Titre: Sex Magic
Auteur: Leo Draconis (début écrit par Velvetblood puis continué par cet auteur)

Traductrice: Angelina Delacour

Bêta: Henora Ash
Couple: Harry Potter/Draco Malfoy
Rating: NC-17

Note de la traductrice: Comme promis la semaine dernière, voici le tout dernier chapitre de Sex Magic ! Merci à tous de votre patience. Merci à ma Bêta sans qui ces chapitres seraient truffés de fautes perfides.

Bonne lecture

Chapitre 19

Harry pénétra dans l'alcôve, une expression lugubre sur le visage. Draco se tenait droit, la moitié de son corps cachée derrière un grand fauteuil comme s'il s'attendait à une attaque. Harry lui lança un regard de reproche avant de laisser tomber son sac dans un coin et de s'affaler dans le fauteuil opposé. Draco attendit, mais comme Harry ne disait rien, il fit un pas en avant. Les yeux d'Harry se fixèrent sur lui instantanément.

- Reste loin de moi, lui dit Harry d'une voix basse.

Draco s'arrêta, une main trainant toujours sur le haut du fauteuil. Il avait espéré que cette scène se jouerait d'une toute autre manière.

- Et bien, cela va rendre la leçon difficile, lança-t-il.

- Qu'elle aille se faire foutre, répondit Harry.

- Justement, la leçon est d'aller se faire foutre. Littéralement.

- Je suis au courant ! Explosa Harry. Je ne le ferais pas !

- Mais tu vas rater ton examen, dit Draco ne sachant pas ce qu'il pouvait dire d'autre.

- Je m'en fou, lui répondit Harry.

Harry se releva de sa chaise et commença à faire les cent pas sur le vieux tapis qui recouvrait leur coin salon. Ses mouvements étaient brusques et emplis de colère et il refusait de regarder Draco.

Draco se souvint de sa prédiction. Il avait pensé que Harry serait furieux et hors de contrôle. Il avait appréhendé ce moment car il allait faire ressortir le côté soumis en lui qu'il détestait tant. Maintenant, il se tenait devant un Potter en colère mais tout à fait maître de lui et il se trouvait réellement décontenancé. Il décida donc de faire ce qu'il faisait le mieux il provoqua Potter.

- Tu sais, tout à l'heure, j'étais en train de penser à un truc que tu m'as dit une fois, commença-t-il innocemment en s'asseyant sur le bras du fauteuil. Je ne sais pas pourquoi ça m'est revenu, c'est plutôt bizarre d'ailleurs, mais j'en suis content car ça me permet de comprendre ton comportement merdique.

Harry stoppa net ses pas, et tourna la tête pour regarder Draco. Son corps était totalement tendu.

- Malfoy, le prévînt-il.

- Tu m'as dit que Dumbeldore t'avait manipulé pour que tu finisses dans ce cours mais tu m'as aussi dit que je t'avais donné envie de rester. Que tu avais envie de moi. Tu te souviens?

Harry lui faisait face le visage crispé par la rage. Draco sourit, sachant que son piège était un succès et qu'il n'avait plus qu'à ramasser sa proie.

- Alors ne prétends pas que le fait d'insulter tes amis à soudainement ôter ton envie de me baiser, Potter. Parce que je sais, malgré les grands airs que tu essaies de te donner, que tu en as toujours envie.

Harry grogna et Draco sentit un frisson d'anticipation le parcourir alors qu'il pressentait que Harry allait se ruer sur lui, le plaquer contre le sol et le prendre sauvagement entre deux morsures et brûlures de tapis plus que satisfaisantes.

Au lieu de ça, Harry tourna les talons et quitta leur alcôve.

Où tout du moins, il essaya. Bouche bée, Draco ravala un cri de surprise lorsque Harry fut vivement ramené par un quelconque sort que Mason avait dû mettre en place pour empêcher ses élèves de quitter son cours tant qu'ils n'avaient pas remplis leur objectif. Harry se cogna contre un mur invisible à un mètre de la sortie et Draco ne put s'empêcher de ricaner face à son expression.

