Auteur : Gayana

Bêta Lectrice : Unicorn

Titre : Forget me Not

Série : Gundam Wing

Genre : Yaoï, Romance

Résumé : Partie 01, Duo est serveur dans un bar, il rencontre une personne qui soutient le connaître alors que lui ne la jamais vu …

Disclaimer : Bien sûr les Gboys ne sont pas à moi, mais l'histoire si.

Note : Bonjour tout le monde, j'arrive avec une nouvelle histoire qui je l'espère vous plaira. J'espère pouvoir vous faire une update régulière, j'ai déjà un petit chapitre d'avance et j'espère continuer dans ce sens.

Note 2 :Pour ceux qui attendent la suite de « A l'ombre de la Mort », ne vous inquiétez pas la suite et fin est terminée d'être écrite et se trouve maintenant en bêta lecture. Donc, la suite devrait arrivée d'ici peu.


Forget Me Not

Partie 01 : Qu'est ce que c'est que ce Bordel ?!


Vous avez déjà eu l'impression de connaître une personne, alors que vous la croisez pour la première fois ?

Hé bien, c'est d'autant plus bizarre lorsque cette personne affirme qu'elle vous connaît !!

Quoi ?

Vous ne comprenez pas ce que je vous raconte ?

Bon !

Je vais essayer d'être plus clair.

Hier, je travaillais comme tous les jours au l'Imprévu Café, café sympa dans le quartier de Beaubourg à Paris. D'extérieur il ne paye pas de mine, l'entrée donnant sur une espèce de couloir où quelques tables pour deux personnes s'alignent, mais si on prend la peine d'entrer, on se retrouve devant une petite pièce, assez sombre, mais très conviviale.

J'allais bientôt finir mon service.

Un jeune blondinet est entré et s'est installé dans le coin fumeur, celui où il y'a des fauteuils pour s'asseoir.

Harry, mon boss, me demande d'aller servir cette dernière personne avant de finir.

Je soupira pour la forme, et alla à la table du blond pour prendre sa commande.

-Bonjour, je peux prendre votre commande ?

Le blondinet, releva la tête vers moi pour annoncer la couleur, mais au lieu de cela, je le vis se bloquer, ouvrir de grands yeux bleus

Je suis si beau que ça ? XD

Enfin ce n'est pas tout ça mais moi je voudrai bien pouvoir rentrer chez moi !

-Alors, ce sera quoi ?

-Duo ???

Mes sourcils se froncent.

D'où il connaît mon nom celui-là !

-Bon c'est pour aujourd'hui ou pour demain ? Vous prenez quoi ? Demandai-je avec un ton plus sec qu'il ne l'aurai fallu pour un client.

-Euh... un thé Bagdad s'il te plait.

-hum... je VOUS l'apporte tout de suite.

Mais il se prenait pour qui lui à tutoyer les gens comme ça.

On n'a pas gardé les vaches ensembles à ce que je sache.

Pendant que le boss préparait le thé, je jetais un coup d'œil au blondinet. Il semblait préoccupé. Les sourcils froncés, et les doigts massant ses tempes.

Il a vraiment pas l'air net ce gars.

Je lui apporte son thé, content d'avoir enfin terminé ma journée.

-Voilà votre thé, attention c'est chaud.

J'allais repartir, lorsque je sentis une main retenant mon poignet.

Non mais pour qui il se prend lui !

Je lui lançai mon regard-de-la-mort-qui-tue-même-la-mort.

Il lâcha sa prise avec un petit sourire désolé et me demanda ce qui, visiblement, le perturbait.

-Vous vous ne vous souvenez vraiment pas de moi ?

J'apprécie le retour au vouvoiement, mais j'ai beau réfléchir… même les coups d'un soir je m'en souviens un minimum… ou il devait vraiment être nul … quoique... je m'en souviendrai aussi …

-Non, je devrai ?

Une fois de plus il fronce les sourcils, visiblement ça le dérange.

