Titre : OVNI
Auteur : Hitto-sama
Base : Naruto
Genre : ninja
Disclamer : les personnages et l'univers du manga "Naruto" ne m'appartiennent pas, je ne fais aucun bénéfice avec mes travaux.
Note : écrit à la gare, merci la SNCF pour ses innombrables retards.

OVNI

Parfois, lorsque l'on prenait la route traversant d'ouest en est le Pays du Feu, il arrivait que les marchands et les voyageurs croisent des hommes en noir. Dans une auberge pour les moins discrets, par hasard pour les autres. Naota aimait les croiser. On les appelait démon, assassin, monstre mais il connaissait leur vrai nom : shinobi. Ils étaient humains, tout comme lui, simplement spécialisé dans le meurtre. Naota, lui, vendait ses médicaments et vivait chichement, toujours sur les routes, ne s'arrêtant dans un village que pendant la saison des pluies. Cette vie lui plaisait et il savait que la leur leur allait aussi. C'était comme ça, une sorte de destin.

Ce soir là, à l'auberge, il y avait un grand type baraqué et trois gamins. L'adulte portait l'uniforme, pas les enfants. Ils mangeaient en se fichant des regards, riant comme si de rien n'était. La seule fille de l'équipe, elle devait avoir douze ou treize ans, participait plus à la conversation que les deux garçons. L'adulte portait sur eux un regard bienveillant et tranquille, comme un père fier de sa progéniture. Naota ne put s'empêcher de s'approcher.

Il se présenta poliment, expliqua son métier ainsi que sa passion des shinobi avant de leur demander quelques histoires. Il voulait, disait-il, écrire un recueil avec les aventures qu'il aurait entendu. L'adulte alluma calmement une cigarette et pointa du menton l'un des deux garçons, le petit enrobé. Il dit :

"Celui-là, il est capable de manger jusqu'à ce que mon porte monnaie hurle au meurtre."

L'enfant rougit tout en reposant une brochette dans son assiette. Naota nota scrupuleusement la scène dans un petit carnet.

"Elle, continua le ninja, elle peut tuer quelqu'un avec une fleur."

La gamine rajouta quelques détails sur ses plantes préférées, arguant que la dygitale n'était pas si toxique que ça.

"Lui, poursuivit l'adulte, c'est un stratège comme en rêvent tous les chefs d'armée."

Le petit à la queue de cheval marmonna quelque chose de pas très compréhensible et préféra retourner dans sa léthargie. Naota admira un instant ces trois enfants. Il écouta par la suite les récits que le ninja lui offrait, notant avec application les passages délicats et enjolivant les actions pour les rendre plus héroïque.

Naota remercia bien bas, paya un dessert aux enfants puis s'éclipsa dans sa chambre. Il savait que ces gens n'étaient pas les monstres que l'on prétendait ! Ils étaient sympathiques et souriants, ils mangeaient et respiraient comme n'importe qui. Naota était vraiment heureux d'avoir rencontré cet homme, la conversation avait été si instructive ! Ce fut avec des rêves plein la tête qu'il se coucha ce soir là.

Le lendemain, l'aubergiste n'eut pas l'occasion de réveiller ses quatre clients hors normes, ils étaient déjà partis. Il ne put non plus réveiller Naota le vendeur de médicaments dont le carnet avait de surcroît disparu.

終わり