Harry se tourna vers lui juste assez pour lui lancer un regard noir. Draco se permit de garder son sourire moqueur, juste pour l'agacer un peu plus.

- Aller Potter ! Tu sais bien qu'on doit le faire qu'on le veuille ou non, lui dit-il.

- Je commence à penser que c'est vraiment ce que tu veux, répliqua Harry.

Draco leva les yeux au ciel.

- Quoi? Vouloir m'envoyer en l'air avec toi? Bien entendu, on a déjà parlé de ça.

- Non, répondit Harry en avançant de quelques pas. Je t'ai déjà dit que ça n'arriverait pas.

- Et bien, c'est peut-être ce que tu penses Potter, mais…

- Je sais, Malfoy, lui dit Harry. Et à moins que tu ne sois complètement timbré, tu le sais aussi.

Draco laissa échapper un faible cri de protestation qui ne trompa personne. Harry afficha un sourire en coin et une lueur de curiosité s'était allumée dans ses yeux. Il continuait de s'approcher doucement et Draco se tortilla sur le bras du fauteuil prêt à s'enfuir s'il le fallait.

- Pourquoi me provoquer alors? A moins que tu ne veuilles volontairement me mettre en colère pour mieux te faire passer pour une victime si l'on se bat et qu'ensuite je te prends sauvagement ?

Draco déglutit, se leva et mit un pied derrière l'autre en s'éloignant de Potter.

- C'est ridicule, dit-il.

- Non, je ne pense pas. En fait, je pense que je comprends finalement quelque chose d'important, souffla Harry. Tu as un penchant pour la soumission mais tu vas juste te débattre assez pour pouvoir prétendre que ce n'est pas ce que tu voulais au plus profond de toi. De cette manière tu ne perds pas la face devant tes amis mais tu obtiens quand même ce dont tu meurs d'envie.

Harry secoua la tête en riant. Les mollets de Draco heurtèrent le bord du lit et il se laissa tomber dessus lourdement.

- Putain, jura Harry à voix basse. Je n'arrive pas à croire qu'il m'a fallu tout ce temps pour piger.

- Tu as tord, dit Draco d'une voix suppliante.

- Non, répliqua Harry.

Il marcha les derniers pas qui le séparaient de Draco et se tint debout devant lui.

- Mais maintenant que je sais tout, je ne vais pas jouer à ton petit jeu. Nous avions un marché, tu te souviens ? Plus de faux semblant.

Draco acquiesça.

- Alors, cette petite altercation avant le cours de Potion? Demanda-t-il. C'était juste pour me foutre en rogne et que les choses soient plus facile pour toi ce soir?

- Non, répondit Draco. C'était pour ton comportement complètement obtus et pour ne pas t'être aperçu que tu empirais une situation déjà assez difficile.

Harry fronça les sourcils et secoua la tête.

- Qu'est-ce que tu veux dire ?

Draco soupira.

- Rien. Oublies. Finissons-en avec ce cours et passons à autre chose.

- Oh non, tu ne t'en tireras pas aussi facilement, Malfoy. Harry croisa les bras. Qu'est-ce que tu voulais dire exactement ?

- Tu n'as pas la moindre idée de ce qu'implique le maintien de ma position Potter, lui dit Draco en serrant les dents. Je peux gérer ce qu'ils me balancent à la figure mais tu n'arranges pas les choses si tu penses que tu dois me porter. Tu n'es pas mon petit copain, bordel! Alors arrêtes d'agir comme si c'était le cas. Je ne devrais pas avoir à te le rappeler.

- Les garçons ? La voix de Mason s'éleva dans leur alcôve. Est-ce qu'il y a un problème ?

- Euh…non. Harry jeta un coup d'oeil vers Draco. Tout va bien.

- Alors je vous suggère de commencer votre leçon.

