Note de l'auteur : Les personnages de High School (Baljak) sont à Kim Young Oh et je m'incline bien bas de les lui avoir empruntés. Fic écrite pour une communauté d'écriture sur les cinq sens. Ici, la vue.

Acrystar.


Baljak
Saeng il chuk ha ham ni da, Han !


Tae-Jin sortit de son studio gris bleu, simple et quelque peu usé qu'il occupait depuis son départ de la maison familiale. Le dos vouté dans son blouson en cuir noir, le chef de gang prit la direction de son garage, glissant parmi l'océan de gens partant pour leur lieu de travail. Entre les vagues d'individus, de vêtements, de couleurs et de visage, ses yeux captèrent une ombre noirâtre ornée d'une chevelure folle aux reflets acajou qui laissait chatoyer, çà et là, quelques pics d'une lumière vive et argentée. Han-Ryu…
Le blond aux cheveux courts glissa entre la foule essayant de ne pas quitter ce géant des yeux, de toute façon, comment perdre de vue un homme qui faisait quinze à vingt centimètres de plus que la moyenne de la population coréenne ? La silhouette tourna brusquement disparaissant dans une ruelle douteuse qu'en temps normal il préférait ne pas emprunter. Tae-Jin se fit agripper par une poigne de fer lorsqu'il s'approcha de l'angle de la ruelle obscure puis fut attiré par un mouvement qui le happa dans l'obscurité. Il leva bien haut les mains, souriant nerveusement, des fois que le schizophrène ne l'aurait pas reconnu car il était bien placé pour savoir la force que les muscles saillants de l'ami de Jo Pae, recelaient et pouvaient infliger comme dégâts. Les yeux obscurs qui le toisaient, se firent enfin plus chaleureux et le visage de son ami se détendit pour lui offrir un sourire affectueux. Soulagé, Tae-Jin lui rendit son sourire, balançant une tape dans le dos amicale à l'homme dont il examinait attentivement le visage qui passa de ce masque sombre et malveillant, à ce visage tendre et quasiment enfantin. Son regard se porta alors sur le nouveau piercing de son vis-à-vis, -n'en avait-il déjà pas assez ?- un anneau argenté entourant sa lèvre inférieure, un anneau qui brillait de mille feux et qu'il soupçonnait être en platine. Cet anneau lui rappelait l'acier brossé des nouveaux pots d'échappement de sa moto… Son doigt glissa dessus machinalement car il aimait pardessus tout le contact avec les métaux, puis il lui attrapa la main.

- Viens… »

L'autre ne broncha pas car à chacun de ses mots et ordres, le schizophrène obéissait sans poser de question. C'était ça, Han-Ryu, un chien de garde, un doberman, fidèle envers ces deux maîtres et sauvage avec le restant du monde. Tae-Jin le poussa dans le garage qu'il avait réaménagé, ses hommes et employés firent place nette devant son invité qui les terrorisé, mais ça n'effaça pas la fierté dans le regard du blond décoloré qui arracha une toile de protection qui dévoila une Honda, Hornet 600 de 2005, tunnée de long en large par ses doigts agiles. Le chef de gang avait décidé de jouer sur trois couleurs, le noir laqué, l'argent acier et un bleu vert qu'il avait eu du mal à se procurer et qui semblait vouloir vibrer sous les néons. Une magnifique monture qu'il avait créée de toute pièce pour celui qui l'avait battu lors d'une course avec une BMW !

- Wa ! »
- Pour toi… »

Il inclina la tête dévisageant son ami qui d'abord ne bougea pas. Il ne semblait pas comprendre ce que Tae-Jin venait de lui dire suffisait d'observer les ridules qui plissaient son front. Un petit rictus étira ensuite ses lèvres et puis ses yeux pétillèrent d'allégresse tandis qu'il s'avançait vers la machine. Ça, c'était un vrai sourire comme il en avait peu vu sur le visage d'Han-Ryu... Ses lèvres étaient presque roses, humides et allongées en une courbe gracile, dévoilant tout juste l'émail de ses dents d'un blanc immaculé qui fendit tout à coup la chaire de ses lèvres bien trop charnues pour être considérées comme masculines. Il ne savait ce qui passait à l'intérieur de son cerveau, mais ce simple sourire lui faisait chaud au cœur. Quelque chose était entrée dans la bulle psychique du schizophrène. Il lui frappa l'épaule, tendant un casque noir laqué, orné de deux bourdons noirs et verts. Les deux insectes étaient habillés en motards dont la tenue comprenait lunettes noires, blouson en cuir et une paire d'ailes aux allures démoniaques.

- Saeng il chuk ha ham ni da, Han ! »


2007 Et voilà, mon cycle High School commence
Corrigé 2009