je suis accro aux communautés d'écriture à thèmes, et parfois mon goût du défi me coince ; Nelja m'a suggéré de tenter la deuxième liste de thèmes de 5 sens comme des pouvoirs mutants ; j'espère que j'en serai capable...
à vue de nez, ça va donner cinq ficlets brassant des généralités sur les mutants, leurs pouvoirs, leur vie, etc. je ne garantis pas de résultats à l'avance, on verra bien la direction que ça prendra ?


Titre : pensées
Auteur : ylg
Fandom : Uncanny X-Men, X-Men, etc (avant l'arc Planet X)
Personnage : principalement Jean Grey, considérations sur quelques autres
Disclaimer : maison Marvel
Rating : PG / K+

Thème : 5 sens, 2-1 "pensée"

oOo

C'est fantastique, tout ce qu'on peut faire par la pensée…
Un adage dit que la foi peut déplacer des montagnes ; la télékinésie aussi, et plus encore. Tout est justement, une question de croire en soi pour exploiter ses capacités. Jean le sait depuis bien longtemps ; trop longtemps en fait pour s'en étonner encore. Le pouvoir infini de Phénix l'a plus ou moins blasée des petits émerveillements sur tout ce que peut accomplir la pensée humaine… ou mutante.

Elle peut traverser l'esprit des gens et en faire à peu près ce qu'elle veut –sauf peut-être convaincre le Pr. Xavier qu'elle est meilleure que lui à ce jeu. (Que ça soit vrai ou pas, c'est être capable ou non de le faire qui serait intéressant. Mais justement, ça ne l'intéresse pas spécialement.
Comme l'ont si bien dit ses élèves, d'ailleurs, si tous les deux se battaient pour de bon elle pourrait se servir de sa télékinésie pour lui faire tomber dessus quelque chose de très lourd et l'aplatir comme une crêpe –à condition, une fois encore, que leur télépathie lui en laisse le temps.)

Avoir perdu un temps ce pouvoir lui fait finalement apprécier son retour : c'est devenu tellement naturel, de déplacer les objets juste en y pensant ! Elle pourrait entièrement démonter et remonter un Blackbird sans y mettre la main. (Encore que si un jour l'exercice la tente, elle n'aurait même pas à le démonter : ils explosent d'eux-mêmes tellement facilement, ces jets, l'enjeu réel serait de pouvoir reconstituer en plein vol un Blackbird abattu par un ennemi, avant que l'équipe ne s'écrase au sol.)

Leurs ennemis justement, parlons-en : elle serait capable de tripatouiller leur esprit, changer leurs idées et leur façon de penser, et les rendre inoffensifs. La vie en serait-elle plus facile pour autant ? ça n'est même pas sûr. De toute façon, elle a ses principes.
Elle évite de penser qu'il y en a qui ne se gênent pas pour ça. Elle en a croisé plusieurs et s'horrifie encore qu'ils puissent avoir un tel sans-gêne quant aux pensées d'autrui. Les lavages de cerveau subis par elle-même ou ses amis, elle ne les compte même plus. Jamais elle ne fera ça elle-même. Cette grue d'Emma Frost l'a peut-être fait du temps où elle était Reine Blanche de l'Hellfire Club, puis directrice de son Institut du Massachusett, mais elle-même ne touchera pas à cet aspect des pouvoirs.

Elle préfère contempler les potentialités infinies de l'esprit de chacun. Les hasards génétiques les rendent capables, d'une pensée, de changer les vents autour d'eux, la densité de ce qu'ils touchent, de transformer leur peau, de jouer de la température ambiante, de modifier à leur guise les champs magnétiques ou électriques…
Elle ne s'en rend plus bien compte, du miracle que ça représente, à force de les côtoyer au jour le jour, elle les tient pour acquis. Ça fait partie de sa vie, elle s'en étonne plus, et n'imaginerait jamais que ça puisse changer un jour. Et c'est un peu dommage, sans doute…