Harry baissa les yeux vers Draco :

- Nous devons le faire. Si tu veux que je te laisse te débrouiller tout seul ok, je pensais juste que…

- Je sais à quoi tu pensais, claqua la voix de Draco. Tu dois juste accepter que ton obstination de demeuré bigleux pas la bienvenue. Je…j'apprécie le geste, je suppose, mais si tu veux réellement m'aider, alors ne te mêles pas de mes affaires !

- Bien, répéta Harry.

Il se recula et enleva sa robe de sorcier pour ensuite s'attaquer au reste de ses vêtements mécaniquement.

- Je ne vais pas te déshabiller Malfoy. Et je maintiens ce que je t'ai dit je ne jouerai pas à ton petit jeu et tu ne prétendras plus que ce n'est pas ce que tu veux.

Draco cligna des yeux, espérant que Potter n'avait pas remarqué qu'il l'avait fixé pendant son petit show. Il se déshabilla rapidement.

- Je t'ai déjà dit que c'était d'accord. Comment…Comment allons nous faire ça ?

- Je vais te baiser.

Draco fit la moue.

- Tu as vraiment besoin d'être aussi cru.

- Hé, c'est ce que tu as dit tout à l'heure. De plus, je ne pense pas que tu serais plus heureux si je te disais que j'allais te faire tendrement l'amour.

- Mgh, marmonna Draco. Bien, alors tu sais…comment ?

- Eh bien Malfoy, il y a vraiment peu de mystère quant à l'endroit où je vais le mettre vu qu'il n'y a qu'un seul trou qu'il n'a pas-

- Arrête!

Harry contempla un moment Draco et son visage se radoucit. Draco était clairement effrayé par ce qui allait se passer et il ne savait pas s'il pouvait faire confiance à Harry pour le traiter gentiment.

Il n'a pas le self control nécessaire pour être un amant gentil et attentionné.

Les mots prononcés par le Professeur Mason quelques semaines auparavant résonnèrent dans la tête de Harry. Bien entendu, quelqu'un comme ça, quelqu'un comme Draco ne pouvait pas s'imaginer être mieux traiter que si les rôles avaient été inversés. Draco n'aurait pas pris le bien être de Harry en compte et il s'attendait à ce que le brun fasse ce même.

Et à ce moment, Harry réalisa que c'était une opportunité pour lui montrer une nouvelle facette, qu'il pouvait faire les choses autrement.

- Désolé, dit-il en regardant l'expression réservée sur le visage de Draco. Je sais ce qu'il faut faire, Malfoy. J'ai lu les informations que Mason nous a données.

- Très bien, répondit Draco sur un ton interrogateur.

Il resta pourtant silencieux quand Harry se baissa sur le lit.

- Détends-toi, lui suggéra Harry doucement. On va commencer par des trucs habituels, ok ?

- Ok, répondit Draco, tendu.

Harry fit glisser la paume de sa main contre le torse de Draco et l'enroula derrière sa nuque.

- Viens ici, murmura-t-il, attirant la tête de Draco jusqu'à ce que leurs lèvres se touchent.

Draco ne répondait pas vraiment à son baiser mais Harry persévéra. Il savait que le reste de la soirée ne se déroulerait pas bien s'il ne pouvait même pas relaxer Draco en l'embrassant. C'est pour ça qu'il fut soulagé lorsque son partenaire commença finalement à répondre.

Draco enroula ses bras autour du torse de Harry et s'autorisa à profiter du baiser. Avant le début du cours, il était passé d'un état d'anxiété avancé à de la curiosité puis à de l'anticipation et de l'appréhension lorsqu'il s'était retrouvé au pied du mur. S'il avait été en charge des choses il aurait foncé tout droit et en aurait fini avant que Harry ait pu suggérer d'autres activités. Il devait admettre, bien qu'à contre cœur, que Harry était beaucoup plus préoccupé par son bien être, aussi bien physique que mental, qu'il ne l'aurait été lui-même envers son partenaire.

