Bienvenue dans mon recueil dédié à l'univers de Harry Potter !

Vous y trouverez des histoires courtes sur tous les personnages.


Ces moments qui décident de tout

Personnages : Percy Weasley, Pénélope Deauclaire

Genre : Romance

Cadeau : pour l'anniversaire d'Owlie Wood

Résumé : Il y a des choses à ne jamais proposer à une femme. Percy saura s'en rappeler.

Disclaimer : La romance entre Percy et Pénélope appartient à JKR. Et Owlie Wood en est l'ardente défenseuse.


Ces moments qui décident de tout

Avait-il vraiment dit ça ? Ses yeux fixés dans ceux de son amie Pénélope, c'était bien une des rares fois où il parlait sans avoir prudemment réfléchi à toutes les conséquences…

- Percy, tu es sérieux ? fit Pénélope d'une voix cassée.

Il ôta sa main qui reposait jusque-là sous l'épais pull de la jeune femme et s'éloigna, faisant quelques pas dans le bureau étroit où il était censé travailler.

Un simple baiser et voilà qu'il perdait l'esprit. Avec les années, il aurait pourtant dû s'habituer à ce qu'elle lui faisait ressentir. Au lieu de ça, lui qui avait toujours eu les pieds bien ancrés sur Terre, lui qui savait garder en lui ses ressentis et ses pensées, perdait tout contrôle et disait des pareilles choses. Sur le coup, il se haït de s'être mis dans une telle situation. Il était le dernier des imbéciles.

Il passa une main dans ses cheveux roux, les lissant d'un geste lent. Il voulait se donner le temps de réfléchir, le temps d'étudier les grands yeux noirs de Pénélope qui le dévisageaient obstinément. Si seulement il pouvait savoir les pensées qui se dissimulaient derrière la mine étrange de son amie, il pourrait agir en fonction de ça. Renier ce qu'il avait dit dans un moment de faiblesse, changer de sujet, qu'importait ! Se sortir de ce mauvais pas…

Mais là, tous ces calculs, ces stratégies restaient bloqués par cette maudite phrase et la réaction de Pénélope que bon sang, il n'arrivait pas à décrypter.

- Pourquoi tu as dit ça ? relança-t-elle. Tu le veux vraiment ?

Elle se rapprocha de lui, le toisant du regard afin de le pousser dans ses derniers retranchements. Et Percy sentit qu'il ne s'en sortirait pas par une pirouette adroite. Pénélope ne se ferait pas avoir, Pénélope n'était pas femme à baisser les bras et c'était peut-être pour cette raison qu'il aimait être avec elle.

- Ce n'est pas raisonnable… répliqua-t-il avec hésitation. On devrait attendre.

Mais il était trop tard, une lueur de convoitise s'était allumée dans les yeux de Pénélope.

- Pourquoi attendre ? demanda-t-elle.

A cela, Percy vit une raison : c'était trop rapide, ça lui faisait peur.

- Tu connais la situation, Penny ? répondit-il, son ton virant dangereusement vers la supplication. Imagine ce qu'en penseraient ma mère… et même tes parents. Après tout, nous ne sommes pas…

- C'est un détail qui peut s'arranger très vite, le coupa-t-elle avec détermination. Et je me fiche de nos familles.

Elle l'attira à lui, s'empara de sa main et la passa doucement sous son pull pour la poser sur son ventre.

L'air obstiné de Pénélope remua Percy plus qu'il ne l'aurait imaginé.

- Tu l'as dit toi-même, Percy. On pourrait avoir un enfant.

La chaleur du ventre de son aimée, qu'il ressentait à travers ses doigts, sembla à Percy les prémisses d'une vie.

- Ce serait bien… admit-il.

Et le sourire victorieux de Pénélope ne pourrait pas le convaincre qu'elle l'ait vaincu. Après tout, c'était son idée... Un enfant… des enfants peut-être.