Disclaimer: L'histoire est à Jane Austen (surtout au début, après un certain temps elle est de moi). Les personnages sont à JKR (sauf quelque uns, comme Évangéline).

Bla bla de l'auteur: Il y a un livre et un film appelés orgeuil et préjugé, je vous conseille fortement de le lire ou de le visionner, ils sont excellent l'un comme l'autre. Il y a aussi une version indienne musicale (que j'adore mais faut aimer le genre). Je me suis beaucoup amusé à mettre en scène les personnages d'Harry Potter dans cette histoire, je trouve qu'elle leur va bien.

Les temps nouveaux

Voilà maintenant deux ans que la guerre est terminée, elle aura durée cinq ans. Cinq années de peur et de souffrances. Beaucoup de grands sorciers sont morts, une fois de plus, pour la bonne cause. Les procès qui ont suivi la mort de Voldemort ont été déchirants pour bien des familles. Contrairement à la fois précédente, tous ceux qui étaient soupçonnés d'avoir rejoint le coté sombre furent envoyés à Azkaban, des familles entières ont été incarcérées. Ron et Harry, devenus Aurors, ont lutté au sein de l'Ordre du Phénix et ont témoignés lors des nombreux procès entraînant la déchéance de plusieurs familles de sorciers au sang pur qui proclamaient la suprématie de la race.

Personnellement en tant que médicomage, j'ai beaucoup voyagé, la mort et la maladie étant partout, j'ai mis mes services au secours de Médicomages Sans Frontières. Je suis revenue à Londres récemment pour un événement bien précis, le mariage de Harry et Ginny, cette dernière ma demandé d'être sa demoiselle d'honneur. Comment aurais-je pu refuser? Après tout nous avions toujours été très proche l'une de autre pendant nos années d'études et même belles-soeurs, pendant un certain temps.

Ce qui n'a pas marché entre Ron et moi? Le temps, l'ennui, cette impression d'être plus amis qu'amants. J'ai besoin de passion, d'émotion, de surprises. Avec Ron c'était comme revenir à la maison après une dure journée et enfiler une vieille paire de chaussettes. C'est agréable, c'est confortable mais ça ne déclenche aucune nouvelle sensation, aucun émoi. On s'est évité pendant quelques temps, je sais que je lui ai fait du mal mais il a fini par comprendre que j'avais raison. Nous nous sommes revus quelques fois, rien n'est plus comme avant mais nous réussissons à entretenir des rapports cordiaux.

Quand Ginny m'a annoncé son prochain mariage avec Harry, j'ai sauté de joie. Ils vont si bien ensemble et ont traversé tant d'épreuves avant de se rejoindre. Je me rappelle de notre conversation comme si c'était hier.

« -Hermy chérie! Harry m'a enfin demandé de l'épouser!

-Ginny c'est merveilleux, je croyais qu'il ne se déciderait jamais.

-Je commençais aussi à avoir de sérieux doutes mais ça a valu la peine d'attendre, ce sera un gros, que dis-je, un énorme mariage. J'aimerais que tu sois une de mes demoiselles d'honneur et que tu m'aides à l'organiser.

-J'accepte cet honneur avec grand plaisir.

-Ça veut dire que tu reviens à Londres?

-Oui, je vais m'arranger pour revenir le plus tôt possible.

-C'est merveilleux, Harry et Ron vont être fous de joie. »

Voilà bientôt un an de cela. Le mariage est prévu pour la fin de semaine prochaine mais les festivités commencent demain. Une centaine d'invités arrivent demain à l'hôtel que Ginny et Harry ont réservé pour la semaine. J'ai terriblement hâte de revoir les gens avec qui j'ai fait mes études. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai l'étrange impression que ma vie va bientôt changer, je ressent une sorte de fébrilité comme si mon destin m'attendais au détour du chemin. Étrange...