La bouche de Harry se détacha de celle de Draco et traça lentement un chemin entre son menton et son oreille. Comme d'habitude, la langue de Harry contre son oreille, tira un petit gémissement à Draco. Il continua à torturer les creux et les contours avant de s'attaquer à son lobe rebondi le prenant entre ses dents et tirant légèrement délicatement dessus.

Draco gémit, vaguement conscient de la main de Harry qui commençait à jouer avec son érection alors qu'il s'arquait sous les sensations que le brun créait en lui avec sa bouche. Il relâcha sa prise sur Harry lorsque le garçon glissa le long de son corps, le parcourant de baisers et de morsures. Il gémit lorsqu'il sentit une succion familière sur son pénis.

Harry ne s'attarda pas longtemps là. Se demandant si Draco émettrait une autre protestation factice, il lécha un testicule et poursuivit son chemin vers son but ultime.

- Potter…, gémit Draco faiblement en s'agrippant aux cheveux du Griffondor.

Harry ne répondit pas et se mit plutôt à répéter les mouvements qu'ils avaient pratiqués à leur dernier cours. Cette fois ci, il était prêt aux mouvements des hanches de Draco et suivit le rythme, écoutant avec plaisir le souffle court de Draco et ses petits cris affolants qui ressemblaient à des miaulements.

Lorsque Harry sentit que Draco était prêt pour la suite, il s'assit et sorti la bouteille de lubrifiant de la table de chevet. Il en enduit ses doigts et caressa le sillon formé par les fesses de Draco.

- Qu'est-ce que tu fais ? Demanda Draco d'une voix aigue et inquiète.

- Rien que nous n'avons déjà fait. Détends-toi.

Harry fit glisser un doigt à travers l'anus déjà dilaté de Draco et enroula son autre main autour de l'érection qui se dressait devant lui.

Draco laissa retomber sa tête sur l'oreiller et soupira.

- On ne pourrait pas….juste le faire ?

- Cette étape va rendre les choses plus simples.

- Comm- aie, Potter! Mais qu'est-ce que tu fous? Cria Draco.

- J'essaie de te préparer, et c'est pour ça on ne peut pas le faire directement. Je n'en suis qu'à deux doigts et tu sais que mon pénis est plus gros que ça.

- Pas beaucoup plus, marmonna Draco dans sa barbe. Il crispa soudainement les draps entre ses doigts.

- Qu'est-ce qu'il y a ?

Harry relâcha le sexe de Draco et courba ses doigts vers le haut pour essayer d'atteindre la prostate du blond.

- Ah – Rien ! S'écria Draco, ses hanches s'arquant de manière incontrôlée.

Harry fit des mouvements de ciseaux avec ses doigts pour s'assurer de stimuler la prostate de Draco aussi souvent que possible. Le livret que lui avait donné Mason précisait que pour une première fois, il était nécessaire de faire une préparation rigoureuse, toutefois Harry ne savait pas jusqu'où la notion de « rigoureuse » s'étendait.

C'est Draco qui décida pour lui :

- Potter…Putain, arrête de me torturer ! Vociféra Draco. Vas-y pour de bon !

Harry détacha ses yeux du corps tremblant du Serpentard pour rencontrer ceux de Draco.

- Tu es prêt ?

- Parce que tu es sourd en plus d'être aveugle ? Demanda Draco en lui envoyant un regard noir. Pour la dernière fois, oui je suis prêt bordel!

Harry opina, la nervosité et l'anticipation courant dans ses veines. Il attrapa le lubrifiant.

- Euh…Comment veux-tu le faire ? Dans quelle position, je veux dire.

Draco fronça les sourcils :

- C'est important ?

- Je ne sais pas, je pensais juste qu'on aurait pu faire ce que tu préfères.

- C'est bon. Fais-le.

Harry poussa les genoux de Draco vers son torse.

- Tiens-les là, ok?

Draco s'exécuta en silence, observant Harry avec une expression indéchiffrable. Harry lubrifia son érection et se positionna à l'entrée de Draco. Il appuya doucement, sentant une résistance, puis s'arrêta.