Rahh je ne peux pas non plus me souvenir de tous les gars que je croise, si ?

Un sourire qui me semble légèrement peiné s'étire sur ses lèvres.

-Non ce n'est rien.

Bien. Au moins maintenant il va me foutre la paix !

Je retourne au comptoir, ranger mon tablier et prévenir le boss que j'ai terminé.

En sortant, je regarde une dernière fois vers le blond.

Il a les yeux dans le vague et semble réfléchir, la main soutenant son menton, et des mèches de cheveux voilant quelques peu son regard.

Un sentiment.

Un sentiment de déjà-vu.

Et pourtant je ne le connais pas.

Et comment connaît-il mon nom ?

Je hausse les épaules.

¤

Après tout, c'est sans importance.

Enfin c'est que je me disais.

¤

Vous vous doutez bien que ça ne s'est pas arrêté là.

Le Lendemain.

Donc Aujourd'hui..

Rahh faut suivre un peu …

Je venais de prendre mon service "nocturne". C'est-à-dire qu'au lieu de faire l'après midi, je faisais la soirée.

Je rentre dans le bar.

Je salue quelques potes.

De loin, je vois le boss entrain de préparer les commandes.

De loin, il me fait signe qu'il y a quelqu'un "pour moi".

Visiblement, il n'a pas l'air très content.

« Pas de scène de ménage dans mon bar » qui m'avait dit à l'embauche.

Je hausse distraitement les épaules et me dirige vers l'endroit indiqué.

Et…

P'tain encore ce blondinet … et pas tout seul en plus !

Je m'avance, la mâchoire quelque peu crispée.

Le blondinet m'aperçoit, je le vois donné un léger coup de coude à son voisin, qui lève la tête pour me fixer de son œil visible, l'autre étant cacher pas une énorme mèche de cheveux ... il arrive a voir quelque chose avec sa touffe lui??

Rien.

Aucune émotion.

Bon … au moins un qui ne prétendra pas me connaître.

Arrivé à leur table, je n'ai pas le temps de dire un mot que le blond m'alpague.

-Salut Duo ! Comment allez-vous ?

Mais qu'est ce qui me fait chier à m'appeler par mon prénom celui là !

A sa phrase, celui qui jusqu'alors était dos à moi, un brun les cheveux mi-long certainement d'origine asiatique, se retourne et fronce les sourcils.

Le dernier assis à la table, relève la tête de son journal.

J'ai l'impression d'être passer au rayon X par son regard azur.

-Hum … je peux prendre votre commande ?

Le blond semble déçu, et les trois autres continuent à me fixer comme si je venais de descendre de ma soucoupe volante.

-Hé bien, peut être pourriez vous vous installer quelques minutes avec nous. Nous voudrions vous connaître.

C'est Quoi ct'affaire ??!

C'est la caméra cachée ?

-Non, je travail. Alors vous prendrez quoi ? Dis-je ton qui commençait à s'exaspérer.

Le blond commanda pour tous. Et je pus enfin m'extirper de cette affaire.

¤

Le reste de la soirée fut assez calme.

Mais la sensation d'être épié dans le moindre de mes gestes était présente en permanence.

Les messes basses.

Les regards en coins.

Mais Bordel !! C'est quoi ce… BORDELLL

Vous m'expliquez comment des gens que je connais pas, ni d'Adam ! Ni d'Eve ! Ni de leurs enfants.. peuvent avoir un comportement pareil ?

La soirée se passe.

Ma patience commence à trouver ses limites.

Ne pas faire d'esclandre..

Ne pas se faire virer pour des cons..

Zennnn

Pfiouuuu

Heureusement, la fin de mon service approche.

Je sers mes derniers clients.

Rends mon Tablier.

Enfin la liberté.

Enfin.. C'est ce que je croyais.

¤

Enfin je retrouve ma moto.

Le cadenas retiré, je monte dessus lorsque.

-Duo ?

