourquoi maintenant ?
- Ben d'abord tu veux que je vienne et maintenant …
- Tu me fuis ? Tu as tellement peur de moi ?
Lily se retourna pour le regarder.
- Je n'ai pas peur de toi, j'ai peur de ce que tu vas m'offrir comme cadeau ?
James fronça les sourcils.

- C'est Noël et depuis ce matin je crains de voir ton cadeau de Noël, c'est toujours quelque chose de … d'original.
- Ah oui c'est vrai ça, je ne t'ai pas donné ton cadeau !!
Lily s'indigna. C'était elle qui lui faisait rappeler, non mais vraiment.

A peine fut-elle sortie de ses pensées que des lèvres se posèrent sur les siennes. Le baiser fut nettement plus doux et calme que la première fois. Lily n'y comprenait rien. C'était censé être quoi ça ? Son cadeau de Noël ou autre chose ? Peut-être qu'il devenait de plus en plus intelligent car il devenait imprévisible.

Il rompit le baiser et la fixa. Il la lâcha tandis qu'elle s'asseyait sur son lit.
- Pourquoi tu te joues de moi Potter ?
- Parce que t'es une belle petite sang de bourbe qui vient de Poufsouffle
Lily ne dit rien et essuya la larme qui venait de couler.
James s'en alla.