- Euh…me voilà, dit-il maladroitement.

Draco émit un reniflement dédaigneux.

- Si tu dois t'annoncer, c'est que tu n'es peut-être pas qualifié pour ça, Potter.

- Tais-toi, marmonna Harry.

Il s'empara des hanches de Draco et s'enfonça doucement, se mordant fortement la lèvre pour étouffer un gémissement quand le bout de son pénis pénétra finalement l'étau de muscles.

Le visage de Draco était crispé alors qu'il essayait de se relaxer pour faciliter l'intrusion. Il relâcha son souffle lorsque Harry fut complètement en lui et avait eut la bonne idée de ne plus bouger.

- Att…attends un peu.

Harry ne répondit pas et lorsque Draco entrouvrît un œil pour le regarder, il s'aperçut que l'expression de Harry était aussi tourmentée que la sienne. Il se demanda si c'était aussi inconfortable pour l'homme dominant. Il n'avait pas envisagé cette possibilité.

- Qu'est-ce qui ne va pas, Potter? Demanda-t-il. On dirait que tu détestes ça. Si tu…-

- Non, haleta Harry. Je ne déteste pas. C'est juste que je ne…veux pas…

- Oh, s'exclama Draco, venant de réaliser.

- Besoin de bouger, lui dit Harry d'une voix suppliante.

Draco hocha légèrement la tête. Son corps s'était relaxé pendant qu'il contemplait la détresse de Potter.

- Eh bien, bouge.

Harry gémit et se retira, pour se renfoncer brusquement. Draco grimaça et allait protester, mais avant qu'il n'est pu dire un mot, il sentit le sexe de Potter frôler cet endroit en lui qui lui faisait voir des étoiles quand Harry l'avait touché auparavant avec ses doigts. Il laissa échapper un gémissement à la place.

Les doigts de Draco recherchèrent en vain un point d'attache sur les draps froissés pendant qu'Harry le pénétrait encore et encore, stimulant sa prostate et envoyant des ondes de plaisir directement à son sexe. Malgré lui, Draco ne pouvait empêcher les petits gémissements qui s'échappaient de ses lèvres alors que son orgasme se faisait sentir. Il finit par attraper son érection et se branla vigoureusement.

Harry contempla avec fascination Draco se masturber sans retenue. Les spasmes provoqués par l'anus du blond autour de son sexe finirent par achever son self control. Il éjacula en grognant, ses doigts enfoncés dans les hanches de Draco et son bassin se mouvait de lui même.

Lorsqu'il eut retrouvé son souffle, Harry se retira et s'assit sur le lit.

- Est-ce c'était…hm…

- Si tu es en train de me demander si c'était bon pour moi, va te faire voir.

Draco attrapa sa baguette et murmura un rapide sort de nettoyage, fronçant le nez aux sensations étranges provenant du bas de son corps.

- Mais…ça l'était? Je veux dire, je ne t'ai pas fait mal ni rien? Ajouta Harry rapidement.

Draco l'étudia un instant.

- C'était bien, Potter.

- Oh, Harry soupira de soulagement. Ok. Ca l'était pour moi aussi….bien je veux dire.

- Ok.

Draco se releva et s'habilla.

- Je me demande si on peut partir maintenant.

- Je suis sûr qu'on peut, répondit doucement Harry.

Il suivit l'exemple de Draco et enfila ses vêtements.

Draco referma les boutons de sa chemise et passa sa robe de sorcier.

- Alors, euh…je te vois demain, je suppose.

Harry hocha la tête, ses yeux évitant les siens.

- A demain.

Attrapant son sac, Draco le suspendit à son épaule et se dirigea vers la sortie de leur alcôve. Lorsqu'il l'atteignit il lança un coup d'œil à Harry qui regardait le sol. Il hésita un instant et sortit.

A suivre…

En espérant que ce chapitre a été à la hauteur de vos attentes et de votre patience. Je souhaite un joyeux Noël à tout le monde et que le Yaoi soit avec vous !

Review ?