Mes mains qui tenaient mon casque, commencent à trembler d'énervement.

Je repose aussi lentement que possible mon casque sur le guidon.

Inspirer … Expirer

Je me tourne la tête, et m'aperçoit que le blondinet à laisser sa place au gars du Journal, au rayon X.

Lentement je descend de ma moto, contenant mon énervement.

Et j'explose.

-P'tain mais vous allez me foutre la PAIX !!! Je ne VOUS connais PAS ! Au mieux, peut être que je me suis fait le blond et que je ne m'en souviens pas … vous allez pas me CHIER un CAKE pour ça ?

L'asiat' s'avance lentement vers moi.

Ses yeux se font plus intense.

Plus tempétueux

Puis tout se passe très vite.

Un coup de poing envoyé

Un coup de poing de paré.

Chaque coup qu'il tente est arrêté.

Chaque coup que je tente est arrêté.

Pourquoi j'ai cette impression de déjà-vu ?

Pourquoi, plus j'essaye de le frapper et plus je me sens bien.

Je sourirai presque.

D'ailleurs je souris. Et j'aperçois un léger rictus chez mon vis-à-vis qui pourrait ressembler à un sourire.

Pourquoi j'ai l'impression d'avoir déjà vécu une situation semblable ?

Pris dans mes pensées, je ne vois pas venir la prise, et très vite je me retrouve la tête colée au bitume, le bras gauche tiré vers l'arrière.

Putain il m'a eut le fumier !!

-Alors la mémoire te revient où t'as besoin d'un flingue sur ta tempe ? Baka !

P'tain pourquoi j'ai l'impression que je devrai me souvenir d'un truc important là !

Pourquoi je comprends ce que veux dire « baka » alors qu'à part français anglais je connais rien d'autre ?

Pourquoi j'ai presque envie de sourire à ce mot, alors que tête plongée dans le bitume, ça donne pas trop envie de sourire d'habitude.

Je crois que la cavalerie vient d'arriver.. pas bon signe pour moi.

A ce que je peux entrevoir, le blond pose sa main sur l'épaule du fou furieux.

-Heero, lâche-le … Il ne fait pas semblant.

Le sus-nommé Heero tourne vivement la tête vers le blond, il l'observe. Et me relâche aussitôt.

Je me relève, massant mon épaule quelques peu malmenée.

Je lance un regard noir au blondinet, certainement le chef de cette bande de dingue.

Il s'avance vers moi et je me prépare à lui rendre ses coups.

Mais contre tout attente, il se contente de tendre la main avec un sourire.

-Je m'appel Quatre, voici Trowa, Wufei, et Heero. Cela ne te rappelle rien ?

-Non pourquoi je devrai ?!!

Le dénommé Quatre ne répond rien.

-Oui tu devrais !

Je me tourne vers l'asiat au rayon X … Heero..

-Pourquoi ? Je t'ai baisé et t'es pas content ?!! Je fais pas Service Après-Vente.

Une lueur passe dans ses rayons X.. Je ne sais pas si c'est de la Tristesse ou de la Colère.. Mais au moins je lui ai cloué le bec à celui là !

Je m'attends à ce que les deux autres chiens de garde montrent les crocs.

Mais une fois de plus, c'est le blondinet qui reprend la parole.

-Duo, nous allons te laisser pour ce soir. Mais essaye de te souvenir. Nous te connaissons. Et nous ferons tout pour que tu te rappelles. Nous reviendrons te voir.

Enfin ils me foutent la paix.

Je les vois s'éloigner, et malgré moi, un pincement au cœur se mêle à ma réjouissance.

Je monte sur ma bécane, pensif.

Est-ce que je les connais réellement ?

Est-ce que ça date d'avant ?

Je soupire.

Faut que j'aille voir le Doc.

Fin partie 01


Vila c'est terminé pour ce chapitre.

J'espère que ça vous a plut.

J'ai le droit à une tite review ?

Chu

Gayana