Titre : Les morceaux de coeur

Autatrice : lasurvolte (de pseudo) ou mari (mais vous pouvez m'appelez aussi Plectrude si ça vous dit )

Disclaimer : Le poème est à MOI HOURRA ! Le reste appartient à Kishi

Résumé : Naruto voudrait bien pouvoir faire quelque chose pour Sasuke, mais et lui alors ?

Genre : Euuh… poème fic :'D

Couple : Sasunaru

Note : Bon le machin en italique est un poème de MA création uhu, c'est pour ça que c'est aussi laid ! voyez pas les fautes merci


Tu te défais sous mes doigts

Tu te traînes devant moi

Dit moi ce qui va pas ?

Ne me regarde pas avec cet air froid.

Je t'observe Sasuke, je t'observe de loin, depuis tellement longtemps. Même avant nos 8 ans, avant le massacre de ta famille, je te regardais. Je pourrais presque te dire que je t'ai vu grandir, en même temps que moi. Je peux voir tes faiblesses, c'est pour ça que je ne baisse pas les yeux devant toi. Je voudrais que tu me racontes comme tu as mal au lieu d'être méchant. Ne te laisse pas aller Sasuke…

Je voudrais te voir pleurer

Parce qu'au fond je sais

Qu'il n'y a rien de pire

Que de continuer à se mentir

Où sont passées tes larmes Sasuke ? Tu les as enfouis tellement au fond de toi qu'elles ont du mal à se déterrer, pourquoi est-ce que tu ne pleures pas ? Moi je sais qu'à force de tout garder pour toi tu accumules la tristesse et que tu finis par ne plus tenir sous ton propre poids. Pourtant tu restes droit, tu restes fier. Même seul et dans l'obscurité tu te refuses de laisser couler tes larmes. Pourtant peut-être qu'après tu irais mieux.

Tu fais celui qui n'a rien

Celui qui s'en fout

Moi au fond je sais bien

Que ça fait un mal fou

A me traiter de « baka » et d' « usuratonkachi » à longueur de temps, à ignorer Sakura, à te taire tout le temps, t'essaie de prouver quoi ? Que t'es le plus fort ? Que tu ne souffres pas ? Que ta vie est fantastique et que ton seul rêve est de te venger ? Tu rigoles ? Je suis sûr qu'au fond de toi tu ne veux qu'une chose, que quelqu'un te sert dans ses bras et te dises que ça va aller. Je voudrais bien prendre ce rôle mais tu me repousses tellement fort…

Qui, qui, qui a laisser traîner

Ces morceaux de cœurs ?

Quand je les ai ramassé

J'ai voulu les recoller

Mais tu avais trop peur…

- Eh Sasuke si on allait s'entraîner

- Laisse tomber baka

Et tu t'en retournes chez toi. Tu sais je te demande pas ça pour moi, m'entraîner… Quelle importance. Je veux juste que tu arrêtes d'être tout seul tout le temps, de fuir comme ça. Viens t'amuser, reste avec moi. Arrête de semer des morceaux de cœur et de dire que tu t'en fous, parce que sans cœur personne ne peut vivre.

Laisse moi entrer dans ta vie

Laisse moi m'approcher, je suis trop loin

Tu pourrais être surpris

De voir qu'il y a des choses bien

Je voudrais que tu me laisses venir vers toi. Que tu arrêtes de tout le temps me fuir ou me repousser. Je suis là Sasuke, je suis là rien que pour toi, alors regarde moi et arrête de t'en aller. J'aimerais pouvoir te toucher, te dire combien tu comptes pour moi, t'expliquer que tu n'es pas seul, que tu n'as pas à l'être, que la vengeance ne sert à rien. Te montrer les petits bonheurs de la vie… Tu sais moi aussi je me suis construits. S'il te plaît Sasuke cesse de te mentir.

Mais tu n'entends pas, tu ne vois pas

Tout ce que je voudrais faire pour toi

Je te sens glisser et partir

Alors que je voudrais juste te voir sourire

- Sasuke ça te dit d'aller manger des ramen

- Non

J'essai d'attirer ton attention…

- Sasuke t'es moche

- Hmpf

Mais quoi que je dise…

- Sasuke t'es beau

- Hmpf

Tu restes loin de moi.

Pourquoi ne prêtes-tu pas attention à ce que j'essaie de faire pour toi ? Détruit le mur dans lequel tu t'es enfermé, prend la pioche que je te donne, et détruisons le ensemble.

Qu'est ce que je peux faire ?

Je n'arrive qu'à t'aimer

Te voir tomber en enfer

C'est moi qui vais pleurer.

- Naruto y a quelque chose qui ne va pas ?

- Arrête ça

- Arrêter quoi ?

- Pourquoi tu t'occupes de moi hein ?

Pourquoi ? Pourquoi est-ce que tu me demandes si ça va ? C'est pas de moi dont tu devrais t'occuper, mais de toi. Je voudrais tellement pouvoir te rendre service, tout ce que j'arrive à faire c'est être fou amoureux de toi et te voir souffrir jour et nuit. Alors ne me demande pas ce qui va pas, parce que c'est toi qui ne vas pas.

Qui, qui, qui a laisser traîner

Ces morceaux de cœurs ?

Et puis tu viens frapper chez moi. Je te regarde, tu me regardes aussi. Un silence. Qu'est ce que je dois faire pour que tu comprennes ? Pour effacer la tristesse de ton cœur ? Je ne sais pas… Je ne peux que laisser cette porte ouverte et te laisser me regarder.

Toi aussi tu voulais ramasser

Les morceaux que je laissais tomber

Mais je n'avais pas remarqué que j'avais aussi peur

Tu me pousses à l'intérieur et tu refermes la porte, tu me bloques jusqu'au mur, je n'ai pas la force de bouger. Je disais Sasuke que tu étais triste, que tu devais pleurer, que tu devais me voir et m'écouter, que ça aurait été bien si j'avais pu faire ton bonheur. Je disais tout ça, alors que je ne voyais même pas que dans mon cœur non plus ça n'allait pas. Ca c'est toi qui l'a vu.

- Naruto, redis moi que je suis beau.

On ne peut rien construire

Quand on n'a pas remarqué

Qu'on a laissé tout se détruire

Seul et abandonné

- Tu es beau.

Tu me souris alors. Puis tu poses tes lèvres sur les miennes. J'avais pas compris que je souffrais aussi, et maintenant je sais qu'avec toi je ne serai plus jamais seul. Je t'aiderai, et tu m'aideras et on grandira ensemble, relevant les défis de la vie.

Et cette nuit j'ai vu nos cœurs

S'aimer, se mélanger

C'était parce que toutes nos peurs

S'étaient échappé…

Fin !

L'autatrice : Sasuke peux tu faire le message de fin j'ai trop honte

Sasuke : je suis pas ta bonniche

L'autatrice : méchant…

Naruto : je peux le faire je peux le faire ?

L'autatrice : oui vas-y !

Naruto : MANGER DES RAMEN

L'autatrice : c'était pas exactement ce qu'il fallait dire

Ryuuku : MANGER DES POMMES

L'autatrice : ça non plus

Naruto : nooon des ramen

Ryuuku : des pommes

Naruto : des ramen !!!

Ryuuku : des pommes !

L'autatrice : on se calme, on se calme. Je vais faire le message de fin : cher gens… N'hésitez pas à me balancer des tomates…

Naruto : des ramen j'ai dit

Ryuuku : noooon des pommes…